Jump to content

Quand rejoindre l'armée


francis.boyer

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis actuellement en terminal. Je souhaite devenir médecin. Et depuis que j'ai appris a la JDC qu'un médecin n’était pas contraint de déménager tous les 5 ans, je souhaite rejoindre l'armée. L'armée m'a toujours intéressée, je rêve maintenant de devenir médecin militaire.

Je m'interroge cependant, est ce que il faut mieux que je passe (essaye) ma PACES normalement, et que je rejoigne l'armée ensuite pour poursuivre mes études. Ou est ce qu'il faut mieux que je la rejoigne des la première année.

Je pensais essayer de passer ma PACES a Grenoble, dans le but de bénéficier de leur méthode d'enseignement (ils procèdent pas l'informatique via des CD-roms), puis ensuite aller à Lyon pour rejoindre le SSA. Je crois que cette technique d'enseignement me conviendrait beaucoup, et m'aiderait a passer cette dure année. Mais le changement de fac peut-être compliqué par la suite...

Rejoindre le SSA en première année m’effraie, car j'ai peur d’être d'autant plus débordé si je dois suivre un enseignement militaire en parallèle de mes études. D'un autre coté, il doit être adapté a la quantité de travail que doit fournir les étudiants en médecine, enfin... j’espère....

Si quelqu'un peut me donner son opinion ou des conseils, je suis preneur!

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Salut,

Quelques infos que tu as déjà peut être :

Médecins

 

Retour

Mise à jour : 15/11/2016 18:57

Les médecins militaires exercent des missions variées, en France et en opérations extérieures. Chaque année, est organisé un concours de recrutement à l' École de santé des armées (ESA) qui forme les praticiens militaires. Ponctuellement, le service de santé des armées recrute des médecins diplômés d'État.

Les carrières

- Médecin des forces

Au sein d'un centre médical des armées, il assure les soins médicaux et le contrôle de l'aptitude à l'emploi des personnels. Il exerce une action permanente dans le domaine de la prévention médicale, de l'hygiène et de l'amélioration des conditions de travail. Intégré aux unités présentes en opérations extérieures, il est chargé du soutien de proximité des combattants. L'exercice de sa profession de médecin généraliste est caractérisé par le travail en équipe (médecins, infirmiers, brancardiers, secrétaires et ambulanciers).

- Médecin hospitalier

Il exerce dans un des huit hôpitaux d'instruction des armées qui mettent à la disposition de leurs patients un éventail de l'ensemble des spécialités médicales et chirurgicales. Il participe, dans le cadre de missions de courte durée, au fonctionnement des formations médico-chirurgicales déployées en opérations extérieures.

- Chercheur 

Au sein de l'institut de recherche biomédicale des armées, il mène des recherches biomédicales et des études sur la vulnérabilité et la protection de l'homme dans les environnements opérationnels.

- Administration du Service 

Au terme d'une carrière technique peuvent être proposés des postes de responsabilité en direction centrale ou régionale, de chef d'établissement ou de conseiller auprès d'un état-major.

Postuler

 - Etudiants  catégorie baccalauréat, PACES et FGSM 2 

Un concours de recrutement à l'école de santé des armées (ESA) est organisé chaque année catégorie baccalauréat et certaines années catégories PACES et FGSM. Pour obtenir toutes les informations, cliquez ici ou  tel. 01 41 93 25 09 ou 01 41 93 27 85 - section recrutement.

 - Médecins diplômés d'État 

 Officier sous contrat - Les médecins diplômés d'État peuvent souscrire un contrat pour des périodes de 2 à 10 ans, renouvelables jusqu'à 20 ans maximum. Ils peuvent sous certaines conditions être intégrés dans le corps des officiers de carrière. La sélection s'opère lors d'une commission de recrutement. Les personnes retenues souscrivent un premier contrat de 2 ans renouvelable dans la limite de 20 années.

 Officier commissionné - Les médecins diplômés d'État justifiant d'une expérience professionnelle peuvent intégrer le service de santé des armées comme officiers commissionnés. Ils servent sous contrat pour une durée maximale de 17 ans. Le grade proposé au moment du recrutement est fonction de l'expérience professionnelle et du niveau de qualification des intéressés. Les postes sont offerts au sein des unités des armées selon les disponibilités budgétaires et géographiques. En fonction des besoins, toutes les spécialités peuvent faire l'objet d'un recrutement. L'âge limite pour postuler est fixé à 60 ans.

 

Officier sous contrat et officier commissionné

Transmettre CV et lettre de motivation 

Ministère de la Défense
Direction centrale du service de santé des armées
Sous direction Ressources humaines
 Bureau Gestion des Ressources Militaires/Section Praticiens des Armées
 60, boulevard du Général Martial Valin
 CS 21623
 75509 PARIS CEDEX 15

 

 Réserve - Des engagements à servir dans la réserve (ESR) sont proposés aux médecins, hommes ou femmes, diplômés d'État qui veulent exercer une activité à temps partiel au sein des armées, tout en poursuivant leur activité professionnelle civile.

La durée des contrats ne peut excéder 30 jours par an, sauf situation particulière liée à un emploi opérationnel.

 

 Réserve

Candidature spontanée 

Contactez la direction régionale du service de santé des armées (DRSSA) dont dépend votre domicile ( coordonnées dans la rubrique Multimédias)

http://www.defense.gouv.fr/reserves 

Link to comment
Share on other sites

merci beaucoup pour ces informations. Même si j'avais déjà trouver quelques infos, je n'avais pas mis la main sur un numéro de téléphone. Pour l'instant je n'ai pas eu de réponse a mes appelles, mais ça ne devrait pas tarder j’espère.

J'ai lu sur un site de l'armée que les élevés étaient entièrement pris en charge jusqu’à leur nomination au grade d'aspirant. Or on devient aspirant juste après la PACES. Est ce que cela veut signifier qu'il faudra que je me cherche un logement? Ou que je ne serai plus a la caserne?

Je pense que non, on doit toujours être logé, mais je ne suis pas complétement sur.  Au pire, ce n'est pas grave, mais il faudra que je le prévoie. 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 3 heures, francis.boyer a dit :

Or on devient aspirant juste après la PACES. Est ce que cela veut signifier qu'il faudra que je me cherche un logement? Ou que je ne serai plus a la caserne?

Il me semble qu' à l' école tu es logé.

C' est bête j'avais sympathisé avec une aspirante médecin de Lyon en stage à la Base Navale de Toulon mais depuis elle est repartie et je n' ai pas gardé de contact.

Quelques liens :

http://prepa-concours-esa.fr/esa-lyon-bron/vie-etudiante

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bakoua

    Posted

    Bonjour, Je m'interroge sur les modalités me permettant de devenir réserviste opérationnel ou citoyen. Concernant la réserve citoyenne, je découvre plusieurs liens sur votre forum ou ailleurs, mais les liens sont cassés ou obsolètes. A priori on me redirige sur ce site, mais je ne vois que des missions en réserve opérationnelle : https://www.reservistes.defense.gouv.fr/ La réserve citoyenne n'existe peut être plus ? Merci  

    Bakoua

    Posted

    Je suis également intéressé, ce n'est pas évident de prendre position ne connaissant pas l'envers du décors de ces différentes entités.

    Marie111222

    Posted

    Bonjours , jais dénoncer mon contrat car la spécialité me plaisait pas jais voulue contacter directement mon cirfa mais celui-ci m’a dit que ne peut pas me reprendre car jais une FGI donc ses a moi d’aller démarcher l’es régiment  mais jais que des refus et a coter de ça d’autre cirfa me dise que ses possible de re ouvrir un dossier en cirfa donc je suis un peut perdu 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Effectivement, mais bon c'est une histoire de temps et de passience. Bon attention, partir dans les DOM-TOM, se nomme partir en "campagne", l'OPEX ce sont des opérations extérieur, façon douce de dire partir dans une zone de combat et donc à risque et personne n'est prêt a envoyer des "enfants" dans une zone de combat avec ce que ça sous-entend. Son SIGYCOP indique un 2 dans la partie G, "état Général" c'est large, une scoliose, du surpoids... Dommage qu'elle ne sache pas la cause, afin de solutionner le soucis. Mécanicienne, elle partira forcément, le rôle d'un marin est d'embarquer et avec cette spécialité, peu de chance de rester à terre. Il faut qu'elle garde le morale, qu'elle s'accroche, qu'est ce que, quelques mois dans une vie... bon pour un jeune je sais la vision n'est pas la même mais cependant il lui faut savoir être patiente, s'accrocher, ça va venir !

    Tintinduweb

    Posted

    Elle dort dans une chambre isolée des autres filles majeures, elle a même interdiction de se rendre dans leur chambre pour "papoter" ! A Paris pour le 14 juillet, ça ne posait pas de problèmes, mineures et majeures étaient "ensemble"... Bon après, ce n'est pas bien grave mais du coup, ça la marginalise encore un peu... Et bien sûr, les garçons sont logés à l'étage en dessous ! Concernant sa période de probation prolongée de 6 mois, ses instructeurs se demandent si ce n'est pas lié avec son inaptitude de 11 mois aux opex, mais sans en être sûrs. Ce qui ne rassure pas, ou en tout cas ce qui contrarie, c'est que cette période a été prolongée pour "raison de santé", sans autre explication... 🤔 Pour en revenir au fait que les mineurs ne partent pas en opex, personne ne lui a dit, même pas à la PMM ! Et pourtant, la Marine recrute dès 17 ans (16 pour les mousses)... On a même signé en tant que parents une autorisation pour partir aux DOM-TOM !? Bon maintenant, ma fille l'accepte et va prendre son mal en patience. Elle l'aurait su avant n'aurait pas entamé sa détermination ! Et sinon, elle a choisi MOMACHINE !      
×
×
  • Create New...