Aller au contenu

Messages recommandés

Rennes conserve la musique des transmissions.

concert-laval-au-profit-des-militaires-blesses-en-operation.jpg

Implantée à Rennes depuis des générations, la Musique Militaire a porté plusieurs noms depuis sa création. A l'origine Musique du 41ème Régiment d'Infanterie, elle est devenu au fil du temps la Musique de la région Terre Nord-Ouest et ensuite la Musique de l'Artillerie. Aujourd'hui; et depuis le 1er septembre 2016, elle porte le nom de Musique des Transmissions. Forte de 55 musiciens professionnels, la Musique des Transmissions est fière de son implantation et de son appartenance historique à la Bretagne. Les instruments traditionnels tels que la cornemuse ou la bombarde permettent d'inscrire à son répertoire quelques pièces essentielles du folklore local. Formation musicale renommée, elle est un formidable outil de rayonnement, capable à la fois de susciter l'attachement des français aux valeurs républicaines qui les unissent mais aussi de les transporter loin de chez eux, le temps d'un concert. Connue et reconnue dans les vingt départements du grand Ouest, elle est une ambassadrice d'exception, non seulement en France mais aussi à l'étranger où elle représente régulièrement nos armées et notre pays.

642ea6037a4d444b306dd087cfd56c0b.jpg

( Source : International Military Music Society )

La formation musicale implantée à Rennes (musique de l’artillerie) prend la dénomination de Musique des transmissions le 1er septembre 2016. Sa première prestation sous cette nouvelle appellation se produira à La Baule, les 10 et 11 septembre 2016 à l’occasion du Festival de musiques militaires.

alencon-le-concert-pour-les-soldats-blesses-reuni-200-melomanes.jpg

Le conservatoire militaire de musique de l’armée de terre a pris la dénomination de Commandement des musiques de l’armée de terre (CMAT). Cette nouvelle organisation doit permettre une meilleure visibilité et une employabilité accrue des 7 formations musicales à vocation nationale et internationale.

En outre, reste implantée sur la zone de défense et de sécurité Ouest, comme fanfare régimentaire dite « à double qualification », la formation du 6e régiment du génie à Angers.

Selon les circonstances, les musiques et fanfares pourront être conduites à revêtir la même tenue que les troupes sous les armes. Le port des tenues de tradition sera préférentiellement réservé aux cérémonies nationales.

P3151362D2228528G_px_640_.jpg

 

( Source : assor44 )

logo_mus_trans.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concert près de Rennes :

23.04.2017

Un concert Unisson à Cesson-Sévigné (35) le 11 mai

affiche unisson  21 02 2 .jpg

Le jeudi 11 mai à 20h30, aura lieu au Carré Sévigné (à Cesson-Sévigné, près de Rennes), un concert UNISSON destiné à récolter des fonds pour leurs associations : Terre fraternité pour l’armée de Terre, l’ADOSM1 pour la Marine nationale, la FOSA2 pour l’armée de l’Air.

Forte de 55 musiciens professionnels, la Musique des Transmissions de Rennes se produira sur un répertoire inattendu placé sous la thématique "voyages et cinéma": musique de films, musique d’ailleurs, morceaux classiques de compositeurs contemporains mais aussi musique festive et répertoire celtique.

Voulant s'associer à la cause des blessés des armées, quatre musiciens du « Bagad AR-TREUZKOU » ont tenu à participer à cette soirée et seront sur scène en deuxième partie de concert.

Tarifs: 10 €.

Renseignements au 02 99 84 34 47.

 

( Source : Ligne de Défense )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L' ENSOA propose un concert :

12.05.2017

L'ENSOA propose un concert la veille de la prochaine remise de galons

Affiche concert.jpg

L’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active annonce la tenue d'un concert donné par la Musique des Transmissions (Rennes) à l’espace Hélianthe, sur la commune de La Crèche (79260), le 23 mai à 20h30.

Ce concert sera donné à la veille de la cérémonie de remise de galons à la 314e promotion, cérémonie à laquelle participera cette même formation.

L’intégralité des bénéfices de cette soirée sera reversée à TERRE FRATERNITE, au profit des blessés de l’armée de Terre et de leurs familles. Le prix de l’entrée est fixé à 8 € (gratuit pour les moins de 10 ans).

Contacts et renseignements : 05 49 25 02 23 – 06 81 36 88 97. Réservations possibles jusqu’au 17 mai à l’adresse ensoa.charge-prestations.fct@intradef.gouv.fr

Le programme de ce concert permettra au public de vivre un moment inoubliable, grâce à une musique variée, surprenante et de grande qualité : répertoire alternant classique, jazz, musiques de films et sonorités celtiques.

 

( Source Ligne de Défense )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Recrutement :

16.01.2018

La musique des Transmissions recrute quatre clarinettistes

__00001_Insigne-de-Beret-Or-Musique-Insigne-Militaire-Armee-Francaise.jpgLa musique des Transmissions de Rennes recrute des clarinettistes : quatre postes de musiciens engagés volontaires de l'armée de terre (Evat) sont ouverts. Il faut être Français, avoir entre 17 ans et demi et moins de 30 ans, et avoir effectué la journée d'appel à la préparation à la Défense (JAPD) ou la journée de Défense et citoyenneté (JDC).

Jeudi 1er février, à 14 h, auditions dans les locaux de la musique des Transmissions, au quartier Lyautey à Rennes (entrée par l'avenue Germaine Tillion). Clôture des inscriptions jeudi 25 janvier.

Renseignements : 02 23 44 45 40; mail: sandra.ansanay-alex@intradef.gouv.fr Candidature et curriculum vitae (CV) à envoyer à Mme le chef de la musique des Transmissions, Quartier Lyautey, BP 40 35998 Rennes Cedex 09.

 

( Source : Ligne de Défense ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au profit des blessés des armées: un concert Unisson, le 10 juin, à Brest

eclair001.pngUn Concert Unisson au profit des blessés des armées et des familles des militaires morts en service sera donné le dimanche 10 juin 2018 à 17h, à l’auditorium du conservatoire à rayonnement régional de Brest métropole.

La Musique des Transmissions de Rennes, avec la participation du Band Jo Sax, proposera une prestation artistique originale : « Le Bal des tranchées, de la Grande Guerre aux années folles », thématique s’inscrivant dans le cadre du centenaire de la Première guerre mondiale.

Cette soirée permettra de récolter des fonds au profit de trois associations : Terre fraternité pour l’armée de Terre, l’ADOSM pour la Marine nationale, la FOSA pour l’armée de l’Air.

 

( Source : Ligne de Défense )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par petit_nuag3
      Bonjour, j'ai besoin de conseils pour mon orientation.
      L'année derniere j'ai voulu m'engager en sous off infanterie, on me l'a refusé car trop anxieux en situation de stress d'apres les tests de personnalité. J'ai contourné cette interdiction en allant à l'EMHM, mais j'ai vite compris que j'étais pas à ma place (la montagne je m'en cogne un peu, et puis je voulais faire infanterie pour être para à la base..). Bref, je dénonce et cède ma place à quelqu'un de plus intéressé que moi, rien de plus normal..
      6 mois plus tard, je signe dans l'armée de l'air en sous off fusilier para. Et la c'est la débandade absolue. J'ai pas l'impression d'être à l'armée. En 10 semaines on a toujours pas appris à nettoyer nos FAMAS, notre seule semaine de terrain on l'a faite dans des tentes déjà montées et chauffées, on a tiré à balles réelles qu'une seule fois et à 50m maximum.. et les collègues fusiliers qui font des paliers 10 au VAMEVAL ou moins de 30 abdos aux évals pompes-abdos... c'est un vrai scandale.

      Sans parler de l'absence d'esprit de corps, d'esprit combattant (forcément, c'est une armée de techniciens, pas de soldats..) et de traditions, qui sont pour moi très importants.
      Bref voila je suis deg. Et en plus j'ai compris que j'avais quasi aucune chance d'aller en CPA à l'issue de ma formation, et être vigile ça me dit pas trop. Oui être sous off m'intéresse, mais pas à n'importe quel prix.  
      Du coup maintenant je considère plusieurs options, et je compte sur votre aide pour m'aider à choisir :
      1 => Rester la ou je suis malgré tout et prendre le risque de finir en escadron de protection à diriger des patrouilles, ce qui ne m'intéresse pas DU TOUT.
      2 => Demander à passer en militaire technicien de l'air, et signer pour aller direct en CPA (contrat "ab initio")
      3 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air, repartir dans l'AdT et prendre un régiment d'infanterie en militaire du rang (152e RI, super garnison et proche de la ou j'ai fait mes études et à 2h30 de Parisou j'habite, ou bien un régiment para parce qu'ils sont mieux payés et bien réputés).
      4 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air et tenter la légion. Quitter l'EMHM m'a laissé une tache noire sur mon dossier AdT. La légion c'est un peu l'école de la 2nde chance. Et puis au moins je suis sur de pas tomber avec des peintres et de ramasser.
      5 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air et m'engager au 2e RH. Régiment spécialisé dans le rens : infiltration, observation... ça appartient à la cavalerie mais dans leur emploi les gars du 2e RH sont plutot des fantassins qui vont chercher le rens au final. 
      Pour ce qui est de ma personne j'ai un profil correct on va dire.
      J'ai 22 ans, bientot 23. J'ai une licence d'anglais, au DEA j'ai fait 30 tractions et 12 au Luc Léger. Au VAMEVAL je suis palier 18, et j'ai 15,9 de moyenne dans l'armée de l'air pour l'instant. Et j'ai fait 2 ans de réserve au cours desquels j'ai fait 2 sentinelles.
      Je compte sur vos avis, merci d'avance.
    • Par Nexlys
      Bonjour à vous,
       
      Voilà j'avais une question ou plusieurs à poser. En gros mon projet actuel est de m'engager dans l'Armée de Terre.
      Mon projet final est de rentrer dans les CPA 10. Donc grosse différence, mais comme je suis Y4, les CPA 10 c'est pas pour tout de suite.
      Je m'étais renseigner auprès d'un médecin militaire des spécialités disponibles dans l'Armée de Terre avec Y4, malheureusement, j'ai oublier et je ne trouve plus le fameux tableau.
      J'aurais aimer savoir, si il était possible en étant dans l'Armée de Terre après quelques années, par exemple 5ans de contrat, tenter les concours CPA 10, et en cas d'échec, retentez ma chance dans l'Armée de Terre? Quels sont les risques?
       
      Merci à vous.
    • Par Niskop
      Bonjour à tous,
      Je suis journaliste indépendant et je travaille actuellement avec un collègue sur l'évolution du recrutement dans l'armée de terre depuis la remontée des effectifs de 2015. Cela fait déjà près de deux mois que nous prenons des renseignements et des notes, basées, entre autres, sur les rapports du HCECM. Nous avons rencontré également à Vincennes les officiers en charge du recrutement. Bien sûr, ils nous assurent que tout va bien, même si des rapports officiels font part d'inquiétudes. Notre interrogation est la suivante : la politique du chiffre, en termes de RH et pas de moyens matériels, peut-elle influer sur la qualité des effectifs formés ? Des hommes conservés dans le rang aujourd'hui auraient-ils pu l'être il y a de cela seulement quelques années ? Nous posons la question surtout lorsque l'on voit, après la dépyramidalisation voulue dans le Livre blanc de 2012, une montée des effectifs du rang couplée à une baisse des effectifs de sous-officiers censés les encadrer...
      Un de mes amis d'enfance, sous-officier dans l'armée de terre, m'a parlé d'une évolution au sein du rang. Il m'a assuré avoir été très surpris de voir le niveau de certaines recrues. Et, plus grave, s'être senti en danger lors d'une opération de sécurisation au Mali par la faiblesse physique de ce soldat. Il a ajouté beaucoup d'autres exemples, expliquant également "marcher sur des oeufs", au moment de faire remonter certains comportements répréhensibles, au point que, de dépit il est en passe de quitter l'armée. Sur ce forum, j'ai noté que beaucoup d'entre vous émettent des réserves sur le recrutement.
      Indépendants, nous souhaitons publier ce papier à un magazine sérieux d'investigation. Nous avons le temps et ne cherchons pas le "buzz", bien au contraire. Je connais vos contraintes liées au devoir de réserve, et les comprends tout à fait. C'est pourquoi l'anonymat des personnes qui acceptent de nous répondre est bien entendu garanti.
      J'espère que cette publication ne dérange pas. D'avance je vous remercie pour vos retours.
       
      NS
    • Par Lucas.o
      Bonjour a tous, alors voila, j'ai Bientot 18 ans et souhaite m'engager dans l'armée de terre en tant que réserviste, pour découvrir le milieu dans un premier temps et peut être m'engager une fois mes études terminées 
      le hic, c'est Que j'ai un trou d'écarteur a chaque oreille, il ne sont pas grand et Font 8mm ( en faite les bijoux se confondent Avec des boucles d'oreilles ) 
      Je voulais savoir si cela était gênant pour etre réserviste ? Si je pouvais mettre des bijoux en silicone évitant tout type de blessure ou couleur chair pour ne pas qu'ils se voient ? 
      Merci de vos réponses 
       
    • Par Bouchon-Gras 49
      Un moment de libre, de passage dans une région, passionné... les musées de l' Armée et de ces différentes armes sont ouvert tout l' été.
      04.07.2017
      C'est l'été et les musées de l'armée de terre sont ouverts

      De A comme "artillerie" à T comme "transmissions", les 13 musées de l'armée de terre sont ouverts tout l'été.
      Ils proposent des découvertes de leur patrimoine permanent et de leurs expositions temporaires. Des événements comme le Triomphe de Saint-Cyr ou le Carrousel de Saumur sont aussi au programme des mois de juillet d'août.
      Pour juillet:

      Pour août:

      Pour plus d’informations : defense.gouv.fr/terre/histoire-et-patrimoine
       
      ( Source : article, Ligne de Défense ).
×