Jump to content

Recommended Posts

Bonjour, 

C'est Airbus Helicopter qui a été choisi pour développer la nouvelle gamme d' hélicoptères légers interarmées (HIL) avec le H160. Avec un design futuriste, le H160 se veut le remplaçant du Dauphin. Hélicoptère léger de classe 6 tonnes, il est destiné aux missions d'extractions, de recherche et sauvetage et aux urgences médicales. Son fuselage en matériau composite et ses pales dites "Blue Edge", recourbées aux extrémités, lui permettent de voler 834km à une vitesse de croisière de 296km/h, tout en gardant une réserve de carburant permettant 20 minutes de vol supplémentaire. De fait, les pâles recourbées réduisent le bruit émis de 50% par rapport au Dauphin alors que le moteur, fabriqué par l'entreprise française Turboméca, réalisent une économie de carburant de 15 à 20% par rapport aux hélicoptères de même type produits par les concurrents d'Airbus Helicopter. Airbus utilise six exemplaires du H160, deux aux sols et quatre en vol, dont un exemplaire de pré-série pour réaliser ses tests. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a annoncé que l'armée française commanderait 160 à 190 exemplaires du H160. Sa mise en service est prévue pour 2018, et le coût est estimé à 15 millions USD/pièce (sur le marché civil). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas la peine de poster 3 fois le même sujet. Je supprime les doublons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais en train de le demander, merci. Je ne sais pas pourquoi mais lorsque j'ai voulu poster le sujet, le site m'a affiché :"Erreur, vérifiez les valeurs fournies" au dessus du message, puis "Les messages postés das un certain laps de temps sont limités, attendez 25 secondes" alors j'ai pensé que ça n'avait pas fonctionné et j'ai abandonné au bout de trois essais pour me rendre compte que ça avait enregistré les sujets !?!!!!?!????!!!!! 

Désolé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Et ça y est ! L'armée française possède maintenant un nouvel hélicoptère interarmées, le Guépard ! 

Bienvenue à lui, un long et intense service l'attend !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Présentation du Guépard, l’Hélicoptère Interarmées Léger (HIL) produit par Airbus Helicopters et motorisé par Safran Helicopter Engines, ex Turbomeca.

ouYDCSW.jpg

M44moqA.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Similar Content

    • By eole0
      Mercredi 9 décembre 2015
      15h45 Arrivé à Lyon en Bus, je me promène en me dirigeant doucement vers perrache et la caserne Général Frère, le plan vigipirate est bien présent et je salue ceux que je remplacerais bientôt. les élections régionales font descendre les candidats dans les rues et ils côtoient ainsi amnesty international avec sa campagne "dix jours pour signer" ( www.10jourspoursigner.org ), bref les peintres pourraient immortaliser la Part-Dieu et marquer l'histoire.

      17h30 le marché de noël est passionant, plein de bouquins supers mais ni mon budget ni mon sac ne me permette de tout emporter alors je me contente de hartman et sa biologie des reves sans cesse référencée dans mes lectures, puis d'une tartiflette et d'un vin chaud pour tenir au bord des quais quelques minutes plus tard avec la tombée de la nuit.
      18h15 j'ai rencontré les candidats déjà présents devant le portail, certains ont un avenir déjà tout tracé et moi je leur donne des conseils pour les jours à venir etant donné que j'avais passé des tests similaires pour la marine.

      19h00 ouverture du portail, rassemblement devant la place d'armes et c'est parti pour la rencontre avec le Brigadier-chef qui est responsable de nous pendant le séjour. accueil administratif fait, on est briefés puis on se dirige vers les chambres.

      22h00 douché et au lit. 
      jeudi 10 décembre
      5h30 reveil, pliage des draps puisque je ne reste que pour une journée, je cours rejoindre mon groupe pour le petit déjeuner ultra léger. pas question de s'alourdir et de lancer le rocessus de digestion avant le sport qui vient juste après.

      8h30 demonstration puis reconnaissance du parcours d'obstacle:
      cheval d'arçon à passer sans touche le bassin
      saut en longueur
      15 abdominaux sur la chaise romaine 10 pour les candidates
      poutre
      cerceaux lancé de balles.
      puis tractions

      vient le luc léger, le sol glissant me ralentissais et m'épuisais, j'ai manqué de me vautrer lamentablement 5 fois jusqu'au pallier 10
       quelque minutes de repos puis passage effectif du parcours 16/20
      et 12 tractions pour finir.

      a peine terminé je cours prendre une douche, me changer et c'est parti pour l'anglais où je marque deux points de plus qu'à ma première tentative en septembre, soit 116/150 au lieu de 114/150
      11h30 le bureau air est plein, quelque documents pour réviser puis direction le repas de midi où je peux échanger mes resultats avec les autres. et faire la connaissance de mes camarades.

      12h45 ouverture du bureau

      à l'entretien j'ai eu un partage intéressant avec l'adjudant-chef qui donne un avis plus ou moins favorable à mon incorporation à l'EFSOAA: grosso-modo c'est pas trop mal mais je me fais vieux et mes diplômes sont faiblards face à la concurrence.

      dernières formalités puis direction le marché de noël pour boire un verre avec la promotion.

      arrivé au train in extremis, je prend une amende pour non-compostage des billets, je m'en mord les doigts jusqu'à la destination.

      il me reste à attendre 14 jours pour les résultats de la commission, j'attend donc mon dossier sous le sapin.

      je souhaite de réussir à tous ceux qui ont passé leurs épreuves avec moi et à ceux qui les passent en ce moment même. je remercie tous ceux qui m'ont guidé et soutenu pendant ces tests, j'espère que ce post sera utile à ceux qui se demandent: comment ça se passe pour les tests complémentaires?
       
      salut à vous
    • By HernanF
      Premier vol de démonstration de l'avion électrique d'Airbus.
       

       
      Le premier vol de démonstration de l'E-Fan, un petit avion-école à propulsion électrique développé par Airbus Group, a eu lieu vendredi sur l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, une étape vers la construction d'aéronefs régionaux de ce type.
      Le pilote Didier Esteyne a volé au-dessus des pistes de l'aéroport bordelais sous les yeux du ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, qui a salué un projet de "La nouvelle France industrielle" et "une nouvelle ère de l'aviation civile".
      Le gouvernement français a lancé en septembre dernier 34 projets de la "Nouvelle France industrielle" pour les dix prochaines années et l'E-Fan en fait partie depuis le 14 mars.
      Arnaud Montebourg a évoqué devant la presse "un avion qui fait le bruit d'un séchoir électrique et qui ne consomme pas une goutte de kérosène".
      Ce biplace de 6,7 m de long et de 9,5 m d'envergure est développé par Airbus Group en partenariat avec Aero Composites Saintonge (ACS) de Royan (Charente-Maritime), la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) ainsi qu'un ensemble de partenaires industriels, d'organismes de recherche et d'écoles de formation situées dans le sud-ouest.
      Construit en fibre de carbone et propulsé par deux moteurs alimentés par des batteries au lithium-ion polymère de 250 volts, l'E-Fan peut atteindre les 220 km/h pour une vitesse de croisière de 160 km/h.
      L'avion, qui a déjà effectué une quinzaine d'heures de vol technique mi-mars, avait fait l'objet d'une présentation au Salon aéronautique du Bourget en 2013.
      Jean Botti, le directeur général délégué technologie et innovation d'Airbus Group, a souligné tout l'intérêt de cet avion qui va être décliné dans un premier temps en deux et quatre places et servira à la formation des pilotes.
      "L'objectif dans les 20-25 ans est de construire l'avion régional de 90 places qui aura une autonomie de 3 heures", a-t-il dit, la solution à propulsion hybride étant pour l'instant envisagée pour les gros porteurs. 
      Ce progrès considérable pour l'aviation est pour Jean Botti une façon pour la France de garder son leadership mondial dans le domaine aéronautique.
      "On veut le rester, on le restera", a-t-il dit.
      L'E-Fan devrait être commercialisé en 2017-2018. Il sera assemblé dans une "une usine du futur" qui sera érigée en bordure des pistes de Bordeaux-Mérignac.
       
      Reuters vendredi 25 avril 2014
       

    • By Pendemonium
      Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a profité de sa visite à l'usine Airbus Military de Getafe, dans la banlieue de Madrid pour annoncer que la France allait commander quatorze avions A330 MRTT (Multi Role Tanker Transporter) à partir de 2013. Premières livraisons attendues pour 2017. Pas trop tôt, diront les aviateurs.

      http://defense.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2012/10/19/quatorze-avions-ravitailleurs-commandes-par-la-france.html





      Petit rappel pour le groupe de ravitaillement en vol 2/91 Bretagne dont les avions ont jusque 40 ans d'age de service :


      article AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jJINaAfgfStuy0C_WyVot9qTcK8A?docId=CNG.149ccf6e96c29f18fce3001e953f687b.661

      ça va, on peut compter dessus jusqu'en 2025. L'autre bonne nouvelle, c'est le remplacement nombre pour nombre alors que le nombre d'avions se réduit. C'est même étonnant !
×
×
  • Create New...

Important Information