Jump to content

Présentation des réserves de cyberdéfense


Recommended Posts

Je reprends/adapte ici le contenu et les liens des articles Wikipédia sur la réserve citoyenne et la réserve opérationnelle de cyberdéfense. À enrichir au fur et à mesure !

 

LA RESERVE CITOYENNE DE CYBERDEFENSE
contact et recrutement : rcc@defense.gouv.fr

 

La réserve citoyenne de cyberdéfense (RCC) est une réserve militaire créée en 2012 par le ministère de la Défense français et qui est composée de civils bénévoles. Elle est rattachée au nouveau commandement opérationnel de cyberdéfense (COCYBER) depuis sa création au 1er janvier 2017.

Organisation

Le réseau de la RCC est organisé en plusieurs groupes de travail à Paris :

  • Groupe "élus et journalistes" ;
  • Groupe "jeunes" ;
  • Groupe "évolution de l'engagement citoyen" ;
  • Groupe "think tanks et réflexion stratégique" ;
  • Groupe "PME/PMI".

À ceci s'ajoutent sept groupes régionaux.

 

LA RESERVE OPERATIONNELLE DE CYBERDEFENSE
contact et recrutement : rcd@defense.gouv.fr

 

La réserve opérationnelle de cyberdéfense (RCD) est une réserve militaire française, créée en mai 2016 par le ministère de la Défense, à la suite de la RCC. Elle est rattachée au COCYBER. Sa mise en place a été prescrite par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013.

Composition

La RCD est composée :

  • de réservistes citoyens à vocation opérationnelle (pouvant être basculés dans la réserve opérationnelle de leur armée de rattachement en cas de crise) ;
  • de réservistes opérationnels de l'Armée de terre, de l'Armée de l'air et de la Marine nationale ;
  • de militaires d'active.

Une partie des réservistes opérationnels sont recrutés comme "spécialistes", c'est-à-dire sans formation militaire spécifique, pour des missions correspondant à leurs qualifications professionnelles civiles. Le commandement de cyberdéfense prévoit à terme (pour 2019) des effectifs de 4000 réservistes citoyens et de 400 réservistes opérationnels, associés à 40 militaires d'active ou agents du ministère. Le recrutement vise principalement les étudiants en informatique et les professionnels du secteur.

Missions

L'objectif de la RCD est de disposer d'une réserve mobilisable en cas d'attaque informatique de grande envergure. La mission principale de la RCD sera alors la restauration des capacités opérationnelles des systèmes impactés (réinstallation, reconfiguration et durcissement des systèmes informatiques). Dans l'hypothèse d'une telle crise, la RCD pourra être déployée sur trois fronts :

  • Sous l'autorité du commandement de cyberdéfense, pour intervenir sur lres systèmes dépendant du ministère des Armées ;
  • Sous l'autorité du ministère de l'Intérieur, pour intervenir sur les systèmes relevant de son périmètre ;
  • Sous l'autorité de l'Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d'Information (service du Premier Ministre), pour intervenir sur les systèmes relevant d'autres ministères ou sur les systèmes des opérateurs d'importance vitale (OIV), administrations ou entreprises. Dans ce cas, la RCD invervient en complément ou en support des prestataires qualifiés par l'ANSSI pour intervenir auprès des OIV, en particulier les prestataires de réponse aux incidents de sécurité (PRIS).

Certains réservistes seront habilités pour intervenir sur des réseaux et systèmes classifiés.

Les interventions de la RCD incluent notamment :

  • L'appui à la planification et à la conduite de la chaîne opérationnelle de cyberdéfense, sur le territoire national ;
  • La fourniture d'un complément ponctuel d'expertise ;
  • Le déploiement de groupes d'intervention rapide sur le territoire national ;
  • L'analyse de l'incident, des conséquences et la propositions de mesures de remédiation ;
  • Le déploiement d'équipes de reconstruction de réseaux.

Liens

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...
  • Administrateur
Le 25/01/2018 à 12:46, JeanOncheLassalle a dit :

Bonjour ayant postuler à cette réserve il y a une douzaine de jour et n'ayant pas vraiment de nouvelle j'aimerais savoir quelle est le délai moyen de réponse et si il y a un numéro où contacter un responsable pour avoir plus d'information.

Merci

Salut,

Sans indiscrétion par quel moyen as tu postulé ( par le net, en cirfa, auprès d' une unité... ??? )

Douze jours c' est peu, il ne faut pas t' affoler et surtout ça dépend tu moyen avec lequel tu as postulé.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Salut,

Sans indiscrétion par quel moyen as tu postulé ( par le net, en cirfa, auprès d' une unité... ??? )

Douze jours c' est peu, il ne faut pas t' affoler et surtout ça dépend tu moyen avec lequel tu as postulé.

Bonjour,

J'ai postulé comme l'indique le site officiel par mail à l'adresse rcd@defense.gouv.fr 

Je m'inquiète plus par rapport au fait que j'ai un ami qui a postulé à la réserve de gendarmerie et qui a eu une réponse dans les 4 jours.

Merci de ta réponse rapide love

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Salut,

Cela depend certainement de " qui " répond aprés.

Il y a 12 heures, JeanOncheLassalle a dit :

j'ai un ami qui a postulé à la réserve de gendarmerie et qui a eu une réponse dans les 4 jours.

Est ce la Gendarmerie qui l' a contacté ou un organisme général ?

Dans le cas de la cyberdéfense, le problème est, que ça reste flou, qui est derrière...???

Tu ne peux dans l' immédiat attendre ou sinon te rendre dans un cirfa voir si eux ont une possibilité de contact.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
  • Administrateur
Il y a 8 heures, JeanOncheLassalle a dit :

A l'époque je ne pense pas, c'est surtout qu'ils avaient trop de dossier, leurs minima étant trop bas, aujourd'hui il semblerait que cela ce soit amélioré néanmoins !!!

Il est clair que la longue durée de traitement des dossiers est du à la non préparation au recrutement.

Rappelez vous, suite aux attentats, le Président de la République lance un appel à la population " rejoignez la réserve opérationnelle..." personne n'était prêt.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    cmoimumu

    Posted

    Bonjour   Je ne sais pas si j ai choisi le bon onglet mais voici mon souci Je suis sous officier depuis 2 ans J'ai intégré un PSPG en milieu d année 2022 Ma compagne (pacs) travaille à + de 4h de mon lieu de travail et ça devient compliqué de gérer les allers retours - son poste sera trés difficilement trouvable autour de mon affectation Je vais démarrer le DA (normalement) Mon souci  : comment faire pour me faire muter  là où elle travaille - quelles sont les solutions? je sais qu il y a des places dans un PSIG pas trop loin - soit stopper le DA mais fait être certain d'avoir le rapprochement familiale ? - soit le continuer mais ne pas être bloquer  suite à l'obtention de celui ci - soit ?????   Aidez moi SVP Merci  

    Fred689

    Posted

    Comme tu dis, la patience est une vertu. Donc patience. Bien souvent, ce sont eux-aussi des réservistes donc à mi-temps.

    FramboiseFrançaise

    Posted

    Bonjour et mes respects ! J ai commencé les démarches pour entrer dans la RO1 et intégrer le 35ème RI. J aimerais egalement passer la FMIR en fevrier. J ai posé mon certificat medical du medecin traitant et j attends l appel de l officier de réserve. Le délai est de normalement 10 jours pour le contact de l officier de réserve. J en arrive à 15. Je pense que la patience est la meilleure des solutions mais je n ai rien. Aucun renseignement ni aucune date. J ai ecrit un mail a mon officier de reserve mais aucune reponse. Y en a t il d autres qui sont dans le meme cas ? En vous remerciant de la lecture de ce post et en vous souhaitant un bon we

    Àngi

    Posted

    Bonjour  !! je voudrais obtenir des avis par apport à la situation de mon copain  il s’est présenté en 2020 à la légion étranger il a resté à paris 3 jours et après il est parti à Aubagne , après une semaine il était pas très sûr de sa décision et il a décidé de partir voluntariamente ( il a pas signé le contrat ) . maintenante il est très décidé à partir pour s’engage totalement dans la légion étranger , la question est : il est encore possible de se réintégrer ?  si la réponse est oui , comment il peut le faire ?    je vous remercie beaucoup pour votre réponses ☺️
×
×
  • Create New...