Jump to content
×
×
  • Create New...

Seifelnour

Membre+
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

Profile Information

  • Lieu
    Orléans
  • I am
    Candidat.e
  • Composante
    Armée de l'air
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Sexe
    Homme
  • Mes centres d'intérêts
    Russie, relations internationales, géopolitique.

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Donc c'est plus ludique, ce sont des jeux quoi. C'est pour détendre l'atmosphère j'imagine.
  2. Merci pour cette précision. C'est encore plus intéressant alors ! J'ai une question qui n'a pas grand chose à voir, la retraite est à 52 ans ou 59 ans ? Si je suis sous-officier et je passe après 3 ans de service le concours en interne pour officier.
  3. Vos mots me rassurent ... Je pourrai, dans le cas où je réussis mes tests, partir le cœur léger.
  4. Merci pour vos réponses. Je n'ai pas d'autres questions à présent.
  5. Seifelnour

    Bizutage ?

    Bonjour, Je me prépare à potentiellement intégrer l'école des sous-officier de l'armée de l'air. J'avoue être craintif quant à de possibles bizutages. Je sais bien que ces pratiques sont illégales mais entre la loi et l'application il peut y avoir bien des péripéties. Est-ce qu'il y a des pressions sociales poussant à des actes dégradants ? Merci d'avance !
  6. Je vois c'est plus clair à mes yeux. Dites-moi dans quelles mesures les langues "rares" peuvent-elles être utiles à l'AA ? Je parle le Russe et l'Ukrainien. Mon recruteur CIRFA a été un peu rapide sur ce point.
  7. Je comprends, la progression n'est pas complètement déterminée dès le début. Le problème avec les OSC est que cela dépend de l'offre et de la demande. Actuellement, il n'y a pas d'OSC spécialisé en en renseignement dans l'armée de l'air. Je ne vois pas l'intérêt d'être OSC dans un domaine qui m'est complétement étranger. Les concours passerelles dont vous parlez, on peut les passer en interne (en tant que fonctionnaire, contractuel) ou on doit les passer en externe comme tout le monde ? J'aimerais savoir, selon votre expérience la spécialité renseignement est très demandée par l
  8. Cela signifie donc que pour un jeune comme moi de 23 ans qui vise la voie semi-directe (je vais également tenter sur titre mais j'ai peu d'espoir), il peut espérer atteindre au maximum le grade de commandant compte tenu de son âge et du temps de passage des grades, ai-je raison ? J'ai une autre question. Quand on a un contrat dans l'armée de l'air, (dans mon cas ça serait 6 ans en tant que technicien exploitant du renseignement) est-ce comme les contractuels dans la fonction publique ? Dans la FP quand on est contractuel on peut passer le concours de son administration en interne.
  9. Merci pour votre réponse. Quand on regarde les grilles indiciaires, il y a une durée assignée à chaque grade, si on est un bon élément, ce temps peut être raccourci ? Est-ce comme dans la fonction publique ?
  10. Bonjour, Dans le cirfa près de chez moi, le capitaine qui s'occupe du recrutement pour l'armée de l'air m'a précisé que quand on est d'abord sous-officier puis ensuite officier, il y a un plafond de verre dans la progression. Je ne doute pas de la véracité de ses propos, j'aimerais juste que l'on m'explique ce que cela signifie concrètement. Merci,
  11. Bonjour, Je voudrais savoir lors des années précédentes quel était environ le nombre de places offertes en interne. Selon le CIRFA de la ville où je suis c'est environ une 60aine. Je pense qu'elle doivent être réparties par spécialité, non ?