Akkianite

Quand la Police poignarde les Renseignements Intérieurs

Messages recommandés

Bonjour,

Il y a quelque jour, un policier chargé de la mise sur écoute d'un terroriste, et souhaitant discuter des résultats avec un collègue, a décidé d'envoyer un texto. Cet homme est désormais sur la liste noire de la DGSI.

https://www.google.fr/amp/m.20minutes.fr/amp/a/2150355

 

Par contre, si on commence à faire ça, ça ne va pas nous aider...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, Akkianite, c'est une bourde. Au vue de la pression exercée sur les Services, il ne faut pas trop s'en étonner.

A titre personnel, j'ai travaillé un temps avec des contrats de 70 heures et 54 heures. Si l'on ne fait pas obligatoirement de fautes professionnelles, le langage - lui - en commet !

Par ailleurs, je profite pour noter trois fautes commises par le Président de la République de l'époque.

1° - La suppression des "Renseignements Généraux" en intégrant ces derniers au profit de la DGSI , c'est à dire en concentrant dans une direction unique - pour un problème d'effectif - au lieu d'un quadrillage sur le territoire National comme précédemment.

2° - Le même problème avec la Gendarmerie par concentration et regroupement des brigades territoriales qui sont supprimées localement.

Apparait aujourd'hui les failles de ce système ou le renseignement n'est plus assumée au niveau local mais reste concentré sur la lutte anti-terrorisme au détriment d'autres activitées.

C'est si vrai, ( ce même Président  avait supprimé la Police de proximité)  voit une nouvelle création de la Police de proximité sous une autre appellation car correspondant à un besoin (délinquance, actes de  banditisme, voir à l'Islamisme radical, etc.)..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Des contrats de 70 heures ? Soit deux fois le quota normal et donc QUATORZE heures par JOUR ?! 

Vous ne le nommez pas ? Étonnant (personnellement je sais de qui vous parlez) car vous donnez suffisamment de détails pour qu'on le trouve aisément... 

 

Certes le temps de travail fait faire des bourdes, mais posséder le numéro d'un potentiel terroriste sur le même téléphone que ceux de vos collègues, c'est quand même très gros !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il s'agit de la Présidence Sarkozy.

Mes contrats au service des "Travaux Extérieurs" de la CIT-Alcatel (et d'autre entreprises), d'une part, était au CEP (Centre des 'Esais Nucléaires du Pacifique) et d'autre part, les missions aux USA. Au bout de 6 mois, c'était le retour métropole (normalement le contrat était de quatre mois, mais il avait dépassement "pour raison de services".

Quand vous travaillez 70 heures par semaine, incluant samedi et dimanche, vous faites des fautes professionnelles énormes à un certain moment. Il faut travailler de la sorte pour saisir ce que l'on ressent. Alors, les services de renseignements en total sous effectif sont sollicités tant que les individus  "ne craque pas". Cela ne me surprend pas du  fait que vous avez relaté .qui se termine avec une grosse bourde à la clé.

J'ai vu des collègues partir travailler en pyjama ou pas lavés, ne sachant pas quel jour nous étions, encore moins l'heure (car les sites se mettaient à des fuseaux horaires différents pour diverses raisons, heure Zoulou, Whisky, etc.etc.). A partir de cela , les avions vers la métropole (avions du militaire DC-8 du COTAM ou COmmandement des Transports Aérien Militaire je crois). En général, ils faisaient le plein !. J'ai fais 4 séjours de 6 mois de la sorte avec une semaine de repos hors site, en fait deux pour 6 mois;. Évidemment le salaire était en conséquence à cette époque !

Heureusement que j'ai réalisé des contrats à Tahiti même pour les expérimentations et à Chicago (et Tempe dans le désert de l'Arizona ou pas un chat n'était présent avec des températures dépassant les pays tropicaux !) pour les formations particulières en télécommunications civile et militaire par LASER, Fibres Optiques, barreau YAG (tout cela encore inemployées  dans notre pays à cette époque) car nous replongions dans un monde animé et vivant !

Avec 35 heures par semaine, en comparaison, c'est la vie calme et paisible et ce n'est pas comparable. C'est aussi le déclin industrielle du fait que travailler 35 heures avec un salaire de 40 heures ne permet plus la même rentabilité par rapport à nos voisins industrialisé et la perte de marchés extérieurs en sont la cause directe avec une montée du chômage du à la fermeture d'un nombre considérable d'entreprises dû également à des surtaxations de taxes ou d'impositions (celles ou j'ai travaillé entre autre)..

Ce fut notre vie avec en préambule la guerre d'Algérie. Aujourd'hui, on se croit obligé de nous rajouter des impôts en tant que privilégiés alors que nous acons cotisés notre retraite. Le pays est tombé bien bas et il n'est pas étonnant que bien de nos compatriotes "s'exilent" vers le Portugal (pas d’impôts pendant 10 ans, prix des appartements de 200 mètres carrés avec piscine de 40.000 Euros prés de la mer, niveau de vie bien plus faible, nombreux commerçants parlant Français (car ont travaillés dans notre pays et l'aime). Et si je partais ?

Janmary

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites