Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

  • Administrateur

La semaine dernière la marine indonésienne reconnaissait la disparition de son sous marin KRI Naggala 402, le monde de la mer, les marins et la sous marinade ne peut que s'associer à la peine et à la douleur des familles.

90eeded_wil302-indonesia-submarine-0421-1a.jpg

Cet évènement n'est pas sans rappeler la disparition du sous marin argentin.

un-sous-marin-indonesien-ne-donne-plus-signe-de-vie-depuis-mardi-soir-1619011153.jpg

Ce document de l’armée indonésienne pris le 20 février 2019 et publié le 21 avril 2021 montre l’équipage et les officiers lors d’une cérémonie à bord du sous-marin indonésien de classe Cakra KRI Nanggala 402 à la base navale de Surabaya. L’armée indonésienne a déclaré qu’elle était à la recherche du sous-marin avec 53 membres d’équipage à bord après avoir perdu le contact avec le navire lors d’exercices navals au large des côtes de Bali sur Avril 21, 2021. (AFP/Handout)

This article was published in thejakartapost.com with the title "Marine indonésienne dit disparu KRI Nanggala 402 coulé". Click to read: https://www.thejakartapost.com/news/2021/04/24/indonesian-navy-says-missing-kri-nanggala-402-submarine-sank.html?fbclid=IwAR1hs-Ddytdl9asFgDZypA00xsas3VAPq9qNa2oufwJ72sueCiBTaS7jrRQ.


Download The Jakarta Post app for easier and faster news access:
Android: http://bit.ly/tjp-android
iOS: http://bit.ly/tjp-ios

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
178368776_5512068198866235_5773321308043708691_n.jpg
 
Depuis 96 heures, la marine indonésienne était à la recherche de son sous-marin KRI Nanggala 402, un batîment de la classe Cakra porté disparu mercredi dernier. Il vient d'être retrouvé brisé en trois parties au large de Bali. Les 53 membres d'équipage sont tous morts. Une enquête est en cours 
 
Après avoir confirmé qu'il avait coulé, la marine indonésienne a annoncé, dimanche 25 avril, avoir retrouvé le sous-marin qui avait disparu mercredi. Elle a également fait savoir que les 53 membres d'équipage étaient tous morts.
 
Le KRI Nanggala 402, brisé en trois parties, a été découvert dans le fond marin au large de Bali, selon le chef d'état-major de la marine. Des débris du sous-marin avaient été retrouvés samedi, dont certains provenant de l'intérieur du submersible, suggérant des dommages irrémédiables.
 
La marine avait estimé à 72 heures les réserves maximales d'oxygène dont disposaient les membres d'équipage en cas de panne d'électricité. Ce délai a été dépassé tôt samedi matin, rendant leur survie improbable. Des centaines de militaires et une vingtaine de bateaux étaient mobilisés depuis mercredi pour localiser le KRI Nanggala 402, un submersible vieux d'une quarantaine d'années lancé au début des années 1980.
 
Il est encore impossible de connaître les raisons de cet accident tragique. Selon des officiers de la marine, le sous-marin aurait pu subir une panne de courant. Il est certain que le sous-marin n'a pas explosé, aucune explosion ou implosion n'ayant été détectée par le sonar. Le Nanggala avait été rénové en 2012 et l'enquête va vérifier que tout a été fait conformément au cahier des charges indonésien. Une autre piste de recherche est la surcapacité du sous-marin : il était prévu pour accueillir 38 membres d'équipage, contre 53 présents lors de l'incident.
Source : francetvinfo.fr & AFP
 
 
Indonésie : le sous-marin disparu retrouvé, les 53 membres de l'équipage sont morts

Le sous-marin disparu mercredi au large de Bali a été retrouvé dimanche 25 avril, brisé en trois morceaux. Les 53 membres de l'équipage sont tous morts dans le naufrage. 

La marine indonésienne a annoncé dimanche 25 avril avoir retrouvé le sous-marin qui avait sombré au large de Bali et confirmé que les 53 membres de son équipage étaient tous morts. Brisé en trois parties, le submersible dont on était sans nouvelles depuis mercredi a été repéré dans les fonds marins au large de cette même île du centre de l'Indonésie, selon le chef d'état-major de la marine Yudo Margono. 

 

Le commandant des forces armées indonésiennes Hadi Tjahjanto a confirmé aux journalistes que les membres de l'équipage avaient "tous péri". Plus tôt dimanche, alors que les recherches continuaient encore pour retrouver le sous-marin, le président indonésien Joko Widodo avait présenté ses condoléances aux familles des marins disparus, les espoirs de les retrouver vivants étant peu probables.

Les autorités ont dit avoir reçu tôt dimanche matin des signaux en provenance du lieu où se trouve le sous-marin, à plus de 800 mètres de profondeur, ce qui rendait les recherches particulièrement difficiles. Un submersible de secours mis à disposition par Singapour a été utilisé pour avoir une confirmation visuelle.

image.jpg

(Source : La Dépeche.fr)

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

L’équipage du sous-marin indonésien chante 'Goodbye' avant sa disparition dans une vidéo profondément poignante

http://blob:https://www.classicfm.com/467757cf-f5af-4e88-b270-8960c2f6e121

Dans une vidéo filmée quelques semaines avant leur disparition, les sous-mariniers indonésiens chantent à l’unisson pour faire leurs adieux à leur commandant sortant.

Une vidéo filmée des semaines avant la disparition d’un sous-marin indonésien montre l’équipage de 53 personnes chantant une chanson d’adieu poignante, ce qui signifie :

Même si tu ne me manques pas, je
ne suis pas prêt à vivre sans toi.
Je vous souhaite tout le meilleur.

« Sampai Jumpa », une mélodie indonésienne signifiant « Au revoir », a été chantée par les membres de l’équipage en l’honneur du commandant sortant du corps sous-marin de la marine, a déclaré à l’AFP djawara Whimbo, porte-parole militaire indonésien.

Les 53 membres d’équipage, qui chantent à l’unisson comme un marin assure l’accompagnement à la guitare acoustique, sont maintenant présumés morts après le sous-marin a coulé au large des côtes de Bali.

Dimanche, l’armée indonésienne a annoncé que les équipes de secours avaient trouvé le navire en morceaux sur le fond de l’océan, à environ 800 mètres sous la surface.

Le chef des forces armées indonésiennes Hadi Tjahjanto a confirmé que « les 53 membres du personnel à bord sont passés ».

234096.jpg

Le sous-marin a disparu tôt mercredi dernier, alors qu’il était prévu pour un exercice d’entraînement de routine.

Le commandant Heri Oktavian, 42 ans, fait partie de ceux qui chantent dans la vidéo, qui a été filmée quelques semaines avant le naufrage du KRI Nanggala 402.

Le président indonésien, Joko Widodo, a décrit l’équipage comme le « meilleur patriote » du pays et a promis un financement gouvernemental pour l’éducation de leurs enfants.

« Le pays leur attribuera [l’équipage] en leur faisant la promotion d’un rang plus élevé et en leur décernant une médaille d’étoile pour les services et la contribution de ces guerriers », a-t-il déclaré.

« Le gouvernement parrainera également l’éducation de la... enfants des membres de l’équipage jusqu’à leur baccalauréat.

Lundi, des parents en deuil se sont rencontrés sur le rivage de Bali pour rendre hommage à l’équipage.

(Source : Classic fm)

 

Sous-marin indonésien se trouve à 840 mètres brisé en trois parties

20210425_110419.jpg

Les forces armées indonésiennes ont annoncé la découverte de l’épave du sous-marin d’attaque KRI Nanggala (402) et que les 53 membres d’équipage à bord sont morts.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui (dimanche) à Bali, le chef des forces armées indonésiennes, le maréchal de l’air Hadi Tjahjanto, a déclaré que le navire de recherche KRI Rigel (933) a effectué un balayage de la zone en utilisant sonar multifaiseau et des images sous-marines produites par un véhicule télécommandé (ROV) du navire de sauvetage sous-marin de Singapour MV Swift Rescue, qui a été envoyé pour effectuer un examen visuel.

 

MV-swift-rescue-768x507-1-750x495.jpg

Tjahjanto a déclaré que les images vues montraient des pièces et des épaves du sous-marin, telles que le gouvernail vertical arrière, certaines parties de la coque, la voile et les combinaisons d’évacuation Mk 11.

IMG_20210425_110301.jpg

Les images étaient des preuves claires que le sous-marin avait coulé et que tout le personnel à bord était mort.

Également présent à la conférence de presse était l’amiral en chef de la marine indonésienne Yudo Margono, qui a déclaré que le sous-marin s’est brisé en trois parties et était à une profondeur de 2750 pieds (environ 840 mètres).

Margano a également déclaré que le sous-marin était à sa capacité de personnel, qui est généralement de 50 personnes plus sept commandements, totalisant 57, de sorte que les 53 hommes à bord étaient dans leur capacité maximale.

20210425_110439.jpg

Il a également déclaré que le sous-marin n’avait pas posé de problèmes depuis son retour de sa retraite en 2012 en Corée du Sud et que la Marine n’aurait pas choisi le sous-marin pour l’exercice de lancement de torpilles s’il avait des problèmes de fiabilité connus.

M. Tjahjanto a déclaré que les dirigeants indonésiens coordonneront leurs efforts avec le Bureau international de liaison pour l’évacuation et le sauvetage des sous-marins (ISMERLO) sur les prochaines étapes à prendre, ajoutant que cela serait nécessaire, car la récupération du sous-marin nécessitera une coopération internationale.

KRI.jpg

Parmi les navires étrangers sur les lieux figurent la frégate de la Royal Australian Navy HMAS Ballarat (FFH 155) et le navire de sauvetage sous-marin de Singapour MV Rescue. Un U.S. Navy P-8 Poseidon est à Bali pour aider dans les opérations de recherche, après être arrivé le vendredi soir.

acidentes-com-submarinos.jpg

(Source : Defese Aérea et Naval)

Link to post
Share on other sites
  • Similar Content

    • By Bouchon-Gras 49
      Si vous allez à Nantes faite le détour vers Saint Nazaire, vous pourrez y découvrir prés de l'ancienne base sous marine des U-Boots allemands ( où d’ailleurs je vous invite à pénétrer et faire la visite de " l'escale Atlantique ", c'est sympa et bien fait ). Dans l'ancienne écluse fortifiée de la base sous marine vous pourrez découvrir L'Espadon.

       
      Le sous-marin Espadon a été construit, dans les années 50, sur le modèle des grands sous-marins allemands, les fameux U-Boote. Pendant la visite il sera toujours question de voyages –pendant sa carrière, le sous-marin a parcouru l’équivalent de 14 fois le tour de la terre !- mais vous serez loin du prestige des grands paquebots. Au milieu des innombrables manettes, boutons et témoins, l’espace de vie des sous-mariniers était singulièrement réduit, à tel point qu’il n’y avait que deux couchettes pour trois hommes d’équipage ! Le « plus » de la visite : la découverte de l’univers sonore sous-marin… étonnant ! (Environ une demi-heure de visite audio-guidée).

      Depuis qu’il a été désarmé et cédé à la Ville de Saint-Nazaire, il y a trente ans, l’Espadon est amarré dans l’écluse fortifiée du port de Saint-Nazaire. Vous allez le parcourir d’un bout à l’autre, le long de la coursive principale -bien étroite par endroits- et découvrir un patrimoine maritime exceptionnel.

      Banette chaude et oreilles d’or
      Les commentaires de votre audioguide vous disent tout sur les espaces de vie de l’équipage et le principe de la « banette chaude », la responsabilité du poste de pilotage, les bruits et la chaleur des moteurs diesel, le travail des « oreilles d’or »…
      La visite idéale pour :
      S’imaginer plonger dans les profondeurs des océans, partir en expédition sous-marine au-delà du Cercle Polaire, pendant de longues semaines ; Découvrir comment 65 hommes d’équipage pouvaient cohabiter dans si peu de place ; Ecouter pour la première fois le bruit d’un banc de crevettes ou celui d’un iceberg qui se casse en deux.





      Construit par les Chantiers Augustin Normand du Havre, l’Espadon a été mis en service en 1960. Long de 78 m, ce sous-marin pouvait plonger pendant 5 à 6 jours. Ses moteurs électriques (ce n’est pas un sous-marin nucléaire) lui assuraient une vitesse maximale de 16 nœuds en surface et 18 nœuds en plongée, soit environ 29 et 32 km/h.
      Pendant ses 25 années de service, il a passé 2 561 jours en mer et 33 796 heures en plongée, il a parcouru 360 547 milles marins, soit l’équivalent de 17 fois le tour de la terre. Témoin de la guerre froide, il n’a jamais été engagé dans un conflit militaire, et les impressionnants lance-torpilles (que vous voyez à la fin de votre visite) n’ont servi que pour des exercices.
       
      Escal’Atlantic, le sous-marin et l’Ecomusée sont ouverts 7 jours sur 7, de 10 h à 19 h. Dernière entrée : 1h30 avant la fermeture pour Escal’Atlantic, 45 minutes pour l’Ecomusée, 30 minutes pour le sous-marin. Notre conseil : venez visiter le matin, pour plus de tranquilité. Pas de réservation, pour tout renseignement appelez le 0 810 888 444 (N° Azur, tarif local depuis un poste fixe).
       
       
    • By Bouchon-Gras 49
      Le Chef d’État Major de la Marine à Itagaí pour le lancement du Riachuelo, premier Scorpène construit au Brésil, avec le PM Sébastien, inséré dans les forces sous-marines brésiliennes, artisan quotidien de notre partenariat stratégique.

      ( Source : compte Twitter CEMM )
      La Marine brésilienne a mis à l’eau, ce vendredi, le Riachuelo, le premier d’une série de quatre sous-marins Scorpène commandés à la France et construits au Brésil. Un contrat de 6,7 milliards d’euros remporté par le groupe français DCNS (aujourd’hui Naval Group), en 2009. Il prévoit la conception et le transfert de technologie de quatre sous-marins Scorpène, ainsi que l’assistance à la conception et à la réalisation du premier sous-marin à propulsion nucléaire du Brésil (hors chaufferie nucléaire).

      Le Riachuelo commencera les essais en mer en 2019 pour une livraison en 2020. Il sera suivi d’ici à 2024 par les Humaita, Tonelero et Angostura, en cours de construction. 14 Scorpène sont aujourd’hui en service opérationnel ou en construction, pour la marine chilienne (2 unités), la marine malaisienne (2 unités), la marine indienne (6 unités) et la marine brésilienne (4 unités)
      ( Source : Le Télégramme du 14 décembre 2018 )
       


  • Posts

    • Bonjour, Je vous remercie pour vos recherches. Dommage qu'on n'ait pas la couleur de l'étoile ! Cordialement
    • Bonsoir, Je vous remercie pour votre aide. Pour information, la photo a été prise à Paris, 60 avenue de Clichy. Cordialement  
    • Bonjour à tous, Je suis dans la marine nationale dans le domaine de la guerre électronique depuis peu et je voulais me renseigner sur les commandos marines avec notamment le commando Kiffer qui est spécialisé notamment dans la guerre électronique. (Mais pas que bien sur). Comment peut on faire parti de ce commando en fonction de ma spé étant donné qu'il recrute aussi dans le personnel de la marine nationale ? Faut il passer le STAC ou un stage différent ? Merci de vos reponses, Bonne soirée.
    • Madame Denise Trioulet-Schemite, s'est éteinte à 95 ans à Reims. Héroïne de la Résistance, Denise Schemite, née Trioulet, s’est éteinte à 95 ans à Reims. Titulaire de nombreuses décorations, la Vitryate appartenait à une famille qui avait fait de l’opposition à l’ennemi son credo. Elle a été très active dans la Résistance. Elle était, comme sa sœur Françoise, imprégnée par son passé de Résistante. Fortment marquée par les événements de cette période, Denise Trioulet-Schemite s’en est allée, en toute discrétion. Comme elle passait avec d’infinies précautions les messages entre les groupes résistants durant la Seconde Guerre mondiale. « C’était difficile de dire ce qu’il s’est passé au camp de Compiègne car personne ne nous croyait » , regrettait-elle en mai 2015 lors d’une exposition en l’honneur des Résistants de La Chaussée-sur-Marne à laquelle elle avait été invitée. Ce souci de transmission de la mémoire l’animait puissamment. Il l’a guidée jusqu’au bout d’une existence que Denise Trioulet-Schemite étirait paisiblement à la Villa Beausoleil, la maison de retraite de Loisy-sur-Marne. C’est là-bas que le 7 mars 2015, la Vitryate de naissance avait reçu les insignes de chevalier de la Légion d’honneur. C’est le président de la République qui les lui avait accordés par décret de mars 2014 en commémoration du 70 e anniversaire du débarquement et de la Libération. La cérémonie avait réuni tous ses proches. Elle fut l’occasion de se replonger dans l’histoire d’une famille de la rue du loup, à Vitry-le-François. Arrêtée avec sa sœur jumelle, Françoise, et sa maman, Juliette, en 1943, Denise fut conduite à la prison de Châlons par la Gestapo. Malgré les interrogatoires serrés, les menaces et les brimades, elles n’ont jamais cédé un renseignement sur l’activité de Georges Trioulet, véritable cible des Allemandes en tant que bras droit du chef de son réseau de Résistance. La prison de Laon puis le camp de Compiègne n’ont rien changé à leur détermination. Libérées en 1944, Denise Trioulet-Schemite avait mérité ses nombreuses décorations. Dès le 4 juillet 1948, le général Giraud lui remettait la médaille de la Résistance, ainsi qu’à sa sœur. Denise Trioulet-Schemite était également titulaire de la Croix des combattants volontaires 39-45. Avec elle, c’est la dernière grande figure locale de la Résistance qui s’est éteinte. À sa famille et ses amis, la rédaction de L’Union présente ses sincères condoléances. Denise Trioulet-Schemite s’est éteinte en avril 2021 à 95 ans, à Reims. Elle résidait à la Villa Beausoleil, à Loisy-sur-Marne. Née le 3 mars 1926, elle était la fille du lieutenant-colonel Georges Trioulet, ancien combattant et Résistant. Il a aussi siégé de 1947 à 1965 au conseil municipal de Vitry-le-François. Elle-même Résistante, Denise Triulet-Schemite s’était illustrée pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle avait été élevée au rang de chevalier de la Légion d’honneur par décret du président de la République François Hollande en 2014. (Source : La Légion d'honneur dans la Marne) C'est avec une très grande tristesse que nous vous annonçons le décès de notre vétéran et ami Ken Mayhew. Ken nous a quitté hier soir en présence des siens dans la plus stricte intimité. Un grand personnage du Suffolk s'en est allé, un homme avec une grande prestance et si gentil . Une des dernières mémoires vivantes de ses effroyables combats du 6 Juin 1944. (source : Les Amis du Suffolk régiment)
    • Un de ces nombreux militaires "mort pour la France" tombé directement dans l'oubli, héros d'une guerre lointaine que notre pays a voulu vite oublié, l'adjudant Guy PRIGENT fut l'un de ceux là. Guy Prigent (1925-1954). Alias « le mousse ». Guy Prigent, un Français d’Indochine, fils d’un officier de l’artillerie coloniale, un vrai bourlingueur, a rejoint les Français libres début 1943, même pas majeur, à New-York York. D’abord marin, il deviendra vite un parachutiste du SAS (le 4e bataillon d'Infanterie de l'Air du commandant Bourgoin). Parachuté en Bretagne le 7 juin 1944, il fera toute la campagne de la libération de cette région contre les Allemands. Puis, il combattra en Belgique et aux Pays- Bas où il reçoit la croix de guerre hollandaise . 1946 voit le sergent Prigent débarquer en Indochine c’est son premier séjour, il est blessé en décembre 1946. En  février 1947 regagne la métropole. Muté à la brigade des parachutistes coloniaux, il obtient son brevet de chef de section. Démobilisé il rengage en en 1952, il est sergent-Chef affecté au 6° B.P.C et rejoint l’Indochine pour son deuxième séjour. En juillet 1953 il est nommé adjudant à titre exceptionnel. Le 20 novembre 1953 il saute sur Diên Biên Phu pour l’opération Castor.  En décembre 1953, alors membre du 6eme BPC (bataillon Bigeard), il recevra sa neuvième citation pour faits de guerre. Puis le 16 mars 1954 à nouveau D.B.P. où le combat fait rage. Guy Prigent tombera lors d’une contre attaque , le 10 avril 1954, à Dien Bien Phu, sur la terre d’Indochine, qui l’avait vu naître.   Pour l’ensemble de sa carrière de combattant il a obtenu :  - La Légion d’Honneur au grade de Chevalier  - La Médaille Militaire - les croix de Guerre 39/45 et T.O.E – Il totalisait 11 citations dont  3 Palmes - 2 Blessure de guerre  - La Croix de le Vaillance vietnamienne avec Palme  - La Croix de Guerre néerlandaise - La Croix du Mérite Thaï  - La Croix du Mérite Combattant (Sources : Soldats de France et Rudolph de Patureaux écrivain)