Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai 58 ans et ai comme passion la généalogie et les anciennes photos.

J'ai en ma possession une photo d'un homme (et sa femme) a priori habillé en militaire avec un uniforme sur lequel est marqué PG au niveau du col. Si je connais bien le système du numéro de régiment sur les cols, là, je sèche... D'autant plus que les épaulettes torsadées me sont inconnues sur les tenues militaires.
Quelqu'un pourrait-il m'aider en me disant à quoi cela correspond et de quelle période est cet uniforme.
Je sais que cette personne était de ma famille mais sans cet identification, je ne vois pas comment le retrouver.
Merci d'avance.

 

19098156_Coupleinconnu1-60avenuedeClichyParis.thumb.jpg.2039fb6254a3c8b7c3c202b9b663237b.jpg

 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

(désolé j'ai eu un petit soucis de connexion, puisque suite à l'orage ma boxe avait grillée)

Le 01/05/2021 à 23:42, cchristian16 a dit :

J'ai en ma possession une photo d'un homme (et sa femme) a priori habillé en militaire avec un uniforme sur lequel est marqué PG au niveau du col. Si je connais bien le système du numéro de régiment sur les cols, là, je sèche... D'autant plus que les épaulettes torsadées me sont inconnues sur les tenues militaires.

D'habitude l'inscription PG, signifie Prisonnier de Guerre, sur cet uniforme, il n'en est rien, se son des lettes brodées ou métallique sur les pattes de col.

A vu de la photographie, je dirais que c'est dans la période 1900, là aussi je vais partager la photo, car cet uniforme ne me dis rien. les tresses d'épaule ne sont pas courantes chez les militaires français.

Je vous tiens informé des que j'ai des infos.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

Recherches difficiles, mais des camarades ont trouvé un indice tout de même qui risque de vous surprendre, tout d'abord :

PG - Copie.jpg

Ce ne sont pas les lettres PG mais PC, en regardant de prés vous remarquerez qu'il manque la barre horizontale qui différencie le G d'un C.

PC pour Prison Centrale, notamment dans les établissements pénitentiaires d'Indochine, à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, les lettres PC pouvaient être brodées sur le képi et sur le collet des gardiens européens. Certains avaient aussi des torsades sur les épaules et des bandes sur le pantalon.

Qu'en était il des autres colonies... nous ne savons pas. En tout cas la période correspond bien à l'époque de prise de la photo.

Il y a 11 heures, cchristian16 a dit :

Pour information, la photo a été prise à Paris, 60 avenue de Clichy.

Malheureusement le fait que la photo fut faite à Paris ne signifie rien ici, elle à pu être prise lors d'un retour en métropole.

 

Cordialement.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Bonjour Je ne pense pas que ce tableau représente un élève de Saint-Cyr entre 1870 et 1878. Voici à quoi ressemblaient les élèves à cette époque : Le trèfle sur la manche indique qu'il s'agit d'un sous-lieutenant comme, par exemple, sur cette photo d'un sous-lieutenant du 97e RI : Comme les couleurs du tableau ne correspondent à l'infanterie de ligne, il pourrait s'agir d'un sous-lieutenant de l'infanterie de marine dans les années 1880 (l'infanterie de marine s'appellera l'infanterie coloniale en 1901). La photo suivante à été prise à Saïgon, d'où la présence du casque, mais les officiers de l'infanterie coloniale portaient le képi en métropole : Bonne journée Sergio          
    • La France vient de décoré l'un de ses derniers vétérans, des insignes de commandeur de la Légion d'honneur.   Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, 100 ans, a reçu les insignes de commandeur de la Légion d'honneur, à Hérouville Saint-Clair, près de Caen. À l’occasion de la cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 à Hérouville Saint-Clair, près de Caen (Calvados), le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, âgé de 100 ans, déjà décoré de la croix de chevalier de la légion d’honneur depuis plusieurs années, s’est vu remettre les insignes de Commandeur de la légion d’honneur par le colonel Peltier. Entouré par sa famille, Robert Jean fêtera ses 101 ans en juillet prochain. C’est également le vétéran de l’amicale des anciens combattants. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, ancien chef d’escadron (commandant) dans l’artillerie. Était également présente à la cérémonie Colette Marin-Catherine. Cette Caennaise de 93 ans est l’héroïne du documentaire qui porte son nom et qui a reçu l’Oscar du meilleur court-métrage documentaire le 26 avril dernier aux Etats-Unis. https://actu.fr/normandie/herouville-saint-clair_14327/veteran-de-100-ans-robert-jean-a-ete-distingue-commandeur-de-la-legion-d-honneur-pres-de-caen_41795618.html?fbclid=IwAR1VMmAzA-yPH71E383uXkra_cse4G4Vd2ZBhWhusEwLYuCR2kxlpTfkKrs    
    • ??? Tant que tu n'es pas Y4 c'est bon, après la vue joue sur la spécialité, il est évident que tu ne seras pas pris comme tireur de précision.