Jump to content

Recommended Posts

Bonjour, voilà j'ai passé une première fois le concours de sous-off de gendarmerie en Septembre dernier, malheureusement j'ai été recalé lors de l'épreuve sportive avec la note éliminatoire donc je me suis réinscris pour Mars prochain. Sous les conseils du CIR de Nantes j'ai également passé les tests du GAV le 19 octobre afin d'intégrer plus rapidement la gendarmerie. Seulement voilà, je suis toujours en attente des résultats alors qu'un de mes amis, qui les a passé un mois plus tard les a eu. N'étant pas satisfait de la réponse très vague du CIR je voudrais savoir si cette attente est normale et que j'ai tord de m'inquiéter sur mon obtention du GAV.

je vous remercie d'avance et vous souhaite une bonne soirée

Link to comment
Share on other sites

Je suis incapable de te répondre... désoler. Mais j'ai une question par rapport a l'épreuve sportive, c'est difficile? Comment ça se passe? Je me considère comme un bon sportif (8 heure de sport par semaine avec mes études a coté) mais des fois j'ai des doutes quand même :)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Orion24.

Desolé pour ton concours Sous-off. Il faut effectivement s'entraîner. Pour cela tu n'as pas forcément besoin de dépenser de l'argent dans une salle ou du matériel hyper cher . Le cardio est primordial... L'humain est un être endurant. Si tu cours 45 min à la même allure, tu vas brûler des calories certes, mais le cardio ne sera pas là. Le corps va s'habituer et il n'y aura pas de progrès.

Il faut faire des séances courtes mais intenses. Tu peux faire :

- de la corde à sauter.

- course à pieds en ( 30 sec sprint / 15 sec de recup) par exemple.

(Mon préféré) corde ondulatoire. 

Le parcours sportif gendarmerie à pour but de te mettre dans le ''rouge''...Il faut du cardio.

 

 Ensuite pour l'attente du résultat, normalement c'est 1 mois et demi après le concours.

 

PS ; normalement j'ai dû répondre à RaynC aussi.

Bonne journée 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 2 heures, Alat133 a dit :

Le cardio est primordial... L'humain est un être endurant. Si tu cours 45 min à la même allure, tu vas brûler des calories certes, mais le cardio ne sera pas là. Le corps va s'habituer et il n'y aura pas de progrès.

Bonjour.

Il faut nuancer.

Pour faire simple, l'endurance c'est courir lentement et longtemps. Pour un jeune de 25 ans pas trop sédentaire, courir 1h à 10 km/h, s'apparente à de l'endurance. Le rythme cardiaque n'est pas très élevé (entre 60 et 70% du rythme cardiaque maxi) et on peut tenir comme çà longtemps en s'hydratant bien. Dans cette phase on est bien dans du travail cardio. En gros, je muscle mon coeur. Si l'on n'a jamais couru auparavant on va progresser... durant environ 3 à 5 mois, et puis on va stagner.

On introduit alors du travail de résistance. Voir plus haut les séances de fractionné court (30/30 ou 30/15 voire des séries de 6X400 enchainées et courues à 90% du rythme cardiaque maxi) et/ou long  (séries de 3X2000m ou 3X3000m couru à 80%). Dans cette phase, on va progresser en vitesse tout en gardant son endurance. On peut donc courir toujours aussi longtemps (1h), mais plus vite (11, 12 km/h) tout en restant au même rythme cardiaque (60 à 70% du maxi) qu'à l'origine.

Imaginons 4 séances semaine. 3 sont faites en endurance, 1 en résistance douce (fractionné long). la semaine suivante on remplace le long par le court. Et on n'oublie pas que l'endurance doit représenter 70% de la durée du travail effectué.

70% de la semaine, mais aussi 70% de la séance de fractionné. Ce qui veut dire que votre séance de fractionné doit impérativement débuter par 1/2 heure d'endurance, suivi du fractionné proprement dit, lui même suivi de 10 minutes, 1/4 d'heure de retour au calme couru en endurance.

Cette manière de faire est basique, un peu ancienne, mais fonctionne sans souci pour progresser au début, sans s'encombrer des notions barbares telles que la VMA. On reste simple et on ne s'occupe que du rythme cardiaque. 

Le reste et les entrainement sophistiqués venant plus tard. Mais ce n'est pas votre objectif du jour (je m'adresse à Orion24).

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Benitovv

    Posted

    Bonjour à tous j’ai était marin en 2007 mais voilà j’ai perdu ma plaque identité oval j’aimerai savoir si quelqu’un serait où il serai possible d’en retrouver une et le dire à quoi correspond le matricule svp 

    Bregat

    Posted

    Que d'infos, merci beaucoup. Ça ne va pas être simple pour mettre un nom sur ce soldat. Si j'ai bien compris (j'espère ) à cette époque ils devaient faire 7 ans de service actif après tirage au sort ?

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    Fred689

    Posted

    Je vois que tu as su ouvrir un post dans la bonne rubrique sans pour autant t'être PRESENTE! Merci de satisfaire à cette demande.

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.
×
×
  • Create New...