Jump to content

Intégration SSA


tobonarine

Recommended Posts

  • Moderator

Bonjour,

Dans ma section j'ai un Aux san (2 même mais chut) qui est moniteur PSC1, PSE1, PSE2, SC1, SC2... Bref il est calé à mort. Ça me fend le cœur de le voir éventuellement partir chez les pompiers.

Je pense qu'il existe une passerelle entre l'armée de terre et le SSA. De quelles sortes sont-elles? Il veut rester dans l'ops mais en restant à se place actuelle il n'évoluera pas dans la branche santé.

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Le soucis, c'est que le personnel spécialisé SSA n'est pas autant "ops" comme un aux san.

Il l'est mais ce n'est pas pareil.

Les alternatives:

Le concours EPPA et in fine sous off.

L'affectation en CMA et ensuite une évolution dans la chaîne RH santé au profit d'une mutation en CMA voir CISA vue ses qualif et surement son expérience.

Un autre choix, à mon sens, sans aucun intérêt: faire l'école d'aide soignant. ça ne lui apportera strictement rien dans ses domaines de compétences de santé d'urgences, il ira à coup sur en CMA mais ça l'amputera du droit à la reconversion (diplôme transposable dans le civil) et il restera EVAT.

Pour l'après armée, faire aide soignant dans le civil comme 2ème carrière après avoir été aux san section dans un régiment ops, c'est un peu comme le cascadeur qui devient balayeur.

Le sort des EVAT a été négligé dans la restructuration du SSA suite au livre blanc. Rien n'a été pensée pour leur évolution ni leur fidélisation.

Rien que le SC2 est une hypocrisie. ça permet aux personnels détenteur de cette qualif de pratiquer des soins type paramedic uniquement sur le sol étranger. Légalement, ils n'ont rien droit de faire d'autre que du secourisme sur le sol national. Heureusement que nous préservons leurs compétences en les laissant faire des soins en CMA ou sur le terrain et qu'ils sont souple pour accepter de pratiquer en toute illégalité des soins du domaine paramédicale et médical.

ça ne leur apporte rien pour le civil en dehors de ceux qui voudront aller en SMP ou autre organisme idoine.

En attendant, le SC2 économise la consommation d'infirmiers et les médecins sur zones de combat. Sympa la reconnaissance hein ?

bref, la n'est pas la question.

Je lui conseil de tenter l'EPPA. Il repart pour 3 ans d'études et 5 ans à rendre mais au moins, il sortira avec une licence d'infirmier, continuer dans sa branche voir dans un régiment ops voir même BFST.

Et lorsqu'il raccrochera, il pourra faire et aller ou il veut dans le civil.

J'me rencarde auprès des anciens.

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

C'est plus relatif aux affectations en CMA placés dans certaines brigades.

C'est sur que les CMA à la BP, BIM, BFST, BLB (pour ne citer qu'eux) sont plus tournés vers le soutien des hommes aux contact et plus souvent projetés.

Mais il n'y a pas de chasse gardée hormis détenir des spé particulières type chute ops par exemple. Un infirmier peut muter d'un Régiment du Train à un RPIMa s'il est simplement apte TAP, qu'il le demande et qu'il y a de la place. Pour les aux san, ça reste affectation aussi longtemps qu'il le souhaite en régiment. Mais la mobilité devient plus facile d'après ce que j'ai entendu.

Ce qui ne veut pas dire que les autres sont à la remorque. J'ai rencontré un infirmier AA qui est revenu d'OMLT avec une VM.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bonjour,

Tout de manière c'est bien connu dans le SSA, si t'es pas médecin tu n'ai rien....

Ce qui est blasant car je connais des auxsan qui de part le professionnalisme et leur motivation donne une meilleur image du SSA que certains médecins qui, on se demande si ils sont militaire et pourquoi ils sont là.

Enfin ce n'est que mon avis mais je le vis depuis plus de 23 ans.......

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • Moderator

Un concours sur titre pour le recrutement des infirmier(e)s de la Défense,

date limite de retrait du dossier d'inscription est fixée au 7 décembre 2015, à 12 heures, heure de Paris

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=1F0216D3E8E451FFD9171BB0ED3CD717.tpdila09v_2?cidTexte=JORFTEXT000031415116&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000031415018

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • Moderator
  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

je souhaiterais revenir sur la qualif SC 2 : cela n'a rien n'hypocrite. Je ne pense pas que l'on passe des diplômes dans l'armée uniquement pour satisfaire sa reconversion. Tout vient à point qui sait attendre.

De même être qualifié SC2 et moniteur secourisme + une expérience de terrain peut faire l'objet d'une très bonne reconversion. J'ai un ami , ex aide soignant mili avec les qualifs secourisme et sauvetage au combat , qui a complété ses acquis avec des diplômes internationnaux ( PHTLS etc) et qui est désormais responsable du secteur sanitaire pour une société type AREVA en Afrique . Comme quoi on y arrive toujours

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • Moderator
  • Moderator

Arrêté du 3 février 2016 autorisant au titre de l'année 2016 l'ouverture de la sélection professionnelle permettant de suivre une formation en vue de l'obtention du diplôme d'Etat d'infirmier ou d'un certificat équivalent

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=88843021CC63775CCF57DD1B214BB939.tpdila14v_3?cidTexte=JORFTEXT000032093427&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000032093262

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • Moderator
  • 4 months later...
Le 31/05/2014 à 12:08, bernard10 a dit :

Bonjour,

Tout de manière c'est bien connu dans le SSA, si t'es pas médecin tu n'ai rien....

Ce qui est blasant car je connais des auxsan qui de part le professionnalisme et leur motivation donne une meilleur image du SSA que certains médecins qui, on se demande si ils sont militaire et pourquoi ils sont là.

Enfin ce n'est que mon avis mais je le vis depuis plus de 23 ans.......

Bonjour,

Je viens de postuler comme réserviste santé médecine, et depuis 6 mois je cherche des infos à ce sujet, cependant impossible d'en trouver dès qu'il s'agit de médecine, y a-t-il une raison à cela?

Je passe ma visite médicale le 25 octobre à Charleville-Mézières, 42 ans en quasi parfaite santé , ayant lu vos poste vous me semblez très informé, pourriez-vous me conseiller sur la meilleure voie à suivre concernant:

le choix du leu d'affectation

savez-vous si nous avons accès à des modules de formations médicale de terrain?  je souhaite me former en médecine catastrophe /militaire/urgences

Comment se font les choix de module? est-ce à la demande? 

Puis-je demander à intégrer n'importe quel régiment/unité?

Point de vue rémunération pourquoi ne trouve-ton rien sur les internes/médecins?

Merci du temps que vous porterez à me répondre.

Cotroni

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Salut,

Il y a 6 heures, Cotroni a dit :

depuis 6 mois je cherche des infos à ce sujet, cependant impossible d'en trouver dès qu'il s'agit de médecine, y a-t-il une raison à cela?

Simplement que les réservistes médecins ne communiquent pas, désolé.

On a pas de RETEX ( retour d' expérience ) donc difficile de répondre.

Il y a 6 heures, Cotroni a dit :

Je passe ma visite médicale le 25 octobre à Charleville-Mézières, 42 ans en quasi parfaite santé

Donc ça ne posera pas de problèmes !

 

Pour la solde je t' ai déjà répondu, je rajouterai juste que la solde de réserviste n' est pas imposable.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • Moderator


  • Posts

    ArmandT

    Posted

    Bonjour, La semaine prochaine je me rends au CSO de Lyon dans la spécialité Officier Sous-Contrat Pilote et je suis en train de réfléchir si je reporterai où non la date des sélections  en raison de mon niveau physique. En effet je réalise 14 tractions complète et 54 squats en 60 secondes, le bémol est pour le luc-leger où je n'arrive pas à dépasser le palier 8. Je me dis que sur le moment ma motivation et mon dépassement de soi sera extrême donc je pourrai surement arriver au palier 9. Que pensez-vous de mes statistiques sachant je me présente en tant que futur OSC-P. Cordialement.

    Thierry7402

    Posted

    Un officier du 91e RI de Charleville   Un autre des troupes coloniales Bonne soirée et encore merci pour votre aide       

    Thierry7402

    Posted

    Merci beaucoup pour ces premières identifications. Pour le soldat allemand ça confirme mon appréciation. Il s'agit pourtant de la photo utilisée et communément admise pour illustrer le père d'Arthur Rimbaud, Frédéric Rimbaud dont j'ai écris justement la biographie (l'Honneur du Capitaine Rimbaud). Les raisons du choix de cette photo sont toujours un mystère même si ce personnage a un visage très particulier.  Bonne soirée 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Je lis Rimbaud père sur le descriptif de la photo. Hors : Frédéric Rimbaud entre dans l'infanterie, comme simple recrue, en 1832. Il est alors âgé de 18 ans. Doté d'une bonne instruction et d'une intelligence certaine, il est presque aussitôt promu sergent-major. En 1841, il obtient le grade de lieutenant et est envoyé à Oran, en Algérie, où il participe à la conquête du pays, ainsi qu'à l'expédition du Maroc, en 1844, contre les troupes d'Abd el-Kader, soutenant les Algériens dans leur lutte contre la domination française. En 1850, Frédéric Rimbaud est rapatrié, promu capitaine en 1852, et affecté à la garnison de Mézières, dans les Ardennes. En 1854, il reçoit, pour les postes occupés en Algérie, la distinction de Chevalier de la Légion d'honneur. Jusqu'en 1856, il participe épisodiquement à la guerre de Crimée, opposant le Royaume-Uni et la France à la Russie, et pour laquelle il reçoit la médaille de Crimée. De retour de Crimée, le capitaine est affecté à Grenoble. En 1859, il participe à la campagne d'Italie, guerre d'indépendance opposant la France et le royaume de Piémont-Sardaigne à l'empire d'Autriche, pour laquelle il reçoit la médaille de la valeur militaire sarde. En 1864, Frédéric Rimbaud quitte l'armée pour se retirer près des racines paternelles, à Dijon, en Côte-d'Or. (Source : Wikipédia) Le personnage en photo porte un uniforme de style allemand, en tout cas pas français. Sergent chef (à l'époque ; un chevron = sergent, deux chevrons = sergent chef, trois chevrons = sergent major) du 91ème régiment d'infanterie dans les années 1880 (entre 1870 et 1910) Ce militaire du 71 -ème régiment d'infanterie (empreinte de la grenade sur les bouton en laiton) porte une épaulette à franges et contre épaulette en canetille (broderie d'or) qui nous indique un lieutenant ou sous-lieutenant, malheureusement les galons en bas de ses manches ne sont pas visible. Période 1870-1890. Cavalier du 15ème régiment de Hussards, reconnaissable à son dolman bleu azur.   Sur la photo on aperçoit également sur la gauche de la photo, les plumes de casoar que l'on voit en entier ci dessus. Photo de conscription IIIème République (1870-1910).   Pour les autres, je regarderai demain.  
×
×
  • Create New...