Aller au contenu

Messages recommandés

Pas de Daech pour l'instant dans l'Asie du Sud-Est. L'insurrection ouverte par un groupe armé lié à Daech à Marawi, dans le sud des Philippines, a été éliminée.

 

Une bataille de cinq mois contre des combattants djihadistes qui s’étaient emparés de la ville de Marawi, dans le sud des Philippines, a pris fin, a annoncé lundi 23 octobre Delfin Lorenzana, le ministre de la défense philippin.
«Nous annonçons la fin de toutes les opérations de combat à Marawi», a annoncé M. Lorenzana à la presse en marge d’une rencontre sur les questions régionales de sécurité à Clark, dans le nord de l’archipel. Le président Rodrigo Duterte avait proclamé mardi dernier que Marawi avait été «libérée de l’influence des terroristes», mais sans arrêt complet des combats.
Les derniers affrontements étaient circonscrits à un seul immeuble où se regroupaient plusieurs dizaines de djihadistes, a déclaré dans la nuit de dimanche à lundi le colonel Romeo Brawner Jr. «C’est le dernier groupe de combattants [du réseau] Maute qui s’étaient retranchés dans un bâtiment, il y a eu une fusillade et nous en sommes venus à bout, a fait savoir lundi le ministre de la défense. Tous les otages ont été récupérés». Ce réseau islamiste local, emmené par les frères Maute, avait forgé une alliance avec la branche philippine du groupe djihadiste Etat islamique (EI)...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/10/el-foco-insurgente-abierto-por-un-grupo.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouf. Un sacré coup pour l'EI. Je tiens à préciser que cela a été en partie possible grâce à deux approvisionnements de l'armée Phillipines par la Chine, qui a distribué des milliers d'armes, munitions, gilets, grenades... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

En nettoyant la ville de Mayadine, l'armée Irakienne est tombée sur un immense entrepôt de stockage d'armements de DAECH. Cet entrepôt contenait des armes occidentales (OTAN) de provenances belge, britannique et américaines. Ceci semblerait confortait les récentes accusations de Moscou envers les Etats-Unis, puisque ces derniers possèdent des armes provenant des trois pays cités, et je crois qu'ils sont les seuls parmi l'Alliance.

https://francais.rt.com/document/59ef03fc09fac299438b4567/amp/44907-armes-pays-otan-decouverts-dans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Daech s'implantera-t-il à l'Afrique ?
Pour affronter au terrorisme, et en particulier pour freiner la présence de djihadistes dans la région du Sahel, une force militaire régionale a été créée avec l'appui de la France et des États-Unis.

 

Paris s'est félicité ce jeudi du lancement, en début de semaine, de la première opération conduite par la Force antiterroriste G5 Sahel. Cette force constituée par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pourrait compter jusqu'à 5 000 hommes répartis en sept bataillons. Il faudra encore des mois pour mettre à niveau les bataillons, les entraîner et les équiper correctement. La pleine capacité ne sera prononcée que début 2018. Cette opération nommée Hawbi «vient concrétiser la montée en puissance de cette Force, et la prise en main par les Etats sahéliens de la lutte contre le terrorisme», assure la ministre française des Armées, Florence Parly, dans un communiqué.

Après le lancement officiel début juillet, il reste encore à boucler le financement de la Force conjointe. Une conférence de soutien à la planification de la Force conjointe du G5-Sahel aura lieu en décembre à Bruxelles. Les Etats-Unis viennent de promettre 51 millions d'euros, et l'UE a déjà annoncé une aide équivalente. La France versera cette année 8 millions d'euros et les pays partenaires ont promis 10 millions chacun. Une fois que la Force aura démarré, il faudra encore que l'action militaire des pays du G5 s’inscrive dans le temps et de manière autonome. Un sérieux défi...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/11/para-enfrentar-al-terrorismo-y-en.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les pays qui partagent la coalition anti État Islamique coïncident que le combat n'a pas encore fini, sauf dans le plan militaire territorial.

 

La ministre allemande de la Défense a rappelé dimanche que la guerre contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) n‘était pas terminée et souligné la nécessité de ne pas sous-estimer la capacité de ses membres.
Ursula von der Leyen s’exprimait lors d’une visite aux troupes allemandes engagées au sein de la coalition anti-EI et basées en Jordanie.
L’EI “a été en grande partie défait sur le plan militaire (…) mais il ne faut pas sous-estimer” la capacité de ses combattants, a déclaré la ministre allemande appelant à la poursuite de la bataille contre le groupe ultraradical...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/01/los-paises-que-participan-de-la.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La guerre contre Daech continue dans le Sinaï et les Rafale égyptiens sont protagonistes de l'offensive.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet Hernan, c'est une guerre sans fin.

Les erreurs politiques antérieures se payent cher (au propre comme au figuré).

A suivre bien sur. Les rafales des nations ayant acquits ces appareils vont les utiliser à pleine puissance (sans jeux de mots).

Merci pour ton suivi de ce confit et l'implication des Rafales dans diverses interventions.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus de Rafale, un autre bijou français participe de l'offensive égyptienne, le BPC Gamal Abdel Nasser, "tout la viande sur le gril" nous disons en Argentine, l'Ègypte a déployé plusieurs systèmes d'armes dans le Sinaï pour pilonner aux djihadistes.

ErqwOfU.png?1

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le royaume du Maroc veut éviter que les combattants de Daech qui échappent à la Syrie et à l'Irak s'établissent dans son territoire.

 

Le ministère marocain de l’Intérieur annonce ce jeudi l’arrestation de trois hommes affiliés à Daech. Âgés de 24 à 30 ans, ils sont soupçonnés d'«incitation au meurtre» au nom du groupe djihadiste et voulaient «acquérir des expertises dans la fabrication d’engins explosifs», indique le communiqué des autorités.
Les trois suspects «s’activaient» dans les villes de Salé (à l’ouest du pays), Marrakech (sud) et Laâyoune (sud), capitale du Sahara occidental et ancienne colonie espagnole disputée, en grande partie sous le contrôle du Maroc. Un des trois hommes avait «rallié» par le passé les camps du Front Polisario dans la région de Tindouf, dans l’ouest de l’Algérie. Il planifiait de «perpétrer des actes terroristes à l’intérieur du royaume», selon la même source...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/02/el-reino-de-marruecos-intenta-evitar.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De l'Afrique à l'Asie, après son expulsion récente de la Syrie et de l'Irak, Daech essaie de s'implanter dans la région de Cachemire, une zone instable en dispute entre l'Inde et le Pakistan.

 

Les mouvements djihadistes sont de plus en plus actifs au Cachemire. Une première branche de l’Etat islamique (Wilayat Kashmir) a été officialisée en décembre dernier. Via une vidéo postée sur Telegram, les membres de la «province» étaient appelés en Urdu à combattre et à y installer un califat. Une première attaque menée au Srinagar cachmiri (nord-ouest de l’Inde), occasionnant la mort d’un policier indien, avait été revendiquée par A’amaq, l’organe officiel de Daech. Une opération similaire, suivie d’un même communiqué, y a été perpétrée le 26 février.
En parallèle, la nouvelle organisation Anṣar Ghazwat al-Hind, créée en juillet 2017 par un jeune ingénieur issu de la rébellion séparatiste, Zakir Moussa, puis adoubée dans la foulée par Al-Qaida, vient d’affirmer ses ambitions pour la «province». Dans une vidéo diffusée sur Telegram le 25 février, intitulée «Le Cachemire sera Dar Al-Islam» (c’est-à-dire terre d’application de la charia), Zakir Moussa renvoie dos à dos les régimes indiens et pakistanais, menace d’y frapper leurs intérêts et ceux des investisseurs étrangers, et appelle à l’unité de tous les djihadistes dans ce combat «pour la suprématie de l’islam»...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/03/luego-de-su-reciente-expulsion-de-siria.html?spref=tw

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui malheureusement il est fort probable que puisqu'un front se ferme, un autre s'ouvre ailleurs. D'autres pays dans le monde pourrait vivre ce type de scénario. Il est possible qu'en Afghanistan aussi, Daesh ou un groupe ayant fait allégeance reprenne pied.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, berogeitabi a dit :

Oui malheureusement il est fort probable que puisqu'un front se ferme, un autre s'ouvre ailleurs. D'autres pays dans le monde pourrait vivre ce type de scénario. Il est possible qu'en Afghanistan aussi, Daesh ou un groupe ayant fait allégeance reprenne pied.

 

C'est la cas en Afghanistan ou le président américain à décidé l'envoi de renfort.

On revient au probleme afghan (tant sur le problème stratégique que tactique, que de la politique que de la société Afghane) ou nous avons longuement écrit et argumenté sur ce sujet ici-même !

Le Vietnam et l'Afghanistan sont des guerres ingagnable du fait du système quasi-féodal en place, des grandes étendues de la foret et autant de rizières pour l'un et des grandes étendues coupées par des canaux utilisables par les Talibans .

Dans les deux cas, la réaction de la population soumise à des forces d'autorités et l'emploi de la guérilla et d'une propagande efficace font la différence des armes.

Quand les forces de la coalition comprendront-elles que la guerre dite révolutionnaire avec la guérilla fait un usage intensif de la propagande et qu'elle n'oppose que le mot "Liberté" vide de sens pour ces mêmes population. Ce fut le cas durant la guerre de Corée, Indochine, Vietnam, Afghanistan.

Pour rappel, nos armées ont crées un 5° bureau dit de guerre psychologique en Algérie avec un réel succès sur le terrain allant à faire assassiner les chefs des wilayas par leurs propre troupes. Au moyen -Orient, contre DAESH,  rien de tout cela et rien toujours aujourd'hui contre les le radicalisme radical.

Les leçons du passé se perdent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Et j'ai bien peut que les fronts ne s'ouvrent pas que contre DAESH. Après, le lancement de l'offensive "Rameau d'Olivier" sur les forces kurdes, principaux opposants à DAESH dans la zone syrienne, et la prise par Ankara d'un de leurs bastions, la France a décidé de soutenir les Kurdes dans leur territoire, et y déploie des forces afin de les protéger :

http://www.opex360.com/2018/03/30/syrie-kurdes-forces-speciales-francaise-empecher-offensive-turque-a-manbij/

 

Aux principaux contributeurs du sujet, qui êtes bien mieux renseignés que moi sur le sujet, que pensez-vous qu'il pourrait se passer ? Si les forces turques entrent en contact avec les forces françaises, ce sera la guerre. Dans ce cas, quel jeu d'alliances va s'enclencher ? Et qui pourrait la remporter ?

De mon point de vue, ce serait plutôt les Français qui attaqueraient les Turques, puisque nous sommes très proches de leur frontière, même si le conflit est sur le territoire syrien. Ceci implique que l'OTAN ne se retournera pas forcément comme un seul homme contre le régime d'Ankara. Sauf que la Russie soutiendra immédiatement la Turquie, et l'empoisonnement de l'espion Skripal pourrait pousser les pays occidentaux (qui ont récemment expulsés nombre de diplomates russes en représailles) à s'allier à nous, emportant l'UE. Sauf que l'UE devrait mettre son véto en ce qui concerne sa participation militaire à cet hypothétique conflit. 

Qu'en pensez-vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y aura aucun conflit pour la défense ds Kurdes.

1° - Ankara et son Président revienne à la ré-introduction d'un Islam historique.

2° - Ankara et son Président veule recréer le Grand Empire Ottoman.

Ankara et son Président ont été net dès les premiers combats contre DAESH à savoir l’éradication des forces Kurdes même (et ce fut le cas) si cela doit entrainer de fermer les yeux sur l'activité de DAESH. Ce sont les attentats de ce dernier en Turquie qui ont amenés un combat plus important contre DAESH.

3° - Tous les intervenants contre DAESH ont su que la Turquie combattrait plus les Kurdes que DAESH et que le conflit terminé, la guerre sera celle de la Turquie contre les Kurdes.

4° - Le Président Turc à 3 millions de réfugiés sur son territoire et l'Europe n'en veut pas. Le chantage est à son maximum puisque l'Europe paye 6 milliards d'Euros et accepte de reprendre les négociations pour l'entrée de la Turquie au sein de l'Europe, etc

5° - La Turquie est un passage économique obligé pour l'Europe et pire encore est membre de l'OTAN et soutenu par les Américains.

>> Encore une fois, nous avons le nez dans un conflit au Moyen-Orient dans lequel nous n'avions pas à intervenir et ce depuis 1920 !  La situation actuelle est du aux accord Franco-Britannique de 1920 d'une part, et  l'interventionniste Américain contre l'Irak avec un support systématique  de l'Arabie Saoudite (pourtant créatrice d'Al Quaïda et d'Oussama Ben Laden).

 

Il y a 14 heures, Archerlite a dit :

Si les forces turques entrent en contact avec les forces françaises, ce sera la guerre. Dans ce cas, quel jeu d'alliances va s'enclencher ? Et qui pourrait la remporter ?

De mon point de vue, ce serait plutôt les Français qui attaqueraient les Turques, puisque nous sommes très proches de leur frontière, même si le conflit est sur le territoire syrien. Ceci implique que l'OTAN ne se retournera pas forcément comme un seul homme contre le régime d'Ankara

 

Non, vous êtes dans l'erreur la plus totale Archerlite.

Il n'est absolument pas question de conflit entre la France et la Turquie, 

1° - Parce que nos deux pays sont dans l'OTAN

2° - Nous sommes dépendant de l'économie Turque et nous investissons tant et plus dans ce pays. C'est presque notre survie au vue des débouchés et investissements dans ce pays.

3° - La Turque nous tiens à la gorge avec les réfugiés.

- Et enfin avec quelle Armée pourrions nous nous battre ? Nous perdons des combats en Afrique par manque de moyens (hélicoptères, engins de cavalerie, etc.) et nous demandons l'assistance Allemande, Britannique, Américaine.La Turquie possède pratiquement 12 divisions et reste le fer de lance dans cette région contre la Fédération Russe !

5° -- Notre Président donne les limites de ses compétences et comme ses prédécesseurs n'a de cesse de dire Sreu Gneu Gneu ! De la communication ! Toujours de la communication ! On amuse le petit peuple ! Certes les Kurdes ne doivent pas être lâchée mais ce n'est pas maintenant qu'il faut réagir. C'était durant les combats contre DAESH qu'il fallait surarmer les Kurdes qui étaient le pion central du dispositif !

>> Je ne dirais pas ce que je pense de cette politique et de notre Président. je dirais seulement que la représentation de notre Coq National nous sied bien. Toujours en train de faire cocorico ...mais avec les pieds dans ... 

>> Nous n'avons plus les moyens de notre politique ! Et ce depuis longtemps !

Janmary

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a une heure, Janmary a dit :

Il n'est absolument pas question de conflit entre la France et la Turquie, 

Alors on les abandonne complètement ?

il y a une heure, Janmary a dit :

Certes les Kurdes ne doivent pas être lâchée mais ce n'est pas maintenant qu'il faut réagir. C'était durant les combats contre DAESH qu'il fallait surarmer les Kurdes qui étaient le pion central du dispositif !

Ce n'est pas comme ça que les américains ont armés ceux qui sont devenus Al-Qaïda ?

il y a une heure, Janmary a dit :

Parce que nos deux pays sont dans l'OTAN

Et donc ? Si les Turques attaquent les Kurdes et que nous on les défend, que se passera-t-il ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Archerlite a dit :

Ce n'est pas comme ça que les américains ont armés ceux qui sont devenus Al-Qaïda ?

Les Kurdes n'ont rien à voir avec l'Historique d'Al-Qaïda !  Voici longtemps qu'ils occupent une position en Turquie et ont subis - tout comme les Arméniens - un génocide de la part des Turcs.

 

Il y a 21 heures, Archerlite a dit :

Et donc ? Si les Turques attaquent les Kurdes et que nous on les défend, que se passera-t-il ?

Les Turcs s'en prennent aux Kurdes depuis la nuit des temps. Oui, la communauté Internationale va - très certainement - laisser faire malgré des haussements de ton.. C'est ainsi qu'est mené la politique au Moyen-Orient.

 

Note = Un conflit entre membre de l'OTAN stop avant de commencer. Comme le prouve le conflit entre la Grèce et la Turquie lors de la guerre à Chypre entre Grecs et Turcs qui sont intervenus militairement par revendication de la partie "Turc" de l'ile.

Les USA ont rapidement mis fin par diverses pressions sur l’arrêt des combats. Le matériel Grecque et Turque est essentiellement Américain et tout le monde comprend vite les menaces d'embargo. Chypre est toujours divisé en deux !

Il faut bien comprendre que c'est l'Amérique qui mène la politique Internationale. Nous sommes de fait en obligation de suivre malgré des rodomontades régulière dite d'indépendance. Il y eu deux exceptions =

> D'une part, la politique du Président, le général de Gaulle - avec Force Nucléaire autonome et une politique d'intérêt Français; mais avec des limites quand même.

> Le Président Chirac sur le non engagement Français lors de la guerre du Golf. Le Président à travaillé aux USA et fut Lieutenant en Algérie. Il avait une bonne connaissance des problèmes poses.

A contrario, notre actuel Président vient de vendre aux USA la filiale de construction des réacteurs sous-marins nucléaire au groupe américain Westinghouse. Nous venons de perdre notre indépendance sur ce point. Alors l'indépendance vis à vis de la Turquie pour le probleme Kurde de surcroit reste de la rhétorique !

La politique, ce n'est pas toujours bien beau Archerlite !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La péninsule du Sinaï continue d'être une région de violence en Égypte, l'une des regions choisies par le groupe État Islamique après être expulsé de la Syrie et de l'Irak.

 

Quatorze djihadistes et huit soldats égyptiens ont été tués, samedi 14 avril au matin, lors de l’attaque d’un camp militaire dans la péninsule du Sinaï, a annoncé l’armée. Les terroristes se sont fait exploser à l’extérieur du camp, après avoir été empêchés d’y pénétrer.
Un peu plus tôt samedi, l’armée avait annoncé que vingt-sept djihadistes avaient été tués ces derniers jours lors d’une opération antiterroriste dans le Sinaï, où est implantée la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI). Dans un communiqué, l’institution a également dit que cent quatorze suspects avaient été arrêtés et qu’un camp d’entraînement avait été détruit.
Elle n’a pas fait état de pertes dans les rangs des forces de sécurité lors de ces dernières interventions, qui s’inscrivent dans le cadre d’une vaste opération antiterroriste lancée en février dans le Sinaï, où une importante insurrection djihadiste s’est développée depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, en 2013.
Depuis le début de cette opération « Sinaï 2018 », plus de cent djihadistes et au moins vingt-deux membres des forces de sécurité ont été tués. Les forces de sécurité égyptiennes soupçonnent l’EI de vouloir installer un nouveau foyer dans le Sinaï, après leurs défaites en Irak et en Syrie...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2018/04/la-peninsula-del-sinai-sigue-siendo-una.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les sept vies d’Al-Baghdadi, le leader du groupe État Islamique redéfinit ses stratégies devant la perte massive de territoires en Syrie et l'Irak.

 

Depuis 2014, le leader de Daech serait mort une demi douzaine de fois : trois dans les bombardements russes ou américains, et trois autres par des frappes d’artillerie syriennes et même un empoisonnement. Mais, aujourd’hui, ces différents rapports semblent être le fruit de plusieurs opérations de désinformation.
En effet, plusieurs indices tendent à démonter qu’Abou Bakr al-Baghdadi serait toujours vivant et redéploierait la stratégie de l’Etat islamique (EI) vers de nouveaux objectifs à long terme. Les services américains sont aujourd’hui convaincus que l’EI a organisé dans l’ordre sa retraite pour rejoindre la clandestinité.
Si Al-Baghdadi a fait le choix, comme Ben Laden à l’époque, d’effacer tous ses «patterns of life», malgré le risque de voir son leadership sur l’organisation affaibli, il serait intervenu à plusieurs reprises au cours de cette année, dont une fois physiquement à Deir ez-Zor, selon les interceptions réalisées par la NSA et les interrogatoires de prisonniers, et surtout les aveux d’Abou Zaid al-Iraqi (capturé par une opération conjointe entre Washington, Ankara et Bagdad), pour apaiser les divergences idéologiques au sein du mouvement et redéfinir la doctrine comme les moyens de propagande, afin d’internationaliser durablement son réseau opérationnel...

http://analisis-global.blogspot.com/2018/05/a-pesar-de-haberlo-dado-por-muerto-en.html

  • Thanks 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par Bouchon-Gras 49
      Nous vous le rappelons régulièrement, les militaires sont des cibles !
      Que vous soyez dans les forces de l' ordre, militaires d' active, de réserve, candidats... parents, époux, épouses, enfants... amis... ne mettaient pas leurs, vos vies en danger !
      Les militaires sont fiers de leurs uniformes, de leurs fonctions, statut... mais là il s' agis de préserver leurs vies et celles de leurs proches.
      On vous observe, on vous écoute !
      Soyons discret !
      Préservez vos identités, dans la rue mais aussi et surtout sur le net.
      Ne faite pas de révélations même anodines sur les réseaux sociaux.
      Restons vigilant, il en va de leurs vie, de nos vies !
        19-11-2015 Parce qu’il est militaire, un jeune homme a été agressé à Voiron
      Posté dans Sécurité par Laurent Lagneau Le 19-11-2015 inShare     Le 15 novembre, aux environs de 18h30, un jeune militaire de 18 ans, habillé en civil, a été accosté par un inconnu alors qu’il marchait vers la gare de Voiron pour prendre un train afin de rejoindre, sans doute, son unité.
      L’inconnu en question lui a d’abord demandé une cigarette. Puis, raconte « Le Dauphiné« , comme le jeune homme n’en avait pas, et ayant remarqué la nature particulière de son sac, il lui alors pose la question de savoir s’il était militaire…
      Après s’être vu répondre par l’affirmative, l’inconnu a alors violemment agressé le jeune soldat en lui portant plusieurs coups au visage, au torse ainsi qu’aux jambes et en le faisant chuter à terre avant de prendre la fuite.
      Le militaire a dû se rendre à l’hôpital, où il lui a été délivré une incapacité totale de travail de trois jours et a déposé plainte auprès de la police. Le commissariat de Voiron a lancé un appel à témoin pour retrouver l’agresseur, qui, aux dernières nouvelles, est encore dans la nature.

      En savoir plus sur http://www.opex360.com/2015/11/19/parce-quil-militaire-jeune-homme-ete-agresse-voiron/#MSsvHsvyf38ErAy3.99
    • Par HernanF
      Le jour après les exécutions par un groupe adhérent à Daech en Libye, l'Égypte bombarde des positions djihadistes près de la frontière entre les deux pays, Le Pape François donne ses condoléances à la communauté copte de l'Égypte.
       
       
      Le pape François a exprimé lundi sa "profonde tristesse" après l'assassinat de 21 chrétiens égyptiens en Libye, décapités par des jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) "pour le seul fait d'être chrétiens". A l'issue d'un discours dans la matinée à l'occasion de la visite de John Chalmers, haut responsable de l'Eglise d'Ecosse, le souverain pontife argentin a ajouté quelques mots en espagnol pour rendre hommage aux victimes. "Ils ont été assassinés pour le seul fait d'être chrétiens. Le sang de nos frères chrétiens est un témoignage de foi, et peu importe qu'ils soient catholiques, orthodoxes, luthériens, coptes: ça n'intéresse pas leurs persécuteurs, qui voient seulement qu'ils sont chrétiens, parce que leur sang est le même". "Allons de l'avant dans l'oecuménisme, qui est témoigné dans l'oecuménisme du sang. Les martyrs appartiennent à tous les chrétiens", a exhorté le pape, qui évoque régulièrement les nombreux chrétiens, quelle que soit leur obédience, persécutés à travers le monde. Plus tard dans la journée, le pape a téléphoné au patriarche des coptes orthodoxes d'Egypte, Tawadros II, pour lui faire part de sa solidarité à la suite "du meurtre barbare de chrétiens coptes par des islamistes". Dimanche, la branche libyenne de l'EI a diffusé une vidéo montrant 21 hommes portant des combinaisons orange -- comme les otages assassinés récemment en Syrie ou en Irak -- alignés sur une plage les mains dans le dos avant d'être décapités.     http://analisis-global.blogspot.com.ar/2015/02/el-dia-despues-de-las-ejecuciones-de.html
    • Par Pendemonium
      On se croirait dans un mauvais film....
       
       
      Je conçois la déchéance de nationalité mais avec beaucoup de précautions. Et faudrait connaître le contexte des ces 16 personnes. Comment l'ont ils eu ? ont ils eu un procès ?
       
      Mais que là dessus les USA en profite pour faire le ménage. Moi qui croyait qu'on était sorti des prison secrètes de la CIA, il y a toujours d'autres moyens obscur de lutter contre le terrorisme
    • Par Pendemonium
      La suite http://defense.blogs...es-du-gign.html
      Très sympa ou l'on découvre nos héros mais aussi des journalistes professionnels ;)
    • Par Pendemonium
      Le terrorisme reste une ombre non négligeable sur notre sol national.
      Alors que d'autres mouvement insurrectionnels "saluent" le retrait français d'Afghanistan", cette branche du mouvement terroristes appel clairement à agir contre nos intérêts en recrutant sur le net.
      L'affaire Merah n'est pas encore très claires, Même s'il a vraiment agit spontanément il est à craindre une augmentation de ce type d'action isolé.

      Et le budget de la Défense reste un titre récurrent dans la presse en ces temps de vaches maigre.

      Que les gens ne s'y trompent pas, le repli sur soi n'est pas une solution :


      article : http://www.lemonde.fr/international/article/2012/06/06/al-qaida-recrute-des-kamikazes-sur-internet_1713884_3210.html#xtor=RSS-3208


      Un beau cocktail en perspective.
×