Jump to content
×
×
  • Create New...

Identification Uniforme/Unité


Recommended Posts

  • 1 year later...

Bonsoir,

Je ne sais pas si je peux me "greffer" dans ce sujet d'identification des uniformes mais je m'y risque... car je suis sur une question d'uniforme qui bloque ma généalogie et dont je n'arrive pas à voir le bout.

Voilà de quoi il s'agit: ma grand-mère décédée en 1954, a perdu deux frères à la guerre de 1914-1918. Ils ont eu le malheur de mourir à quelques jours d'intervalle à Neuville-Saint-Vaast (62) lors de l'offensive du 25 septembre 1915 sur Neuville et le bois de la Folie:

  • Louis DROUET, classe 1905. A été incorporé au 28ème RI et a fait son service militaire de 1907 à 1909. Il a été versé dans la réserve au RI de Rouen-nord. A la mobilisation générale, il rejoint le 39ème RI. Il est déclaré décédé le 2 octobre 1915. Son corps n'a pas été retrouvé.
  • Pierre DROUET, classe 1910. A fait son service militaire de 2 ans de 1911 à 1913 au 74ème RI puis a été versé dans la réserve au RI de Rouen-sud (pas de numéro à ce régiment dans la fiche matricule). Rappelé sous les drapeaux pour la mobilisation générale, il est affecté au 24ème RI. Il est déclaré "tué à l'ennemi le 16 octobre 1915" mais un jugement modificatif de 1924 le déclarera mort le 25 septembre 1915. Son corps n'a jamais été retrouvé.

J'ai une photo de chacun d'entre eux:

Voici Louis, debout, 2ème à partir de la gauche. Il est bien du 39ème RI.

1702660664_Gna-Drouet002.thumb.jpg.1d14e956948d7c0c890ea351cceab5fa.jpg

 

Et voici Pierre. Mais là, ça coince... Je ne vois pas les numéros de ses régiments sur son col mais un "3" qui ne correspond, pour moi, à rien de connu. D'autre part je remarque que ses bottes ne font pas fantassin. J'en arrive même à me demander s'il s'agit bien d'un uniforme militaire (garde-chasse? postier?...). Et j'en arrive même à me demander s'il s'agit bien de Pierre...

1771698203_Gna-Drouet001.thumb.jpg.af32fe798469dfe54b3b4b0802022100.jpg

Alors voilà, je lance cette bouteille à la mer. Qui pourra me dire de quel uniforme il s'agit? Je suis d'avance reconnaissant à celui ou celle qui saura redonner une histoire à cet homme.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

Le 15/07/2021 à 01:18, Alabul a dit :

Je ne sais pas si je peux me "greffer" dans ce sujet d'identification des uniformes mais je m'y risque... car je suis sur une question d'uniforme qui bloque ma généalogie et dont je n'arrive pas à voir le bout.

Vous auriez pu ouvrir votre propre sujet, mais ça fonctionne.

Le 15/07/2021 à 01:18, Alabul a dit :

voici Pierre. Mais là, ça coince... Je ne vois pas les numéros de ses régiments sur son col mais un "3" qui ne correspond, pour moi, à rien de connu. D'autre part je remarque que ses bottes ne font pas fantassin. J'en arrive même à me demander s'il s'agit bien d'un uniforme militaire (garde-chasse? postier?...). Et j'en arrive même à me demander s'il s'agit bien de Pierre...

Alors, tout d'abord pour vous "rassurer", c'est bien un uniforme militaire, correspondant la la guerre de 14-18, je vais vous le détailler :

Le 15/07/2021 à 01:18, Alabul a dit :

je remarque que ses bottes ne font pas fantassin.

1771698203_Gna-Drouet001.thumb.jpg.af32fe798469dfe54b3b4b0802022100.jpg

Ce ne sont pas des bottes mais des "houseaux" ( jambière en cuir pour cavalier), contrairement aux jambières de fantassin, les houseaux recouvre en partie la tige du brodequin et ils comportent des fixations avec des éperons.

133801496723_1_0_1.jpg

Pour rebondir, vous remarquerez qu'il porte une culotte (et non un pantalon).

1771698203_Gna-Drouet001.thumb.jpg.af32fe798469dfe54b3b4b0802022100 - Copie - Copie.jpg

et une veste courte modèle 1870, appelé familièrement "ras le cul".

1453728570595.jpg

Avant la guerre, la veste est prévue pour être portée en bivouac, au campement, à la caserne mais ne fais pas partie de la tenue de combat du soldat. Il est d'ailleurs prescrit dans le règlement que la veste doit être mise dans le sac du soldat et non sur le corps. Mais avec le début de la guerre de tranchée, cette petite veste va prendre un tout autre intérêt.

La veste modèle 1870 est adoptée dès la fin du Second Empire, en 1914 cela fera 44 ans qu'elle sera dans les stocks de l'armée. Fermée par 9 petits boutons, sa coupe relativement petite va se montrer inadaptée quand le froid va venir. Ne protégeant que le haut du corps, pas même les reins, elle sera vite surnommée "ras de cul" par les soldats. Son port sous la capote n'est pas prévu mais le froid va avoir raison du règlement.

Taillée dans un drap plus fin que la capote, de couleur bleu foncée, elle est doublée en toile blanche à l'intérieur. Comme la capote, les pénuries de textile de la fin 1914 vont faire apparaître des modèles de veste 1870 en velours ou même de confection civile. Avec le nombre insuffisant de veste pour l'armée entière, l'Intendance va autoriser (ou plutôt tolérer) les achats d'effets civils ou des vestes de chasse avant que la vareuse modèle 1914 ne fasse son entrée.

C'est aussi la veste portée par les artilleurs et les cavaliers des régiments du train des équipages.

unnamed.jpg

Voici un artilleur monté du 3eme régiment d'artillerie, il porte la veste courte, la culotte avec les bande des régiments d'élite, il est chaussé de brodequins sur lesquels sont disposés des houseaux avec éperons.

Difficile de vous trouver un uniforme du train des équipages, mais c'est semblablement la même chose, hormis que les nuances de teinte sont différentes. 

Je vais de renseigner de mon coté et je vous direz les détails.

 

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je suis épaté de la précision avec laquelle vous analysez ce vêtement. Merci

Votre réponse m'a déjà permis de chercher plus avant. Je pense de plus en plus à une erreur d'identification de la personne représentée sur la photo: ce ne serait pas Pierre qui n'a été "que" fantassin tout au long de son parcours militaire.

J'ai un indice avec un autre frère (le 3ème) sur un escadron du train... Je pars en chasse sur cette nouvelle hypothèse.

Je cherche et reviens vers vous.

 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour,

Il y a 11 heures, Alabul a dit :

Je pense de plus en plus à une erreur d'identification de la personne représentée sur la photo: ce ne serait pas Pierre qui n'a été "que" fantassin tout au long de son parcours militaire.

J'ai un indice avec un autre frère (le 3ème) sur un escadron du train... Je pars en chasse sur cette nouvelle hypothèse.

La veste courte pouvait être porté par un fantassin sous la capote, par contre il est certain qu'un fantassin ne portait pas de houseaux de cavalier.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

On me confirme que c'est bien un tringlot (à son képi bicolore) et non un artilleur, dont le képi ne comporte qu'une couleur.

Link to post
Share on other sites

Bonsoir à Bouchon-Gras 49 et à tous ceux qui suivent ce fil,

Pour moi, le mystère est résolu.

Je pensai qu'il s'agissait d'une photo de Pierre parce que je l'avais toujours entendu dire dans ma famille et c'est même écrit derrière la photo, mais sans doute tardivement, par quelqu'un qui ne l'avait pas connu. On me disait qu'on m'avait prénommé Jean-Pierre (mon 2ème prénom) à cause de lui et en mémoire de sa mère et de sa sœur (ma grand-mère décédée en 1954, un an avant ma naissance). J'ai beaucoup entendu parler de ces deux frères disparus que ces femmes avaient cherché vainement, écrivant sans cesse aux autorités militaires pour tenter d'en savoir plus sur leur mort. Ma famille a conservé une partie de ces échanges de courriers écrits de 1920 à 1925.

Mais, preuve en est, ce n'est pas lui. C'est Georges DROUET, que je connais par mes recherches généalogiques mais dont on ne m'a jamais parlé. Je suppose que le traumatisme des décès à quelques jours d'intervalle de deux fils a occulté le fait que le troisième est rentré sain et sauf.

Georges est plus jeune que ses deux frères. Il est de la classe 1913. Selon sa fiche matricule, il est incorporé au 3ème escadron du train. En 1916, il est versé au 19ème escadron du train puis successivement: au 59ème régiment d'artillerie, au 38ème RA, au 3ème RA coloniale, au 242ème RA de campagne et termine à nouveau au 59ème RA. Il est parti deux ans (1917-1918) sur le front d'Orient, Salonique, Macédoine et combats contre les Bulgares. Il est revenu et a été décoré de la médaille d'Orient. Il a passé 6 ans de sa vie au service du pays... Il est décédé en 1970 à 77 ans.

Alors merci pour tout, j'ai apprécié le sérieux et la finesse des détails de la description de l'uniforme. J'étais perdu et vous m'avez dit ce qu'étaient les houseaux (difficile de placer le mot lors d'une soirée, quoique...) et une veste "ras le cul".

J'ai dit que je chercherai de mon côté sur la piste des escadrons du train et je ne peux que vous recommander l’excellent site de "Chtimiste" où, en fonction des renseignement de Bouchon-Gras 49, j'ai trouvé des ressemblances frappantes. Le site de "Chtimiste"

http://www.chtimiste.com/batailles1418/photos/photos regiments.htm

propose plus de 32000 photos (oui, 32 milles...) de soldats de la guerre 1914-1918, classés selon leur régiment et le plus souvent avec leur identité. Les photos suivantes sont extraites de ce site. Alors regardez de nouveau la photo de Georges DROUET et comparez-la  aux deux photos suivantes.

Merci et bonne continuation

Alabul

 

604024431_escadrontrain1911.thumb.jpg.4851398e30f1a38faee1eca583ceb0f6.jpg1124974635_escadrontrain80.thumb.jpg.bc7edca609e90935e4bbaf057ae069bb.jpg

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 18 heures, Alabul a dit :

le mystère est résolu

Bonjour,

Heureux pour vous.

Il y a 18 heures, Alabul a dit :

j'ai trouvé des ressemblances frappantes. Le site de "Chtimiste"

Oui très bon site.

Il y a 18 heures, Alabul a dit :

Alors regardez de nouveau la photo de Georges DROUET et comparez-la  aux deux photos suivantes.

Oui...pas si facile, si votre subjection est de penser que toutes ces photos sont une et même personne.

Cordialement.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonsoir, 0

Je me permet de poster sur ce poste. Apres avoir visité mes grand-parents en France (habitant en Ecosse moi meme) je suis revenu avec de vieilles photos de famille. alors que je passais la journée avec mes grand-parents ils ce sont demandé l'origine de ces photos. ce sont les photos du grand-pere de ma grand mere mais nous ne pouvont remettre de dates ou de l'unité sous lequelle mon ancetre servait. pourriez vous m'aider mi meme et mes grand-parents dans cette recherche. Merci d'avance

army ancester.jpg

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjour, en attendant votre présentation je verrouille ce sujet et je vous invite après vous être présenté à ouvrir votre propre sujet, merci.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Bonjour je voulais simplement vous parler du fait que la Corée du Nord et La Corée du Sud essayent de plus en plus de s'octroyer l'arme nucléaire. Il y a quelques jours, la Corée du Sud a lancé des missiles balistques. Jusqu'ou ira cette guerre ? Est-ce que quelqu'un au courant pourrait m'apporter des informations ? Merci d'avance !
    • C'est vrai. Et je me permets de rappeler que les américains avaient armés les talibans lorsque la russie à tenté de pénétrer en afghanistan, pendant la guerre froide. Il est dommage que le Panchir soit tombé mais vu les statistiques ( nombres d'hommes, etc) il serait tombé tôt ou tard. Quand à l'histoire des trois branches islamistes ( daesh, Al-Quaida, talibans) leur histoire et leur différences sont complexes.  Le pont civil de Kaboul, sans vouloir offenser quiconque était une manoeuvres des talibans. Tous les points de leur gouvernement n'ont pas été annoncé.  Vous avez raison sur le fait qu'un risque d'attentat est très minime pour le moment. Les talibans ont encore beaucoup à faire pour consolider leur pays. De plus, en leur apportant notre aide, peut-être ne nous verrons-il pas pire qu'ils nous pensaient avant ? C'est tout de même beaucoup espérer. Il faudra voir la suite des évènements 
    • J'essaie ici de suivre les traces de mon arrière-grand-père León-Marie Jeanneau, né à La Chapelle Basse-Mer le 7 juin 1882 qui a émigré au Pérou en 1906 et est revenu en France en 1915 pour servir son pays... D'après ce que je comprends, il ne sera au front que pendant 4 mois, d'abord avec le 147 R.I. puis avec le 109 R.I. dans la campagne d'Artois. Après cela, il aurait été transféré pour faire du travail d'usine en raison de sa profession de forgeron.... Sinon, je ne connais pas la raison de son transfert... Par contre, son frère jumeau Donatien-Marie (jardinier) est resté au front jusqu'à ce qu'il soit blessé à Hébuterne le 7 juin 1915... Malheureusement, je n'ai pas de photo en uniforme pour la période où il serait au front... Une de mes questions est de savoir quel type d'uniforme lui aurait été attribué ? L'insigne de col d'un fantassin serait-il encore jaune pour juin 1915, ou serait-il seulement composé de chiffres foncés ? Aurait-il reçu un képi ou une casquette latérale ? La seule chose en ma possession est son casque... Voir pièce jointe pour son service ainsi que la seule photo de lui en temps de guerre que j'ai prise à Nantes en octobre 1916 envoyée à mon arrière-grand-mère... Curieusement, il porte des vêtements civils, des bottes d'origine militaire et un brassard avec ce qui semble être les initiales L. F. Serait-ce par hasard un signe de l'usine ? Par ailleurs, j'aimerais savoir s'il est possible de connaître exactement son placement au front, dans quel peloton ou escouade il serait affecté... J'aimerais également en savoir plus sur ses fonctions à l'arrière à partir de 1917 avec le 65 R.I. Existe-t-il un moyen de rechercher ces informations ?  Merci... Cordialement, Philippe  
    • Bonjour,  Je pense que le mieux serait de se rapprocher des archives départementales ou de la mairie qui possède peut être un service historique sur la ville. Cordialement 
    • Les Talibans d'aujourd'hui ont affaire à Al Quaïda qui veut la guerre totale et complète envers tous les pays qui ne sont pas Islamiste et rigoureux sans équivoque quand à l'application de la Charia. C'est un combat des Talibans (étudiants au sens Afghan du terme)  contre Al Quaïda sur le sol Afghan qui commence. Normalement, il ne devrait pas avoir d’attaques terroriste sur le sol Français du fait des Talibans Afghans. La Présidente du Parlement Européen, Ursula von der Leyen, ayant promis de l'aide financière et en assistance lors de la présentation sur l’État de l'Europe, hier, au Parlement Européen. Les talibans ont un besoin urgent d'être crédible si ile veulent rester au pouvoir en Afghanistan. Ils demandent l'aide Internationale...avec réciprocité comme La Chine et la Fédération Russe l'a obtenu par négociation. Des Français et Américains ont été évacués par les Talibans par le pont - civil - aérien à Kaboul. Il y a eu beaucoup plus de victime lors d l(attentat des tours jumelles de New-York que lors de l'assaut aéronaval Japonais contre Pearl Harbor.(presque du simple au double).     Pas réellement. Si les Soviétiques se sont cassé les dents dans cette vallée, ce n'est pas le fait que le commandant Massoud possédait des armes lourdes inutilisable dans cette région. Cela était le fait que Massoud avait bien plus de combattants que son fils actuellement , d'une part, et, d'autre part, qu'il était un fin stratège et tacticien que son fils. Il faut revoir l'épopée de ces Français, étudiants, de cette jeune doctoresse,  Olivier Roy, le journaliste Bony,et une équipe de combatants en charge de les assister, etc. qui ont franchi des cols de 4000 mètres (pas simple)pour aller porter secours sanitairement  et médicament aux forces combattantes et qui furent en contact avec le commandant Massoudqui parlait le Français. Plusieurs documentaires sont passés a la TV, filmés par l'équipe et des livres furent écrits (Massoud l'Afghan).Olivier Roy est parfois contacté par s'exprimer sur l'Afghanistan dans les médias