Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
Annver

Retex FMIR Brigade d'Infanterie de Montagne (BIM)

Recommended Posts

Comme promis, voici un petit retex de la FMIR d’août organisée par des cadres de la réserve du 7ème BCA pour les nouveaux réservistes de la 27ème BIM (étaient présents le 7, le 13, le 4ème RC, et le 93ème RAM). Le 7 vient de déménager de Bourg-St-Maurice à Varces, donc c’est à Varces que nous avons participé à cette formation.

Les réservistes du 7ème dont je fais partie sont arrivés quelques jours avant le début de la formation (pour des questions d’organisation), ça nous a permis de nous mettre dans l’ambiance : heure de réveil, footing, sport co’, visite du musée des troupes de montagne de Grenoble !

La 1ère matinée a été consacrée à la perception du paquetage pour ceux qui ne l’avaient pas encore, et aux dernières démarches administratives. En fin de matinée, tout le monde avait donc revêtu le treillis et le superbe bob (en attendant la marche à la tarte).

Les premiers jours, nous avons eu des cours pratiques et théoriques : cours sur l’armement, le génie, la topographie, NRBC, les transmissions (avec de la mise en pratique en utilisant les radios dans le quartier), et bien sûr de l’ordre serré !! La plus grosse partie de la semaine était l’ISTC (apprendre à manipuler le FAMAS, et à le manipuler sans danger pour ses camarades et pour soi-même ; montage-démontage, positions de combat, etc…).

Puis on a testé le parcours d’obstacle (épuisant pour une 1ère fois !!!).

4 jours après le début de la formation, on est parti en bivouac à 1h30 de marche du quartier, où on s’est relié pour faire la garde du bivouac. On est reparti tôt, très tôt le matin, afin d’arriver à l’heure au petit dèj’ de l’ordinaire. Et 2h après notre arrivée, nous avons défait et refait dans la foulée notre sac de combat pour partir en camion sur Valence au pas de tir, et passer le module BRAVO.

La 2ème semaine, on a continué les cours théoriques, les footings, les révisions sur les cours déjà vus. Un soir on est parti avec notre sac d’alerte pour faire de l’observation dans la nuit (en état de fatigue). Puis un après-midi on a mis en pratique le combat en campagne en tirant à blanc.

2jours avant la fin, la marche à la tarte tant attendue est enfin arrivée, 800m de dénivelé plus tard, on arborait fièrement notre tarte avec les différents insignes de l’infanterie, de la cavalerie et de l’artillerie en fonction de nos régiments respectifs. Depuis, on voudrait ne plus la quitter.

Ce retex n’est pas très précis, mais il faut y participer pour tout savoir et tout comprendre. Si certains ont des questions, je me ferai un plaisir d’y répondre !

En tout cas, c’était une formation géniale, épuisante c’est vrai, parce que les journées durent au minimum 18h, et il faisait une chaleur étouffante, 40° voire plus certains jours, on suait rien qu’à faire nos lits en carré !!!! Le retour à la vie civile est un peu dur, et on a l’impression de rien avoir à faire ! Pour des personnes qui se posent comme moi la question de s’engager dans l’active, on aimerait y rester. Mais bon, ce n’est pas pour tout de suite, et puis maintenant on s’est engagé pour participer aux périodes proposées par nos régiments, donc ça permet de patienter jusqu’à la fin des études !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Annvers pour ce retex vivant :super:

On pourrait préciser ton titre avec le nom de la brigade ;)

C'est intelligent en plus d'être dans l'ère du temps de grouper la formation au sein de la brigade elle même.

Pour Marsouin: je connaissais celle à la fourragère pour certains régiments de la BP.

Pour les autres, je ne saurais te dire....

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'espère qu'elle est dans tous les régiments, ça apporte une certaine fierté et une autre façon de voir son béret ou ses fouragères que si on nous les remet comme ça lors du paquetage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'espère qu'elle est dans tous les régiments, ça apporte une certaine fierté et une autre façon de voir son béret ou ses fouragères que si on nous les remet comme ça lors du paquetage.

ça développe la cohésion et l'esprit de corps dans le groupe qui le fait, le rapprochement avec les cadres et les unités dans lesquelles ils vont servir.

Acquis dans l'effort, ça n'en sera que plus respectable par les "anciens". Réservistes comme actifs.

Un sentiment plus grand d'appartenance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça développe la cohésion et l'esprit de corps dans le groupe qui le fait, le rapprochement avec les cadres et les unités dans lesquelles ils vont servir.

Acquis dans l'effort, ça n'en sera que plus respectable par les "anciens". Réservistes comme actifs.

Un sentiment plus grand d'appartenance.

Voila le mot qu'il me fallais : "acquis dans l'effort", mérité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

Pour tout te dire, je ne sais pas si ça se fait dans toutes les FMIR.

On perçoit la tarte en même temps que le paquetage, on l'essaie juste pour voir si c'est la bonne taille, et après tu la ranges précieusement dans ton armoire, jusqu'au jour où on te dit de préparer ton sac et de mettre la tarte dans ton sac!!!

Je sais qu'il existe pour les réservistes des marches à la fourragère aussi, effectivement. Pour les chasseurs alpins, ce sont des sommets à gravir, pour les régiments qui ne font pas partie de la brigade d'infanterie de montagne, ce sont des marches mais pas forcément en montagne. et c'est tout à fait ça, "acquis dans l'effort". On se sert les coudes, on avance, pour que tout en haut, on soit fiers d'arborer la tarte!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Modérateur

Du dimanche 24 février au samedi 9 mars 2013 s'est déroulé la FMIR pour les futurs réservistes du 93ème RAM, mais aussi du 7ème et 13ème BCA, du 4ème RC et le 2ème régiment étranger du génie, à Varces.

Le retex fait par Annver concernant la FMIR de cet été pour les futurs réservistes de la 27ème BIM étant déjà bien complet, je ne vais pas faire un "article-doublon". Je reviendrai simplement sur certains points marquants et quelques anecdotes qui font de cette formation militaire initiale du réserviste un bon souvenir.

 

 

Les 1ers jours ont également été consacrés aux cours principalement et à l'IST-C avec le passage des modules Alpa et Bravo – modules qui ont été validés par tous les participants.

A noter également, l'initiation au PO : apprendre à franchir les obstacles bas et moyens, à se réceptionner, … Pour ce qui est des obstacles non obligatoires (la planche, la fosse, … ) pour les féminines, les encadrants nous ont laissé le choix de les franchir ou non ; j'ai, personnellement, tenu à les franchir.

La fin de semaine a été marquée par le départ sur le terrain : marche en début de nuit pour se rendre sur place, installation du bivouac, nuit sur le terrain (avec des températures comprises entre -5 ° et -7 ° environ... le sac de couchage TTA montre quelque peu ses limites : nous avons froid bien que nous soyons tous serrés les uns contre les autres !), et le lendemain journée de combat par groupes de 6-8 GV (mise en pratique des déplacements : en tiroir, en perroquet, … tir à blanc, compte-rendu, etc).

 

Le début de la deuxième semaine fut plus calme avec les cours de secourisme (PSC1), les footings, … et l'ordre serré en vue de la cérémonie pour la fin de la FMIR. L'encadrement nous fait visiter le quartier au pas dès que l'occasion se présente : autant dire que nous commençons à le connaître !

 

Le jeudi matin nous repartons sur le terrain pour une nouvelle journée de combat par groupes : les déplacements sont plus rapides, des habitudes se créent, … Nous mettons également en pratique les cours de transmission, et le soir nous testons les lunettes de vision nocturne. Nuit sur le terrain : les températures sont plus douces, mais la pluie est de la partie. L'encadrement profite aussi de la nuit pour nous mettre un petit coup de pression peu de temps après que nous nous soyons endormis : grenades à plâtre, tir à blanc, … Une belle pagaille entre les personnes qui n'ont pas pu se rhabiller entièrement, celles qui sont en chaussettes, etc !

 

De retour du terrain, remise en condition du matériel (nettoyage du FAMAS... pendant 5h environ) puis du personnel. Les répétitions pour la cérémonie reprennent : OS, OS, et encore OS. Nous apprenons que nous défilerons avec la baïonnette au canon.

Dernier jour : cérémonie en présence du chef de corps, de l'amicale du 93ème RAM, de militaires d'active, et des familles. Marche au pas en deux sections avec, effectivement, la baïonnette (tout le monde va bien!) sur la place d'armes. Puis, petite collation avec les familles, l'encadrement, etc.

 

Bilan personnel :

De très bons souvenirs de cette FMIR : un encadrement très investi, de belles rencontres, et un programme plutôt chargé qui nous a permis de découvrir un certain nombre de facettes de la réserve et du métier de militaire.

 

 

Brünhild

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Brünhild pour ce  Retex complémentaire :super:

 

Ils vous forment au PSC1 mais le SC1 est il dispensé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Modérateur

Merci Brünhild pour ce  Retex complémentaire :super:

 

Ils vous forment au PSC1 mais le SC1 est il dispensé ?

 

Non, nous avons été formé uniquement au PSC1. Le SC1 ne nous a pas été dispensé, et j'ignore si il le sera à un moment ou à un autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Annver,

 

Je faisais partie des réservistes qui revenaient de montagne quand vous commenciez votre FMIR (on a perçu les FAMAS et les trans pour vous).

 

Tu as fait des périodes depuis ta FMIR ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

@Brunhild: vous avez fait plus de choses que nous, ou en tout cas votre FMIR était différente. Pour nous, pas de cérémonie de fin de formation, pas de PSC1, et on n a pas pu finir le module bravo... Et il faisait moins froid!!

@Windu: j ai participe aux JCR en novembre, et a la période de validation du module bravo. Malheureusement, je n ai pas pu participe aux autres périodes. Je serai la a la période Choucas en août. Et toi? Tu as fait quoi comme période?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais à la validation bravo en avril et j'ai fait toutes les périodes depuis. Sinon oui, je vais au choucas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en effet. J'étais parmi ceux qui ont eu droit à une remise de galon. Et j'avais une barbe. Ça te dit quelque chose ? 

 

En tout cas votre FMIR avait l'air pas mal. La mienne je me rappelle surtout avoir couru et pompé. Pas de visite du musée des troupes de montagne !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

Pour être honnête Windu, je me souviens très bien de la remise de galons ou ils nous ont fait croire qu'on sortait du quartier, et en fait qu'ils nous ont balade a l'interieur. Par contre je ne me souviens pas des têtes de tout le monde...

Au sujet du musée des troupes de montagne, en fait comme le 7 était en plein déménagement l été dernier, ils n'ont pas eu le temps de nous convoquer avant la FMIR pour qu'on signe le contrat et qu'on perçoive notre paquetage. Du coup ceux du 7 sont arrives le jeudi au lieu du dimanche pour faire tout ça. On a fait des séances de sport, pris quelques cours d avance avant que les autres n'arrivent, et les cadres nous ont emmené a la bastille visiter le musée. C est vrai que c était une chance!!

Mais on a aussi bien pompé. Et comme certains n étaient pas très motives ou pas aptes a obéir aux ordres, on a eu le droit à énormément de gainage, des sorties en plus pour remotiver certains et qu'ils comprennent l'idee de cohésion, et au vidage complet des armoires civiles et militaires. C est a dire sortir tout en dehors du bâtiment, attendre que le sergent liste toutes les affaires du paquetage et vérifier que tout le monde l'a, tout remettre dans les sacs, et avoir 10 min pour ranger l armoire comme les 30 autres réservistes.

De bons souvenirs

Et on se voit au Choucas alors!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Brünhild pour ce  Retex complémentaire :super:

 

Ils vous forment au PSC1 mais le SC1 est il dispensé ?

 

Seul le PSC1 fait partie du bagage initial FMIR Le SC1 est dispensé "normalement" dans la suite des activités et convocations.

 

@Brunhild: vous avez fait plus de choses que nous, ou en tout cas votre FMIR était différente. Pour nous, pas de cérémonie de fin de formation, pas de PSC1, et on n a pas pu finir le module bravo... Et il faisait moins froid!!

 

Pas de PSC1= pas de validation de FMIR ni obtention du CP-R....

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recent Status Updates

    • kathryn

      Bonjour,
      Pouvez-vous m'aider ?
      J'ai un fils qui c'est inscrit au CIRFA pour intégrer l'armée de terre en tant que mécanicien.
      Suite à ça il a été convoqué à Nancy pour passer les épreuves en 2019.
      Il a été refusé pour intégrer l'armée.
      Ma question est :  Pourquoi ?
      Nous n'avons eu aucune explication, aussi bien par le CIRFA que par le centre de Nancy où il a passé ses épreuves.
      Pourtant le dossier était complet ; et puis très positif d'après la conseillère du CIRFA  qui nous l'a lu ; avec un bon retour pour les notes en générales et commentaires.
      Mon fils et moi sommes très déçus de ne pas avoir la raison du refus car il ne peut pas progresser, voir s'améliorer si aucune explication n'est donnée ?
      Merci de vos réponses, cordialement.
      · 0 replies
    • BOUILLANT  »  Bouchon-Gras 49

      Bonjour, j'ai un grand oncle dont j'ai trouvé la photo en tenue de militaire, il est né en 1905 et la photo peut dater de 1925 ou plus. Je n'arrive pas à déterminer à quelle unité il appartenait. Sur les réponses j'ai pensé qu'il pouvait appartenir au régiment de char de combat et le 1 sur le col est-il en rapport avec le 501?
      En vous remerciant par avance de votre réponse
      · 0 replies
    • Agathe106  »  Bouchon-Gras 49

      Bonjour,
      je souhaite savoir quel est le nombre de personnes (de la famille) pouvant être présent lors d'une cérémonie de képis pour le 6eme RG  ? 
      Merci de votre réponse
      AM
       
      · 0 replies
    • karukera1960  »  berogeitabi

      Bonjour
      Apres 10 ans dans l'armée cela me donne t'il des  Bonifications pour la retraite? merci
      · 2 replies
    • Ballerine111  »  berogeitabi

      Bonjour, je découvre" ce forum.
      Maman d'un jeune homme de 19 ans qui vient d'intégrer le CFIM de Hyères le 3 Février 2020, pour ensuite poursuivre une formation spécialisée dans au 54éme régiment d'Hyères, je me pose de nombreuses questions.
      Je vis très difficilement la séparation, la distance, mais je ne lui montre pas.
      Au cours de ses 3 premiers mois de formation initiale militaire, quelles sont les "étapes" importantes?  Remise du béret : conditions pour l'obtenir, quand?
      Remise de la fouragére : quand? Les proches sont ils invités?
      J'ai énormément de questions qui me "travaillent" et m'empêchent de dormir correctement, je pense que c'est légitime en tant que maman, ayant élevé seule son enfant qui quitte le nid.
      Merci d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre si vous le pouvez. 
      Bien à vous
       
      · 3 replies
  • Posts

    • Bonjour,    
    • Bonjour, Pas forcément la France, mais si il sait se battre, et qu'il possède un réseau (les Kurdes) qui ont, notamment, des armes, on ne sait jamais comment ça peut évoluer. Un traumatisme psychologique et...
    • C'est ce que l'on appelle de la propagande. Il est clair que l'image " vendeur " est celle du soldat formé à la dur type légionnaire ou commando qui marche, marche des kilomètres, pour rentrer nettoyer son arme puis dormir 2h dans les bois sous un bâche, réveillé à coup de grande. Puis orientation suive d'une embuscade, course, course avec le barda et l'armement... bref arrêt pour " déguster " un sardine crue puis c'est reparti pour du franchissement, le mur Breton et autre obstacles du parcours commando. Au détour un petit coxing ... pour finir par la remise de l'insigne épinglé à même la poitrine ( eh oui, c'est un homme un vrai, " même pas mal ).   Il y en a mais comme dit par berogeitabi et moi même, la majorité des militaires ne sont pas des " bêtes de guerre " , les classes consisterons par un coté administratif ( afin de régler tout ce qui est administratif à ton égard ) puis direction le magasin pour y toucher ton paquetage ( et surtout trouver les effets à ta taille, pointure... ), petit passage chez le coiffeur, puis commencera le sérieux, apprendre à marcher aux pas, savoir se présenter, saluer. Connaitre l'organisation des Armées et de ton armée puis de ton arme ( infanterie, artillerie, transmission... ) et de ton régiment, compagnie... N'oublions pas la visite médicale et le psychologue. Puis la définition des armes, le démontage/remontage, le maniement ( en toute sécurité ) et enfin le Graal ; le tir. On vérifiera que tu sais nager, on testera ton endurance par de petit footing. Tu peux également recevoir une formation de secourisme et autres suivant l'armée et l'arme.
    • Oui je me doute, je m'entraîne beaucoup je vais mettre toute les chance de mon côté, merci a vous
    • Merci d'aller te présenter avant toute chose!
×
×
  • Create New...