Messages recommandés

Point principal de notre défense, les militaires,  un rapport met en lumière les insatisfactions des militaires : 

- Salaire insuffisant

- Difficulté à concilier vie militaire et vie familiale

- Manque de moyen

- Crainte de perte de compétence technique et tactique

- Lassitude face aux difficultés rencontrés...

 

Des questions que ne se posaient pas les militaires d' avant...qui venaient là pour l' aventure, la " gloire " et  par convictions... ( pour défendre le Pays, la Patrie... ) :famas:

J' entend des militaires dire " si je compte mes heures, ça me fais un taux horaire de... " Mais le militaire signe pour servir en tout temps et en tout lieux, il ne compte donc pas ses heures. :vertsiffle:

De mon temps on disait " la femme ne fait pas partie du sac ". Il y a peu j' ai entendu : " on ne peu pas le mettre de service aujourd'hui, il faut le prévenir suffisamment longtemps à l' avance il est père célibataire " :vertrouge:

Bien sur allez vous me dire la société évolue et ses Armées avec. Je ne dénigre nullement ces jeunes générations qui ne partent plus " fleurs aux fusils " sans savoir pourquoi, ces jeunes qui veulent avoir une vie, familiale et professionnelle...

 

09.10.2017

Fidélité à l'Institution? 62% des militaires ont envie de quitter les armées

Le Haut comité d'évaluation de la condition militaire (HCECM) a diffusé son 11e rapport intitulé "La fonction militaire dans la société française". Ce rapport est à consulter ici.

http://www.defense.gouv.fr/portail/vous-et-la-defense/evaluation-de-la-condition-militaire/hcecm/publications/les-rapports-thematiques

Outre la question de l'ancrage des forces armées dans la population (population qui juge les armées compétentes à 80%, efficaces à 74%, et source de fierté à 67%), ce rapport étudie aussi le thème du recrutement et constate les faiblesses de certains flux de recrutement face à la concurrence de la part d'autres employeurs. Voir pages 57-59.

A cela s'ajoute un phénomène qui n'est pas récent de dénonciations précoces de contrats (un quart des contrats sont dénoncés sous six mois).

Le rapport aborde aussi la question de la fidélisation des militaires dans certaines fonctions. Globalement, la fidélisation reste satisfaisante avec des taux stables:

fidel.jpg

Mais il existe des raisons de s'inquiéter. Surtout que 53% des militaires s'estiment mal payés (quand ils le sont; merci Louvois), selon des chiffres de la DICOD citée par le HCECM.

"Difficulté à concilier vie militaire et vie personnelle, manque de moyens, crainte d'une perte de compétences techniques et tactiques, lassitude face aux difficultés rencontrées en matière de soutien et d'environnement (infrastructure et hébergement)" : voilà autant de "facteurs négatifs" qui "pèsent sur le moral" des militaires et leur envie de rester dans l'institution, détaille le HCECM qui cite l'exemple des fusiliers marins et des fusiliers commandos de l'air, chargés d'assurer la protection des bases, des métiers jugés peu attractifs.

"Le caractère aride, fatigant et répétitif de leurs missions conduit à de faibles taux de renouvellement de contrat (50% pour les fusiliers marins et 30% pour les fusiliers commandos de l'air) alors que le risque terroriste renforce le besoin en protection-défense et donc en effectif de fusiliers", déplore le Haut comité.

Outre les pages que le HCECM consacre à cette question, il faut consulter les annexes des pages 134 et 135 qui détaillent les leviers et les freins de fidélité. On notera que le manque de moyens constitue une forte incitation (53%) au départ:

 

incitations.jpg

 

( Source : Article Ligne de Défense )

 

Ce paragraphe m' interpelle principalement :

"Le caractère aride, fatigant et répétitif de leurs missions conduit à de faibles taux de renouvellement de contrat (50% pour les fusiliers marins et 30% pour les fusiliers commandos de l'air) alors que le risque terroriste renforce le besoin en protection-défense et donc en effectif de fusiliers"

Car j' ai pu le constater sur le terrain !

Ce que ne dit pas le rapport c' est la mauvaise orientation des candidats ou le fait que on leurs vendent du rêve ou du moins on n' ouvre pas suffisamment les yeux des jeunes sur leurs choix et les possibilités qui leurs seront réellement proposées.

Pour la Marine, les jeunes veulent tous devenir des " Marius " or très peu de fusiliers marins accèdent au stage commando.

574620_485585891464614_744047819_n.jpg

Il m' arrive de côtoyer les jeunes dans les PMM et il est difficile de les ramener sur " terre ", tous se croient être l' élu, le futur commando...

Ces mêmes jeunes que je recroisent lors de mes périodes de réserve, après leurs formations initiale puis leurs incorporations en GFM ( Groupement de fusiliers marins ) ou en CIFUSIL ( compagnie de fusiliers marins ). Ils ont perdus leurs illusions et pense déjà à se reconvertir. ( tel ce jeune fusilier rencontrer lors d' une mission il y a peu et qui s' adressant à mon second maitre  : " je pense tenter les CRS, ça bouge chez eux... " )

Que de temps, d' énergie et d' illusions perdus !

Ne serait il pas plus intéressant ( pour tout le monde, le jeune et la Marine et au delà l' Armée ) de faire comprendre à ces jeunes qu' ils auraient plus d' avenir comme cuisinier ou mécaniciens... spécialités très importantes ( comme toutes, car un équipage et un bateau n' avance qu' avec l' effort et la collaboration de tous ) qui leurs offre de plus la possibilité d' une réelle carrière intéressante avec du long terme sans forcément être un " sur homme ".

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis entièrement d'accord avec vous notamment sur votre dernier point j'ai moi même constater que presque toutes les personnes présentes à ma FMIR étaient tous sur d'être des futurs forces spécials et considère les fussiliers comme des moins que rien ! 

Ils ne voient que par les FS jusqu'à même quitter l'armée si ils échouent aux tests comme dans la plus part des cas !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, NexuGal a dit :

Je suis entièrement d'accord avec vous notamment sur votre dernier point j'ai moi même constater que presque toutes les personnes présentes à ma FMIR étaient tous sur d'être des futurs forces spécials et considère les fussiliers comme des moins que rien ! 

Ils ne voient que par les FS jusqu'à même quitter l'armée si ils échouent aux tests comme dans la plus part des cas !

C' est exactement ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

on revient toujours au même problème. A savoir qu'il faut avoir un projet professionnel mais que ce projet doit être validé. 

Le valider, c'est recherche PERTiNENTE d'informations (et donc ne pas se contenter des médias et autres reseaux sociaux) , Tri PERTINENT de ces informations, rencontres avec des professionnels en place n'ayant pas un discours angélique mais réaliste (portes ouvertes...) et capacité à ne pas fantasmer les choses. 

Les échecs sont dus à un travail de validation de projet en amont qui n'est pas fait ou mal fait. 

On le constate ici régulièrement dans les commentaires de certains jeunes qui se prennent pour des rambos et n'ont qu'une vue parcellaire et erronée du métier. 

Cela dit, ce n'est malheureusement pas spécifiques aux armées car on retrouve cela dans beaucoup d'autres branches professionnelles. 

Le problème est vaste. C'est un siuci d'orientation, travail souvent mal fait (quelles en sont les causes?) dans les lieux où cela devrait être fait. S'y rajoute un mal inhérent à notre société, c'est la rapidité avec laquelle on veut faire les choses et donc les choix et la rapidité avec laquelle on abandonne devant les difficultés sans s'accrocher outre mesure quand on découvre qu'être FS (par exemple) ce n'est pas ce que l'on avait fantasmé. 

 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

"Ils ne jurent que par les FS"... Comment dire... Le problème aujourd'hui n'est pas que les soldats ne partent plus "pour la gloire", c'est surtout, à mon sens, que personne ne va plus à l'Armée. Peu de monde sait ce qu'est réellement l'Armée et avec une relation de cause et effet, peu de monde s'engage (même s'il y a une légère hausse en ce moment). Simple test : lorsque je pose la question dans ma classe "Qu'est-ce que l'Armée ?", les meilleures réponses sont "En Syrie avec des tanks". SENTINELLE ? Inconnue. BARKHANE ? Un animal ? 

Et de ce fait, il faut que les gens ait envie de venir. Dans un premier temps, c'est l'État qui paye, donc moins qu'une carrière privée qui est bien plus intéressante, lors du choix de l'orientation. Deuxièmement, si on me dit que je suis affecté à la pompe à essence des VAB (travail nécessaire), bien... Ça ne m'intéresse pas beaucoup. Il y a peut être une surreprésentation des FS niveau communication, mais c'est à la fois le plus "spectaculaire" et ce qui paraît comme le vrai rôle du soldat. 

Il faut ajouter à ça toutes les séries télévisées où l'on ne nous parle qu'à coup de Navy SEALS et de DELTA-Force. Ensuite, les gens viennent à défaut en France en espérant faire la même chose, et se retrouvent à faire de la surveillance devant des écoles. Forcément, il y a des déçu, sans compter que voir quelqu'un courir vingt kilomètres avec son sac et tuer des terroristes ça donne envie, mais le faire, c'est beaucoup moins attirant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Akkianite a dit :

Peu de monde sait ce qu'est réellement l'Armée

Mais avant non plus et en plus il n' y avait pas internet !!!

Aujourd'hui on peut discuter, poser des questions...c' est ce que l' on fait. ;)

Il y a 5 heures, Akkianite a dit :

lorsque je pose la question dans ma classe "Qu'est-ce que l'Armée ?", les meilleures réponses sont "En Syrie avec des tanks". SENTINELLE ?

C' est déjà bien !

Tes camarades on au moins ouvert les yeux et vu que des militaires patrouillent dans les rues...

Il y a 5 heures, Akkianite a dit :

, si on me dit que je suis affecté à la pompe à essence des VAB (travail nécessaire), bien... Ça ne m'intéresse pas beaucoup.

Oui mais sans carburant les VAB... n' avancent plus, donc les combattants sont bloqués... Tous et important !

 

Il y a 5 heures, Akkianite a dit :

Il y a peut être une surreprésentation des FS niveau communication, mais c'est à la fois le plus "spectaculaire" et ce qui paraît comme le vrai rôle du soldat. 

Il y a surtout un gros leur du point de vu de ceux qui s' orientent, c' est un peu comme pour l' espionnage ou le contre espionnage, crois tu que dans la vrais vie ils ressemble à James Bond :matrix:

Bien sur que non, ce sont des gens qui doivent se noyer dans l' environnement et ils récoltent chacun des petits bouts d' info qui bout à bout forment une information.

Les Forces spéciales, c' est un peu pareil !

Il n' y a pas un Stalone qui surgit et sauve son pays à lui tout seul !

Et comme tout ça c' est ... spécial, il n' y a pas pas grande gloire mais beaucoup de discrétion.

Il y a 5 heures, Akkianite a dit :

Il faut ajouter à ça toutes les séries télévisées où l'on ne nous parle qu'à coup de Navy SEALS et de DELTA-Force. Ensuite, les gens viennent à défaut en France en espérant faire la même chose, et se retrouvent à faire de la surveillance devant des écoles. Forcément, il y a des déçu, sans compter que voir quelqu'un courir vingt kilomètres avec son sac et tuer des terroristes ça donne envie, mais le faire, c'est beaucoup moins attirant.

C' est bien ça l' erreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites