Jump to content
×
×
  • Create New...

Le conflit des Malouines


Recommended Posts

  • 3 weeks later...
  • Replies 123
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Le dernier Exocet aux Malouines.  

Je ne peux que partager vos écrits et les approuver avec force.

Une gurre très compliqué pour les anglais: plus de porte avion (cela ne les pas vacciné pour autant...) raid de bombardier avec le plus long trajet de l'histoire (à cette époque), navire civil coulé q

Posted Images

  • Staff

Un précédent important pour la position argentine sur les îles Malouines.

Les Etats membres de l’ONU ont adopté mercredi une résolution dans laquelle ils exigent du Royaume-Uni qu’il mette fin à son administration de l’archipel des Chagos dans les plus brefs délais et reconnaisse la souveraineté de Maurice sur ce territoire.
La résolution a été adoptée avec 116 voix en sa faveur, six contre et 56 abstentions.

 

Link to post
Share on other sites
  • 5 months later...
  • Staff

Un ami des réseaux sociaux, un ingénieur spécialisé dans l'acoustique sous-marine m'a donné quelques photos pour publier. Il a participé dans une campagne d'investigation au sud des îles Malouines, il a embarqué plus de 10 jours en octobre dans un bateau argentin d'investigation halieutique.
Des paysages fantastiques, ici quelques d'entre eux, l'île Beauchêne, le détroit de San Carlos et l'île Goicoechea.
Des paysages similaires aux TAAF.

E3y4Mth.jpg

PGIiImO.jpg

V3BPbtH.jpg

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • Administrateur
il y a 2 minutes, HernanF a dit :

Pour ne pas ouvrir un nouveau sujet, je mets cette nouvelle ici

Je pense que tu aurais pu le poster dans le sujet existant : "épaves retrouvées" :

http://www.forum-militaire.fr/topic/4032-epave-retrouvée/

Belle découverte !

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • Staff

Les îles Malouines et le Brexit, le nouvel horizon qui apparaît à partir du 1 février 2020

0BWSg5R.jpg?1

Le 31 janvier 2020 se produira la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, après plus de trois ans de marches et de contremarches depuis le 23 juin 2016, le jour dans lequel le référendum a été réalisé et par une marge minuscule, les calculs finaux ont donné 51,9 % par l'abandon de l'Union européenne et 48,1 % par la permanence dans la même, les britanniques ont choisi se séparer de l'Europe, au-delà de la frontière physique qui représente la Manche.
Et l'impact dans ses colonies comme les Malouines et Gibraltar déjà s'était explimé dans ces mois de 2016, particulièrement en matière des tarifs et de marchés en général avec le Vieux Continent.
Dans le cas des Malouines, 40 % du PIB des îles proviennent de la pêche et 94 % sont exportés vers l’Europe, avec des tarifs subventionnés, pour être tenu en compte comme marché-part de la Grande-Bretagne.
Comme l’un des conséquences du Brexit, le bilan exportateur insulaire va changer considérablement pour la perte du tarif 0 % sur les produits de la pêche qui entrent dans l'Europe. Et le plus important, 90 % des exportations au Vieux Continent sont ceux qui dans les graphiques se considèrent comme “Fishery/Primary products”.
De nouveaux accords transactionnels devront se réussir dès que les accords commerciaux prescrivent avec le bloc européen après la decisión de n'être plus membre du même, quelque chose qui dépasse la capacité de négociation du gouvernement de facto des îles; ayant le pouvoir d'émettre des permis de pêche il est essentiel d'avoir au même temps un marché où ces franchisés peuvent placer sa production de la pêche, et dans ce dernier cas ils dépendent entièrement de ce que le gouvernement britannique fait à partir du 1 février.

PrPw3f4.jpg?1

À partir du 1 février 2020, comme une conséquence connexe au Brexit, la situation géopolitique des îles à l'égard du monde, et en particulier avec l'Argentine, change remarquablement, et cela le Ministère argentin des Affaires étrangères doit l'étudier très consciencieusement, doit chercher les avenues d'approximation pour que la Grande-Bretagne s'approche sur la table de négociations sur la question de la souveraineté des îles, en faisant un équilibre devant la nouvelle scène à partir des mesures qu'il estime réaliser, même ce de la rétorsion que ébranlent les revenus des îles touchés par la pêche et le tourisme, moins ressources obtenus par les îles, plus de dépenses pour la Grande-Bretagne, qui a des restrictions budgétaires dans la métropole et le Brexit les sensibilisera encore plus. Il faudra voir jusqu'à quel point les ressortissants de la couronne britannique acceptent de financer des bastions lointains et inconnus en ajustant ses propres ceintures.
Et l'Argentine, ayant un territoire insulaire usurpé, doit recommencer à mettre sur la table de discussion nationale comme politique d'État l'instrument militaire nécessaire qui accompagne en tándem à la diplomatie.
Un nouveau panneau d'échecs apparaît, avec les mêmes joueurs, mais avec un changement de règles, gagnera celui qui est plus attentif, celui qui est plus prudent.

https://malvinasdata.blogspot.com/2020/02/les-iles-malouines-et-le-brexit-le.html

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • Staff

Excellent post Hernan !

Tu poses bien le problème des implications du Brexit Britannique avec les conséquences à termes de Gibraltar et des Malouines.

1° - Les premiers soucis pour la Grande Bretagne en Europe sont  la demande d'indépendance  de l’Écosse et de l'Irlande du Nord qui veut désormais son rattachement à l’Irlande (donc  désintégration de la Grande-Bretagne)  avec, peut-être, à terme de voir L'Angleterre demander sa réintégration à l'Unité Européenne ?

2° - Les problèmes de la pèche en eau Britannique se posent déjà pour les Européens. Nous avons un an pour trouver des accords négociés Europe-Grande-Bretagne.

3° - Gibraltar pose déjà souci avec l'Espagne et l'Europe  car l'économie de ce bastion Britannique repose sur l'Espagne, membre de la communauté Européenne.

Conclusion = J'ignore et tout le monde ignore comment les problèmes posés seront négociés.

4° - Pour les Malouines, tu as bien posé les problèmes et les divergences d'attitudes et des réalités de la zone concernée des trois  entités, Grande.Bretagne, Argentine et Malouines.

Qu'est-ce qui ressortira de tout cela ? Les complexités à résoudre sont multiples et au fond une seule solution me parait valide à savoir l'autonomie des Malouines avant de rejoindre le drapeau Argentin dans des conditions - éventuellement - négociées pour "Sauver la face" en tenant compte, bien entendu, de tout les problèmes. C'est possible. Cela s'est fait ailleurs.

Merci pour ce post important Hernan posant les divers  points pour l'avenir de ces trois entités citées  avec des négociations basées sur des réalités territoriales, géographique, d'activités Argentine économiques, le peu de population d'origine Britannique (éleveurs essentiellement), qui pourrait ainsi rectifier l'Histoire.  Ce que nous pouvons que  souhaiter.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 5 heures, Janmary a dit :

Les complexités à résoudre sont multiples et au fond une seule solution me parait valide à savoir l'autonomie des Malouines avant de rejoindre le drapeau Argentin dans des conditions - éventuellement - négociées pour "Sauver la face" en tenant compte, bien entendu, de tout les problèmes. C'est possible. Cela s'est fait ailleurs.

Le sens de la marche du temps nous indique cette direction. Partout dans le monde, soit par référendum auprès des populations, soit par accords négociés, soit par autodétermination, les enclaves, iles, pays qui étaient autrefois sous la coupe d'anciens pays colonisateurs finissent par accéder soit à l'indépendance, soit à l'autonomie, soit font le choix d'un rattachement à un autre pays. 
l'exemple pour nous Français, actuellement, nous vient de la Calédonie qui à terme accédera probablement à l'indépendance suite au prochain référendum de septembre 2020. Les accords de Nouméa vont en ce sens puisqu'ils prévoyaient la possibilité de pas moins de 3 référendums successifs si le camp du non l'emportait à chaque fois. Septembre 2020 sera le troisième et il sera décisif. Si le oui l'emporte, la Calédonie sera indépendante, si le non l'emporte, le risque de troubles réapparaitra. 

C'est le sens de l'histoire et nos "amis" anglais risquent fort d'être rattrapés par cela.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Staff
Il y a 6 heures, Janmary a dit :

Excellent post Hernan !

Tu poses bien le problème des implications du Brexit Britannique avec les conséquences à termes de Gibraltar et des Malouines.

Merci Janmary, la question de la souveraineté c'est un sujet très sensible pour nous, les Argentins, et pour les insulaires ou "kelpers", qui sont britanniques. L'autodétermination ne correspond pas leur car ils sont un peuple implanté.

Le Brexit est un nouveau condiment, si piquant, pour le dossier.

Link to post
Share on other sites
  • Staff
Il y a 14 heures, HernanF a dit :

Le Brexit est un nouveau condiment, si piquant, pour le dossier.

je pense que les Britanniques n'ont pas envisagés et / ou étudiés ce que sera vraiment les conséquences du Brexit.  Il y a tant de complexité et d'implication avec les pays de l'Union Européenne ainsi qu'a l'international que je souhaite bien du plaisir aux négociateurs et aux Britanniques (Angleterre particulièrement) qui vont essayer de sortir de ce bourbier

Personne n'avait virement pensé que les Malouines avec l'Argentine reviendrait à l'ordre du jour !  Aujourd'hui, un tournant à été pris et une nouvelle évolution va se concrétiser avec les demandes d'indépendance de l'Irlande du Nord et de l’Écosse de surcroit.

C'était un peu inattendu et positif en soit. La solution passe par des négociations sur tout les points de ce probleme. Cela ne va pas pas obligatoirement simple mais comme le souligne Berogeitabi dans son post = "Le sens de la marche du temps nous indique cette direction" (Voir le post ci-dessus)..

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Staff

La Grande-Bretagne aurait-elle pu éviter la guerre des Malouines avec sa proposition de «cession-bail»?

Le livre analyse les intérêts économiques et stratégiques de la Grande-Bretagne dans les îles pour évaluer s’ils ont affecté la position du pays dans les négociations d’avant-guerre avec l’Argentine. Des études britanniques antérieures ont rejeté cette idée, tandis que les Argentins l’ont souligné.

https://www.breakingnews.fr/international/la-grande-bretagne-aurait-elle-pu-eviter-la-guerre-des-malouines-avec-sa-proposition-de-cession-bail-225136.html

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • Staff

1982 - 2 avril - 2020 Journée des vétérans et des combattants tombés dans la guerre des Malouines

 

1723570812_2deabril2020EA.thumb.jpg.a9821c87954a853391625ae6325d1ffe.jpg

 

Aujourd'hui on commémore 38 ans du débarquement argentin dans les îles Malouines, en cassant presqu'un siècle et demi d'usurpation coloniale britannique. 

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
  • 5 weeks later...
  • Staff

Le 1 mai 1982 à 07h30 les Mirage V Dagger de l'armée de l'Air argentine décollaient depuis la base aérienne Río Grande en direction aux îles Malouines.

EW5osf3XQAAVQUw.thumb.jpg.fd831ea49bc99560d1db75190bb60c8b.jpg

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
  • 1 month later...
  • Staff

De 1940 dans la Méditerranée à 1982 dans l'océan Atlantique.

 

De Mers el-Kébir aux Malouines. «Messieurs les Anglais, tirez les premiers !»

L’ignominie de Mers el-Kébir doit être comprise à la fois comme l’un des derniers épisodes de la grande rivalité impériale et maritime anglo-française...

...Dernier avatar de la guerre éternelle de ces anciens géants devenus nains : le 4 mai 1982, deux pilotes argentins, sur Super-Étendard, coulaient le HMS Sheffield, tirant leur Exocet AM39, de fabrication française : 22 marins furent tués, 26 au moins blessés. Combats pour des poussières d’empire… Des techniciens français se trouvaient à Buenos Aires au moment des faits. On sait qu’ils n’y faisaient pas du tourisme.

https://www.bvoltaire.fr/de-mers-el-kebir-aux-malouines-messieurs-les-anglais-tirez-les-premiers/

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Staff

S'il est vrai que ce fut une ignominie que de tirer sur la flotte Française à Mers el Kébir il faut reconnaitre que l'Amiral Darlan dès l'armistice avait conservé la flotte de combat sur Toulon et sur Mers el Kébir au nom de la France de Vichy, Pétain et d'un début de collaboration avec l'Allemagne Nazie.

Les Britanniques avaient une peur bleue qu'elle fut saisie par les Nazis ou utilisée sous contrainte sur le sort de nos prisonniers de guerre pour entreprendre une opération navale contre leurs pays.

Le Roi Édouard 8 et  Wallis Simpson,  convaincus au Nazisme avec  la maitresse du Roi qui fut aussi  celle de Joachim von Ribbentrop (et d'autre à la même époque) alors Ambassadeur en Grande-Bretagne avait "sonné" le Royaume avant le mariage du Roi et de son abdication. C'est Standley  Baldwin (1° Comte de) Premier Ministre qui fut à la manœuvre pour diffuser les preuves que ce monarque trahissait la couronne avec une maitresse qui se comportait comme une descente de lit et un agent Nazi. Le Roi et sa maitresse avait été  reçue par Adolf Hitler et  ce dernier pensait remettre ce Roi sur le trône quand la Grande-Bretagne serait vaincue !  Sir Winston Churchill éloigna le couple quand il devint Premier Ministre (Gouverneur aux Bahamas pendant la durée de la guerre)

Sir Winston Churchill était donc des plus inquiet sur le sort du conflit, de l'Empire Britannique dont la Flotte Française pouvait interdire l’accès de la Méditerranée à la Flotte Britannique ! L'issue - dramatique - était inévitable.

Si on rajoute que les Autorités Algériennes on  toujours refusés le rapatriement des corps (Vers la Bretagne)  et supprimés le mémorial, on peut dire que ces marins sont morts deux fois.

Une note sur le Maréchal Pétain. En 1934, Il fut Ministre des Armées et a ce titre, il diminua les dépenses militaires et arrêta la construction de la ligne Maginot aux Ardennes ..là ou passa le général Guderian avec ses chars. Plus tard, ce fut le slogan "Plutôt Hitler que le front Populaire"  Le pire, c'est qu'il fit un procès (dit de RIOM en 1941/1942) ou il accusa ledit Front populaire d'être a l'origine de la défaite (Avec les Juifs, les Enseignants, les Communistes. les Francs Maçons, Etc.) Il subit un sérieux revers durant ce procès et Hitler dût intervenir pour faire cesser cette "comédie".

Notre Histoire de France n'est pas triste !

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Ce thème mériterai un sujet à lui seul ( je t'invite Hernan et Janmary à créer un sujet et mettre vos deux posts ), Mers el Kébir est une autre histoire, mal vécu pour les Français qu'ils soient Vichyste ou Français Libre, c'est également un "tabou" pour la Marine Nationale ( tout comme le sabordage de la flotte à Toulon, notre pays a perdu toute sa belle Marine, dans des action qui ne sont pas de hauts fait de guerre.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Staff
Le 05/07/2020 à 13:56, Bouchon-Gras 49 a dit :

Ce thème mériterai un sujet à lui seul ( je t'invite Hernan et Janmary à créer un sujet et mettre vos deux posts )

Ok BG, je crée le sujet, mais je ne sais pas grand chose sur Mers el-Kebir, télephone pour Janmary 😉 

Link to post
Share on other sites
  • Staff

.

Malheureusement, je ne connais que le strict minimum concernant l'agression Britannique sur la flotte Française à Mers el-Kebir et le sabordage de la flotte Française à Toulon.

Sauf qu'au moment des accords d'armistice en 1940, la flotte aurait pu évacuer Toulon d'une part, et d'autre part, celle de Mers el-Kebir aller sur Dakar ou ailleurs.

Tout comme les nombreuses unités aériennes qui sont allé sur l'Afrique du Nord pour ne pas tomber dans les mains de l'ennemi.

Mais nous allons essayer.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a une heure, Janmary a dit :

Malheureusement, je ne connais que le strict minimum concernant l'agression Britannique sur la flotte Française à Mers el-Kebir

Je t'invite a déplacer ton message de dimanche, après on essaiera de rebondir.

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
  • Staff

Tribune du Ministre des Affaires étrangères de la République d’Argentine dans le site libanais L'Orient-Le jour.

Il y a 200 ans, la première levée du drapeau argentin sur les îles Malouines

Le 6 novembre 2020 constitue un anniversaire important du long différend de souveraineté sur la question des îles Malouines : celui des deux cents ans de la prise de possession des îles par David Jewett qui, ce jour-là, a hissé le drapeau argentin dans les îles pour la première fois. En 1810, les îles Malouines étaient sous le plein exercice de la souveraineté des autorités espagnoles, qui en avaient une possession exclusive, effective, continue et sans opposition de la part de la Grande-Bretagne ni de toute autre puissance étrangère. Ces droits de souveraineté sont passés de l’Espagne à l’Argentine, par le principe de succession d’États. Avec le début des processus d’indépendance de l’Amérique latine en 1810, les nouveaux gouvernements ont dû affronter le pouvoir royal qui s’y opposait en mer comme sur terre. David Jewett joindra cette lutte au service des Provinces-Unies, en agissant comme corsaire. Au mois de janvier 1820, le directeur suprême des Provinces-Unies, José Rondeau, désigna David Jewett « colonel de l’armée au service de la marine ». C’est ainsi qu’il a mis les voiles le 20 janvier, aux commandes de la frégate La Heroína, qui était reconnue par les autorités argentines comme navire de guerre d’État. Jewett est arrivé à Puerto Soledad, aux îles Malouines, à bord du navire vers la fin octobre 1820, et le 6 novembre il a procédé à la cérémonie de prise de possession des îles Malouines au nom des Provinces-Unies du Río de la Plata. Devant les équipages ancrés à Puerto Soledad et au nom du gouvernement de Buenos Aires, Jewett a hissé le drapeau argentin, lu une proclamation et tiré une salve de 21 coups de canon. La prise de possession solennelle des îles Malouines a constitué une manifestation, de nature officielle et publique, de l’exercice effectif de la souveraineté argentine, qui a été largement diffusée, et à laquelle la Grande-Bretagne ne s’est pas opposée. Cet exercice effectif de souveraineté a été interrompu lors de l’expulsion des autorités argentines de Puerto Soledad par la Grande-Bretagne en janvier 1833.Cette usurpation, effectuée en temps de paix sans déclaration de guerre, n’a jamais été consentie par l’Argentine. Depuis lors, et au cours des 187 années suivantes, les différents gouvernements argentins ont réclamé de manière permanente la restitution du plein exercice de la souveraineté sur les îles. Pour cette revendication, le soutien de la communauté internationale a été fondamental et a permis d’adopter, au sein des Nations unies, différentes résolutions liées au différend de souveraineté sur les îles Malouines, Géorgie du Sud, Sandwich du Sud et les espaces maritimes environnants.

Source: https://www.lorientlejour.com/article/1239382

Link to post
Share on other sites
  • Staff

Le déminage aux îles Malouines arrive à sa fin, les dernières mines antipersonnel Expal P4 espagnoles et les SB-33 italiennes posées sur les plages au nord de l'aéroport de Puerto Argentino pendant la guerre de 1982 ont été détonées par une entreprise zimbabwéenne. 

293834627_DesminadoMinasantipersonalesExpalespaolasMalvinas1.jpg.3113c5709e3436d3127db152d65da216.jpg

869112048_DesminadoMinasantipersonalesSB-33italianasMalvinas1.thumb.jpg.5e8ff5d9ace4e10426607ca8be56bd86.jpg

Link to post
Share on other sites
  • 6 months later...
  • Staff

Changement de rôle aux Malouines, un hélicoptère Puma de l’aviation de l’armée de Terre et un navire polaire de la Marine opérant en configuration sanitaire

562661231_PumaSA330AE506delEAembarcadoenelBuqueHospitalARABahaParaso2(1).jpg.cdfd3b67eb8bd89cd403809b3f7d7d2a.jpg

 

Alors que le Royaume-Uni notifiait à la mi-avril 1982, par l’intermédiaire de la Croix-Rouge internationale et du gouvernement suisse, qu’il avait réquisitionné le bateau de croisière Uganda et que, sous la dénomination HMHS Uganda, il serait utilisé comme navire-hôpital de sa Task Force, l’Argentine, quelques jours plus tard, adaptait pour cette exigence le brise-glace ARA Almirante Irizar et le navire polaire ARA Bahia Paraiso...

Lien en français: https://malvinasdata.blogspot.com/2021/06/changement-de-role-aux-malouines-un.html

Link to post
Share on other sites