Jump to content
×
×
  • Create New...

ilianb

Membre+
  • Content Count

    3
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Profile Information

  • I am
    Civil
  • Sexe
    Homme
  1. Bonjour. Je suis d'accord avec vous, je trouve qu'il suffit de décaler le pistolet devant son œil gauche pour viser avec une arme de poing et qu'il n'est pas nécessaire de pivoter la tête mais maintenant j'en ai la confirmation. Je ne sais pas si quelqu'un pourra me confirmer cela mais j'aimerais savoir si dans les forces spéciales ou les groupes d'intervention comme le GIGN ou le RAID, les opérationnels qui présenteraient la particularité d'avoir leur œil directeur opposé avec leur main forte ont le droit de tenir et de presser la queue de détente de leur main droite avec une arme
  2. Tibslb Merci beaucoup pour ta réponse. J'ai compris par le biais de nombreux articles et vidéos sur le sujet qu'il fallait épauler à gauche mais par rapport aux armes de poing, les réponses sont vagues et très différentes. Les trois solutions les plus fréquentes sont celles-ci - déplacer son arme pour la présenter devant son œil gauche - incliner son arme vers la gauche - pivoter sa tête vers la droite Mais alors, faut il tenir et appuyer sur la queue de détente son arme de poing de la main gauche ou apprendre l'une des trois méthodes ci-dessus. Mais
  3. Bonjour à tous, je ne sais pas vraiment comment marche un forum et je m'excuse d'avance pour les éventuelles erreurs. Je voudrais savoir si avoir un œil directeur opposé avec sa main forte ( exemple : droitier œil directeur gauche) serait un défaut rédhibitoire pour intégrer une unité d'élite de l'armée ou un groupe d'intervention de la gendarmerie. Et si il y en a, pourriez-vous me dire les solution pour tirer avec une arme de poing. Je vous remercie d'avance d'avoir lu mon post.