Jump to content

Quelques questions sur l'ENSOA


Gaetan62

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Il y à environ un an j'avais pris rendez-vous au CIRFA de Lille, je n'avais que 16 ans et demi et ils étaient en VigiPirate donc je n'ai pas pu rentrer et on m'a seulement dit de prendre rendez-vous dans un an, ce que j'ai donc fait. Je souhaitais avoir les réponses à mes questions sur St Maixent, je compte bientôt retourner au CIRFA mais j'aimerais d'abord poser mes questions ici afin de ne pas passer pour quelqu'un qui ne cherche pas un minimum d'information, surtout que sur le site de l'ENSOA on y trouve très peu d'informations.

Voici mes questions :

- Que faire après les 8 mois à l'ENSOA  ?

- Quelles sont les différentes spécialités proposées par l'ENSOA (en tant que sous officier direct, pas en tant qu'EVAT)  et quand les choisir ? (Avant ou pendant l'inscription)

- J'ai vu dans certains forums et vidéos Youtube que les élèves interviewés savaient déjà dans quel bataillon/régiment ils souhaitaient finir, comment le choisir ? Ca se choisi selon la spécialité ? Le lieu ?

- J'ai lu des articles traitant de "Stratégies de survie et modalités d'actions individuelle et collective en situation de chaos", est-ce que ce genre de spécialité ou d'école existe-t-elles vraiment ? Si oui sont elles accessibles après St-Maixent ? Car ca m'intéresse énormément.

- Cette dernière question est plus globale (elle n'est pas ciblée uniquement sur l'ENSOA) étant donné que la retraite militaire est assez tôt, quels débouchés avons-nous après une carrière militaire ?

Voilà c'est à peu près tout pour mes questions, en attente de vos futurs réponse, cordialement, Gaetan :kepiblanc:

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

De mon temps, on entrait à St Maixent avec une spécialité définie, fantassin, transmetteur, administratif, pilote hélico (à l'époque il y avait encore des sgt pilotes);

après les 9mois de formation, on partait en école de spécialisation donc faire la spé avec laquelle on est entré à St Maix, après l'amphi où on choisissait son arme (infanterie, TDM, Alat, Génie, etc...) selon ton classement.

le choix du régiment se faisait à l'issue de la spé.

"Stratégies de survie et modalités d'actions individuelle et collective en situation de chaos" à mon avis cela s'appelle un stage commando à Mt Louis et/ou Collioures

ta reconversion dépend déjà de ta spé et ce que tu veux faire après, en rapport ou non avec ton ancienne spé.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

D'accord, merci beaucoup pour cette réponse, je vais aller me renseigner sur les stages commando pour en savoir d'avantage ;)

Je prends en note toutes ces informations afin d'approfondir mes recherches, merci encore !

Link to comment
Share on other sites

Alors oui après 8 mois tu fais ta spé. Moi elle est de 4 mois et après régiment. Sauf exception, tu choisis ta spé, tu intègre l'école puis a la fin selon ton classement tu choisis ton régiment. Il y a énormément de spé.. :) après il y a une aide a la reconversion (a partir d'un certain temps de service). Donc avec Fred on est d'accord sur nos explications :D le reste, n'hésite pas a demander a un conseiller (ou plusieurs différents, je te le conseille). Si tu as d'autres questions n'hésite pas

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour.

A mon époque, on entrait à St Maixent en ayant déjà sa spécialité (transmetteur, comptable, fantassin, cusinier, etc etc..), ou déjà son arme (infanterie, artillerie, arme blindée cavalerie etc etc...)  ou rien du tout.

A la fin des 8 mois de St Maixent, un classement est établi en fonction du résultat à l'examen final et lors de l'amphi, on choisissait soit son arme, soit sa spécialité, soit les deux. 

En suite c'est le départ en école d'application. En effet à Saint Maixent on ne fait que du mili et ensuite il faut apprendre sa spécialisation.

Après l'école d'application et son l'examen final, on est muté en unité (régiment, état major, etc etc...) et on débute véritablement sa carrière de sous-officier.

la période en école d'appli est plus ou moins longue en fonction de la spéc choisie.

Il y a 19 heures, Gaetan62 a dit :

Cette dernière question est plus globale (elle n'est pas ciblée uniquement sur l'ENSOA) étant donné que la retraite militaire est assez tôt, quels débouchés avons-nous après une carrière militaire ?

Attention. Aujourd'hui un militaire (sous-officier) peut faire valoir ses droits à retraite dite "à jouissance immédiate" à partir de 17 ans de services révolus. mais elle ne validera que 17 ans de travail et c'est bien logique. La pension de retraite ainsi versée, permet rarement de se reposer sur ses lauriers et nécessite donc de retravailler. Cette fameuse reconversion est soumise à des directives annuelles, qui changent donc régulièrement la donne.

En règle générale, sont pris en compte, l'ancienneté, la spécialité, le garde détenu au départ de l'institution. Cela conditionne l'obtention de telle ou telle aide à la reconversion. 

Mais aucun débouché n'est fermé, tout est libre. Cependant il n'y aura pas forcément une aide adapté à chaque projet. De plus l'institution tiendra compte de la spécialité que vous possédez, reconvertible directement ou non dans le secteur civil. Un cusinier peut se reconvertir sans aide spécifique alors qu'un fantassin ne le pourra pas aussi aisément.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...