Jump to content

Les filières de recrutement de l'artillerie EVSO


Futurartilleur

Recommended Posts

Bonjour, j'écris ce poste juste après avoir écris ma présentation dans la catégorie présentation du forum.

J'aimerai entrer dans l'artillerie en tant que EVSO et je me pose des questions sur les filières de recrutement, je vais dans un premier temps faire un petit résumé de ce que je crois connaître, n'hésitez pas à me corriger si besoin, puis je poserai mes questions.

J'ai cru comprendre que l'artillerie est divisée en 3 parties :

L'AFA (appui feu artillerie) qui regroupe les canons, mortiers et lance roquette unitaire, on peut y travailler dans une équipe de pièce ou dans une cellule de combat.

La CAF (coordination appui feu) qui sert l'aquisition des objectifs et leur traitements, on y travaille dans l'observation, dans l'équipe de liaison.

La DSA (défense sol-air) qui regroupe les arme anti aériennees et de très courte portée, on y travaille dans une cellule de combat ou dans une équipe de mise en oeuvre des différents matériels.

Je ne comprends quelles sont les métiers derrière ces filières et à quoi peut ressembler leurs quotidiens, j'ai lu que l'AFA est l'artillerie d'arrière et la CAF d'avant, je ne saisis cependant pas ces termes.

Quels sont les métiers pour un EVSO dans ces différentes fillières, lesquels sont plutôt en retrait ou plutôt dans la mélée (je sais que l'artillerie est une arme de soutien mais j'ai lu que certains accompagnent les troupes d'infanteries pour du renseignement, est ce vrai ?), quels est leurs quotidiens, leurs missions, leurs évolutions de carrières ?

Je vous remercie pour les réponses que vous pouvez m'apporter car je suis un perdu et je ne trouve pas les informations sur le forum, en cirfa, ou sur les sites de recrutements et de la défense.

Je vous prie de m'excuser pour les éventuelles fautes d'orthographes.

 
Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

3 parties, je ne pense pas, je connais l'artillerie

- Sol- sol, appui direct par les feux aux troupes au sol,

et la Sol-air, défense contre les aéronefs.

Dans ta partie"Coordination des feux" il y a les éléments d'observation qui donnent les coordonnées des points à traiter, ils font souvent route avec les éléments de l'avant pour "trouver" l'ennemi.

Une fois repéré, les coordonnées sont transmises au PC, situé à l'arrière qui priorise les points à traiter et ordonne les tirs.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 5 heures, Futurartilleur a dit :

L'AFA (appui feu artillerie) qui regroupe les canons, mortiers et lance roquette unitaire, on peut y travailler dans une équipe de pièce ou dans une cellule de combat.

Bonjour.

le poste de début de carrière du sous officier artilleur sol/sol. Il y est employé en tant que chef de pièce. C'est à dire responsable de la mise en oeuvre d'un canon (la pièce) pour en assurer les tirs, responsable des hommes servants ce canon, responsable de l'entretien de ce canon, du camion tracteur éventuellement et de l'instruction des hommes de sa pièce. Selon le canon servi, le nombre d'hommes servants la pièce, varie.

On parle de l'arrière, car la batterie de tir est positionnée en arrière du champ de bataille, éloignée de plusieurs kilomètres du front et des objectifs à traiter. La portée d'un AUF1 par exemple allant jusqu'à 24 kms.

Il y a 5 heures, Futurartilleur a dit :

La CAF (coordination appui feu) qui sert l'aquisition des objectifs et leur traitements, on y travaille dans l'observation, dans l'équipe de liaison.

En effet, il s'agit bien de déterminer les coordonnées d'un objectif, les transmettre au sous-officier et officier responsables des tirs, assurer les réglages du tir. 

On parle de l'avant, car l'observateur d'artillerie se positionne près du front afin de pouvoir assurer l'observation (à l'oeil nu, jumelles) de l'arrivée des tirs et le réglage de ces tirs. 

On parle d'équipe de liaison et d'observation. Observation Ok c'est vu. Liaison, car chaque équipe travaille détachée de sa propre batterie de tir pour travailler auprès d'un régiment dit "appuyé". Elle intervient en soutien "technique" auprès d'un régiment d'infanterie par exemple, pour permettre à ce régiment de demander un appui feu, le plus pertinent possible afin de poursuivre sa progression sur le terrain. L'équipe assure donc la liaison entre la batterie de tir du régiment d'artillerie et le régiment d'infanterie "appuyé".

Ce sont des sous-officiers plus anciens avec plus d'expérience qui travaillent dans cette équipe. En général d'anciens chefs de pièces.

Il y a 5 heures, Futurartilleur a dit :

La DSA (défense sol-air) qui regroupe les arme anti aériennees et de très courte portée, on y travaille dans une cellule de combat ou dans une équipe de mise en oeuvre des différents matériels.

Une batterie de tir, en position de tir, doit tout de même assurer la défense de sa position sur laquelle elle peut rester plusieurs heures. Il lui est donc nécessaire d'avoir une défense rapprochée et une défense anti-aérienne. 

Les sous-officiers oeuvrant dans cette défense anti-aérienne sont là aussi souvent d'anciens chefs de pièces. Mais pas nécessairement.

Il y a 5 heures, Futurartilleur a dit :

Je ne comprends quelles sont les métiers derrière ces filières et à quoi peut ressembler leurs quotidiens, j'ai lu que l'AFA est l'artillerie d'arrière et la CAF d'avant, je ne saisis cependant pas ces termes.

Quels sont les métiers pour un EVSO dans ces différentes fillières, lesquels sont plutôt en retrait ou plutôt dans la mélée (je sais que l'artillerie est une arme de soutien mais j'ai lu que certains accompagnent les troupes d'infanteries pour du renseignement, est ce vrai ?), quels est leurs quotidiens, leurs missions, leurs évolutions de carrières ?

Pour arrière et avant, je vous ai répondu plus haut.

Dans l'artillerie sol/sol, au sein de la batterie de tir, vous allez trouver les équipes de pièces avec chacune un sous-off chef de pièce (1er poste tenu en début de carrière). Ensuite un sous-off plus ancien responsable de l'équipe de préparation des tirs et travaillant au sein du PC de la batterie (ça a dû changer de nom) un autre sous-off plus ancien responsable de l'équipe de topographie, en charge de déterminer sur le terrain les coordonnées de la position de tir, un sous-off, adjudant de batterie, responsable sur le terrain de la mise en oeuvre de la défense rapprochée et de la mise en oeuvre de la défense anti aérienne de la batterie de tir. Voila les sous-off de l'arrière.

Auquel on peut rajouter un sous/off, spécialité auto engins blindés, pour le dépannage des véhicules et un ou plusieurs sous/off responsable de la logistique (munitions, carburants, alimentation...). Mais ces sous/off, bien que dans un régiment d'artillerie sont des mécanos, des comptables...

A l'avant, les sous-off des équipes de liaison, d'observation. En charge du réglage des tirs. Ce sont des artilleurs. Auquel on peut adjoindre un sous/off avec une spécialité transmissions, responsable de l'établissement et du maintien des liaisons.

On retient: 

En début de carrière, un sous/off artillerie sol/sol est chef de pièce. Puis selon les places disponibles au régiment, les examens qu'il réussit, les gardes détenus, il évolue vers les emplois décrits plus haut, indifféremment à l'avant ou l'arrière, considérant cependant qu'il y a plus de possibilités d'emploi à l'arrière qui est de toutes façons le coeur de métier de l'artilleur. A savoir tirer au canon et sentir l'odeur de la poudre. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bonjour, apres avoir lu les différentes réponses, je suis surprit de voir que les postes liés à la coordinations appuis feux soient réservés à des "anciens" au poste de Chef de pièces vu que la spe CAF est un choix à l'entrée de l'ensoa ... je ne comprend pas trop du coup ! Pourquoi enseigner cette spe à la sorti de l'ensoa Si Cest pour finir Chef de pièce en regiment ...

merci !

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bakoua

    Posted

    Bonjour, Je m'interroge sur les modalités me permettant de devenir réserviste opérationnel ou citoyen. Concernant la réserve citoyenne, je découvre plusieurs liens sur votre forum ou ailleurs, mais les liens sont cassés ou obsolètes. A priori on me redirige sur ce site, mais je ne vois que des missions en réserve opérationnelle : https://www.reservistes.defense.gouv.fr/ La réserve citoyenne n'existe peut être plus ? Merci  

    Bakoua

    Posted

    Je suis également intéressé, ce n'est pas évident de prendre position ne connaissant pas l'envers du décors de ces différentes entités.

    Marie111222

    Posted

    Bonjours , jais dénoncer mon contrat car la spécialité me plaisait pas jais voulue contacter directement mon cirfa mais celui-ci m’a dit que ne peut pas me reprendre car jais une FGI donc ses a moi d’aller démarcher l’es régiment  mais jais que des refus et a coter de ça d’autre cirfa me dise que ses possible de re ouvrir un dossier en cirfa donc je suis un peut perdu 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Effectivement, mais bon c'est une histoire de temps et de passience. Bon attention, partir dans les DOM-TOM, se nomme partir en "campagne", l'OPEX ce sont des opérations extérieur, façon douce de dire partir dans une zone de combat et donc à risque et personne n'est prêt a envoyer des "enfants" dans une zone de combat avec ce que ça sous-entend. Son SIGYCOP indique un 2 dans la partie G, "état Général" c'est large, une scoliose, du surpoids... Dommage qu'elle ne sache pas la cause, afin de solutionner le soucis. Mécanicienne, elle partira forcément, le rôle d'un marin est d'embarquer et avec cette spécialité, peu de chance de rester à terre. Il faut qu'elle garde le morale, qu'elle s'accroche, qu'est ce que, quelques mois dans une vie... bon pour un jeune je sais la vision n'est pas la même mais cependant il lui faut savoir être patiente, s'accrocher, ça va venir !

    Tintinduweb

    Posted

    Elle dort dans une chambre isolée des autres filles majeures, elle a même interdiction de se rendre dans leur chambre pour "papoter" ! A Paris pour le 14 juillet, ça ne posait pas de problèmes, mineures et majeures étaient "ensemble"... Bon après, ce n'est pas bien grave mais du coup, ça la marginalise encore un peu... Et bien sûr, les garçons sont logés à l'étage en dessous ! Concernant sa période de probation prolongée de 6 mois, ses instructeurs se demandent si ce n'est pas lié avec son inaptitude de 11 mois aux opex, mais sans en être sûrs. Ce qui ne rassure pas, ou en tout cas ce qui contrarie, c'est que cette période a été prolongée pour "raison de santé", sans autre explication... 🤔 Pour en revenir au fait que les mineurs ne partent pas en opex, personne ne lui a dit, même pas à la PMM ! Et pourtant, la Marine recrute dès 17 ans (16 pour les mousses)... On a même signé en tant que parents une autorisation pour partir aux DOM-TOM !? Bon maintenant, ma fille l'accepte et va prendre son mal en patience. Elle l'aurait su avant n'aurait pas entamé sa détermination ! Et sinon, elle a choisi MOMACHINE !      
×
×
  • Create New...