Jump to content
×
×
  • Create New...

Réforme avec moins de 5 années de service


Recommended Posts

Bonjour,

Engagé depuis 2019, j'ai rencontré différents problèmes. Avant de m'engager j'avais pas rendu compte que j'avais un problème de genou G qui est assez important. À force de compenser j'ai connu la même douleur sur mon second genoux. J'ai donc été suivi sur différentes consultations (kiné/osthéo'/podologue, etc..) 

Mon Antenne Médicale m'a proposé un séjour à l'hôpital pour de la réeducation (04/11/2020 - 25/11/2020). Pendant ce séjour j'ai compris que j'avais différents problèmes en plus que je n'avais pas tout de suite senti dont le dos.

Je n'ai pas prévenu mon régiment que pendant mon séjour je me suis blessé (ordre de mission) ou du moins rechuter pour le dos. 

J'ai donc fait une seconde hospitalisation du 10/02/2021 au 03/03/2021. Puis avec mon médecin on a décidé de faire une demande de réforme. Actuellement je suis en arrêt jusqu'en attendant que mon dossier soit traité. 

J'aimerai donc savoir à quoi j'ai le droit ?

Pour faire une pension d'invalidité je pense que c'est un peu compliqué pour que je sois indémnisé pour mon genou Droit et mon dos .. car je n'ai pas rendu compte tout de suite.. 

Dois-je consulter la CABAT pour avoir également son point de vue ? ..

Et pour les formations, ai je le droit d'avoir des aides ? Malgrè mes 2ans de service .. 

Bonne journée/ soirée

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a 31 minutes, Sully8059 a dit :

Pour faire une pension d'invalidité je pense que c'est un peu compliqué pour que je sois indémnisé pour mon genou Droit et mon dos .. car je n'ai pas rendu compte tout de suite.. 

la réponse est dans votre question. Vous n’aurez pas de pension d’invalidité dans ces circonstances.

il y a 32 minutes, Sully8059 a dit :

Et pour les formations, ai je le droit d'avoir des aides ? Malgrè mes 2ans de service

Non. Les formations font partie des aides à la reconversion et pour cela il faut avoir au minimum 4 ans de services. 
 

Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, berogeitabi a dit :

la réponse est dans votre question. Vous n’aurez pas de pension d’invalidité dans ces circonstances.

Non. Les formations font partie des aides à la reconversion et pour cela il faut avoir au minimum 4 ans de services. 
 

Et malgrè que ça soit une blessure en service, même si je n'ai rien signalé ..  je peux avoir aucune aide ? On m'a juste proposé une réorientation et mon Colonnel a refusé .. Du coup on me lâche dans le civile comme ça ? ..

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 8 heures, Sully8059 a dit :

Et malgrè que ça soit une blessure en service, même si je n'ai rien signalé ..  je peux avoir aucune aide ? On m'a juste proposé une réorientation et mon Colonnel a refusé .. Du coup on me lâche dans le civile comme ça ? ..

Pour pouvoir faire une demande de pension d'invalidité, il faut avoir signalé son problème lorsqu'il est arrivé, sur ce qui s'appelait à mon époque le registre des constatations. Cela a peut être changé de nom, mais il m'étonnerait que la procédure ait changé. J'ai subi cette situation pour une perte d'audition à certaines fréquences suite à un coup de fusil survenu au pas de tir! Et je ne suis donc pas pensionné, malheureusement. 

Donc en effet pas d'aide à ce niveau.

Pour ce qui est de la reconversion, la seule aide potentielle pour les moins de 4 ans de service, c'est, éventuellement, un entretien auprès des cellules reconversion à titre de conseil. 

Je rajouterai  que l'armée, bonne fille quand même avec son programme d'aide à la reconversion, certainement perfectible, n'a pas vocation à aider (payer?) toutes et tous alors qu'ils quittent l'institution. Les règles sont claires. Droit au bénéfice des aides à la reconversion à partir de 4 ans de services révolus. 

Vous ferez cependant valoir auprès des services de Pôle Emploi vos deux années de service afin qu'ils calculent vos droits à indemnisation lié à ce temps de travail. Car n'oubliez pas que vous pouvez percevoir cette indemnisation. 

 

Link to post
Share on other sites

Oui je vais essayer de voir avec la cellule reconversion pour voir si il y a la possibilité de bénéficier quelques choses.

Oui avec Pôle emploi ça sera fait. En tout cas merci quand même.

Si d'autres personnes ont des conseils à me donner, je suis preneur

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Le 15/03/2021 à 20:58, berogeitabi a dit :

Pour pouvoir faire une demande de pension d'invalidité, il faut avoir signalé son problème lorsqu'il est arrivé, sur ce qui s'appelait à mon époque le registre des constatations. Cela a peut être changé de nom, mais il m'étonnerait que la procédure ait changé.

Dans la Marine il faut faire inscrire tous incidents et accidents au journal de bord, c'est cette inscription qui fait foi pour la suite.

Il est de même dans le civil, tous incidents et accidents doivent être signalé (dans un laps de temps défini) pour pouvoir faire valoir ses droits.

Le 14/03/2021 à 21:35, berogeitabi a dit :

Vous n’aurez pas de pension d’invalidité dans ces circonstances.

Peut être (sous toutes réserves) via la sécurité sociale, si il y a un handicap, après expertises médicale qui défini un % d'invalidité.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Bonjour Je ne pense pas que ce tableau représente un élève de Saint-Cyr entre 1870 et 1878. Voici à quoi ressemblaient les élèves à cette époque : Le trèfle sur la manche indique qu'il s'agit d'un sous-lieutenant comme, par exemple, sur cette photo d'un sous-lieutenant du 97e RI : Comme les couleurs du tableau ne correspondent à l'infanterie de ligne, il pourrait s'agir d'un sous-lieutenant de l'infanterie de marine dans les années 1880 (l'infanterie de marine s'appellera l'infanterie coloniale en 1901). La photo suivante à été prise à Saïgon, d'où la présence du casque, mais les officiers de l'infanterie coloniale portaient le képi en métropole : Bonne journée Sergio          
    • La France vient de décoré l'un de ses derniers vétérans, des insignes de commandeur de la Légion d'honneur.   Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, 100 ans, a reçu les insignes de commandeur de la Légion d'honneur, à Hérouville Saint-Clair, près de Caen. À l’occasion de la cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 à Hérouville Saint-Clair, près de Caen (Calvados), le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, âgé de 100 ans, déjà décoré de la croix de chevalier de la légion d’honneur depuis plusieurs années, s’est vu remettre les insignes de Commandeur de la légion d’honneur par le colonel Peltier. Entouré par sa famille, Robert Jean fêtera ses 101 ans en juillet prochain. C’est également le vétéran de l’amicale des anciens combattants. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, ancien chef d’escadron (commandant) dans l’artillerie. Était également présente à la cérémonie Colette Marin-Catherine. Cette Caennaise de 93 ans est l’héroïne du documentaire qui porte son nom et qui a reçu l’Oscar du meilleur court-métrage documentaire le 26 avril dernier aux Etats-Unis. https://actu.fr/normandie/herouville-saint-clair_14327/veteran-de-100-ans-robert-jean-a-ete-distingue-commandeur-de-la-legion-d-honneur-pres-de-caen_41795618.html?fbclid=IwAR1VMmAzA-yPH71E383uXkra_cse4G4Vd2ZBhWhusEwLYuCR2kxlpTfkKrs    
    • ??? Tant que tu n'es pas Y4 c'est bon, après la vue joue sur la spécialité, il est évident que tu ne seras pas pris comme tireur de précision.