Jump to content
×
×
  • Create New...

Après la période de formation, quid de défense mobilité ?


Recommended Posts

Bonjour, 

Sous-officier sous contrat, 19 ans de service, en CLDM depuis plus de 18 mois, je souhaite quitter l'institution avant la date théorique de RDC (novembre 2021).

Ayant contacté Défense Mobilité au début de ma période de CLDM (août 2019), j'ai obtenu deux RDV entre septembre 2019 et février 2020,  participé à une SBO en janvier 2020, effectué des enquêtes métiers, rempli, validé mon dossier, passé les tests d'entrée à l'afpa entre mars et juillet 2020.

Actuellement en formation de reconversion d'une durée de 6 mois, prise en charge en majeure partie par Défense Mobilité, comment cela se déroule t'il après ?

A l'intéressé de reprendre contact avec DefMob ?

A l'intéressé de reprendre contact avec un correspondant RH pour les modalités de départ ?

A l'intéressé de prendre l'initiative de prendre contact avec Pôle emploi, les agences d'intérim, de recrutement, de prospecter sur internet en avance de phase ?

Je n'ai plus de contacts avec DefMob depuis début novembre 2020. Plus de contact avec un référent RH/ADM depuis août 2019.

Telles sont mes interrogations. 

Je ne m'attarderai pas sur mes états d'âmes consécutifs au suivi de mon dossier par les divers services institutionnels.

Cordialement.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 9 heures, bzh22 a dit :

A l'intéressé de reprendre contact avec DefMob ?

Bonjour. Le principe est qu’il vaut mieux considérer qu’on n'est jamais aussi bien servi que par soi même. 
même si en effet defmob doit reprendre contact avec vous puisqu’ils doivent faire remonter des chiffres à Paris et notamment sur les réussîtes  aux examens. Donc oui. Reprenez contact.

Il y a 9 heures, bzh22 a dit :

A l'intéressé de reprendre contact avec un correspondant RH pour les modalités de départ ?

Même chose avec votre unité gérant les personnels isolés, d’autant que c’est avec eux que vous allez traiter des différents documents administratifs vous concernant. 
 

Il y a 9 heures, bzh22 a dit :

prendre contact avec Pôle emploi, les agences d'intérim, de recrutement, de prospecter sur internet en avance de phase ?

Oui, oui, oui et reoui. 

Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour votre réponse.

Cela me rassure. C'est avec guère d'enthousiasme que je vais devoir m'atteler à cette tâche (DefMob et SAP-PIT).

Dernières questions 

Quelle est la proportion de ceux qui quittent l'institution par la plus petite des portes après moult années de service ?

Parmi ceux-ci, combien partent avec un fort sentiment de rejet vis à vis de l'Armée et le souhait de gérer eux-mêmes leur processus de reconversion sans passer par la case DefMob ?

Je suppose que si ils ne sont pas beaucoup en termes de pourcentage, j'en fais forcément partie.

Citation

La guerre apprend à tout perdre, et à devenir ce qu'on n'était pas. Albert Camus

 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 7 heures, bzh22 a dit :

C'est avec guère d'enthousiasme que je vais devoir m'atteler à cette tâche (DefMob et SAP-PIT).

Vous avez besoin de documents administratifs, des coordonnées; des liens utiles pour l'après que seuls ces organismes peuvent vous délivrer. Cette démarche est donc indispensable.

Il y a 7 heures, bzh22 a dit :

Quelle est la proportion de ceux qui quittent l'institution par la plus petite des portes après moult années de service ?

Qu'est que la plus petite des portes? Pas celle par laquelle vous partez puisque vous avez bénéficié d'une reconversion gratuite et rémunérée, car sous statut militaire. Session d'orientation, formation AFPA. Ce n'est pas négligeable.

Il y a 7 heures, bzh22 a dit :

Parmi ceux-ci, combien partent avec un fort sentiment de rejet vis à vis de l'Armée et le souhait de gérer eux-mêmes leur processus de reconversion sans passer par la case DefMob ?

Rien n'oblige ceux qui partent à bénéficier des services de Défense mobilité. Mais gérer soi même son processus de reconversion n'est pas donné à tout le monde, en particulier d'un point de vue financier. 

Par ailleurs, nombre d'anciens militaires sont persuadés qu'ils ne savent rien faire d'autre que d'être ... militaire et une aide au départ est absolument indispensable dans ce cas. Car sinon c'est à coup sûr un avenir vers un boulot de m.... voire pas de boulot. 

Il y a 7 heures, bzh22 a dit :

Quelle est la proportion de ceux qui quittent l'institution par la plus petite des portes après moult années de service ?

Parmi ceux-ci, combien partent avec un fort sentiment de rejet vis à vis de l'Armée et le souhait de gérer eux-mêmes leur processus de reconversion sans passer par la case DefMob ?

Je suppose que si ils ne sont pas beaucoup en termes de pourcentage, j'en fais forcément partie.

Pour ce qui est des chiffres.... ? Je n'en sais rien. Mais j'aurais tendance à dire que cela n'offre pas d'intérêt pour vous de savoir cela. Ce qui compte pour vous, et parfois il est bon d'être un peu égoïste, c'est de réussir votre formation, obtenir votre qualification et réussir votre recherche d'emploi. C'est votre boulot d'aujourd'hui et peu importe le reste. 

Ceci bien sûr n'étant que l'humble avis d'un ancien militaire étant passé aussi par l'étape d'aide à la reconversion. 😉

Il y a 7 heures, bzh22 a dit :

combien partent avec un fort sentiment de rejet vis à vis de l'Armée

Beaucoup je pense. Et puis avec le temps... ce sentiment s'estompe.

J'aime bien une petite phrase laissée dans ma mémoire par ma mère: "Le temps est le meilleur médecin de tous les maux inévitables."

Je suis passé aussi par ce sentiment, à tel point que j'ai pas voulu organiser de pot de départ. C'est un collègue qui a tout organisé sans me le dire, considérant que partir comme çà après 30 ans, ce n'était pas bien. Mais rassurez vous cet état de fait n'a pas touché une seule seconde mon chef de corps avec qui je travaillais étroitement. En gros, rien à f......!  C'est comme çà. Tant pis. 

Mais je vous alerte, si vous ne le savez déjà, sur le fait que dans le civil, c'est parfois bien pire. Là aussi je l'ai vécu, ce qui m'a fait revenir à de moins sévères sentiments vis à vis de l'armée.

Link to post
Share on other sites