Welcome to Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

DUVEL

les classes

bonjour mon fils a commencé ses classes en septembre j'aimerais savoir pour les mamans comment le vivent elle car moi je le vis mal au quotidien  merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a 36 minutes, DUVEL a dit :

je le vis mal au quotidien

Peut être pourriez vous nous en dire un peu plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Toute absence longue durée de ses enfants, surtout si l'on n'y est pas habitué, engendre un mal être, une mélancolie difficile à vivre. 

C'est ce qu'on appelle la phase de deuil. Cette période où l'on apprend à faire avec l'absence. Elle dure plus ou moins longtemps selon les gens, selon nos capacités à se battre, à être positif, à se remotiver. Cela viendra.

Pour autant, rassurez vous, tout va bien pour lui. Si ce n'était pas le cas, vous le sauriez déjà. 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tout à fait cela  je m'inquiete de le voir changer et sa santé  perdu beaucoup de poids et je le trouve tres triste

 

merci pour votre commentaire :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peu à peu l'organisme va s'adapter à la charge d'efforts et çà ira mieux, il y a certainement beaucoup de changement dans son quotidien, l'heure du réveil, et toutes les activités qui s'enchainent tout au long de la journée.

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les " classes " est le passage obligé de tout militaires depuis des... années voir plus.

Autrefois c' était le moment où " l' enfant " se transformait en " homme ", plus couramment où le jeune homme ( et jeune femme maintenant ) quitte le cocon familiale, apprend à vivre en collectivité, il change de repère...

Durant cette période, le jeune doit apprendre la vie militaire, se lever le matin à heure fixe, se raser et être propre ( ça vous fait sourire mais beaucoup apprennent ), savoir se présenter à un supérieur, connaitre et respecter la hiérarchie, apprendre à marcher aux pas, saluer... repasser ses vêtements, coudre un bouton...

C' est aussi durant cette période que les instructeurs vérifieront ses capacités sportives ( car si aujourd'hui tous les jeunes sont vêtus de survêtement et chaussés de baskets, peu font du sport ( hors de l' école ) et bien des fois on est surpris.

Ça peu paraitre dur mais tous ces testes permettent d' affiner la sélection ( aussi bien d' un coté que de l' autre ).

C' est aussi durant cette période que sera ouvert son dossier médical militaire qui le suivra durant toute sa carrière et des fois après.

il y a 57 minutes, DUVEL a dit :

 je m'inquiete de le voir changer

Il change, c' est normal, il va murir, c' est toujours difficile pour une mère qui voit et qui verra toujours son petit garçon.

Il se peu que cela soit dur pour lui mais encouragez le, si il vous sent vos crainte il risque de perdre pied.

Or cette période n' est qu' un cour passage dans sa vie de militaire.

il y a une heure, DUVEL a dit :

et sa santé  perdu beaucoup de poids

Sa santé est sous contrôle des médecins, rien d' exceptionnel ne lui sera demandé et les instructeurs ne sont pas des tyrans.

Quand à son poids, c' est normal il est sortie de la routine, beaucoup d' activités, des repas bref mais équilibrés.

 

Une fois les classes terminée, il rejoindra son unité où la vie sera différente, ce n' est qu' un passage, encouragez le, soutenez le, il est vrais que ce n' est pas toujours facile mais si il sent votre soutient ça le rendra plus fort.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Lorsque mon fils m'a annoncé qu'il voulait s'engager dans l'armée de terre, j'ai été surprise et septique de son choix. Scolairement ça ne la faisait pas, au niveau du comportement n'en parlons pas (il n'acceptait pas l'autorité) et pas vraiment sportif, alors quand j'ai entendu le mot "armée" je me suis dit aïe aïe aïe....Je n'ai pas eu le temps de me préparer, entre les RDV au CIRFA, les tests et son départ, il s'est passé 4 mois. Ce qui est difficile dans les "classes" c'est le passage de la vie civile à la vie militaire et selon le cas, la distance. Il a eu des moments de doute, baisse de moral et fatigue....je l'ai encouragé, soutenu pour qu'il ne lâche pas, même si c'était dur pour moi de le voir ainsi. 

Il est devenu sportif, il a énormément pris en maturité, je peux dire que l'armée a fait de mon fils qq de bien, de respectueux, courageux. Il a "plié" à l'autorité....Je suis très fière de ce qu'il est devenu, mais le plus important, c'est que lui ait trouvé sa voie.

Aujourd'hui, à 19 ans, après 1 an et qq mois de service, il est parti en OPEX.

Ne soyez pas inquiète (je sais que c'est facile à dire), mais les encadrants savent ce qu'ils font.

Soyez forte pour lui et encouragez le :icontexto-emoticons-03-032x032:

Bonne soirée.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci mary et bouchon-gras oui sait tout à fait cela  je le trouve tres changé il avait un caractere tres dure est là adoucit oui je pense aussi d"avoir eu peur subitement de ce changement  et là  il a des discours d'un homme il est devenu un homme il est tout jeune il n'a que 19 ans  . j'ai hate que les classes soient fini normalement décembre  et voir la suite ( mais je suis fiere de mon fils) et oui je l"encourage je ne lui dis pas que je souffre de son abscence il a d"autres chose à gerer veut pas le perturber.

je vous remercie pour vos réponses merci pour votre soutien je suis là aussi pour vous (seve)

merci fred :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, DUVEL a dit :

 il a des discours d'un homme il est devenu un homme il est tout jeune il n'a que 19 ans

Oui, souvent lorsqu'on est dans sa ville, son quartier, avec nos copains, à 17,18,19 ans on se croit un homme. 

En vérité, on n'est encore souvent qu'un jeune gamin, qui croit tout savoir mais qui ne connait rien de la vie. les classes remettent les idées en place. On gagne en maturité vitesse grand V. On apprend à serrer les dents, à affronter le froid, la pluie, les nuits courtes et inconfortables, bref tout ce qui nous sort de notre zone de confort (là c'est Mike Horn qui parle! :Laugh@2x:)   et ce n'est pas simple.  

L'entraide entre camarades de galère permet d'affronter çà, mais le soutien de sa maman, même à 19 ans, c'est encore un plus. 

Pour ma part j'ai le souvenir très présent d'avoir voulu démissionner lors d'une marche où je m'étais épuisé physiquement. Un copain de la section m'a aidé à finir la marche et de retour au quartier, alors que je voulais aller voir le capitaine pour démissionner, m'en a empêché, m'a dit "cette nuit tu dors bien et demain ça ira mieux. Et là tu choisiras ce que tu fait".  J'avais 17 ans, il devait en avoir 21 ou 22. ça a fait la différence.  Et le lendemain je suis resté et j'ai fait 30 ans d'armée! Comme quoi, l'aide des copains de la section est aussi primordiale. On ne flanche jamais tous en même temps, et souvent ça ne dure pas bien longtemps. 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci gascon  toutes ces réponses m'ont fait énormémént du bien     il est bien fait ce forum   merci 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à vous,

Moi aussi , je suis une maman d'un jeune homme de 20 ans intégré dans la marine nationale en septembre. Amoureux de la mer depuis son plus jeune âge, passionné par la voile, entrer dans la marine nationale, c'était  son projet depuis plusieurs années. Il l'a concrétise et était tellement heureux à l'appel du cirfa qui le rappelait sur la liste complémentaire de septembre (il devait intégrer en octobre initialement) .. moi aussi j'étais contente et fière ..il faut dire que chez moi, lorientaise d'origine, la marine nationale, c'est une histoire de famille : mon grand père et mes oncles ont fait carriere a la marine ..  Les classes de 5 semaines étaient dures je pense mais il ne me l'a pas montré .. sa formation métier (momachine) finit aujourd'hui .. demain il connaîtra son affectation... j'espère de tout mon cœur que cette affectation correspondra à ce qu'il souhaitait.. notamment parcequ'en début de semaine, il a été rendu inapte a devenir sous marinier à cause de son eczéma ... une grosse déception pour lui qu'il a fallu gérer au téléphone .. le monde s'était écroulé ( pour ma part j'étais assez soulagée , j'avais un peur de le voir partir sous la mer mais je ne l'ai jamais fait apparaître ) .. 4  jours apres il a repris du poil de la bête .. Bref , même pour nous les mamans, ce n'est pas une vie très calme mais il faut s'adapter ..

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la vie souvent on ne fait pas tout ce que l'on voudrait faire à cause de critères de règles. Il faut savoir rebondir après cette déception et aller de l'avant, je pense que ton fils l'a bien compris.

Bonne affectation à lui.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, berangerkik a dit :

sa formation métier (momachine) finit aujourd'hui .. demain il connaîtra son affectation... j'espère de tout mon cœur que cette affectation correspondra à ce qu'il souhaitait..

Tout d' abord bravo, j' ai peut être croisé votre fils la semaine dernière à la Base Navale de Toulon où certains élèves momachine se trouvaient dont d' anciens réservistes engagé depuis.

Normalement les affectation sont au choix suivant le classement des résultats.

Il y a 2 heures, berangerkik a dit :

parcequ'en début de semaine, il a été rendu inapte a devenir sous marinier à cause de son eczéma ... une grosse déception pour lui qu'il a fallu gérer au téléphone .. le monde s'était écroulé ( pour ma part j'étais assez soulagée , j'avais un peur de le voir partir sous la mer mais je ne l'ai jamais fait apparaître )

Oui c' est jamais facile pour les mères.

Il n' y a pas que la sous marinade dans la Marine, l' essentiel des marins font une carrière à la flotte en surface.

Il y a 2 heures, berangerkik a dit :

Bref , même pour nous les mamans, ce n'est pas une vie très calme mais il faut s'adapter ..

Ne vous inquiétez pas quand il aura bourlingué un peu fait quelques escales, ça ira mieux.

 

Tenez nous au courant du type de bâtiment où il sera affecté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui c'est possible que vous l'ayez vu Bouchon Gras, je sais qu'il était effectivement en début de semaine je crois la semaine dernière .. je pense qu'ils sont une belle petite bande dans les momachine  avec beaucoup de solidarité .... apres l'éviction de mon fils des sous marins, ils l'ont amenés prendre un verre pour le soutenir ..  franchement bravo ! 

Son deuxieme choix c'était un aviso , j'espère qu'il l'aura .. il a des bonnes.notes .. sauf une une .. le lendemain de la validation de son entrée à l'école des sous mariniers ou démotive il a "rate" son examen , bon .. il a eu 10 .. il s'est repris tout de suite heureusement mais forcément , cette note l'a fait baisser dans le classement ..

apres oui,  il n'y a pas que les sous marins mais vous auriez vu sa chambre avec 4 maquettes géantes de sous marins et (c'est un dessinateur hors pair ) tous les sous marins dessinés et accroches dans les murs de sa chambre.. mais bon il a rebondi et c'est le principal ,, je suis d'accord avec vous et Fred 699, le prîncipal c'est d'avancer .. et ca oui il l'a bien compris! 

Je vous tiendrai au courant de son affectation

bonne  soiree ! 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Voilà un gamin heureux au téléphone aujourd'hui : affecté, comme il voulait a Brest sur son aviso : patrouilleur haute mer lieutenant de vaisseau le henaff 

bonne soiree 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un jeune matelot heureux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, berangerkik a dit :

Voilà un gamin heureux au téléphone aujourd'hui : affecté, comme il voulait a Brest sur son aviso : patrouilleur haute mer lieutenant de vaisseau le henaff

Très bonne affectation pour débuter une carrière, surnommé familièrement " le pâté " ( le pâté Henaff, le pâté du mataf :32_(19): ) un bâtiment aux conforts d' un autre temps mais il vaut mieux commencer par ce type de bateaux puis passer à du plus récent que l' inverse car c' est beaucoup plus dur.

374_172.jpg

La série des ( avisos ) patrouilleurs de haute mer, porte les noms de marins ayant résistés aux forces allemandes durant la seconde guerre mondiale.

Yves Henri Léon Le Hénaff, né le à Penhars dans le Finistère et mort le pendant sa déportation vers Dachau, est un officier de marine et résistant français.

Après son diplôme de l’École navale en 1934 et son service sur le croiseur Jeanne d'Arc en 1937, il fait campagne en Extrême-Orient : il est d’abord chef du service conduite du navire sur l’aviso colonial Dumont d'Urville, puis officier en second de la canonnière fluviale Balny de la flottille du Yang Tsé Kiang. Il rentre en France et sert comme officier en second sur l’hydravion de croisière Antarès. En 1942, il est détaché à Salon-de-Provence comme élève-pilote. Affecté en Afrique du Nord, il rencontre à Oran le chef du service de renseignement après le débarquement allié, et se porte immédiatement volontaire pour assurer des missions spéciales en France occupée.

Après quatre mois de stage intense en Angleterre, il est parachuté près de Châteaulin dans la nuit du 14 au 15 juin 1943. Pendant plus de six mois, il organise l’évacuation de nombreuses personnes vers l’Angleterre. Début 1944, il est rappelé à Londres en raison des risques de plus en plus grands qu’il court. Mais Yves le Hénaff veut auparavant achever une mission importante et ne pas abandonner les 37 personnes à qui il doit faire traverser la Manche : des pilotes de la RAF, des résistants, des militaires dont le futur Général Jouhaud et Pierre Brossolette.

Le 2 février 1944, il quitte l’Ile Tudy sur une pinasse à moteur baptisée Jouet des flots. Malheureusement, le bateau s’échoue à Feunteun Aod en Plogoff, près de la pointe du Raz. Alors que les Allemands arrêtent une partie des rescapés, Yves Le Hénaff parvient à en évacuer quelques-uns vers Paris. Au cours de cette action, il est fait prisonnier par la Gestapo le 5 février à Audierne.

Incarcéré et torturé à Rennes pendant plusieurs mois, il meurt en juillet 1944 dans le wagon qui l’emmenait au camp de concentration de Dachau.

( Source Wikipedia )

Je connais très bien ces ( et ce ) bâtiments pour avoir fait de la réserve à bord en tant que mécano ;).

SHEMA_AVISO.jpg

Ils sont considérés comme des mobylettes des mers ( ils sortent souvent ).

 

C' est aussi un bateau de taille moyenne donc humain, qui bouge pas mal mais tient la mer.

A  2¨29 vous pouvez voir le PC machine où votre fils fera du quart. ( c' est toujours impressionnant mais les équipages sont aguerris )

Je lui souhaite un bon embarquement.

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 4/12/2016 à 15:43, berangerkik a dit :

Bonjour à vous,

Moi aussi , je suis une maman d'un jeune homme de 20 ans intégré dans la marine nationale en septembre. Amoureux de la mer depuis son plus jeune âge, passionné par la voile, entrer dans la marine nationale, c'était  son projet depuis plusieurs années. Il l'a concrétise et était tellement heureux à l'appel du cirfa qui le rappelait sur la liste complémentaire de septembre (il devait intégrer en octobre initialement) .. moi aussi j'étais contente et fière ..il faut dire que chez moi, lorientaise d'origine, la marine nationale, c'est une histoire de famille : mon grand père et mes oncles ont fait carriere a la marine ..  Les classes de 5 semaines étaient dures je pense mais il ne me l'a pas montré .. sa formation métier (momachine) finit aujourd'hui .. demain il connaîtra son affectation... j'espère de tout mon cœur que cette affectation correspondra à ce qu'il souhaitait.. notamment parcequ'en début de semaine, il a été rendu inapte a devenir sous marinier à cause de son eczéma ... une grosse déception pour lui qu'il a fallu gérer au téléphone .. le monde s'était écroulé ( pour ma part j'étais assez soulagée , j'avais un peur de le voir partir sous la mer mais je ne l'ai jamais fait apparaître ) .. 4  jours apres il a repris du poil de la bête .. Bref , même pour nous les mamans, ce n'est pas une vie très calme mais il faut s'adapter ..

merci de vos conseils :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à vous et très belle année 2017 ! 

Merci à vous bouchon gras pour toutes vos explications ... effectivement, c' est un bateau d'un autre temps mais depuis un mois d'affectation , il a beaucoup navigue et s'y plait vraiment beaucoup.. : bel équipage très sympathique, des missions variées et une confiance de ses supérieurs qui lui donne des ailes .... sa grande motivation et son enthousiasme fait plaisir à voir (je l'ai revu à Noël ) .. j'ai donc remis au placard mes angoisses passées : pas de nouvelles pendant qu'il est en mission, pas un mot sur ces missions :lieu et motif etc ... A le voir si heureux d'être là où il est, je ne peux PAS (ou plus car c'est travail ) m'angoissee .. en plus , j'avoue il gère bien (seul ! ), pense fortement à son avenir, parle d'acheter un appartement (c'est un gamin de nature très épargnante : sa banque l'aime bien !!!  ) bref je lache prise .. je reste la pour de l'aide sur l'administratif si besoin et des conseils. Pour le reste, bon vent, bonne mer ! 

Pour vous Duvel , j'espère que tout s'est arrangé et que votre fils à pi passer ses classes sans encombres et que maintenant vous êtes apaisée ..

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, bonne et heureuse année à vous.

il y a 37 minutes, berangerkik a dit :

effectivement, c' est un bateau d'un autre temps mais depuis un mois d'affectation , il a beaucoup navigue et s'y plait vraiment beaucoup.. : bel équipage très sympathique, des missions variées et une confiance de ses supérieurs qui lui donne des ailes .... sa grande motivation et son enthousiasme fait plaisir à voir (je l'ai revu à Noël ) ..

Heureux qu' il s' y plaise.

Ce sont effectivement des bateaux loin des frégates multi-missions ou les BPC mais ils ont fait leurs preuves, le confort y est plus sommer mais rapproche les gens et accroit l' esprit d' équipage qui a tendance à s' éloigner sur les bâtiments modernes où chacun vie dans son poste comme dans une chambre d' hôtel.

il y a 37 minutes, berangerkik a dit :

A le voir si heureux d'être là où il est, je ne peux PAS (ou plus car c'est travail ) m'angoissee .. en plus , j'avoue il gère bien (seul ! ), pense fortement à son avenir, parle d'acheter un appartement (c'est un gamin de nature très épargnante : sa banque l'aime bien !!!  ) bref je lache prise .. je reste la pour de l'aide sur l'administratif si besoin et des conseils.

C' est bien de rester un œil ouvert, il est jeune et les missions en mer peuvent durer longtemps ( plusieurs mois ).

 

Bons vents, bonne mer à lui.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir.

Il est plaisant ce sujet.

Car plein d'optimisme, de force pour vaincre l'adversité et les difficultés et au bout la récompense de voir ses enfants heureux de leur choix et de ce qu'ils ont choisi de faire. C'est rassurant pour l'avenir car ils sauront se servir de ce qu'ils vivent aujourd'hui pour réussir leur future vie d'hommes, d'époux, de père. C'est tout le mal qu'on leur souhaite.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voler de ses propres ailes, un soulagement pour les parents qui voient leur enfant vivre sa vie d'adulte avec toujours ce sentiment de "perdre" son enfant mais ainsi va la vie.

D'autant plus qu'il mûrit, pense à son avenir, construit sa propre vie et en est content.

Bon vent sous toutes les mers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à vous tous et bonne année à tous . Vous avez raison : quel bonheur de voir son enfant heureux de son choix et l'assumer pleinement ! ( quitter le nid .... bon brutalement mais mieux vaut ca que .. ce qu'on peut .. voir ailleurs )

c'est marrant (je pense que seuls des hommes ici  me répondent ) car mon mari l'a beaucoup mieux vécu que moi au début : je parle de l'absence, de l'inquiétude (et si il ne réussit pas ? Et si ca ne lui convient pas etc ... bref toutes ces questions qui vous turlupinent idiotement toutes la nuit) .. non lui mon mari c'était : "il me manque mais il est heureux, c'est tout ce qui compte pour moi .. "

moi aussi mais en septembre , c'était pas si évident  !!!!! 

Et puis oui !!!!!!!!!  il a fait son choix, il l'assume, il est heureux et  il compte bien y rester.... alors moi aussi je suis heureuse (et fière en fait)

Et oui aussi avec  forcément toujours un œil ouvert, il a (que)20 ans .. nous sommes loin de lui maintenant mais finalement on n'a jamais été aussi prêts !!!!!

Bonne soiree 

 

 

 

En correction de l'écriture automatique, il faut lire lire près et non pas prets .. pardon 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, berangerkik a dit :

En correction de l'écriture automatique, il faut lire lire près et non pas prets .. pardon 

Bonjour.

Quant vous souhaitez corriger votre post, vous pouvez utiliser la fonction "Editer" en bas à droite du post.

 

A part 3 mamans (j'ai compté) qui ont participé à ce post, en effet il n'y a que des hommes qui vous ont répondu.

Comme nous avons tous vécu ce que vivent vos fils aujourd'hui, nous sommes bien entendu plus serein que vous sur la façon dont les choses se déroulent.

Mais visiblement, ils sont heureux de ce qu'ils font et vivent et c'est bien le principal. Il y aura encore des moments de bues. ils seront prêts pour les vaincre.

Et nous, administrateurs et modérateurs du forum sommes contents de vous voir tous satisfaits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 4/12/2016 à 15:43, berangerkik a dit :

Bonjour à vous,

Moi aussi , je suis une maman d'un jeune homme de 20 ans intégré dans la marine nationale en septembre. Amoureux de la mer depuis son plus jeune âge, passionné par la voile, entrer dans la marine nationale, c'était  son projet depuis plusieurs années. Il l'a concrétise et était tellement heureux à l'appel du cirfa qui le rappelait sur la liste complémentaire de septembre (il devait intégrer en octobre initialement) .. moi aussi j'étais contente et fière ..il faut dire que chez moi, lorientaise d'origine, la marine nationale, c'est une histoire de famille : mon grand père et mes oncles ont fait carriere a la marine ..  Les classes de 5 semaines étaient dures je pense mais il ne me l'a pas montré .. sa formation métier (momachine) finit aujourd'hui .. demain il connaîtra son affectation... j'espère de tout mon cœur que cette affectation correspondra à ce qu'il souhaitait.. notamment parcequ'en début de semaine, il a été rendu inapte a devenir sous marinier à cause de son eczéma ... une grosse déception pour lui qu'il a fallu gérer au téléphone .. le monde s'était écroulé ( pour ma part j'étais assez soulagée , j'avais un peur de le voir partir sous la mer mais je ne l'ai jamais fait apparaître ) .. 4  jours apres il a repris du poil de la bête .. Bref , même pour nous les mamans, ce n'est pas une vie très calme mais il faut s'adapter ..

merci beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites