Jump to content
×
×
  • Create New...

Les fameuses plaques


Recommended Posts

J'ai des plaques que je me suis faite faire à Doursoux, un surplus militaire à République. Je sais pas si c'est indestructible mais c'est solide et je trouve ça stylé, je les portais pour faire de l'airsoft ou même comme ça, dans la rue je sortais avec. 
Elles sont exactement comme celle-ci mais avec mes informations personelles bien-sûr :

 

717wrwv6fYL._SL1500_.jpg

Les miennes sont faites en acier inox je pense.
Quelle est la différence entre les plaques us et fr ?

Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas mais il me semble que les plaques US sont faites pour être retrouvées quoi qu'il arrive (même si tu prends une roquette, ou que tu te fais attaquer au napalm...) et sont donc en Titane, je crois.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Elles sont toutes faite pour être retrouvées et permettre l' identification d' un corps ou ce qu' il en reste des fois des décennies plus tard.

Elles sont apparues au cours du premier conflit mondiale.

Pour les soldats Français, ça constituait à porter une plaque autour du cou et une autour du poignée.

Ces plaques étaient, une en aluminium, l' autre en maillechort. Lors du " décès " du soldat une plaque était récupérée par la hiérarchie pour enregistrer, annoncer la perte... L' autre était placer entre les dents du mort pour identification plus tard.

Plaques.jpg

Les plaques françaises 14-18.

Puis pour le conflit suivant , ne fut conservé qu' une plaque en bracelet mais une chaine remplaçait le cordon de tissu.

3131496810_1_8_j39qeEtv.jpg

 

Puis chaque Armée adopta sa plaque ;

3177695671_1_2_0G1XgETy.jpg

Armée de l' air.

images.jpg

La Marine ( c' est ce modèle que j' ai )

3087264435_1_5_HbGynaTo.jpg

Armée de terre.

Depuis quelques années, le modèle se généralise pour toutes les Armées, inspiré du modèle de l' Armée de terre :

plaque-identite-armee-francaise.jpg

 

Tous les autres modèles ne sont que fantaisie !

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Saumur. Francis Delesalle, l’un de deux derniers survivants des combats des Cadets est décédé Il avait participé aux combats des Cadets en juin 1940. Francis Delesalle vient de s’éteindre à l’âge de 100 ans.     https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saumur-49400/saumur-francis-delesalle-l-un-de-deux-derniers-survivants-des-combats-des-cadets-est-decede-a7ab72ce-7ddd-11eb-9c3f-b9704434ca3f?fbclid=IwAR33PN2Qi4tQRNglQVNj6e0r7DfpCApLW2_lXLTYLUR7jm1jiEgRqCpJOgE ( Voir le sujet "cadets de Saumur" dans "Histoire")
    • Hello si y’en a qui veulent échanger, je rentre à maistrance st mandrier pour la spe NAVIT le 25 août 🙃
    • Sinon à voir avec la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur (ton chancelier est le mieux placé pour te répondre), est ce une attribution pour plusieurs personnes ou que pour toi ? Tu as le diplôme j'espère. Première fois que je la vois celle là, félicitation.
    • Bonjour, Pour la Marine, dans chaque grands ports ou grande base se trouve un salon d'habillement qui délivre les effets soit via un compte de points (attribué) soit contre monnaies. Pour les médailles et la confection des montages, c'est le maitre tailleur qui a cette charge (comme il n'y a plus de maitre tailleur militaire, c'est la société Abilis qui a le marché). Donc le marin se rend chez le aitre tailleur en lui fournissant ses médailles ou ce montage existant, achète ses nouvelles décorations si besoin (via son compte de points ou en payant ( les ordres nationaux ne peuvent être obtenus sur les points, pourquoi je ne sais pas mais c'est ainsi) ou demande la confection de son rappel de rubans. Les médailles civile n'existe pas au sens où tu l'entends, il y a les médailles officielles (les seules qui peuvent être portés sur un uniforme) parmi celle-ci certaines sont attribuées à titre militaire ou a titre civile. Tu parle de demande d'achat ou d'attribution ? Pour ce qui est l'achat, le marin est grand. Le fourrier n'a rien a voir dans ces histoire. C'est le bureau administratif qui délivre le port d'un insigne à la suite d'enregistrement de facteurs signalé par le gestionnaire unité du marin sous couvert du commandement.