Jump to content

Recommended Posts

  • Spécialiste

L'office national des anciens combattants met à disposition des enseignants d’Aquitaine une valise... pour expliquer les cérémonies ! Livrets explicatifs, maquette, pions : tout est fait pour aborder de façon ludique le thème des commémorations.(...)

valise-pedagogique_article_demi_colonne.

L’objectif est d’aider les enseignants à aborder le devoir de mémoire et l’esprit de Défense inscrits dans le socle commun de connaissances que les élèves doivent acquérir au cours de leur scolarité.(...)

Article et crédit photo : http://www.defense.gouv.fr/terre/a-la-une/explique-moi-une-ceremonie

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Bonne idée mais pourquoi pas emmener les élèves directement aux vraies cérémonies comme quand -du moins pour moi- en primaires on nous emmenait aux cérémonies du 11 novembre et du 8 mai.?

Mode humour noir ON

Je vais être mauvaise langue: faudrait foire bosser les profs des jours fériés.

Tu veux la révolution sociale en touchant aux acquis ?

Mode humour noir OFF

Cela n'est pas ma pensée : énormément de profs savent donner sans compter aux élèves.

C'est une très bonne suggestion et je pense que cela se fait par certain endroit.

Link to comment
Share on other sites

La proximité est facteur de confiance.

Rare sont les élèves de grande agglomération rencontrant leur instituteurs à la boulangerie du coin.

Sinon très bonne suggestion Marsouin, moi je n'ai pas eu la chance d'être emmené au cérémonie du 11 novembre ou 8 mai.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

En tant que porte drapeau, :178: je participe régulièrement aux cérémonies ; 8 mai, 11 novembre, journée des fusiliers, des déportés ...

Dans des villes régionales, Angers, Saumur, Cholet, Segrée et leurs banlieues et à chaque fois, une classe est associée à la cérémonie, soit en chantant, soit par la lecture de texte ...

Entouré par leurs instituteurs / trices ( professeurs des écoles ). Après on se retrouvent tous à l' hôtel de ville, pour un verre de l' amitié, où élus, militaires d' active, de réserve, anciens combattants, familles et jeunes peuvent discuter.

Pourquoi attendre après les instits, les parents ( nous ) peuvent emmenaient leurs enfants aux cérémonies et en profiter pour leur expliquer une page d' histoire !

Link to comment
Share on other sites

Dans le village où nous habitions, il fallait une délégation de la gendarmerie pour les cérémonies. Du coup j'accompagnais toujours mon père, et j'en était fier :)

Désormais, nous habitons dans une plus grande ville, et les cérémonies sont différentes..

Sinon, libre à chacun, aussi, de faire son propre devoir de mémoire, en se rendant par exemple en Normandie, Verdun, au mémorial de De Gaulles (d'ailleurs très interréssant), etc.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Oui mais ces voyages commémoratif ont un coup, non négligeable pour une famille ! ( déplacement, hébergement, entrées des musées ... )

Sinon, effectivement libre à chacun de s' y rendre !

J' ai eu la chance d' avoir des parents, qui mon fait découvrir les livres, qui mon emmenaient dans des lieux de mémoire et d' Histoire ;

le plateau de Gergovie, Colombey les deux églises, Oradour sur Glane ( qui m' a particulièrement marqué ! ) et puis y habitant avec mes parents, les plages du débarquement, les cimetières, mémorial, musées, stèles ...

Plus tard et adulte, j' ai continué, j' ai même fait découvrir à ma compagne, les Invalides, une journée complète ( rêve d' ado ) ... Bref,tout ça pour dire que ça dépend aussi de l' éducation et l' ouverture culturel et d' esprit, transmise par les parents !

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Oui, j' ai visité la Boisserie, demeure familiale du général de Gaulle, je me suis rendu sur sa tombe au petit cimetière de Colombey, ainsi qu' au pied de la grande croix de Lorraine.

Oradour sur Glane, te saisie d' effrois, te glace le sang, te coupe l' appétit, c' est indescriptible, il faut s' y rendre pour comprendre pleinement l' horreur du massacre qui s' y est déroulé !

La conservation du site pourrai faire croire que le temps c' est arrêté, il n' y a pas d' oiseaux, pas de bruit ...

Sinon, j' ai visité la maison natal du maréchal de Lattre de Tassigny à Mouilleron-en-Pareds, remplis de ses souvenirs, ainsi que le musée des deux victoires, car ce village de Vendée était aussi le lieu de naissance de Clemenceau.

Il y a des lieux intéressants partout, il suffit juste de s' intéresser et de chercher ! ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    SergeP

    Posted

    Bonjour ou bonsoir !  J'ai pour ambition de rentrer dans l'armée de terre et plus particulièrement poser mes bagages dans le régiment de cavalerie des Hautes Alpes, cependant je porte des lunettes et j'ai prévu de faire une opération de corrections laser, je voulais savoir si cette dite opération pouvait me fermer cette porte ou si elle ne me portait pas préjudice pour ce métier? Si l opération n est pas un problème, j ai le choix entre le lasik et le pkr et je voudrais aussi savoir si y en a une meilleur que l autre? Puisque j ai entendu dire qu avec l une des deux, les coups aux visages étaient a éviter pour prémunir le décollement de la rétine... J ignore si c est vrai pour le coup  Merci a vous pour vos réponses!

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous vous annoncer le décès de Henri BAUDINA, à l'âge de 95 ans. Il était Chevalier de la Légion d'Honneur depuis 2019, et faisait partie du Comité de la Drôme des Collines et du Vercors. Le 26 août 1944, âgé de 17 ans, alors qu'il avait rejoint les FTPF des FFI et participait aux violents combats contre les troupes nazies au-dessus de Nice, il est grièvement blessé par l'explosion d'un obus de mortier et laissé pour mort sur le champ de bataille à LEVENS. Récupéré par les troupes US, il est soigné dans un hôpital de campagne à GRASSE . Il est réformé en septembre 1946 et rejoint sa famille comme commerçant. Médaillé militaire, Croix de guerre avec étoile de bronze, Croix du combattant volontaire 39/45, il était Grand invalide de guerre. (Source : Gal. Christian Van Duynslager - Président de la SMLH, section de la Drôme)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Toi, je ne dis pas, mais ton conseillé, c'est un peu dommage... Je te mets un lien, je pense que tu y découvriras les avantages et les éventuels inconvénients, suivant tes attentes et demandes : https://www.defense-mobilite.fr/candidats/offre-de-service/travailler-dans-le-public/le-dispositif-derogatoire-de-reconversion-4139

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Oui, mais attention pour certaines spé, il faut attendre un an, pour retenter. Mon avis (qui reste qu'un avis), fini ton master, ça ne te seras que positif pour la suite et en parallèle prépare toi pour les tests et épreuves. Et comme disait Monsieur de La Fontaine "un tient vaut mieux que deux tu l'auras"   

    Tonymecan83

    Posted

    bonjour à tous  je suis actuellement en reconversion après 19 ans de service. J ai eu ma demande d agrément 41 39 2, entre temps j' ai effectué un entretien à la préfecture près de chez moi. la RH de la préfecture m'ont proposé de postuler avec la 41 38 8. Personnellement  ainsi que mon conseiller reconversion et ma RH ne connaissent cette agrément. Je voulais savoir les avantages et inconvénients  et de m éclairé sur  la 41 38 8 merci  a vous , très bonne journée à bientôt
×
×
  • Create New...