Jump to content

Recommended Posts

Le Chœur de l'Armée française est le chœur officiel de la République française.

photo_caf3.jpg

Fondé en 1982 par Charles Hernu alors ministre de la défense, il devient une unité de la Garde républicaine en 1994. Il est composé de 45 choristes masculins et dirigé depuis 2007 par Aurore Tillac qui succède à Hugues Reiner, Patrick Marie Aubert et Yves Parmentier entre autres .

Son rôle principal est d'accompagner les cérémonies ou commémorations officielles et solennelles dans une perspective esthétique et symbolique captant l'émotion du public. Ainsi il participe aux cérémonies nationales du 14 juillet, aux cérémonies de transfert de cendres au Panthéon, aux anniversaires historiques, ou aux hommages rendus dans des lieux emblématiques comme la cour des Invalides.

Il apporte régulièrement sa collaboration à des orchestres français (Orchestre national Bordeaux Aquitaine, du Capitole de Toulouse, Orchestre de Paris, Ensemble intercontemporain) sous la direction de chefs tels que Yutaka Sado, Christoph Eschenbach, Pierre Boulez, Edmon Colomer ou Michel Plasson. Il donne également des représentations aux théâtres du Châtelet, des Champs-Elysées, à l'Opéra Comique, au théâtre impérial de Compiègne et a cappella dans toute la France souvent dans les cathédrales.

Il représente la France lors de festivals ou saisons lyriques tant en France qu'à l’étranger. Il accompagne parfois l'orchestre de la Garde républicaine, et peut également donner des représentations avec des solistes invités comme Roberto Alagna.

Son répertoire se compose de musiques traditionnelles, d'hymnes, de chants militaires, chants religieux, de grandes œuvres classiques lyriques pour voix d'hommes, de chants partisans ou populaires et participe du patrimoine culturel vivant.

( Source : Wikipédia )

armee.jpg

Présentation

Presentation_full.jpg

Le 14 juillet 1983, une nouvelle formation musicale fait ses débuts dans les jardins du palais de l’Élysée en présence du président de la République. Créé à l'initiative de Charles Hernu, ministre de la Défense, cet ensemble a gagné notoriété et estime au fil de ses nombreux concerts en France et à l'étranger.

caf_medium.jpg

Formation spéciale de la Garde républicaine, il est le chœur officiel de la République et représente, de par son caractère original et unique, l’un des fleurons de la culture dans les armées.

Unique chœur d’hommes professionnel en France, il est composé de 45 chanteurs recrutés parmi l’élite des professionnels français, et dirigé par la lieutenante-colonelle Aurore Tillac, titulaire d'un premier prix mention très bien à l'unanimité de direction de chœur grégorien du CNSM de Paris.

À l’instar de l’orchestre de la Garde républicaine, avec lequel il se produit régulièrement, le chœur de l’armée française est amené à participer en France et à l’étranger, tant à des manifestations officielles (messes, commémorations, soirées de gala), qu’à des saisons musicales ou des festivals. Il a apporté sa collaboration musicale à de nombreux orchestres français (orchestre national de Bordeaux-Aquitaine, orchestre national du Capitole de Toulouse, orchestre de Paris, Ensemble Intercontemporain, orchestre philharmonique de Montpellier…) sous la direction de chefs tels Yutaka Sado, Christoph Eschenbach, Pierre Boulez, Edmon Colomer, Michel Plasson, Peter Eötvos…, pour des concerts ou des enregistrements.

Son répertoire, qui s’étend de la chanson traditionnelle et populaire aux grandes œuvres classiques lyriques composées pour voix d’hommes, a fait l’objet de plusieurs enregistrements dont certains ont été salués par la critique et récompensés. En 2005, le chœur de l'armée française a enregistré avec l'orchestre de Paris l'œuvre posthume "Stanze" de Luciano Berio.

 

Biographie de la lieutenante-colonelle Aurore Tillac

Biographie-de-la-lieutenante-colonelle-A

Née en 1980, cette jeune musicienne a montré très tôt un intérêt pour la musique instrumentale et vocale. Son parcours et sa curiosité musicale l'amènent par la suite à se perfectionner dans différentes disciplines.

AT-2_medium.jpg

Elle obtient un premier prix de clarinette et de musique de chambre ainsi qu'une médaille d'or en formation musicale à l'école nationale de musique de Tarbes. Venue suivre l'enseignement de direction de chœur grégorien au conservatoire national supérieur de musique de Paris dont elle ressort diplômée (premier prix, mention très bien à l'unanimité), elle se fait remarquer par sa voix de mezzo, large et généreuse, et intègre l'ensemble Dialogos - 7 voix de femmes - qui promeut le répertoire médiéval.

De 2002 à 2003, elle a eu l'occasion d'assister, à la direction de choeur, Patrick Marco à la maîtrise de Paris, grâce à la formation qu'elle a suivie auprès de ce dernier au conservatoire supérieur de Paris. Depuis 2002, elle est la directrice musicale du Concentus Vocal, ensemble vocal de solistes professionnels qui interprète le répertoire classique, du chant grégorien à la musique du XXème siècle.

En octobre 2003, elle devient le chef de chœur des universités de Paris.

Depuis l'automne 2005, elle a pris les fonctions de chef adjointe du chœur de l'armée française et depuis août 2007, elle est devenue chef du chœur de l'armée française.

 

 

 

Biographie du capitaine Emilie Fleury

Biographie-du-capitaine-Emilie-Fleury_fu

C'est après avoir débuté sa formation musicale au conservatoire de Besançon (violon, écriture, analyse) qu'Emilie Fleury s'oriente vers le chant et la direction de chœur.

fleury_medium.jpg

Parallèlement à des études musicologiques, elle intègre la classe de direction de chœur de B. Tetu, N. Corti et V. Fayet au CNSM de Lyon, dont elle sort diplômée en 2005. Ces années d'études lui ont permis de se perfectionner dans différents domaines (opéra, oratorio, chœurs d'enfants, musique ancienne), notamment auprès de A. Woodbridge, C.L. Wu, P. Davin, J. Suhubiette et D. Veillard.

Intéressée par la direction d'orchestre, elle suit l'enseignement de G. Amy, D. My, C. Levacher et P. Verrot au CNSMD, ainsi que D. Rouits à l'école normale de musique de Paris et J.S. Béreau au CNR de Lille.

Son goût pour la musique ancienne l'amène à suivre les formations du centre de musique médiévale et de l'école du chœur grégorien de Paris. En 2007, elle intègre Discantus, ensemble vocal féminin dirigé par B. Lesne, spécialisé dans l'interprétation du répertoire médiéval. Elle est également chanteuse dans l'ensemble Contraste, largement tourné vers la musique contemporaine.

Titulaire du diplôme d'état de direction d'ensembles vocaux, elle est amenée en 2004-2005 à diriger la maîtrise de l'Opéra de Lyon et est actuellement assistante à la direction du chœur d'enfants de la maîtrise de Notre-Dame de Paris. Depuis septembre 2008, elle est la chef-adjointe du chœur de l'armée française, au grade de capitaine.

 

( Source : Gendarmerie / Garde Républicaine )

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Akkianite a dit :

Post destiné juste à l'information ? 

A l' information, à la discutions...comme tous les posts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sujets

  • Messages

    • Bonjour/Bonsoir !  Je souhaite partager mon retour d’expérience sur mon aventure pour tous ceux qui voudront tenter leur chance. Ce sujet a pour but d'aiguiller les personnes qui ne savent trop comment s'y prendre. Je vais faire ce topic en plusieurs étapes. D'abord l'étape une, le dossier de candidature. Ensuite, pour l'étape deux, l'entretien. Et enfin, l'étape trois, les tests au CSO. Bonne lecture !     Etape I. Le dossier de candidature. Pour se lancer dans cette aventure, il faut d'abord savoir un minimum dans quoi on s'embarque. Vous devriez donc aller au CIRFA le plus proche de chez vous pour rencontrer un conseiller. Une fois arriver là bas, une personne vous demandera de remplir une fiche (Nom, prénom, adresse, diplôme, age ect...) qui permettra au conseiller de savoir qui il a en face de lui. Une fois la fiche remplie, un conseiller viendra vous chercher. Vous irez dans son bureau, et vous pourrez lui poser toutes les questions que vous souhaitez. A l'issu de cette rencontre, il va vous donner le fameux dossier de candidature. Dans ce dossier, vous aurez des papiers a remplir et des papiers a mettre (Photocopie de la carte d'identité, RIB, lettre de motivation, CV ect... Mais tout sera marqué.). Quand tout sera bon, vous pourrez redonner ce dossier au CIRFA et il sera examiner. Le CIRFA vous appellera si il manque des choses. Ensuite, le CIRFA vous appellera pour fixer une date pour un entretien de motivation.   Etape II.  L'entretien de motivation. Pour cet entretien, il faut se préparer un minimum. N'y allez pas les mains dans les poches, mais pas besoin de se torturer l'esprit non plus. Je précise que vos parents ne seront pas présent lors de l'entretien. L'entretien dure environ une heure. D'abord, vous aurez quelques papiers a signer, puis on vous donnera une lettre du commandant du CIRFA qui vous félicite. Puis après l'entretien, vous pouvez poser vos questions. Ensuite, votre père/mère vous rejoint dans le bureau pour qu'il/elle puisse poser ses questions lui/elle aussi. Il est normal de stresser, mais ne vous en faite pas, ils vont pas vous manger. J'ai été agréablement surpris, car c'est surtout une sorte de dialogue, donc êtes vite a l'aise. Comme c'est un entretien pour l'école des mousses, l'entretien est relativement simple. Voici quelques questions que l'ont m'a posé: - Pourquoi vouloir intégrer l'école des mousses. - Connaissez-vous des bateaux, avions et hélicoptères de la marine nationale ? - Savez-vous l'effectif de la marine nationale ? - Connaissez-vous l'équipement de la marine nationale ? (Nombres de bateaux par exemple.) - Comment se passe une journée a l'école des mousses ? - Que se passe t-il après cet entretien ? (La suite de la candidature: CSO ect.) - Que se passe t-il si votre candidature est acceptée ? - Que ferez vous si votre candidature est refusée ? (Il est important d'avoir un Plan B.) - Avez-vous une idée du métier que vous voulez faire dans la marine nationale ? - En quoi consiste ce métier ? - Connaissez-vous des bases navales de la marine nationale ? - Vous savez que si vous êtes accepté, vous serez éloigné de votre famille. Cela vous dérange t-il ?   Mes conseils: soyez vous même. Ensuite, soyez franc. Et aussi, veillez a connaitre quelques bateaux/hélicoptères/avions, genre 3/4 de chaque. Pareil pour les bases navales, même si c'est encore mieux si vous les savez toutes, ça impressionne . Si l'entretien s'est bien passé, vous obtiendrez votre rendez-vous au CSO. Vous obtiendrez aussi les papiers qu'il faut remplir pour le CSO.   Etape III. Le CSO. Je ne sais pas si c'est pareil pour tout le monde pour les horaires. Je vais juste dire ce qui s'est passé pour moi. Tout d'abord, vous n'aurez pas de tests physiques.  J'ai eu rendez-vous le 18/06/2019 a 10 heure. Soyez là avant 10 heure, ça serait bête d'arriver en retard...  Et je ressort de la caserne a 12 heure le lendemain, donc le 19/06/2019.  Vous aurez pendant ces deux jours la visite médicale, les tests psychotechniques, et l'entretien avec un psychologue.    Pour ce qui est du CSO j'y vais demain. Donc j'éditerai mon poste quand je rentrerai pour tout vous expliquer !     Je suis désolé des fautes, je verrais pour les corriger plus tard. Et j'ajouterai surement quelques trucs que j'ai du oublier au fur et a mesure.  Bonne chance à vous !  
    • Bonjour, Vendredi 14 juin, W9 a diffusé à 21h le reportage " Enquête d'Action - Neuf semaines dans l'enfer vert Brésilien ". Le stage est présenté comme le " plus dur au monde ". Quatre militaires français y participaient et visiblement avoir fait le stage de La Légion en Guyane était un plus. Y a t-il vraiment une différence entre ce stage au Brésil et celui de la Légion. Par contre, j'avais regardé il y a pas mal de temps un documentaire sur un autre  " stage le plus dur au monde " qui ce passait avec l'Armée Colombienne.  Il y avait une épreuve ou les militaires avaient les yeux bandés , enlevé leur ceinture + lacets, ils étaient attachés les uns aux autres et se déplaçaient courbés. Arrivés tant bien que mal dans les bateaux, ils y étaient maintenus au fond puis ils étaient débarqués et enfermés dans un camp. Le jour et la nuit on leur diffusait des hurlements d'enfants et des femmes. Puis un part un, ils étaient emmenés dans une baraque en bois ou ils subissaient un interrogatoire des plus musclés.... Wow ! Puis arrivaient des combats et le camps étaient délivrés ! Wow ....c'était des plus impressionnant !       
    • Bonjour, Mercredi 19 Juin sur LCP à 20H30 - Rediffusion du documentaire " L'Ecole des Bérets Verts " de 2005 ayant comme instructeur entre autres Marius. Reportage reprogrammé en hommage à A. Bertoncello et C. de Pierrepont. Suivi d'un débat sur le thème " Forces Spéciales : Les soldats de l'extrême ". 
  • Popular Contributors

×
×
  • Create New...

Important Information