Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Recommended Posts

Bonsoir tout le monde ,

Je voulais savoir j'ai bientôt 4 ans de service dans l'infanterie de marine et je veux préparer ma reconversion est ce possible de me reconvertir en emploi réservé à la BSPP

Merci pour vos réponses :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

  Malgré vos 4 ans de service, délai minimum, vous ne pouvez pas prétendre à un emploi réservé pour intégrer le BSPP puisque c'est une structure militaire dépendante de l'armée de terre! La 4139-3 vous permet de vous reconvertir dans les trois fonction publique, même au Mindef mais en tant que civil, les pompiers de Paris sont des militaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recent Status Updates

    • Miimiir  »  Bouchon-Gras 49

      Bonjour, je souhaiterai vous contacter par Mp comment faire ?
      · 0 replies
    • ManGokui  »  Heimdall

      Salut je me demandais étant en terminale S et souhaitant rejoindre l'efsoaa doit je attendre d'obtenir mon bac pour postuler ? Je souhaite intégrer l'école des l'année prochaine si possible.
      Merci d'avance pour les futurs réponse
      · 0 replies
    • Archerlite  »  Janmary

      Mais c'est que j'ai raté votre anniversaire dis donc ! Bien désolé. Joyeux anniversaire !
      · 1 reply
    • Heïdi  »  Janmary

      Bon Anniversaire Janmary ! 🎂! 🍹!
      🐱!
      · 0 replies
    • Bouba000  »  Cerf-tifie

      Bonjour ça va ? En faite j'ai une question que je me pose souvent,  est ce que les légionnaire étrangers ont le droit d'avoir un passeport militaire ? Et la deuxième question s'était de savoir quand les légionnaire vont en opex ils prennent des avion militaires et des avions de voyage classiques comme ( air France) merci de me répondre s'il vous plaît 
      · 0 replies
  • Posts

    • Je ne sais pas si vous avez vu, mais aux actualités ce jour, la libération du premier djihadiste français condamné, visage à découvert et clairement donné ( nom et prénom ) aux dires des surveillant il a conservé ces opinions et ne c'est jamais remis en question, bien sur on nous rassure... il n'a pas le droit de posséder une...arme.   Le premier djihadiste français condamné à son retour de Syrie, Flavien Moreau, a été libéré lundi 13 janvier de la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l’Orne, où il était incarcéré, a annoncé à l’AFP l’administration pénitentiaire, confirmant une information de « Ouest-France ».   L’homme, aujourd’hui âgé de 33 ans, avait été condamné en novembre 2014 à sept ans de prison ferme, la peine requise lors de son procès. Il est désormais suivi dans le cadre d’une surveillance judiciaire par un juge d’application des peines et un service de probation, a précisé une source judiciaire.   Sa sortie s’accompagne de diverses obligations et interdictions : il doit notamment résider à un endroit déterminé, recevoir des soins et avoir un emploi. Il lui est, en outre, interdit de détenir une arme ou de quitter le territoire sans autorisation. Ces mesures doivent durer onze mois et dix-huit jours car elles sont assises sur les réductions de peine qu’il a pu obtenir quand il était en détention. Selon Franceinfo, Flavien Moreau devrait également être inscrit au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions terroristes (FIJAIT) : il sera obligé à justifier de son adresse tous les trois mois et à déclarer tout déplacement à l’étranger pendant dix ans. Il continuera par ailleurs à être surveillé par les services de renseignements le temps nécessaire. Parti en Syrie en 2012 Après avoir basculé dans la délinquance (13 condamnations), ce jeune homme d’origine sud-coréenne, adopté très jeune par une famille française, s’était converti à l’islam au contact d’amis et de voisins, avant de se radicaliser puis de partir en Syrie en 2012, alors qu’il était âgé de 25 ans. Se faisant appeler « Abdel Fattah », il avait rejoint un groupe islamiste radical mais n’était pas resté longtemps sur place. Rentré en France, il avait été repéré par les services antiterroristes après une interview donnée au quotidien suisse « le Temps », qui avait retracé son parcours, et arrêté en janvier 2013 alors qu’il prévoyait de retourner en Syrie. Son frère, Nicolas Moreau, également converti et radicalisé, a été condamné à dix ans de prison en décembre 2016, rapporte France Info.   ( Source :  https://www.nouvelobs.com/justice/20200114.OBS23449/flavien-moreau-premier-djihadiste-francais-condamne-a-son-retour-de-syrie-libere.html   )   Ces  combattants appartiennent tous à des nations existante, qu'ils ont renié pour la plus part. Comme je le disais précédemment, " nous " avons gagné une guerre, mais le problème est loin d’être réglé...    
    • Aiee, merci beaucoup pour ton aide.  
    • Oui, cela évite de prendre des responsabilités et de mettre les mains dans le coaltar ! Nous avions toutes les Lois avec la III° et IV° République pour gérer ces situations dont la République pourrait être victimes sur son sol, contre ses ressortissants ou dans "l'Empire français". Certaines pourraient être réactivées, au titre d'un nouveau concept, a savoir "La guerre latente du terrorisme" ! Maisons de corrections, envoi en Guyane, tenue rayée ou orange (cela passerait mieux aujourd'hui) pour les détenus, interdiction e territoire National, etc.etc. Au parlement aujourd’hui = 67 million de Français et 110 millions affiliés à la sécurité sociale ! Cherchez l'erreur égale à un déficit de 15 milliards d'Euros ! Les réseaux Islamique qui se développent en Banlieues et le nombre de filles retirées de l'enseignement au titre de l'Islamisme dit radical, etc.etc. La lâcheté et la veulerie sont au pouvoir ! Sir Winston Churchill aux Premier Ministre Chamberlain et au Président du Conseil Daladier = Au nom de l'honneur, vous ne vouliez pas la guerre avec l'Allemagne ! Vous avez la guerre et vous perdu l'honneur ! Un nouveau Califat de la Turquie cette fois, se prépare avec une nouvelle poussée de DAESH ! L'Afrique sub-saharienne tombe dans le - futur - califat de DAESH si nous partons ! Pour toutes activités, nous faisons des ronds de jambes ! Ouf ! Pas gai tout cela !
    • Pour moi, non. Tu te retrouve dans le genre de situation ( désagréable ) où l'un te répond " on n'a rien reçu " donc on attend, l'autre " pas de temps de perdu " et à la finale le temps passe et un jour on te dira " vous auriez pu faire les démarche plus tôt " bref tu subi !   J'ai connu ça mais différemment, lorsque j'ai quitté ( six ans d'active ) j'ai eu la prime et très vite le courrier de l'IRACANTEC, j'ai réglé la somme dans la foulée, rien à redire. Je savais qu'en cas de titularisation dans la fonction public, ces années basculaient sur la caisse des fonctionnaires et que l'on nous reversait la somme. Donc lorsque je fut recruté dans la dite fonction et titularisé, je fit faire le basculement et l'IRANTEC me reversa la somme ( jusque là tout était parfait ) arrivé à quarante ans je reçu le premier décompte de la CRAM pour la retraite et la magie mes six années n'apparaissaient nul part. Donc je me rendis au bureau des retraites de mon administration ( mon primo interlocuteur ) qui me fit bien comprendre que j'avais le temps avant d’être en retraite ( et surtout que je les E.... ) donc je contactais la caisse à bordeaux qui me répondit que eux n'avaient rien reçu, je contactais l'IRACANTEC qui me confirma le transfert et m'envoya une trace écrite... tout ça pour revenir au bureau des retraites de mon établissement, là je contactais directement le chef de service qui fit le nécessaire avec ses excuses car c'est bien son service ( les deux personnes du bureau retraite qui n'avaient pas fait leurs boulot ) et tout ces démarches ont durée un an. Donc je t'invite à persévérer et à ne surtout pas lâcher l'affaire.
    • Bonjour, Je comprends tes inquiétudes sur le fait d'être pris ou non mais ne t'inquiète pas. Le fait que tu fasses des études supérieurs ou non vont sûrement jouer dans la décision mais ce qui compte aussi c'est d'être très bon lors de tes tests au CSO. Tes deux spécialités sont assez éloignées l'une de l'autre dans le métier mais elles sont toutes deux embarquées, ce qui prouve que tu aimes le fait d'être en mer et que tu es motivé. La PMM est très importante elle va jouer un rôle majeur dans la décision car elle prouve que tu connais un peu le milieu maritime et que tu l'apprécies. De plus, elle va te permettre d'avoir des bases ce qui est important dans la Marine. Si tu décides de faire des études supérieurs tu peux en faire en lien avec le maritime comme un BTS dans la marine marchande, mais si ton BTS ne te plais vraiment pas car il ne correspond pas à ce que tu souhaites faire alors tu vas juste perdre du temps, gagner en connaissance mais perdre en temps. Les niveaux à Maistrance sont très différents les uns des autres certains ont une licence de droit et d'autres sortent tout juste du lycée et n'ont qu'un bac en poche. Alors rien ne t'empêches de tenter, je te conseille de prendre contact avec ton CIRFA le plus proche ou de demander des conseils à tes encadrants de PMM. Tu peux toujours te dire que si tu ne réussis pas aux épreuves pour Maistrance rien ne t'empêche de recommencer les épreuves après ton BTS mais si tu es un bon élève motivé et avec de bons résultats je ne me fais pas trop de soucis pour toi.  
×
×
  • Create New...