Aller au contenu

Messages recommandés

La chute des fiefs de Daech en Syrie et à l'Irak et sa débandade aura inévitablement des répercussions particulièrement sur l'Europe et l'Afrique. Aujourd'hui, après un an des attentats terroristes de Bruxelles, une attaque se produit en plein coeur de Londres, même si les autorités britanniques ne puissent pas encore confirmer que c'était un acte terroriste réalisé par Daech. Dans le cas de la France, à l'intérieur elle devra renforcer et/ou adapter l'opération Sentinelle et la cybersécurité; à l'extérieur (OPEX) devra ajuster les portées de l'opération Barkhane et le biais des opérations sur la Libye.

L'attaque d'aujourd'hui à Londres semble réalisée par un "loup solitaire"

c6wUuz8.jpg?1

Un policier a été poignardé et un assaillant présumé touché par balles par la police mercredi en début d'après-midi devant le parlement de Westminster à Londres où le quartier a été bouclé. Une voiture a renversé plusieurs personnes sur le pont de Westminster. Le véhicule s'est ensuite encastré dans les grilles d'enceinte. Cinq personnes sont mortes, dont l'agent de police, et au moins quarante autres sont blessées, dont des élèves français du collège-lycée Saint-Joseph de Concarneau.

Le point a 19h

Vers 15h40 (heure française), une voiture a traversé le pont de Westminster, renversant plusieurs personnes. Le véhicule a été finir sa course dans les grilles du Parlement.
Un assaillant a poignardé un policier avant d'être touché par balles. Il a été annoncé mort par la police à 19h. Il n'y aurait a priori qu'une seule personne impliquée dans l'attaque, mais Scotland Yard reste prudent.
La police évoque la piste terroriste.

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/03/al-cumplirse-un-ano-de-los-atentados.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir.

Oui c'est un des sujets sur lesquels la France travaille actuellement.

Sachant que les fidèles de Daesh ne seront pas tous éradiqués en Irak et Syrie, et que beaucoup vont tenter de rejoindre leur pays d'origine et donc la France pour un grand nombre d'entre eux, que peut on craindre?

- Certains seront interceptés. Que faire d'eux? Prison, jugement, et puis? 

- ceux qui ne seront pas interceptés deviendront'ils à leur tour des loups solitaires et continueront ils leur combat ou rentreront ils dans le rang?

- Les femmes et les enfants. On sait que bien des femmes sont fanatisées et capables de porter les mêmes coups que les hommes et pratiquer les mêmes attentats, mais que faire des enfants qui ont été embrigadés, fanatisés, jusqu'au bout des ongles? 

Il y aura sans doute bien d'autres questions à s poser, mais ces retours ne présagent rien de bon. On sait juste que leur guerre va se déporter encore plus d'Irak et Syrie vers l'Europe.

Il semblerait aussi que de nouveaux terrains restent à conquérir par et pour Daesh dans d'autres contrées, en particulier en Asie et en Indonésie. Leur stratégie de conquête semble se déplacer vers ces pays.

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une région que j'ai due ajouter est l'Asie du Sud-Est, un autre destin choisi par Daech dans sa débandade, en profitant de petits groupes djihadistes locaux.

 

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué une attaque vendredi près de l'aéroport international de Dacca, selon le centre américain de surveillance des sites jihadistes SITE, une tentative d'attentat suicide présumée qui n'aurait tué que son auteur, selon la police bangladaise.
Il s'agit de la deuxième tentative d'attaque revendiquée par l'EI en une semaine dans ce pays d'Asie du Sud régulièrement visé par des groupes extrémistes.
Selon la police bangladaise, un homme à pied et armé d'explosifs est mort vendredi dans la déflagration de sa charge près d'un barrage de police contrôlant les véhicules sur la route l'aéroport Hazrat Shahjahal.
"L'homme qui transportait la bombe a été tué", a déclaré à l'AFP Yusuf Ali, porte-parole de la police de Dacca, sans préciser si l'homme avait lui-même actionné la charge, ni s'il visait le barrage. Un officier de police a indiqué sous couvert de l'anonymat que lui et ses collègues soupçonnaient une tentative d'"attentat suicide" qui n'a tué "que le kamikaze" venue la perpétrer.
Dans un communiqué en arabe publié par son agence de propagande Amaq, l'EI a revendiqué une attaque "menée par un martyr" et visant "un barrage de police bangladais près de l'aéroport international de la ville de Dacca"...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/03/un-nuevo-ataque-suicida-reivindicado.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dès Stockholm jusqu'au Le Caire, dans aucun lieu on n'est à sauf du terrorisme djihadiste. Cela succède jours avant de la visite du Pape François à l'Égypte. Daech vient de revendiquer l'attentat aux églises coptes.

 

Egypte: explosions meurtrières visant des églises coptes, nombreux morts

En Egypte, au moins vingt-sept personnes ont été tuées par l'explosion, ce dimanche 9 avril, d'une bombe dans une église copte de la ville de Tanta dans le centre du delta du Nil. Le ministère de la Santé précise que de très nombreux blessés sont soignés dans les hôpitaux. Toutefois, les blessés graves sont soignés sur place. A Alexandrie, une attaque kamikaze a, elle aussi, ciblé une église copte ; onze morts sont à déplorer. Des attentats qui viennent d’être revendiqués par le groupe Etat islamique. Le président al-Sissi a convoqué le Conseil national de sécurité comprenant notamment les ministres de la Défense et de l’Intérieur.

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170409-egypte-une-bombe-explose-pres-une-eglise-copte-nombreux-morts

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis moins optimiste que toi Hernan, " le monde APRÈS Daesh ", il y aura un " après " mais ne risquons nous pas de voir émerger une autre mouvance terroriste, tel-que nous l' a prouvé l' Histoire.

Tous les jours dans le monde des bombes éclates, des gens, des civils innocents meurent ou sont atrocement estropiés...

Les pays du Maghreb, le moyen Orient, l' extrême Orient, l' Europe ( la France, la Belgique, le Royaume Unis, l' Allemagne, l' Italie... ), les État Unis, la Russie, la Suède...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bouchon-Gras 49 a dit :

Je suis moins optimiste que toi Hernan, " le monde APRÈS Daesh ", il y aura un " après " mais ne risquons nous pas de voir émerger une autre mouvance terroriste, tel-que nous l' a prouvé l' Histoire.

Bonsoir Bouchon-Gras, malgré le titre du sujet, je suis assez pessimiste sur l'avenir du monde; lamentablement Daech changera de nom et de places, mais non des pratiques abjectes de ses vieux et nouveaux fanatiques, et nous devrons vivre avec cela.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, HernanF a dit :

je suis assez pessimiste sur l'avenir du monde; lamentablement Daech changera de nom et de places, mais non des pratiques abjectes de ses vieux et nouveaux fanatiques, et nous devrons vivre avec cela.

Effectivement, c' est dur à dire mais l' on risque d' être obliger de " s' habituer " à ce type de menace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Raqqa et Deir Ezzor, les deux derniers bastions de Daech en Syrie, dans le collimateur de la coalition internationale menée par les États-Unis. Pendant ce temps la Turquie étudie l'échiquier kurde dans l'ensemble de son territoire et au-delà.

 

Qui prendra Raqqa?

En dehors des Kurdes du YPG, il semble que les deux principaux alliés de Washington dans le conflit syrien se laissent séduire par des velléités d’indépendance.
Ainsi les Irakiens, dotés de leurs nouveaux F-16, se sont coordonnés avec les troupes de Bachar al-Assad pour réaliser plusieurs frappes aériennes sur la ville pétrolière de Deir Es-Zor, qui constitue toujours une redoutable base arrière de Daech pour ses opérations sur le sol irakien. Cette coopération n’est pas récente puisqu’en juin 2014, Bagdad avait autorisé les Syriens à bombarder la ville d’Al-Qaim dans la région d’Anbar. Mais désormais l’ambition est toute autre puisqu’il s’agit d’aider Damas à reprendre non seulement Deir es-Zor mais également Raqqa avec l’aide des milices chiites irakiennes… Une ville qui aiguise également les appétits des Turcs, qui ont interdit aux Américains l’usage de la base d’Incirlik pour soutenir l’offensive des Kurdes du YPG, y compris contre Tabqa.
On assiste, depuis, à un redéploiement logistique des Américains sur le territoire syrien. L’aéroport de la ville kurde de Kobané aurait ainsi accueilli près d’une centaine de posés de C-130 et d’une cinquantaine de C-17. Deux autres bases plus modestes, mais aussi plus discrètes, ont été construites par les Américains l’année dernière à Rmelian et Qamishli. Celles-ci auraient notamment permis de parachuter des commandos kurdes entraînés par l’Ussocom, à l’intérieur des territoires contrôlés par Daech. Pour autant ces bases n’offriraient pas les conditions de sécurité pour permettre aux Américains d’y déployer des avions de combat ou des hélicoptères «gunship». Mais la base irakienne de Qayyarah, qui héberge les Apache, est trop éloignée du théâtre, de même que celle d’Incirlik concernant les opérations aéromobiles...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/05/raqqa-y-deir-ezzor-los-dos-ultimos.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc, en fait, les pays de la zone s'entre-déchirent pour savoir qui va bombarder Daesh... 

Si on rase les puits, les terroristes devront quitter la ville non ? Il suffit donc de détruire les infrastructures pétrolières et d'attendre pour les récupèrer. Ce qui devrait limiter l'immigration terroriste et les couper de pas mal d'approvisionnement (qu'ils utilisent pour acheter des armes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après six mois d'offensive, les forces irakiennes sont sur le point de contrôler la ville de Mossoul totalement, le dernier bastion de Daech à l'Irak.

 

Les forces irakiennes ont repris près de 90% de Mossoul-Ouest au groupe Etat islamique (EI), a indiqué lundi un porte-parole, se rapprochant ainsi d'une reconquête totale de la deuxième ville d'Irak dont elles contrôlent déjà la partie orientale.
L'EI contrôle encore "10,5% de (...) la rive droite" du fleuve Tigre qui coupe la ville en deux, a indiqué le général Yahya Rassoul, porte-parole du commandement des opérations conjointes des forces irakiennes lors d'une conférence de presse à Bagdad.
Les forces irakiennes appuyées par une coalition internationale antijihadistes conduite par Washington ont lancé le 17 octobre une vaste offensive pour chasser les jihadistes de l'EI de leur fief de Mossoul, dans le nord de l'Irak.
Fin janvier, elles se sont emparées de la partie orientale de la ville. Le 19 février, elles ont lancé un assaut sur la partie ouest, densément peuplée et qui comprend notamment la vieille ville avec des rues étroites compliquant leur progression.
Selon M. Rassoul, les jihadistes ne contrôlent plus qu'une poignée de quartiers dans la zone de la vieille ville.
Quelque 250.000 civils seraient encore coincés par les combats à Mossoul-Ouest.
L'EI, organisation extrémiste sunnite, s'était emparé de vastes territoires en Irak et en Syrie en 2014, mais elle a perdu beaucoup de terrain depuis.

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/05/despues-de-seis-meses-de-ofensiva-las.html

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Explosion à Manchester après un concert, peut-être il est trop tôt pour dire que c'était un attentat planifié par militants de Daech. Il y a 19 morts et plus de 50 blessés selon la police britannique (02h00 GMT)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il semblerait toutefois que les morts soient dues aux mouvements de panique et aux déplacements de foule plus qu'à l'explosion. De plus, une explosion solitaire laisse présager que ce n'est pas organisé, soit c'est un fou, soit c'est un terroriste solitaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La forte odeur d’ammoniaque prouve pour les artificiers qu'il s'agit d'explosif du type TATP. Très difficile à fabriquer et délicat à transporter car des plus volatil.

Ce qui prouve que DAESH est capable de fabriquer - et de transporter - ce genre d'explosif qui est parfois introduit dans en lieu et place des piles d'ordinateurs voyageant pas avion.

D’où l'interdiction des batteries pour ordinateurs en avion après plusieurs réussites des services de sécurité d'aéroports concernant des tentatives d'attentats qui furent  donc déjoués..

selon toute vraisemblance, le terroriste de 22 ans au nom connus, a reçu cet explosif - fabriqué par un artificier - d'un réseau ou de provenance plus lointaine.

Déjà deux arrestations ont eu lieu de la part de la Police Britannique;

Il nous attendre pour connaitre encore plus de détails..

 

============================

 

Si on rase les puits, les terroristes devront quitter la ville non ? Il suffit donc de détruire les infrastructures pétrolières et d'attendre pour les récupérer. Ce qui devrait limiter l'immigration terroriste et les couper de pas mal d'approvisionnement (qu'ils utilisent pour acheter des armes).

Malheureusement non, Archerlite. Cela va être une perte de devises pour eux, certes. Mais si l'argent commence effectivement à leur manquer du fait, d'une part des bombardements des convois pétrolier et d'autre part, des dispositifs internationaux mis en place pour éradiquer leurs revenus et qui font que nombre de ces terroristes ne sont plus payés, cela n’enlève rien à leurs combativité et militairement le problème reste entier.

Cordialement;

Janmary

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on reprend le titre " le monde après la chute de Daesh " , il est intéressant de lire cet article :

L’État islamique ouvre un nouveau front aux Philippines

 
 

 

image: http://www.opex360.com/wp-content/uploads/philippines-20170526.jpg

philippines-20170526.jpg

 

Cela fait plusieurs années que le groupe jihadiste Abu Sayyaf fait parler de lui dans le sud de l’archipel des Philippines, précisément dans l’île de Mindanao. En 2002, afin d’aider Manille, les États-Unis envoyèrent des « conseillers militaires » auprès des forces armées du pays, aux moyens limités.

Mais, en dépit de quelques succès ponctuels, Abu Sayyaf ne put jamais être éradiqué. En 2014, le groupe jihadiste, dirigé par Isnilon Totoni Hapilon, changea même d’affiliation, abandonnant al-Qaïda pour l’État islamique. Et depuis, il continue ses opérations, notamment les actes de piraterie et les enlèvements d’Occidentaux, relâchés contre le paiement de rançons dans le meilleur des cas quand il ne sont pas assassinés.

En outre, un second groupe jihadiste philippin a récemment fait son apparition. Appelé « Maute » et basé près de Marawi, à quelques centaines de kilomètres au nord des positions d’Abu Sayyaf, ce mouvement est à l’origine de plusieurs affrontements meutriers avec les forces philippines au cours de ces derniers mois.

En janvier, l’armée bombarda une position du groupe Maute en croyant faire d’une pierre deux coups étant donné que la présence d’Isnilon Totoni Hapilon y avait été rapportée, le chef d’Abu Sayyaf souhaitant discuter d’un rapprochement entre les deux mouvements. Seulement, il en réchappa.

Le 22 mai, les forces de sécurité philippines ont lancé un raid contre une maison de Marawi où Isnilon Hapilon était censé se trouver. Et cela a provoqué la réaction immédiate des jihadistes locaux, une centaine d’entre eux ayant incendié des bâtiments officiels. Et des images montrant des hommes armés avec le drapeau de l’État islamique ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

« Elles [les forces de sécurité, ndlr] prévoyaient d’arrêter Isnilon, elles ne savaient pas qu’il était appuyé par une centaine de combattants armés », a expliqué Delvin Lorenzana, le ministre philippin de la Défense.

La situation est très confuse. Des jihadistes se seraient retranchés dans des immeubles résidentiels et placé des bombes artisanales dans les rues. Des prises d’otage ont été signalées, notamment celle d’une quinzaine de catholiques qui assistaient à une messe dans la cathédrale de Marawi. Un hôpital a également été attaqué. Et un chef de la police a été capturé et décapité…

Depuis Moscou, où il était en visite officielle, le 23 mai, Rodrigo Duterte, le président philippin, a proclamé la loi martiale dans la province de Mindanao et demandé l’aide de la Russie pour combattre les jihadistes, via la livraison d’armes.

Après quatre jours de combat, Manille a donné un bilan faisant état de 46 tués. En outre, la présence de jihadistes étrangers a été signalées.

« Ce qui se passe à Mindanao, ce n’est plus une rébellion de citoyens philippins. Cela s’est métamorphosé en invasion de combattants étrangers », a déclaré, ce 26 mai, déclaré Jose Calida, le Solicitor General, un avocat chargé de représenter le gouvermenent dans toutes les affaires juridiques. « Des Malaisiens, des Indonésiens, des Singapouriens et d’autres jihadistes étrangers » prennent part aux combats, a-t-il assuré.

Ces combattants étrangers ont répondu à un « appel du clairon » lancé par l’EI pour fonder une « wilayat » du « califat » à Mindanao, a expliqué M. Calida. Les propos de ce dernier ont en partie été confirmés par le général Restituto Padilla, porte-parole de l’armée philippine. Selon lui, six jihadistes étrangers ont été tués lors des combats, dont « des Malaisiens et des Indonésiens ».

Justement, et alors que les combats venaient d’éclater à Mindanao, l’Indonésie, pays qui compte le plus de musulmans, a été le théâtre d’une attaque suicide, le 24 mai au soir. Trois policiers ont été tués près d’un terminal d’autobus de Jakarta. L’attentat a été vraisembablement été menée par le Jamaah Ansharut Daulah (JAD), un groupe ayant prêté allégeance à l’EI.

La crainte est de voir Daesh étendre son influence en Asie du Sud-Est. En août 2016, l’amiral Harry Harris, le chef du commandement américain pour le Pacifique (US PACOM), s’en était inquiété. « Je parle souvent du rééquilibrage stratégique des États-Unis dans cette région [Asie-Pacifique, ndlr]. Malheureusement, je crois que l’État islamique essaie aussi d’en faire de même. Pour arrêter la propagation cancéreuse de l’EI en Asie, nous ne pouvons pas travailler seul. Nous devons travailler ensemble », avait-il dit.


En savoir plus sur http://www.opex360.com/2017/05/26/letat-islamique-ouvre-un-nouveau-front-aux-philippines/#lXREp2SSWewR3POz.99

 

Il est intéressant de voir qu' il y a bien plus d' un front et d' un foyer ! ( même si nous le savions déjà mais certainement la plupart de nos concitoyens )

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai plusieurs remarques que j'aimerais évoquer :

- La situation actuelle des Phillipines est la même qu'au Mali quand nous sommes intervenus non ? Il serait intéressant de voir si on peut y faire quelque chose.

- Du fait d'un débarquement dans ce(s) pays, ne sera-t-il pas plus facile de les trouver/déloger/neutraliser ? Les Phillipines comptent une véritable armée soutenue par les Américains (US PACOM et les M16 dans les mains des soldats) et là Russie (d'après l'article). Peut-on espérer une intervention russe (enfin) et/ou américaine ?

- S'ils se déplacent vers ces pays "plus civilisés" (plus de villes, d'infrastructures), c'est stratégiquement plus dangereux. Cela signifie-t-il une "mutation" vers une espèce d'Al-Qaïda cherchant à s'établir sur une île pour en faire un pays-base militaire plus agréable que le désert ? Une fois au contrôle, c'est plus facile à protéger...

- Euuuh... On a des DOM-TOM dans la zone... Ne serait-il pas conseillé de réguler les accès à ces îles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Philippines sont composées d'une multitude d'iles, montagneuses et couvertes de jungle pour certaines. C'est le pire en matière de contre-guérilla.

Il suffit d'étudier les combats entre Japonais et Américains en 1942 puis lors de la reprise en 1944-1945 pour s'apercevoir que les forces américaines n'ont repris que le nord (Luçon avec la capitale Manille) après le débarquement au centre .à Leyte et  l'ile de Mindanao (la grande ile du sud de l'archipel) ne fut pas reprise. L'ampleur du débarquement était du même ordre que le débarquement de Normandie.

Même un armée nombreuse n'y peut rien vraiment. Que l'on se souvienne des effectifs Américains au Sud-Vietnam (500.000 hommes) avec une aviation formidable et des tirs côtiers de la marine US avec l'aide de l’armée Sud-Vietnamienne furent mis en échec malgré tout.

Mis a part les "bérets vert", les américains n'ont pas l'esprit de la culture de la  contre-guérilla au stade des Britanniques (avec les SAS) et les Français (voir les combats en Afghanistan). Il pense que le matériel et leurs technologies (qui fit des bonds prodigieux durant la guerre du Vietnam tel les tirs guidés par faisceaux LASER, l'épandage de produits défoliants, les récepteurs-émetteurs de bruit largués dans la jungle,etc.)  feront la différence. (Conversation aux USA avec des responsables de mon groupe ayant servi en Corée et au Vietnam).

D'autant que les américains ne privilégient pas le renseignement du terrain comme au Vietnam (voir les notes du général Moshe Dayan lors de sa visite au Vietnam) et tel que nous le fîmes en Algérie ou nous sommes arrivés à faire exécuter des chefs de katiba (Compagnies) par leurs  hommes croyant  que ces derniers avaient trahis.C'est le bureau de guerre psychologique qui fit ce remarquable travail. Il est nécessaire d'introduire et de pénétrer (comme la lutte anti-drogue aux USA) les bandes terroristes par des informateurs. Malheureusement, c'est loin d'être simple !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Vous avez tout à fait raison Janmary, mais pourtant, les Américains ne se sont pas gênés pour napalmiserla jungle vietnamienne...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Archerlite a dit :

mais pourtant, les Américains ne se sont pas gênés pour napalmiserla jungle vietnamienne...

Pour quel résultat ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les américains ont largués un million de tonne de bombes sur le Vietnam....pour rien (soit plusieurs fois ce qui à été largués durant la seconde guerre mondiale) et ont uniquement tués (assassinés) des civils.En matière de contre-guérilla, c'est nul et contre productif.

Aux Philippines,des soldats Japonais se sont rendus (par hasard retrouvés dans des caches et par ordre de leur anciens officiers revenus sur le terrain pour les besoins de la cause) 15 années plus tard !

Alors, le terrorisme n'est pas de s’arrêter dans ces iles alors que la piraterie n'arrive pas être éradiqué dans les eaux Philippines, Singapourienne, Indonésienne et détroit de Malacca, etc !

Si on rajoute que les administrations et le gouvernement Philippin est complétement pourri et que la corruption est partout appliquée, les résultats ne sont pas prêt d'être présent (Information de mon fils qui fut obligé de repartir de sa mission dans ce pays pour sécurité personnelle. Les firmes Françaises n'envoient plus  personne dans ce pays.

Janmary

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il semblerait toutefois que les morts soient dues aux mouvements de panique et aux déplacements de foule plus qu'à l'explosion. De plus, une explosion solitaire laisse présager que ce n'est pas organisé, soit c'est un fou, soit c'est un terroriste solitaire.

 

La forte odeur d’ammoniaque prouve pour les artificiers qu'il s'agit d'explosif du type TATP. Très difficile à fabriquer et délicat à transporter car des plus volatil.

Ce qui prouve que DAESH est capable de fabriquer - et de transporter - ce genre d'explosif qui est parfois introduit dans en lieu et place des piles d'ordinateurs voyageant pas avion......

(Voir posts plus haut).

Globalement, les actions terroristes "individuelle" sont celles effectuées par couteaux (comme au Commissariat de Joué-lès-Tours ou j'habite), parfois par camion "suicide" et en général la famille  sont informée (ou les proches).

Avec les attentats à la bombe, il y a toujours un réseau derrière l'action du "kamikaze" (lire ka-mi-ka-zé) avec un artificier, un transporteur de la bombe, des membres qui se déplacent sur place pour faire choix du lieu propice, etc.

C'est la raison que les autorités Britanniques en sont à 11 personnes interpellées. Ce qui est étonnant, c'est qu'il n'y ait pas eu une seconde bombe explosant dans le reflux des personnes fuyant la scène de l'explosion.

Par ailleurs, depuis longtemps, les bombes sont constituées d'une enveloppe de projectiles meurtriers (clous, boulons, etc) qui font le réel carnage plus que l'explosif localisé dans une sphère de gaz déterminé  D’où la gravité des blessures

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je pense qu'ils seront quand même plus facile à débusquer (ou à surveiller) aux Phillipines plutôt qu'au milieu du désert Saoudien non ? Même si elle est corrompue, leurs soldats doivent quand même se rendre compte de ce que les "djihadistes (terroristes)" font. 

Petit détail : soit on y va (la France) et cela va nous écarteler notre Armée mais on va se faire des amis, soit on ne peut pas et on peut donc se retirer peu à peu sur le territoire national pour Sentinelle. Vous en pensez quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Archerlite a dit :

soit on y va (la France) et cela va nous écarteler notre Armée mais on va se faire des amis

Ce n' est pas une histoire de " copinage " et sincèrement je ne pense pas que nous irons.

Pour l' Afrique, nous sommes liés par des traités d' amitiés et par héritage ( tous les pays d' Europe ont eu des colonies en Afrique et au moyen Orient ).

Ensuite il faudrait être " fou " pour s' engager sur plusieurs front ( on ne va pas quitter l' Afrique comme ça ) et dans un " bourbier " comme celui ci.

Sans oublier que l' Armée Française a toujours en mémoire l' Indochine.

Il y a 1 heure, Archerlite a dit :

soit on ne peut pas et on peut donc se retirer peu à peu sur le territoire national pour Sentinelle.

Non, je pense que Sentinelle est fait pour durer.

Le risque étant toujours là ( la preuve, le Président a demandé la prolongation de l' état d' urgence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon The Wall Street Journal, les forces spéciales françaises en Mossoul ont une liste de djihadistes, des Français ou des Belges, qui doivent être éliminés.
Il ne faut pas parler de cela mais c'est la meilleure solution pour qu'ils ne retournent pas vers l'Europe.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par Bouchon-Gras 49
      Nous vous le rappelons régulièrement, les militaires sont des cibles !
      Que vous soyez dans les forces de l' ordre, militaires d' active, de réserve, candidats... parents, époux, épouses, enfants... amis... ne mettaient pas leurs, vos vies en danger !
      Les militaires sont fiers de leurs uniformes, de leurs fonctions, statut... mais là il s' agis de préserver leurs vies et celles de leurs proches.
      On vous observe, on vous écoute !
      Soyons discret !
      Préservez vos identités, dans la rue mais aussi et surtout sur le net.
      Ne faite pas de révélations même anodines sur les réseaux sociaux.
      Restons vigilant, il en va de leurs vie, de nos vies !
        19-11-2015 Parce qu’il est militaire, un jeune homme a été agressé à Voiron
      Posté dans Sécurité par Laurent Lagneau Le 19-11-2015 inShare     Le 15 novembre, aux environs de 18h30, un jeune militaire de 18 ans, habillé en civil, a été accosté par un inconnu alors qu’il marchait vers la gare de Voiron pour prendre un train afin de rejoindre, sans doute, son unité.
      L’inconnu en question lui a d’abord demandé une cigarette. Puis, raconte « Le Dauphiné« , comme le jeune homme n’en avait pas, et ayant remarqué la nature particulière de son sac, il lui alors pose la question de savoir s’il était militaire…
      Après s’être vu répondre par l’affirmative, l’inconnu a alors violemment agressé le jeune soldat en lui portant plusieurs coups au visage, au torse ainsi qu’aux jambes et en le faisant chuter à terre avant de prendre la fuite.
      Le militaire a dû se rendre à l’hôpital, où il lui a été délivré une incapacité totale de travail de trois jours et a déposé plainte auprès de la police. Le commissariat de Voiron a lancé un appel à témoin pour retrouver l’agresseur, qui, aux dernières nouvelles, est encore dans la nature.

      En savoir plus sur http://www.opex360.com/2015/11/19/parce-quil-militaire-jeune-homme-ete-agresse-voiron/#MSsvHsvyf38ErAy3.99
    • Par HernanF
      Le jour après les exécutions par un groupe adhérent à Daech en Libye, l'Égypte bombarde des positions djihadistes près de la frontière entre les deux pays, Le Pape François donne ses condoléances à la communauté copte de l'Égypte.
       
       
      Le pape François a exprimé lundi sa "profonde tristesse" après l'assassinat de 21 chrétiens égyptiens en Libye, décapités par des jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) "pour le seul fait d'être chrétiens". A l'issue d'un discours dans la matinée à l'occasion de la visite de John Chalmers, haut responsable de l'Eglise d'Ecosse, le souverain pontife argentin a ajouté quelques mots en espagnol pour rendre hommage aux victimes. "Ils ont été assassinés pour le seul fait d'être chrétiens. Le sang de nos frères chrétiens est un témoignage de foi, et peu importe qu'ils soient catholiques, orthodoxes, luthériens, coptes: ça n'intéresse pas leurs persécuteurs, qui voient seulement qu'ils sont chrétiens, parce que leur sang est le même". "Allons de l'avant dans l'oecuménisme, qui est témoigné dans l'oecuménisme du sang. Les martyrs appartiennent à tous les chrétiens", a exhorté le pape, qui évoque régulièrement les nombreux chrétiens, quelle que soit leur obédience, persécutés à travers le monde. Plus tard dans la journée, le pape a téléphoné au patriarche des coptes orthodoxes d'Egypte, Tawadros II, pour lui faire part de sa solidarité à la suite "du meurtre barbare de chrétiens coptes par des islamistes". Dimanche, la branche libyenne de l'EI a diffusé une vidéo montrant 21 hommes portant des combinaisons orange -- comme les otages assassinés récemment en Syrie ou en Irak -- alignés sur une plage les mains dans le dos avant d'être décapités.     http://analisis-global.blogspot.com.ar/2015/02/el-dia-despues-de-las-ejecuciones-de.html
    • Par Pendemonium
      On se croirait dans un mauvais film....
       
       
      Je conçois la déchéance de nationalité mais avec beaucoup de précautions. Et faudrait connaître le contexte des ces 16 personnes. Comment l'ont ils eu ? ont ils eu un procès ?
       
      Mais que là dessus les USA en profite pour faire le ménage. Moi qui croyait qu'on était sorti des prison secrètes de la CIA, il y a toujours d'autres moyens obscur de lutter contre le terrorisme
    • Par Pendemonium
      La suite http://defense.blogs...es-du-gign.html
      Très sympa ou l'on découvre nos héros mais aussi des journalistes professionnels ;)
    • Par Pendemonium
      Le terrorisme reste une ombre non négligeable sur notre sol national.
      Alors que d'autres mouvement insurrectionnels "saluent" le retrait français d'Afghanistan", cette branche du mouvement terroristes appel clairement à agir contre nos intérêts en recrutant sur le net.
      L'affaire Merah n'est pas encore très claires, Même s'il a vraiment agit spontanément il est à craindre une augmentation de ce type d'action isolé.

      Et le budget de la Défense reste un titre récurrent dans la presse en ces temps de vaches maigre.

      Que les gens ne s'y trompent pas, le repli sur soi n'est pas une solution :


      article : http://www.lemonde.fr/international/article/2012/06/06/al-qaida-recrute-des-kamikazes-sur-internet_1713884_3210.html#xtor=RSS-3208


      Un beau cocktail en perspective.
×