Jump to content

Les Britanniques envisagent d'accélérer leur retrait d'Afghanistan


Pendemonium

Recommended Posts

  • Spécialiste

Philip Hammond, le ministre britannique de la défense :

(...)

"Je pense que le message que j'ai clairement reçu de l'armée est qu'il pourrait être possible de retirer les troupes en 2013", a déclaré le ministre lors d'une visite à Camp Bastion, dans la province de Helmand, dans le sud de l'Afghanistan.

Mais, a-t-il ajouté, "il faut reconsidérer le nombre de soldats dont nous avons besoin actuellement et il pourrait y avoir une possibilité pour un peu plus de flexibilité en vue du retrait".(...)

In lemonde.fr : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/09/14/les-britanniques-envisagent-d-accelerer-leur-retrait-d-afghanistan_1760218_3216.html#ens_id=1191850&xtor=RSS-3208

Après le remaniement du gouvernement, les coups de sonde pour s'extraire commencent....

Le Helmand n'est vraiment pas une région tranquille et le ministre ne parle pas de l'efficacité de l'ANA pour reprendre le flambeau.

Déclaration unilatérale ?

Link to comment
Share on other sites

  • Staff

Quoi en disent les Britanniques, l’aspect militaire n’est pas la principale justification du retrait anticipé éventuel !

Outre que la Grande Bretagne se retrouve seule en première ligne avec les Américains pour des buts de guerre qui n’ont plus de justification depuis le décès de Ben Laden, les soucis économiques commencent à reprendre le dessus dans le pays même !

Apres avoir licencié un million de fonctionnaires et assimilés, augmentés les impôts et les taxes à un degré inimaginable depuis la seconde guerre mondiale au point que les étudiants sont engagés dans des emprunts de près de 20.000 Euros – comme aux Etats-Unis - pour leurs études universitaires (Et dire que les familles se plaignent en France des droits d’inscriptions Universitaire !), le trou budgétaire – malgré les railleries à l’encontre de la France – ne se comble pas comme en Espagne, Portugal et Italie !

Les banquiers de la City en rajoute une couche en détournant 150 milliards de Livres dans les paradis fiscaux !

Même les bâtiments des finances (de l’Echiquier) ont été vendus audits paradis fiscaux qui les loue an Ministère des Finances contre rémunération !!!

Ce n’est pas beau l’économie vu sous l’angle Anglo-Saxons ?

Janmary

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Bonjour,

Bilan de l'opération?Bon je préfère garder mon avis pour moi...

bah, vas y.

Faut être lucide. C'est pas si facile de pacifier et de démocratiser un pays d'Asie en 10 ans alors qu'il a toujours vécu dans le versant contraire.

Y a que nous pour croire ça....

Link to comment
Share on other sites

bah, vas y.

Faut être lucide. C'est pas si facile de pacifier et de démocratiser un pays d'Asie en 10 ans alors qu'il a toujours vécu dans le versant contraire.

Y a que nous pour croire ça....

Bonjour,

Oui mais on doit "habiter sur une autre planète" pour être persuadé que l'on va y arriver...

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Bonjour,

Oui mais on doit "habiter sur une autre planète" pour être persuadé que l'on va y arriver...

C'est justement une erreur : C'est pas à nous d'y arriver.

Nous, nous avons eu la volonté de faire de nos pays ce qu'ils sont.

Les afghans, que veulent t'ils ?

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

A priori non mais à un facteur économique: le gouvernement veut économiser de la trésorerie et à la grogne dans les hauts échelons de l'état-major qui se trouvent coincer entre des réductions ingérables, une dépendance vis à vis des USA où d'après ce que j'ai pu comprendre, on considère de plus en plus le royaume uni comme un fardeau qu'un allié...

Peut être est-ce que les amércains veulent nous passer de la pommade mais il semble que l'experience SACT (commandement de Norfolk) a un effet collatéral imprévu: mettre en valeur la "french touch". (en gros la démer....credi comme concept opérationnel).

Enfin, il ne faut oublier que le NYSE est maintenant une société americano-franco-allemande: la city semble de plus en plus un frein qu'un atout vu de l'extérieur.

Dernier point, il me semble que le département d'Etat ne voit plus d'un bon oeil le sabotage systématique du gouvernement de londres des initiatives visant à augmenter l'intégration européenne.

Pour pouvoir se retourner vers l'asie, il faut que l'UE monte en puissance pour assurer les arrières US si j'ose dire.

Link to comment
Share on other sites

  • Staff

@ SNS

Dernier point, il me semble que le département d'Etat ne voit plus d'un bon oeil le sabotage systématique du gouvernement de Londres des initiatives visant à augmenter l'intégration européenne.

Pour pouvoir se retourner vers l'Asie, il faut que l'UE monte en puissance pour assurer les arrières US si j'ose dire.

C’est inimaginable l’hostilité de la Grande-Bretagne à l’égard de l’Europe !

Mes amis dont leur fille set traductrice au Parlement Européen, m’en apprennent tous les jours au point que des délégations Britanniques « visitent » chaque député Européen pour leur donner « la bonne parole » !

Seulement, les USA et l’Asie (pour mémoire les rappels des USA et du Japon vis-à-vis des devoirs de l’Europe avec l’Euro et la dette) met en difficulté le monde entier !

Alors un bémol est demandé aux British de se calmer !

Et comme déjà indiqué plus haut, l’économie de la perfide Albion devient de plus en plus critique.

Des Britanniques – depuis assez longtemps maintenant s’installent en France avec un mouvement accentué récemment.

Le manque de fond et d’argent des « people » implique la vente de leurs biens en France même (voir dans la Sarthe) !

Quand au Prince Harry, malgré l’importance et sa représentation de la Couronne aux yeux de ses concitoyen (es), il n’est en rien responsable de par sa personne d’un éventuel retrait des Britanniques.

Bon dimanche.

Janmary

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Donc si je vous livre le fond de ma pensée, la France n'a jamais eu autant d'atouts au sein de l'UE pour s'en sortir et rebondir: En effef, c'est l'Etat-bascule ou pivot au sein de l'Union Européenne

sauf la classe politique qui saurait les utiliser....ou plutôt qui aurait moins le regard pointé vers les municipales que vers un horizon à 5 ans.

Link to comment
Share on other sites

  • Staff

@ SNS

sauf la classe politique qui saurait les utiliser....ou plutôt qui aurait moins le regard pointé vers les municipales que vers un horizon à 5 ans.

C'est indéniable au vue de l'approche tout en douceur de notre Président !

Tout est orienté à cet effet !

Link to comment
Share on other sites

Ce que dit Hammond, c'est que le retrait des troupes britanniques qui devait s'organiser en un an sur 2014 (dans le cadre de l'accord ISAF de fin 2011) pourrait débuter plus tôt que prévu et s'échelonner sur une durée plus longue.

C'est tout simplement plus réaliste ! Il faut savoir que rien que sur 2012, ils ont rapatrié 500 hommes mais qu'ils en ont encore environ 9000 sur le terrain et 500 à Kaboul àl'EM ISAF. Quand on sait que nous ne serons pas capable de ramener 2200 bonhommes et leur matériel d'ici la fin de l'année, comme le gouvernement l'avait annoncé avec force fanfare, et qu'il en restera au moins 1500 sur le terrain en 2013 avec sur les bras des milliers de tonnes de matos, on comprend mieux le discours du ministre anglais !!!

De plus la montée en nombre des "GoB" alors qu'il leur reste encore 34 postes partagés avec l'ANA rien que dans le Helmand a de quoi leur donner envie de presser un peu les passages sous responsabilité afghane !

Enfin un truc très anglais qu'on ne verra p anglais

Link to comment
Share on other sites

Ce que dit Hammond, c'est que le retrait des troupes britanniques qui devait s'organiser en un an sur 2014 (dans le cadre de l'accord ISAF de fin 2011) pourrait débuter plus tôt que prévu et s'échelonner sur une durée plus longue.

C'est tout simplement plus réaliste ! Il faut savoir que rien que sur 2012, ils ont rapatrié 500 hommes mais qu'ils en ont encore environ 9000 sur le terrain et 500 à Kaboul àl'EM ISAF. Quand on sait que nous ne serons pas capable de ramener 2200 bonhommes et leur matériel d'ici la fin de l'année, comme le gouvernement l'avait annoncé avec force fanfare, et qu'il en restera au moins 1500 sur le terrain en 2013 avec sur les bras des milliers de tonnes de matos, on comprend mieux le discours du ministre anglais !!!

De plus la montée en nombre des "GoB" alors qu'il leur reste encore 34 postes partagés avec l'ANA rien que dans le Helmand a de quoi leur donner envie de presser un peu les passages sous responsabilité afghane !

Enfin Hammond fait un truc très anglais qu'on ne verra pas en France : les politiques écoutent et suivent les avis des responsables militaires !

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    cmoimumu

    Posted

    Bonjour   Je ne sais pas si j ai choisi le bon onglet mais voici mon souci Je suis sous officier depuis 2 ans J'ai intégré un PSPG en milieu d année 2022 Ma compagne (pacs) travaille à + de 4h de mon lieu de travail et ça devient compliqué de gérer les allers retours - son poste sera trés difficilement trouvable autour de mon affectation Je vais démarrer le DA (normalement) Mon souci  : comment faire pour me faire muter  là où elle travaille - quelles sont les solutions? je sais qu il y a des places dans un PSIG pas trop loin - soit stopper le DA mais fait être certain d'avoir le rapprochement familiale ? - soit le continuer mais ne pas être bloquer  suite à l'obtention de celui ci - soit ?????   Aidez moi SVP Merci  

    Fred689

    Posted

    Comme tu dis, la patience est une vertu. Donc patience. Bien souvent, ce sont eux-aussi des réservistes donc à mi-temps.

    FramboiseFrançaise

    Posted

    Bonjour et mes respects ! J ai commencé les démarches pour entrer dans la RO1 et intégrer le 35ème RI. J aimerais egalement passer la FMIR en fevrier. J ai posé mon certificat medical du medecin traitant et j attends l appel de l officier de réserve. Le délai est de normalement 10 jours pour le contact de l officier de réserve. J en arrive à 15. Je pense que la patience est la meilleure des solutions mais je n ai rien. Aucun renseignement ni aucune date. J ai ecrit un mail a mon officier de reserve mais aucune reponse. Y en a t il d autres qui sont dans le meme cas ? En vous remerciant de la lecture de ce post et en vous souhaitant un bon we

    Àngi

    Posted

    Bonjour  !! je voudrais obtenir des avis par apport à la situation de mon copain  il s’est présenté en 2020 à la légion étranger il a resté à paris 3 jours et après il est parti à Aubagne , après une semaine il était pas très sûr de sa décision et il a décidé de partir voluntariamente ( il a pas signé le contrat ) . maintenante il est très décidé à partir pour s’engage totalement dans la légion étranger , la question est : il est encore possible de se réintégrer ?  si la réponse est oui , comment il peut le faire ?    je vous remercie beaucoup pour votre réponses ☺️

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nouvelles menaces et renseignement militaire : à quoi vont servir les 400 milliards d'euros débloqués pour la défense ? Par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage François-Xavier Ménage, Eric Josset Publié le 22 janvier 2023 à 12h09 https://www.tf1info.fr/politique/video-nouvelles-menaces-et-renseignement-militaire-a-quoi-vont-servir-les-400-milliards-d-euros-debloques-pour-la-defense-caesar-guerre-en-ukraine-2245725.html?fbclid=IwAR3SZ1ORd8m17pDJVQ4h1iId2_u6t0cZh0LcRakONgHBCh4w9qNpgjQkaJ8   Le président de la République a décidé d'augmenter de 30% le budget de la Défense. Une somme inédite depuis le général de Gaulle. Près de 413 milliards d'euros vont être investis d'ici 2030 pour transformer nos armées et s'adapter aux nouvelles menaces.   Les armées françaises bénéficieront d'un budget de 400 milliards d'euros sur la période 2024-2030, dans le cadre de la future loi de programmation militaire (LPM), soit un tiers de plus que l'enveloppe de la précédente LPM, a annoncé vendredi 20 janvier le président Emmanuel Macron. Une somme jamais vue depuis le général de Gaulle qui doit permettre de faire face aux dangers "considérables" auxquels doit faire face l'Hexagone.  Cette loi poursuivra l'effort financier en matière de défense après une LPM 2019-2025 de 295 milliards d'euros, qui avait mis fin à des années de coupes budgétaires dans les armées. Elle est très attendue, alors que la guerre en Ukraine a mis en lumière des faiblesses dans le dispositif militaire français. L'enjeu des drones Car aujourd'hui, le nombre d'armes est trop réduit dans le pays. Les stocks de munitions ont chuté en raison notamment des transferts vers l'Ukraine et le coût de l'énergie impose de faire des choix dans l'équipement. L'objectif est par exemple de ramener le délai de production d’un canon Caesar, tel que ceux fournis à l'armée ukrainienne, de 24 à 12 mois et celui des obus qu'il tire de 9 à 3 mois. L'accent sera également mis sur le développement des drones, hautement stratégiques aujourd'hui, avec des "drones qui seront capables de faire la guerre électronique, brouiller les radars, les systèmes de défense ennemis, mais aussi des drones capables de leurrer les systèmes de défense en simulant la forme d'un avion de chasse pour que l'ennemi ait l'impression d'être confronté à une flotte beaucoup plus impressionnante", explique Bruno Fichefeux, directeur du programme SCAF-Airbus dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Leur déploiement pourrait intervenir d'ici 2040.  Autres investissements : dans les blindés, la généralisation des avions de combat Rafale, mais aussi pour un nouveau porte-avions et une dissuasion nucléaire renforcée. Par ailleurs, le budget alloué au renseignement militaire doit augmenter de près de 60% sur la période 2024-2030, le budget de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) étant notamment doublés dans l'objectif d'"avoir une guerre d'avance", selon Emmanuel Macron.
×
×
  • Create New...