Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

Bonjour, 

Actuellement militaire du rang (QM2) dans la Marine et pacsée à un Second-Maître affectée au Bataillon des Marins Pompiers de Marseille, je souhaiterais passer le concours SOG afin d'intégrer la Gendarmerie. 

Je sais qu'en "inter-armée" le rapprochement de conjoint est possible même si extrêmement compliqué à faire valoir auprès de la hiérarchie, mais effectivement tout de même possible. 

J'ai contacté un recruteur du CIR afin de savoir si ce même rapprochement était possible ou non entre un gendarme et un marin… Tout en sachant que mon conjoint ne peut pas être muté, puisqu'un marin pompier de Marseille… Ca bosse forcément à Marseille. Ce dernier m'a expliqué qu'il ne fallait compter là dessus, puisque cette mesure semble déjà compliquée à mettre en place entre deux gendarmes, "alors imaginez entre un gendarme et un militaire d'une autre arme, n'y pensez même pas !"

Est-ce le cas ? 

Et si ce n'est pas le cas, quelles peuvent être les démarches que je serais amenée à entamer afin de parvenir à me faire affecter dans une brigade pas trop loin de notre domicile ? Quel serait le délai d'attente ? 

Il y a bien-sûr le facteur "chance" en sortie d'école et une place tout prête pour moi dans le 13. Mais on ne peut pas faire une vie sur des "peut-être que"... 

Merci par avance pour vos réponses qui je l'espère, pourront m'éclairer :) 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Salut,

Il y a 5 heures, MsMaverick34 a dit :

Je sais qu'en "inter-armée" le rapprochement de conjoint est possible même si extrêmement compliqué à faire valoir auprès de la hiérarchie, mais effectivement tout de même possible. 

Tous est possible mais il faut un poste de libre et soyons clair, en Gendarmerie il te faudra déjà commencer par l'école et suivant ton classement je suppose que tu pourras choisir ton affectation mais ça fait beaucoup de conditions.

Il y a 5 heures, MsMaverick34 a dit :

Tout en sachant que mon conjoint ne peut pas être muté, puisqu'un marin pompier de Marseille… Ca bosse forcément à Marseille.

Oui, c'est clair que pour lui...c'est Marseille.

 

Petite question : vous n'avez pas d'enfant ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

je suppose que tu pourras choisir ton affectation mais ça fait beaucoup de conditions.

Effectivement cela fait beaucoup de "si" et c'est un enjeu trop important pour le risquer. Bien sûr il y a l'école, le classement et cela demande du travail, mais ce risque de me faire affecter à l'autre bout de la France persiste tout de même.

Il y a 5 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Petite question : vous n'avez pas d'enfant ?

Non nous n'avons pas d'enfant et il est vrai que nous attendons que ma situation professionnelle soit stabilisée pour y penser, dans la mesure où la sienne et d'ores et déjà bien définie. 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a 1 minute, MsMaverick34 a dit :

Non nous n'avons pas d'enfant et il est vrai que nous attendons que ma situation professionnelle soit stabilisée pour y penser, dans la mesure où la sienne et d'ores et déjà bien définie. 

Avec un enfant, la chose fut bien différente.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Bouchon-Gras 49 a dit :

Mais il est vrais que si vous aviez eu un enfant, vous auriez été prioritaire.

Et oui nous en sommes conscients, mais on essaie de faire les choses dans le bon ordre afin d'avoir une situation stable pour l'enfant à venir. Pas évident tout ça ! 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a 1 minute, MsMaverick34 a dit :

on essaie de faire les choses dans le bon ordre afin d'avoir une situation stable pour l'enfant à venir. Pas évident tout ça ! 

Oui, pas facile.

L'Armée ( la Marine ) pour le moment ne voit que deux marins.

Il faut également reconnaitre que ce n'est pas facile pour elle, si il faut s'occuper des histoires de couples...

 

Ce qui t'interpel plus c'est le fait que tu veuille rentrer en Gendarmerie, car ça ne sera guère plus facile que dans la Marine.

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bouchon-Gras 49 a dit :

Ce qui t'interpel plus c'est le fait que tu veuille rentrer en Gendarmerie, car ça ne sera guère plus facile que dans la Marine.

C'est bien vrai. Question RH les difficultés seront certainement les mêmes mais je suppose que c'est peut-être pareil dans tous les corps d'armes. Quoi que nous avons dans la Marine de sacré injustices par rapport aux autres militaires.

La différence c'est le métier c'est tout, d'un côté il y a l'isolement et la "routine", d'un autre il y a le terrain, le contact avec les gens, les interventions, les plaintes et les soit transmis aussi on ne va pas se le cacher … Mais ce n'est surement pas pour rien que les militaires migrent vers la Gendarmerie et pas l'inverse… 

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
il y a 2 minutes, MsMaverick34 a dit :

Mais ce n'est surement pas pour rien que les militaires migrent vers la Gendarmerie et pas l'inverse… 

Moi, j'y verrai surtout le fait qu'un gendarme, une fois passé deux chevrons devient " de carrière " alors que dans la Marine il faut être BS pour obtenir le cadre de maistrance.

Link to post
Share on other sites
  • Similar Content

    • By mslmb
      Bonjour, 
      Je suis dans mon régiment depuis très peu de temps (quelques mois), mais je suis récemment pacsée avec mon conjoint avec qui je suis depuis plusieurs années et j’aimerais le rejoindre dans son régiment ou dans un régiment plus proche. En effet, il y a environ 5-6 heures de route entre nous et aujourd’hui nous avons de plus en plus de projets ensemble, ce qui est compliqué vu la situation. 
      Nous sommes tout les deux sous-officiers au même grade dans l’Armée de Terre.
       
      J’aurais donc plusieurs questions à ce sujet.

      J’aimerais savoir si il y avait un autre moyen d’être rapprochée de lui sans attendre les 2 ans effectifs de pacs ? 

      Une mutation pour rapprochement familial pourrait être possible dans ce cas là ?
       
      Si je fais ma demande de mutation proche de lui mais que celle-ci est refusée, serais-je tout de même mutée ?
       
      Et enfin, mon arrivée récente en régiment pourrait-elle être un frein à cette mutation ? 
       
      Je vous remercie d’avance si vous pouvez m’apporter une réponse. 
       
      Cordialement,
    • By Dysnomie
      Bonjour à tous,
       
      Je souhaite m'engager dans la marine nationale (au plus tôt) afin de devenir fusilier marin, dans un premier temps.
      J'aimerai en savoir plus sur les modalités d'engagement/d'acceptation en prenant en compte le COVID et également quel type de cursus je vais devoir suivre.
      Y'a-t-il des documents/dossiers à faire suivre ? Si oui, combien de temps cela peut prendre avant de recevoir une réponse ? Si il y a des entretiens à passer, comment se déroulent-t-ils, en règle générale ? Dois-je suivre un cursus particulier au sein d'une école spécifique avant d'atteindre la formation que je désire ?
      J'ai beaucoup d'autres questions, mais celles-ci sont, à mes yeux, les plus pertinentes.
       
      Merci d'avance.
    • By Bouchon-Gras 49
      60 ans après s’être abîmé en mer, un avion de l’Aéronautique navale, l’Aquilon 203 n°83 de la Flottille 11F a été retrouvé.     Le 20 novembre 2020, le « Pourquoi Pas ? » navire de la Flotte océanographique française opérée par l’Ifremer et de la Marine nationale, a retrouvé l’épave d’un avion Aquilon reposant à plus de 2400 mètres de fond.     L’accident était survenu le 13/06/1960 alors que le pilote terminait sa qualification à l’appontage sur le porte-avions  HMS Ark Royal. Lors du dernier catapultage avant le retour vers la base de Hyères, l’Aquilon n°83 tombe à l’eau. Son pilote le Maître Jean Legouhy, 27 ans, disparaît avec lui.     L’Aquilon est le 1er avion à réaction opérationnel dans la Marine. Construit à partir de 1952, il sera décliné en différentes versions et utilisé en unités de 1955 à 1966. Le dernier vol officiel de l’Aquilon dans l’Aéronautique navale a eu lieu le 30 juin 1966.   ( Source : Marine Nationale)    
    • By Pierre Cllt
      Bonjour, 
      J'ai 25 ans et je suis en BAC + 4  et je souhaite m'engager pour 4 ans  dans la marine nationale après l'obtention de mon bac +5.  Je souhaite intégrer les fusilier marin seulement il n'y a pas pour l'instant de poste d'officier sous contrat dans cette branche. Pouvez-vous me dire si je pourrais être simplement matelot même avec mon diplôme qui est au-dessus du niveau scolaire requis pour les matelots fusiliers marins ?  
      Merci d'avance pour vos réponses.  
    • By HernanF
      De 1940 dans la Méditerranée à 1982 dans l'océan Atlantique.
       
      De Mers el-Kébir aux Malouines. «Messieurs les Anglais, tirez les premiers !»
      L’ignominie de Mers el-Kébir doit être comprise à la fois comme l’un des derniers épisodes de la grande rivalité impériale et maritime anglo-française...
      ...Dernier avatar de la guerre éternelle de ces anciens géants devenus nains : le 4 mai 1982, deux pilotes argentins, sur Super-Étendard, coulaient le HMS Sheffield, tirant leur Exocet AM39, de fabrication française : 22 marins furent tués, 26 au moins blessés. Combats pour des poussières d’empire… Des techniciens français se trouvaient à Buenos Aires au moment des faits. On sait qu’ils n’y faisaient pas du tourisme.
      https://www.bvoltaire.fr/de-mers-el-kebir-aux-malouines-messieurs-les-anglais-tirez-les-premiers/


  • Posts

    • Bonjour Je ne pense pas que ce tableau représente un élève de Saint-Cyr entre 1870 et 1878. Voici à quoi ressemblaient les élèves à cette époque : Le trèfle sur la manche indique qu'il s'agit d'un sous-lieutenant comme, par exemple, sur cette photo d'un sous-lieutenant du 97e RI : Comme les couleurs du tableau ne correspondent à l'infanterie de ligne, il pourrait s'agir d'un sous-lieutenant de l'infanterie de marine dans les années 1880 (l'infanterie de marine s'appellera l'infanterie coloniale en 1901). La photo suivante à été prise à Saïgon, d'où la présence du casque, mais les officiers de l'infanterie coloniale portaient le képi en métropole : Bonne journée Sergio          
    • La France vient de décoré l'un de ses derniers vétérans, des insignes de commandeur de la Légion d'honneur.   Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, 100 ans, a reçu les insignes de commandeur de la Légion d'honneur, à Hérouville Saint-Clair, près de Caen. À l’occasion de la cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 à Hérouville Saint-Clair, près de Caen (Calvados), le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Robert Jean, âgé de 100 ans, déjà décoré de la croix de chevalier de la légion d’honneur depuis plusieurs années, s’est vu remettre les insignes de Commandeur de la légion d’honneur par le colonel Peltier. Entouré par sa famille, Robert Jean fêtera ses 101 ans en juillet prochain. C’est également le vétéran de l’amicale des anciens combattants. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, ancien chef d’escadron (commandant) dans l’artillerie. Était également présente à la cérémonie Colette Marin-Catherine. Cette Caennaise de 93 ans est l’héroïne du documentaire qui porte son nom et qui a reçu l’Oscar du meilleur court-métrage documentaire le 26 avril dernier aux Etats-Unis. https://actu.fr/normandie/herouville-saint-clair_14327/veteran-de-100-ans-robert-jean-a-ete-distingue-commandeur-de-la-legion-d-honneur-pres-de-caen_41795618.html?fbclid=IwAR1VMmAzA-yPH71E383uXkra_cse4G4Vd2ZBhWhusEwLYuCR2kxlpTfkKrs    
    • ??? Tant que tu n'es pas Y4 c'est bon, après la vue joue sur la spécialité, il est évident que tu ne seras pas pris comme tireur de précision.