Jump to content

Blessure CFIM


Lukiz

Recommended Posts

Bonsoir à tous,

Voilà j'ai une question qu'un collègue ma demandé.

Il a eu une blessure au genoux, qui a eu comme conséquence le gonflement de son genoux et un incapacité de forcer pendant 15 jours, il doit passé ses tests d'ici peu mais il ne sait pas trop si il doit se lancer car il a peur que son genoux regonfle pendant ses classes au cfim et le conseiller du cirfa lui a clairement dit que si il avait une blessure avec incapacité il serait alors en quelque sorte renvoyer de l'armée. Savait vous quelque chose la dessus?

Merci d'avance

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 20 heures, Lukiz a dit :

Il a eu une blessure au genoux, qui a eu comme conséquence le gonflement de son genoux et un incapacité de forcer pendant 15 jours, il doit passé ses tests d'ici peu mais il ne sait pas trop si il doit se lancer car il a peur que son genoux regonfle pendant ses classes au cfim et le conseiller du cirfa lui a clairement dit que si il avait une blessure avec incapacité il serait alors en quelque sorte renvoyer de l'armée. Savait vous quelque chose la dessus?

Si le médecin l' arête 15 jours, durant cette période, il ne peut rien faire sous risque de ne plus être couvert par la sécu.

Ensuite pour les classes soit c' est bon, soit il est inapte temporaire et intégrera la session suivante.

Link to comment
Share on other sites

Nan mais actuellement il n'a aucun souci mais il y a quelque temps, son genoux à gonflé et il a peur que ça recommence pendant ses classes. Et le souci c'est que au cirfa le conseiller lui a dit que sur une blessure qui provoque un arrêt trop long, l'armée casse le contrat. Donc ça lui fait peur car il va quitter un CDI pour rejoindre l'armée.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 21 heures, Lukiz a dit :

il y a quelque temps, son genoux à gonflé et il a peur que ça recommence

Je pense qu' il a du aller voir son médecin, pour savoir ce qu' il en est ?

Ce n' est pas normale qu' une blessure, une fois remise, enfle d' un coup, soit c' est soigné et guérit soit ça ne l' est pas !

Il y a 21 heures, Lukiz a dit :

il a peur que ça recommence pendant ses classes.

Son médecin traitant doit pouvoir lui dire si c' est bon ou non.

Il y a 21 heures, Lukiz a dit :

le conseiller lui a dit que sur une blessure qui provoque un arrêt trop long, l'armée casse le contrat.

Oui mais pour une blessure importante un médecin ne donne pas simplement un arrêt de quinze jours.

Il serait bon de savoir exactement ce qu' il a.;)

Link to comment
Share on other sites

La seul chose que son médecin lui a dit été de passer un IRM, ils lui ont dit qu'il avait des corps étrangé dans le genoux mais ils ne savent pas pourquoi, ni ce que c'est. 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 2 heures, Lukiz a dit :

ils lui ont dit qu'il avait des corps étrangé dans le genoux mais ils ne savent pas pourquoi, ni ce que c'est.

Bizarre, ces corps étrangers n' ont pas du arriver tout seul !!!

Le cas de ton copain me semble un peu particulier et seul un médecin pourrait donner un diagnostique, car sans ça, difficile de dire si il doit continuer ses démarches d' engagement. ( je suis même étonné qu' il soit passé à la visite médicale militaire. )

Link to comment
Share on other sites

Ils n'arrivent pas à savoir d'où viennent ces corps étrangés, peut-être du à un accident.

Il n'a pas encore passé les tests c'est pour ça que la m'inquiète, il a peur d'être inapte.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 9 heures, Lukiz a dit :

peut-être du à un accident

Si c' est le cas, il doit se souvenir avoir eu un accident.

Il y a 9 heures, Lukiz a dit :

Il n'a pas encore passé les tests c'est pour ça que la m'inquiète, il a peur d'être inapte.

Seul un médecin peut dire si il est apte ou inapte, ce qui est plus gênant ( je pense ) c' est qu' il peut réussir les testes et être plus tard être déclaré inapte suite à la découverte de son problème de genoux.

Je ne sais que te dire de plus, il a tout intérêt à être honnête avec le médecin militaire.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bregat

    Posted

    Que d'infos, merci beaucoup. Ça ne va pas être simple pour mettre un nom sur ce soldat. Si j'ai bien compris (j'espère ) à cette époque ils devaient faire 7 ans de service actif après tirage au sort ?

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    Fred689

    Posted

    Je vois que tu as su ouvrir un post dans la bonne rubrique sans pour autant t'être PRESENTE! Merci de satisfaire à cette demande.

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.

    Benitovv

    Posted

    Petite question je n’est jamais su mis à quoi correspond les numero 05 bureau de Toulon ensuite j’ai le 83 mon numéro de partement recensé mais pour les 5 autre je ne sais pas si vous pouvez m’expliquez 
×
×
  • Create New...