Jump to content

Saint maixent apres le BAC


Admirable Admiral

Recommended Posts

Bonjour,j'ai 17.5 (18 ans en septembre) et je suis en terminal techno STI2D après l'obtention de mon bac , je voulais intégrer Saint Maixent afin de devenir sous-officier et donc pouvoir faire une carrière dans les forces armée mais j'ai plusieurs questions.

Tout d'abord cela est-il possible d'intégrer cette école directement après mon bac ? Car le faites d'être sous officier à 19 ans me parait un peut utopique.

Rentrer dans l'armée a directement apres son bac est ce une bonne chose ?  je voudrais l'avis de personne étant dans se cas et ayant si possible fais leurs reconvertion dans le civil

Je voudrais savoir qu'elle est la durée de l’intervalle de temps séparant la constitution du dossier et l'intégration au CFIM

Combien d'année un sous officier peut-il exercée dans l'armée avant de penser à une reconversion dans le civil ? 

puis pour finir est ce difficile de se reconvertir dans le civil ? 

Etant très fortement motivé par l'armée j'attend vos réponses avec impatience et vous remercie d'avance 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour.

Le 01/05/2017 à 21:43, Admirable Admiral a dit :

Tout d'abord cela est-il possible d'intégrer cette école directement après mon bac ? Car le faites d'être sous officier à 19 ans me parait un peut utopique.

Oui, aucun souci. Etre sous/off à 19 ans n'est pas incompatible. A titre perso, je suis sorti sergent de St Maixent à 18 ans. C'était en 1976! 

C'est sans doute un peu plus difficile qu'avec la maturité d'un mec de 24 ans par exemple. Mais c'est largement faisable si vous écoutez les conseils de vos anciens.

 

Le 01/05/2017 à 21:43, Admirable Admiral a dit :

Rentrer dans l'armée a directement apres son bac est ce une bonne chose ?  je voudrais l'avis de personne étant dans se cas et ayant si possible fais leurs reconvertion dans le civil

Vous allez suivre une instruction spécifique mili/spécialité. Cette instruction se décompose donc entre instruction militaire et instruction de spécialité. Exemple: un cuisinier apprend un tronc commun militaire comme tout le monde, plus une spécialité cuisine (restauration collective) . il en sera de même pour le comptable, le mécano, l'artilleur, etc etc...

Les niveaux d'instruction pour les sous/off (je la fais courte) sont au nombre de 3. élémentaire, niveau 1, niveau 2. En fait cela porte d'autres noms! Mais pour comprendre, je fais simple.

Chaque niveau est équivalent à  un niveau civil qu'on pourrait définir ainsi: niveau V (CAP/BEP),  Niveau IV (Bac), Niveau III (Bac +2) , ceci afin de faciliter la reconversion future. Vous passez ces niveaux par l'obtention de diplômes militaires tout au long de la carrière.

Vous pouvez donc espérer quitter l'armée en bout de course avec un diplôme de niveau III (Bac + 2) . Evidemment un bac+2 de comptable est plus facilitant qu'un équivalent bac+2 d'une spécialité artillerie! C'est pourquoi il est mis en place un système d'aide à la reconversion, en particulier pour ceux dont la spécialité n'est pas directement reconvertible, ou dont le niveau de spécialité ne serait pas suffisant. Attention ces aides sont liées à des contraintes budgétaires et la vérité d'une année n'est pas nécessairement la vérité de l'année suivante.

Le 01/05/2017 à 21:43, Admirable Admiral a dit :

Combien d'année un sous officier peut-il exercée dans l'armée avant de penser à une reconversion dans le civil ? 

Aux dernières nouvelles, le droit à l'aide à la reconversion est ouvert après 4 ans de services. Mais ces aides sont nombreuses et sont liées au grade détenu, à la spécialité détenue, aux nombres d'années de services. ce sont donc des aides individualisées en fonction de votre situation au moment de la demande.

Quant aux nombres d'années d'emploi en tant que sous/off, cela varie en fonction de vos notations, de l'obtention des diplômes cités plus haut, du passage de grade.... et des directives annuelles de gestion des personnels!

Le 01/05/2017 à 21:43, Admirable Admiral a dit :

puis pour finir est ce difficile de se reconvertir dans le civil ? 

Difficile à dire. Pour certains oui. Pour d'autres non et comme toujours dans la vie, cela dépend de l'intérêt qu'on y porte et de la motivation que l'on a. Mais il est honnête de dire que cela dépend aussi du temps que vous pouvez y consacrer et donc de la fonction que vous occupez et de l'unité dans laquelle vous êtes affecté au moment du départ.

Bon chance pour réaliser votre objectif.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, berogeitabi a dit :

Bonjour.

Oui, aucun souci. Etre sous/off à 19 ans n'est pas incompatible. A titre perso, je suis sorti sergent de St Maixent à 18 ans. C'était en 1976! 

C'est sans doute un peu plus difficile qu'avec la maturité d'un mec de 24 ans par exemple. Mais c'est largement faisable si vous écoutez les conseils de vos anciens.

 

Vous allez suivre une instruction spécifique mili/spécialité. Cette instruction se décompose donc entre instruction militaire et instruction de spécialité. Exemple: un cuisinier apprend un tronc commun militaire comme tout le monde, plus une spécialité cuisine (restauration collective) . il en sera de même pour le comptable, le mécano, l'artilleur, etc etc...

Les niveaux d'instruction pour les sous/off (je la fais courte) sont au nombre de 3. élémentaire, niveau 1, niveau 2. En fait cela porte d'autres noms! Mais pour comprendre, je fais simple.

Chaque niveau est équivalent à  un niveau civil qu'on pourrait définir ainsi: niveau V (CAP/BEP),  Niveau IV (Bac), Niveau III (Bac +2) , ceci afin de faciliter la reconversion future. Vous passez ces niveaux par l'obtention de diplômes militaires tout au long de la carrière.

Vous pouvez donc espérer quitter l'armée en bout de course avec un diplôme de niveau III (Bac + 2) . Evidemment un bac+2 de comptable est plus facilitant qu'un équivalent bac+2 d'une spécialité artillerie! C'est pourquoi il est mis en place un système d'aide à la reconversion, en particulier pour ceux dont la spécialité n'est pas directement reconvertible, ou dont le niveau de spécialité ne serait pas suffisant. Attention ces aides sont liées à des contraintes budgétaires et la vérité d'une année n'est pas nécessairement la vérité de l'année suivante.

Aux dernières nouvelles, le droit à l'aide à la reconversion est ouvert après 4 ans de services. Mais ces aides sont nombreuses et sont liées au grade détenu, à la spécialité détenue, aux nombres d'années de services. ce sont donc des aides individualisées en fonction de votre situation au moment de la demande.

Quant aux nombres d'années d'emploi en tant que sous/off, cela varie en fonction de vos notations, de l'obtention des diplômes cités plus haut, du passage de grade.... et des directives annuelles de gestion des personnels!

Difficile à dire. Pour certains oui. Pour d'autres non et comme toujours dans la vie, cela dépend de l'intérêt qu'on y porte et de la motivation que l'on a. Mais il est honnête de dire que cela dépend aussi du temps que vous pouvez y consacrer et donc de la fonction que vous occupez et de l'unité dans laquelle vous êtes affecté au moment du départ.

Bon chance pour réaliser votre objectif.

Merci pour toutes ces réponses qui me rassure  beaucoup, je voudrais aussi savoir qu'elle sont les spécialités du sous-officier avec les qu'elles je peut espérer une reconvertion digne d'un ancien sous officier car en effet je compte faire carrière dans l'armée mais je ne veux pas être a la rue une fois sortie du cardre militaire. 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Forcément toutes les spécialités existantes dans le civil. Restauration, mécanique, informatique, comptable, RH, etc... mais je persiste à dire qu'il s'agit d'un mauvais choix que de se diriger vers ces spécialités au prétexte qu'elle faciliterait une reconversion. Je m'explique:

Admettons que vous rentriez à l'armée en 2017. Quand quitterez vous l'armée? dans 3 ans, 5 ans, 10 ans, 15 ans, plus?

Quelle sera votre situation familiale? Célibataire, marié, avec ou sans enfants?

après 10 ans (par exemple) dans une spécialité, voudrez vous vraiment exercer la même dans le civil? ce n'est pas certain. 

Dans quelle région vous reconvertirez vous? vous n'en savez rien aujourd'hui.

Or tous ces éléments jouent dans le choix d'un nouveau projet professionnel au moment de quitter l'armée. Il est donc vain de choisir aujourd'hui une spécialité qui peut être (mais ça reste hypothétique) vous facilitera une reconversion demain.

Choisissez plutôt ce qui vous tente sans vous poser trop de questions sur un futur éloigné. Se projeter dans le futur c'est bien, mais au delà de deux à trois ans c'est trop incertain.

Regardez plutôt ce qui existe comme spécialité qui vous tente et si vous entrez à St Maixent, bossez pour être dans les meilleurs, pour choisir ce qui vous plait lors de l'amphi final. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, berogeitabi a dit :

Forcément toutes les spécialités existantes dans le civil. Restauration, mécanique, informatique, comptable, RH, etc... mais je persiste à dire qu'il s'agit d'un mauvais choix que de se diriger vers ces spécialités au prétexte qu'elle faciliterait une reconversion. Je m'explique:

Admettons que vous rentriez à l'armée en 2017. Quand quitterez vous l'armée? dans 3 ans, 5 ans, 10 ans, 15 ans, plus?

Quelle sera votre situation familiale? Célibataire, marié, avec ou sans enfants?

après 10 ans (par exemple) dans une spécialité, voudrez vous vraiment exercer la même dans le civil? ce n'est pas certain. 

Dans quelle région vous reconvertirez vous? vous n'en savez rien aujourd'hui.

Or tous ces éléments jouent dans le choix d'un nouveau projet professionnel au moment de quitter l'armée. Il est donc vain de choisir aujourd'hui une spécialité qui peut être (mais ça reste hypothétique) vous facilitera une reconversion demain.

Choisissez plutôt ce qui vous tente sans vous poser trop de questions sur un futur éloigné. Se projeter dans le futur c'est bien, mais au delà de deux à trois ans c'est trop incertain.

Regardez plutôt ce qui existe comme spécialité qui vous tente et si vous entrez à St Maixent, bossez pour être dans les meilleurs, pour choisir ce qui vous plait lors de l'amphi final. 

 

Vous n'avez pas tort mais si je m'engage c'est pour y faire carriere donc plus de 15 ans  , donc si je vous écoute je dois chosir une spécialité qui me plait sans me soucier de la reconvertion qui arrivera par la suite ? 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
il y a 28 minutes, Admirable Admiral a dit :

mais si je m'engage c'est pour y faire carriere donc plus de 15 ans

Oui, sauf que tu n' es pas maitre de ton avenir et qu' une carrière militaire ne se joue pas qu' à la compétence ou le désire de la personne, le budget, la politique de la Défense peuvent modifier un avenir sans forcément prévenir.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 4 heures, Admirable Admiral a dit :

donc si je vous écoute je dois chosir une spécialité qui me plait sans me soucier de la reconvertion qui arrivera par la suite ? 

Oui. 

il y'a trop d'inconnues dans votre équation pour penser aujourd'hui a ce que sera votre vie (et donc la reconversion) dans 15 ans.

Vous voulez un exemple? Je suis rentré à l'armée avec un brevet des collèges. A l'époque ça suffisait pour faire St Maixent. J'ai eu une spécialité artillerie pendant presque 20 ans, puis j'ai demandé à faire une spécialité RH, ce qui m'a été accordé, et finalement je me suis reconverti comme conseiller en insertion professionnelle après 30 ans d'armée. 

Croyez vous qu'à 18 ans, alors que je ne rêvais que de terrain et de manoeuvres et de vie en extérieur, je pensais faire une spécialité RH 20 ans plus tard et me reconvertir vers un emploi de conseiller?  Ma vie et mes priorités avaient changées, tout simplement.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bakoua

    Posted

    Merci Bouchon Gras, ça signifie quoi un jour "sans service" ?

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Tout dépends de ton emploi... Tu peux effectivement faire du service ou garde ou avoir des activités de journée, c'est très vague. Une année de réserve pour qu'elle compte pour l'avancement, c'est trente jours (avec ou sans service, avec ou sans récup).

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Merci pour ce partage Tactac.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    J'ai eu un jeune réserviste qui se préparer pour maistrance, plongeur démineur. Il s'entrainé avec des anciens (facile pour lui, il été proche de Toulon) mais c'est très dur, il été un peu "rebelle" et a certainement du "manger" un peu mais il a réussi, il est au GPD de Brest mais malheureusement je n'ai plus de contact, comme souvent lorsque "l'oiseau s'envol" ils oublient leurs premiers gradés. Un petit retex qui pourras peut être t'aider :  http://www.forum-militaire.fr/topic/16273-retour-dexpérience-tests-de-présélection-plongeur-démineur-st-mandrier-septembre-2020/ Ainsi que : http://www.amicale-plongeurs-demineurs.fr/archives/ecoplonge/recrutement-pld.pdf et : https://marine-nationale.career-inspiration.com/app/discussions/view/86522/est-ce-qu-un-plongeur-demineur-pourrait-me-partager-son-experience-pour-le-recrutement-et-le-metier

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Oula, là ca date ! Période, fin second Empire/début IIIème République. C'est un cavalier. Ce ne sont pas des décorations mais une sorte de "raquette" /fourragère. La forme particulière de l'uniforme caractéristique est bien particulier à cette période, dommage que l'on est pas sa coiffe. Quelques uniformes de cette période :   Comme vous pouvez le voir sur ces photos du musée de l'Empéri, les cavalier portaient des fausses bottes, la partie montante étant directement cousue sur le pantalon et ne faisant qu'un (cerclé de bleu). Et vous vous verrez la cordelière/fourragère (raquette) cerclé de rouge) que vous avez pris pour une retouche de décorations (à cette époque, les décorations ne se portaient que sous forme "pendante" (pas de ruban)). Malheureusement je ne suis pas assez callé sur cette période pour vous donner l'arme exacte de votre ancêtre, cavalier... peut être un lancier ??? KURKA DE GRANDE TENUE DES LANCIERS DE LA GARDE IMPÉRIALE DE NAPOLÉON III, Second Empire. https://www.bertrand-malvaux.com/fr/p/27260/kurka-de-grande-tenue-des-lanciers-de-la-garde-imperiale-de-napoleon-iii-second-empire.html    
×
×
  • Create New...