Jump to content
×
×
  • Create New...

Les décorations et récompenses


Recommended Posts

Les récompenses :

Elles se " rangent " dans 2 grande catégories :

• Les récompenses liées au service, décernées pour :

=> Une action comportant un risque aggravé

=> Un Acte de courage ou de dévouement

=> Un Acte de travail exceptionnel servant la collectivité

=> Une efficacité exemplaire dans le service

• Les récompenses pour services exceptionnels

=> Les citations sans croix : pouvant être décernées a l'occasion d'une action comportant un risque aggravé ainsi que pour des actes de courage. Leur valeur dépen de l'ordre auquel elles peuvent être attribuées, a titre individuel, ou collectif. Pouvant être décernée a titre posthume.

=> Les témoignages de satisfaction et les lettres de félicitations : Elles distinguent les actes et travaux exceptionnels ou une efficacité particulièrement exemplaire dans le service. Pouvant être décerné a titre individuel ou collectif.

Les décorations :

• Historique :

Les ordres sont apparus bien avant les décorations, il s'agissait essentielement d'Ordres Royaux, créés par le Roi et réservés aux nobles. Tout roturier entrant dans un Ordre de Chevalerie devait être anobli avant. Ces " compagnies " étaient sous la protection d'un saint patron, et leurs membres portaient l'insigne de ce protecteur autour du cou.

En 1789, la France comptait 4 ordres de chevalerie : L'ordre de Saint-Michel, l'ordre du Saint-Esprit,l'ordre de Saint-Lazare et l'Ordre de Saint-Louis. Il éxistait également un ordre de Mérite, crée par le Roi Louis XIV en mars 1759, ce mérite était considéré comme une institution.

Tous ces ordres furent abolis par la Revolution, ne demeurera jusqu'en octobre 1792 que l'ordre de Saint-Louis rebatisé " Décoration Militaire ".

Napoléon 1er rétablit l'esprit des Ordres de Chevalerie en créant l'Ordre de la légion d'honneur le 20 mai 1802..

En 1815 les anciens ordres de saint-Louis, Saint-Michel et du Saint-Esprit sont rétablis. L'ordre de la légion d'honneur verra son insigne retouché par le Roi Louis XVII, et restera, le 1er ordre national français.

D'autre ordre et décorations furent crées par la suite, pour récompenser militaires et civils qui s'etaient particulierement distingués lors de tels ou tels événements.

• Caractéristiques

Une décoration peut être sous différentes, les plus courantes sont : Les croix, les étoiles, les médailles. ou autre ( comme par exemple la palme académique).

Elles peuvent être accrochées aux rubans par : un anneau, une bélière , un anneau ET une bélière.

Les décorations sont portés différement selon le grade du décoré.

-Les barrettes sont des réductions de décorations, elles sont destinées a être portées sur l'uniforme, et sont uniquement composées d'un morceau de ruban sans la médaille ni la croix métallique. L'ordre des barrettes est imposé par l'ordre protocolaire en partant du haut a gauche jusqu'au bas a droite.

-Les miniatures sont des décorations en réduction destinées a être portées sur l'habit de soirée ou le spencer des militaires. Elles sont identiques aux décorations réelles, seul la taille change.

-Les fourragères sont des insignes honorifiques collectifs portés sur les uniformes. Le nom viendrait des cordes à fourrage portées par les Dragons autrichiens et adoptées par les hussards et les artilleurs de Napoléon 1er. elles furent supprimées en 1870.

La fourragère que nous connaissons aujourd'hui est une récompense collective crée le 21 avril 1916 et accordé Définitivement à une unité militaire.La couleur de la fourragère varie en fonction du nombre de citation accordé au régiment.

Ainsi, si le régiment est titulaire :

=> 2 a 3 citations, fourragère verte ( couleur de la Croix de guerre 14/18)

=> 4 a 5 citations, fourragère jaune ( couleur de la médaille militaire)

=> 6 a 8 citations, fourragère rouge ( couleur de la légion d'honneur)

=> 9 a 11 citations, double fourragère verte et rouge

=> 12 a 14 citations, double fourragère jaune et rouge

=> 15 citations ou plus , double fourragère rouge.

Il est a noter que fourragère et décoration du Drapeau n'ont rien de commun.

• Listing et ordre protocolaire :

=> La légion d'honneur, crée le 19 mai 1802, composé de 3 grades : chevalier, officier et commandant ainsi que de 2 dignités : grand officier et grand croix.

=> L'ordre de la Libération : Il récompense les héros de France lors de la 2nd guerre Mondial.

=> Médaille Militaire : Crée le 22 janvier 1852, par Louis-Napoléon, Président de la 2eme République, c'est une des décorations les plus préstigieuses du monde. Elles récompenses a la foi les soldats, gradés et sous officiers et les généraux ayant commandé en chef devant l'ennemi.

=> L'Ordre nationnal du Mérite : Institué le 3 décembre 1963 par le général De Gaulle, il récompense les mérite distingués militaire ou civils rendu a la nation française. Composé de 3 grades, chevalier, officier et commandant.

=> Croix de guerre 1914-1918, la loi fut voté en avril 1915 et sera appliqué le 23 avril suivant. Il fallait une décoration pour les actes de guerre lié a la 1er guerre mondial, et ce fut Maurice Barrès qui donna l'elan Décisif a cette création.

=> Croix de guerre 1939-1945, elle fut cre le 26 septembre 1939.

=> Croix de guerre des T.O.E : Elle fut crée le 30 avril 1921( Croix des Territoires des Opérations Extérieures. )

=> Croix de la Valeur militaire La croix de la valeur militaire récompense les actions d'éclats accomplies lors d'opération de sécurité ou de maintien de l'ordre par des militaire, et exceptionnellement par des civils.

=> Croix du combattant Crée par la loi du 19 décembre 1926 et d'un second texte daté du 28 nuin 1930 souhaitant la création d'une médaille destiné au combattant mobilisé en 14-18 et signalé tout ceux qui, au péril de leur vie ont défendu la patrie; Des textes ultérieurs étendent sont attribution auc anciens combattant des guerres de 1939-1940, TOE, indochine, et Afrique du Nord. Enfin, un arreté du 12 janvier 1964 a ouvert le droit a la carte du combattant a ceux qui ont participés aux opérations dans les théatres suivant : Cambodge, Cameroun, golfe, irak, Liban, Madagascar, Mauritanie, Suez, Somalie, Tchad, Yougoslavie, Zaïre, République Centrafricaine.

=> Médaille de la Défense nationale :Crée par Charles Hernu ( Ministre de la Défense) le 21 Avril 1982, elle récompense les services honorable rendus par les militaires lors de préparations ou d'opération au service des armées; Le candidat doit faire preuve d'ancienneté de service et totaliser un minimum de point:

Trois échelons : Bronze ( 6 mois de services et 90 points) , Argent ( 5 ans de service et 600 points + 2 ans d'ancienneté minimum dans l'echelon Bronze), Or ( 10 ans de services et 800 points + 2 ans minimum dans l'echelon Argent. )

Link to post
Share on other sites
  • Spécialiste

Post qui tombe à point: je venais de me renseigner sur internet sur ce sujet et cela est même d'avantage précis que ce que j'ai trouvé sur Wiki.... Serait il possible d'avoir quelques exemples de ses situations caractérisant un acte de courage/dévouement ou autre? Merci d'avance.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Parlons des décorations commémoratives des campagnes à l'étranger :

- Médaille d'outre mer ancienne médaille coloniale. Le changement appellation à eu lieu en 1962. Une agrafe en vermeil porte l'inscription du territoire de la campagne.

- Médaille de reconnaissance de la nation, décernée à tout les militaires et civils ayant obtenu le titre de reconnaissance de la nation.

- Médaille commémorative française, destinée aux personnels ayant servis hors du territoire national.

- Médaille des services militaires volontaires, pour récompenser les services dans la réserve.

- Médaille des actes de courages et de dévouements décernée pour des actes de courages et de sauvetages. Cinq classes.

- Médaille de la gendarmerie nationale, récompense les gendarmes ayant été cité à l'ordre de la gendarmerie. Une décoration des plus difficile à obtenir pour les gendarmes.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Post qui tombe à point: je venais de me renseigner sur internet sur ce sujet et cela est même d'avantage précis que ce que j'ai trouvé sur Wiki.... Serait il possible d'avoir quelques exemples de ses situations caractérisant un acte de courage/dévouement ou autre? Merci d'avance.

Voici un exemple de citation:

Fiche issue du relevé N° 6007- Caluire et Cuire – 69 carré militaire

Informations : Enseigne de vaisseau au III/ DBFM- Légion d’honneur, croix de la valeur militaire, né le 22 05 1930

Date du décès : 29 08 1956

Lieu du décès : Djebel Zakri, région de Nemours (Algérie)

Référence : bp 01 - 321275

Tué à bout portant d'une balle dans la pommette ( Maurel André)

COURS DE BE

École des fusiliers marins, session du 01 10 1973 au 01 02 1974 - Cours ALIBERT - Citation à l'ordre de l'armée de Mer décernée à titre posthume à l' EV de réserve ALIBERT Jacques du 2 ème bataillon de la D B F M ( D M du 27 11 1956). Enseigne de Vaisseau, chef de section a toujours fait preuve des plus belles qualités de sang-froid de courage et d'allant. Le 29 08 1956, lors de l'opération du djebel Zakri a été violemment pris à partie par des rebelles solidement retranchés et disposant de nombreuses armes automatiques. A été mortellement blessé en entraînant sa section à l'assaut donnant à tous un magnifique exemple de bravoure et de sacrifice. Cette citation comporte l'attribution de la croix de la valeur militaire avec palme.

PCC le CF LAROCHE commandant l'école des fusiliers marins

ICI

Link to post
Share on other sites

Parlons des décorations commémoratives des campagnes à l'étranger :

- Médaille d'outre mer ancienne médaille coloniale. Le changement appellation à eu lieu en 1962. Une agrafe en vermeil porte l'inscription du territoire de la campagne.

- Médaille de reconnaissance de la nation, décernée à tout les militaires et civils ayant obtenu le titre de reconnaissance de la nation.

- Médaille commémorative française, destinée aux personnels ayant servis hors du territoire national.

- Médaille des services militaires volontaires, pour récompenser les services dans la réserve.

- Médaille des actes de courages et de dévouements décernée pour des actes de courages et de sauvetages. Cinq classes.

- Médaille de la gendarmerie nationale, récompense les gendarmes ayant été cité à l'ordre de la gendarmerie. Une décoration des plus difficile à obtenir pour les gendarmes.

Merci de ces précisions en plus, mes notes ne parlais pas de tout ça.

Post qui tombe à point: je venais de me renseigner sur internet sur ce sujet et cela est même d'avantage précis que ce que j'ai trouvé sur Wiki.... Serait il possible d'avoir quelques exemples de ses situations caractérisant un acte de courage/dévouement ou autre? Merci d'avance.

N'ayant pas d'idée la tout de suite, je te cite un exemple dékà tout fait : " Présent avec son groupe sur les lieux d'une inondation, importante, un sergent participe activement a l'evacuation d'urgence d'une maternelle entouré par les eaux".

=> Cette situation entrainerai une lettre de félicitation.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Attaquons ce soir un sujet épineux... Le port des décorations.

Celle-ci se portent à gauche en France par lignes de 3 ou 4 (fonction du nombre) et sur 4 "étages" maximum. Enfin pas pour tout le monde...

Il existe un ordre de port le voici :

réf: l’article 21 de l’instruction n° 52000/DEF/C/5 du 10/12/1979, modifié le 27/09/1982 ( B.O.C. )

- ORDRE NATIONAL DE LA LÉGION D’HONNEUR

- CROIX DE L’ORDRE DE LA LIBÉRATION

- MÉDAILLE MILITAIRE

- ORDRE NATIONAL DU MÉRITE

- CROIX DE GUERRE 1914-1918

- CROIX DE GUERRE 1939-1945

- CROIX DE GUERRE DES THÉÂTRES D’OPÉRATIONS EXTÉRIEURS

- CROIX DE LA VALEUR MILITAIRE

- MÉDAILLE DE LA GENDARMERIE NATIONALE

( depuis le décret n° 2004-733 du 26 juillet 2004 )

- MÉDAILLE DE LA RÉSISTANCE FRANÇAISE

- ORDRE DES PALMES ACADÉMIQUES

- ORDRE DU MÉRITE AGRICOLE

- ORDRE DU MÉRITE MARITIME

- ORDRE DES ARTS ET LETTRES

- MÉDAILLE DES ÉVADÉS

- CROIX DU COMBATTANT VOLONTAIRE 1914-1918

- CROIX DU COMBATTANT VOLONTAIRE

- CROIX DU COMBATTANT VOLONTAIRE DE LA RÉSISTANCE

- CROIX DU COMBATTANT

- MÉDAILLE DE L’AÉRONAUTIQUE

- MÉDAILLE D’OUTRE-MER ( ex-Médaille Coloniale )

- MÉDAILLE D’OR DE LA DÉFENSE NATIONALE POUR CITATION SANS CROIX

( depuis le décret n° 2004-624 du 25 juin 2004 )

- MÉDAILLE DE LA DÉFENSE NATIONALE

- MÉDAILLE DES SERVICES MILITAIRES VOLONTAIRES

- MÉDAILLE DE LA RECONNAISSANCE DE LA NATION

- MÉDAILLE INTERALLIÉE 1914-1918 ( Médaille de la Victoire )

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DU MAROC

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DE LA GUERRE 1914-1918

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE D’ORIENT OU DES DARDANELLES

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DE SYRIE-CILICIE

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DES SERVICES MILITAIRES DANS LA FRANCE LIBRE

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DE LA GUERRE 1939-1945

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DU LEVANT

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DE LA CAMPAGNE D’ITALIE

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DE LA CAMPAGNE D’INDOCHINE

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DES OPÉRATIONS DE L’O.N.U. EN CORÉE

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DES OPÉRATIONS DE SÉCURITÉ ET DE MAINTIEN

DE L’ORDRE EN AFRIQUE DU NORD

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DES OPÉRATIONS DU MOYEN-ORIENT

- MÉDAILLE COMMÉMORATIVE FRANÇAISE

- MÉDAILLE D’HONNEUR DES PERSONNELS CIVILS DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

- MÉDAILLE D’HONNEUR POUR ACTES DE COURAGE ET DE DÉVOUEMENT

- MÉDAILLE D’HONNEUR DU SERVICE DE SANTÉ DES ARMÉES

- MÉDAILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

- LES ORDRES ÉTRANGERS & DÉCORATIONS ÉTRANGÈRES ( portés dans un ordre quelconque mais il est de bon ton de respecter un ordre lorsque l'on reçoit plusieurs décorations d'un État étranger)

Certains en contravention avec tout les règlements insèrent dans leur "placard" des décorations associatives remises par des associations dont ils sont membres et qui sont interdites de port.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonjour,

En réponse à Tobonarine,voici la photo officielle du Général Olivier Paulus Chef du Service historique de la Défense:

30hqamw.jpg

En fait,il y a le règlement et ceux qui l'appliquent...

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Pour compléter le sujet de Tobonarine ;

Au sujet du port des décorations étrangères, elles sont soumises à l' autorisation par arrêté du grand chancelier de la Légion d' Honneur.

( article R.161 du code de la Légion d' Honneur et de la médaille militaire )

Et peuvent être porté des décorations civils, telle que ; la médaille d' honneur du travail, la médaille d' honneur Régional, Départemental et Communales, médaille de la Famille Française etc ...

Autre récompense, le diplôme d' honneur des portes drapeaux et sont insigne.

Décerné après trois, dix, vingt et trente années consécutives ou non de service de porte drapeaux.

Les noms des titulaires sont publiés au bulletin officiel des décorations, médailles et récompenses.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Bonjour,

En réponse à Tobonarine,voici la photo officielle du Général Olivier Paulus Chef du Service historique de la Défense:

30hqamw.jpg

En fait,il y a le règlement et ceux qui l'appliquent...

En effet là il nous vend du rêve... Notamment avec sa croix du combattant européen qui est totalement interdite de port par la grande chancellerie. Faites ce que je dit pas ce que je fais...

Link to post
Share on other sites
  • 2 years later...
  • Administrateur

 

 Au debut de la photographie en 1880 environ.Les militaires posaient leurs decorations a droite pour qu'elles figurent a gauche sur la photo.

 

Ça c' est plus des techniques de photographes, comme de passer les galons à la craie pour les faire ressortir.

 

 

Au début du XX éme siècle les ou la décoration se portaient presque au centre, souvent sur des paletots ou des capotes à double rangées de boutons.

 

 

 

Avec le premier conflit mondial et l' apparition de nouvelles décorations, les combattants portaient l' ordonnance ( la pendante ) de la croix de guerre et le rappel ( la barrette ) de la médaille des blessés qui n' existait qu' en dixmude, la médaille ayant été crée plus tard.

 

 

 

 

Mais dans l' ensemble les décorations officielles se portent à gauche sur la poitrine ( coté cœur ).

Les décoration non officielles, dites de sociétés se portent à droite uniquement sur une tenue civil.

 

 

Rappelons que le port et l' ordre des décorations sont soumis à des règles strict, régie par la grande chancellerie de la Légion d' honneur.

Et que le port frauduleux de décorations amène à des poursuites judiciaires ( je laisse mes camarades gendarmes développer se sujet ).

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bouchons je suis en admiration devant tes reportages.mon insigne de reserve citoyenne ,je le porte sur la boutonniére de la poche droite de ma chemise,l'insigne "Mémoire de ceux de 14/18"sur la poche gauche.A ton avis j'ai tout bon?   :aviateur2:

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Pour répondre à Bouchon-Gras, le port illégal d'uniforme ou de décorations est en effet une infraction pénale. Il doit cependant s'agir d'un port apparent sur la voie publique.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

On en trouve quelquefois, comme celui-ci: http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Port-illegal-d-uniforme-et-de-decorations-on-peut-etre-mytho-sans-risques--actualise-2_a144.html

 

L'affaire la plus célèbre de port illégal de décoration est celle de Maurice Papon, condamné pour continuer à porter la Légion d'honneur après en avoir été déchu.

Link to post
Share on other sites
  • Spécialiste

Le 14 juillet de cette année, lors de notre manifestation pour le don du sang, il y avait des RO et des RC. Nous avions tous nos décorations sur nos "uniformes" respectifs: Les RO, les treillis, et nous (les RC), la veste de costume.

 

Nous avons eu une intéressante discussion sur le sujet des médailles et le port de celles-ci. Il nous a fallu du temps pour tomber d'accord sur le "comment", de quelles façons, et dans quels ordres  :vertsiffle:

 

Nous les RC, nous portions nos décorations militaires pendantes sur le côté gauche et les RO avec nous sur le côté gauche également mais en dixmude. Comme les militaires ayant défilé sur les champs autour de nous portaient tous leurs médailles militaires en pendantes, nous nous sommes interrogés... Pourquoi en pendante et pas en dixmude?

 

Et finalement, nous en sommes arrivés à la conclusion suivante: Ces militaires portaient les armes, ils avaient donc le droit de porter leurs médailles pendantes!

 

C'était hyper intéressant, car un autre RC avec nous avait des médailles étrangères et la LH et nous avons continué sur les autorisations de port de médailles étrangères. Il avait reçu l'autorisation de la chancellerie de les porter!

 

Une très belle et instructive discussion.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

IMPORTANT : les décorations non reconnues par la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur (GCLH) ne peuvent être arborées QUE dans le cadre de l'association qui les "distribue" et dans une manifestation privée! Le port des décoration en France se fait à gauche sur la poitrine et non à droite (délire de civils qui n'y connaissent rien) Ceux qui veulent des détails me demandent ; les fichiers sont très lourd à poster...

 

Le contraire => Poursuites. Méritées!

 

Pour les profanes, une décoration associative est remise par une association selon des critère qu'elle définie (et modifie à son grès) sous versement d'un petit chèque. Certaines associations ont même vendue du rêve à la GCLH en fesant reconnaître leur décoration. Par exemple la PSA ou Presidential Sports Award ou médaille des sports US. C'est une association qui la délivre avec un diplôme fait par l'association avec une fausse signature du Président US car cette décoration n'existe pas aux USA...

 

Donc mef avec les décorations! Comme on dit matos inconnu touche à ton c u l! Le MITAC!

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonjour,

 

Il me semble qu'il reste un cas où l'on peut observer le port de décorations à droite:c'est celui où un enfant de militaire décédé assiste à une cérémonie officielle.

Il peut porter les décorations du militaire en question (parent ou grand-parent décédé) à la seule condition de les porter sur la partie droite de la veste.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

 

Il me semble qu'il reste un cas où l'on peut observer le port de décorations à droite:c'est celui où un enfant de militaire décédé assiste à une cérémonie officielle.

Il peut porter les décorations du militaire en question (parent ou grand-parent décédé) à la seule condition de les porter sur la partie droite de la veste.

 

Là, tu nous en apprend, tout du moins pour ma part !

 

Tu as des textes, des références, merci.

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Bonjour,

 

Il me semble qu'il reste un cas où l'on peut observer le port de décorations à droite:c'est celui où un enfant de militaire décédé assiste à une cérémonie officielle.

Il peut porter les décorations du militaire en question (parent ou grand-parent décédé) à la seule condition de les porter sur la partie droite de la veste.

 

Port illégal de décorations. Aucun texte n'autorise cela. Certains pensent que les pupilles y ont droit mais non. Simplement il faut lors des cérémonies allez voir les gens et les rappeler à l'ordre.

 

Le problème c'est que peu, très peu de gens maitrisent les textes et on se retrouve avec des choses aberrantes durant les cérémonies.

Link to post
Share on other sites

re,

 

Je me demande,pour ce cas très précis,s'il n'existe pas une certaine tolérance parce qu'il me semble bien avoir déjà observé un cas similaire lors d'une prise d'armes (bon c'est vrai qu'il y a un paquet d'années et je rappelle que les décorations sont portées à droite pour bien signifier que le porteur n'est en rien le titulaire de ces dernières).

Pour Bouchon-Gras,non je n'ai aucun texte sous la main en ce moment...

Link to post
Share on other sites
  • Staff

J'ai toujours appris que les décorations militaires se portaient à gauche pour les militaires et civils et que les décorations civiles accordés aux civils (Palmes Académiques, Mérite Agricole, Mérite Maritime, Ordre des Arts et de Lettres, les médailles d'Honneurs, etc.) se portaient à droite.

 

Est-ce exact ? Je me pose la question depuis.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Les décorations officielles, quelles soit civils ou militaires ( palme académique, médaille du travaille, médaille militaire, croix de guerre... ) se porte à gauche

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

En effet, elles se portent toutes à gauche, même si la personne porte des décorations civiles et militaires en même temps. J'ai d'ailleurs vu récemment le cas d'un officier supérieur décoré des palmes académiques.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.


  • Posts

    • Bonjour Je ne pense pas que ce tableau représente un élève de Saint-Cyr entre 1870 et 1878. Voici à quoi ressemblaient les élèves à cette époque : Le trèfle sur la manche indique qu'il s'agit d'un sous-lieutenant comme, par exemple, sur cette photo d'un sous-lieutenant du 97e RI : Comme les couleurs du tableau ne correspondent à l'infanterie de ligne, il pourrait s'agir d'un sous-lieutenant de l'infanterie de marine dans les années 1880 (l'infanterie de marine s'appellera l'infanterie coloniale en 1901). La photo suivante à été prise à Saïgon, d'où la présence du casque, mais les officiers de l'infanterie coloniale portaient le képi en métropole : Bonne journée Sergio          
    • La France vient de décoré l'un de ses derniers vétérans, des insignes de commandeur de la Légion d'honneur.   Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, 100 ans, a reçu les insignes de commandeur de la Légion d'honneur, à Hérouville Saint-Clair, près de Caen. À l’occasion de la cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 à Hérouville Saint-Clair, près de Caen (Calvados), le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, âgé de 100 ans, déjà décoré de la croix de chevalier de la légion d’honneur depuis plusieurs années, s’est vu remettre les insignes de Commandeur de la légion d’honneur par le colonel Peltier. Entouré par sa famille, Robert Jean fêtera ses 101 ans en juillet prochain. C’est également le vétéran de l’amicale des anciens combattants. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, ancien chef d’escadron (commandant) dans l’artillerie. Était également présente à la cérémonie Colette Marin-Catherine. Cette Caennaise de 93 ans est l’héroïne du documentaire qui porte son nom et qui a reçu l’Oscar du meilleur court-métrage documentaire le 26 avril dernier aux Etats-Unis. https://actu.fr/normandie/herouville-saint-clair_14327/veteran-de-100-ans-robert-jean-a-ete-distingue-commandeur-de-la-legion-d-honneur-pres-de-caen_41795618.html?fbclid=IwAR1VMmAzA-yPH71E383uXkra_cse4G4Vd2ZBhWhusEwLYuCR2kxlpTfkKrs    
    • ??? Tant que tu n'es pas Y4 c'est bon, après la vue joue sur la spécialité, il est évident que tu ne seras pas pris comme tireur de précision.