Jump to content

Épreuve de français


RyanC

Recommended Posts

Je veux depuis déjà quelque temps devenir gendarme, je sens que c'est ma vocation et que je mettrai les moyens pour y arriver.
Mais je m'inquiète de l'épreuve de français... Car je suis dysphasique.

"La dysphasie est un trouble structurel de l’apprentissage de la famille des DYS, se manifestant par un déficit important au niveau de la communication orale et verbale : l’enfant dysphasique n’acquiert pas normalement le langage, d’où des difficultés à exprimer ce qu’il pense ou souhaite dire, mais également à comprendre ce qu’on lui dit."

Source: http://www.dys-positif.fr/dysphasie/


Mais j'ai eu la chance que l'handicap soit moins prononcé que le normal, que je sois intelligent de base (130 QI, résultat du test de la MDPH quand j'avais 3 ans) et que j'ai étais suivi très tôt (à partir de mes 3 ans). Ce qui fait que j'ai réussi à faire "l'impossible" pour mes médecin quand j'avais 3 ans, c'est de ne jamais redoubler, réussir à aller en S-SI spé ISN et d'arriver avec 14 de moyenne en première et 12 en terminale (pour l'instant). Mais voilà, même avec tout ceci, je garde des lacunes en français (et laisse tomber pour les langues étrangères)... Je voudrais donc avoir plus d'informations sur les épreuves de Français pour être SOG (concours interne et externe) et avoir vos avis/conseilles. J'ai arrêté l'orthophoniste il a deux ans, vous me conseillez de reprendre rendez-vous?
Je vous avoue que je m’inquiète pour ces épreuves....

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bonjour,

Je ne sais pas à quel point la dysphasie t'a affecté et t'affecte encore, mais je peux déjà t'éclairer sur ce que le concours SOG demande sur les épreuves.

Les épreuves d'admissibilité sont à l'écrit et comportent :

  1. Une composition de culture générale. Un sujet très court (une phrase, le plus souvent), pas de document. Le but est de montrer que tu sais développer une réflexion et l'exprimer par écrit, ainsi que tes qualités d'expression écrite. Le truc classique, c'est le plan dialectique (intro/thèse/antithèse) et une conclusion qui synthétise le tout et ouvre sur un sujet complémentaire à celui discuté.
  2. Des tests d'aptitude. Là, c'est les traditionnels "tests psychotechniques", qui sont devenus une série de matrices de Raven (tu trouveras facilement de quoi t'exercer sur le net ou dans des livres de préparation). On met à l'épreuve ton observation et ta logique.
  3. Une langue étrangère. Au choix : Anglais, Allemand, Arabe littéral, Espagnol, Italien ou Portugais. C'est un QCM, où il faut tour à tour compléter des phrases à trou, traduire un mot ou une phrase au plus proche de son sens (parfois avec un contexte).
  4. Des inventaires de personnalité. Des séries de questions sur toi, où il faut répondre honnêtement, en QCM. Pas le plus facile, mais on s'en sort. Ils serviront à dresser un premier profil psychologique.

Après tout ça, si tu fais partie de ceux qui sont sélectionnés pour la suite, au auras le droit à l'épreuve physique et aux oraux.

Les oraux consistent en un entretien avec un(e) psychologue, afin d'établir si ton profil correspond à ce qui peut-être attendu d'un gendarme. Simple, tu parles de toi, et il sera rendu un avis pour le dossier : favorable, défavorable ou mitigé.

L'autre oral est un entretien avec deux gendarmes, officiers ou sous-off. Un sujet tiré au sort, 10 minutes pour le préparer, puis en piste pour 20 minutes. Au programme : restitution de ce que tu as sur le sujet tiré, et des questions sur toi, ce que tu sais du métier... ça peut aller dans tous les sens.

 

Il est clair que selon où tu en es avec l'expression orale et écrite, ça peut devenir le calvaire. Cela dit, ce n'est pas non plus insurmontable. Mais il faut aussi prendre en compte que le stress fait perdre leurs moyens aux gens non-dysphasiques, alors c'est forcément plus compliqué quand on a ce souci en plus.

À toi de voir, sachant que tu peux te présenter au concours 3 fois (en externe). Le premier essai pourrait servir de jauge, pour te donner une idée de la faisabilité de la chose pour toi. À lire ce que tu as pu nous dire, je ne pense pas que ça soit un gros frein, si ce n'est peut-être que ça pourrait te demander une plus grosse préparation, et encore... En tous cas, c'est une question très intéressante.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...