Jump to content

Difficulté des Classes


Murièle

Recommended Posts

Bonjour à tous,

je suis maman d'un nouvellement incorporé. Il fait actuellement ses classes à Rochefort et ça semble vraiment TRES compliqué.

Je m'inquiète beaucoup, mais c'est sans doute normal pour une maman. J'ai peur qu'il ne tienne pas et abandonne. Pourtant depuis 2 ans il avait dans la tête ds s'engager dans l'armée de l'air. Il a choisi comme spé la sécurité réseau informatique ou quelque chose qui s'en approche. Je ne suis plus sure de l'appellation exacte.

Notre dernière conversation téléphonique me laisse perplexe. Il ne dort pas assez, ne mange pas assez, il  n'y a pas de cohésion de groupe, c'est chacun pour soi, si tu tiens bon, c'est bien, si tu craques et que tu abandonnes, tant mieux, ça fera une chance de plus pour les autres...

Il est vraiment déçu de cet état d'esprit, il pensait trouver autre chose...

Quelqu'un pourrait me dire si cette ambiance va évoluer ? Bien sur les Classes, ça n'est jamais facile, il s'en doutait, mais ensuite, pendant la spé ? Est-ce toujours le même rythme ? La même ambiance ?

J'ai envie de l'encourager pour qu'il tienne le coup, parce que je sais que s'il abandonne ça sera un échec cuisant pour lui.

Est-ce vrai que s'il arrête après ses classes, son dossier d'intégration est valable 2 ans et qu'il pourra toujours reprendre sa spé dans 6 mois ou dans 1 an s'il le souhaite ? 

D'avance merci pour vos conseils que j'attends  impatiemment.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Murièle a déclaré:

Il ne dort pas assez, ne mange pas assez, il  n'y a pas de cohésion de groupe, c'est chacun pour soi, si tu tiens bon, c'est bien, si tu craques et que tu abandonnes, tant mieux, ça fera une chance de plus pour les autres...

Il est vraiment déçu de cet état d'esprit, il pensait trouver autre chose...

Quelqu'un pourrait me dire si cette ambiance va évoluer ? Bien sur les Classes, ça n'est jamais facile, il s'en doutait, mais ensuite, pendant la spé ? Est-ce toujours le même rythme ? La même ambiance ?

 

Je comprends votre inquiétude, pour la nourriture et le sommeil, ce sont des classes, ne vous inquiétez pas, personne ne le laissera mourrir de faim ou de fatigue, l'encadrement n'est pas là pour ça. 

 

L'ambiance post classe n'a RIEN a voir, mais ce n'est pas pour autant que ça plait a tous le monde. Mais c'est vraiment différent. La cohésion dans un groupe de classe vient avec le temps, au début ce n'est jamais bien facile. Il faut tenir, ça devrait allez mieux après. Le gout de l'effort ça se développe ;) 

Il a besoin de votre soutient. 

 

Pour la suite de vos questions, je ne suis pas passé par ces écoles, je laisse mes camarades répondre. 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 2 heures , Numerobix a déclaré:

L'ambiance post classe n'a RIEN a voir, mais ce n'est pas pour autant que ça plait a tous le monde. Mais c'est vraiment différent. La cohésion dans un groupe de classe vient avec le temps, au début ce n'est jamais bien facile. Il faut tenir, ça devrait allez mieux après. Le gout de l'effort ça se développe ;)

Effectivement.

J' ai un " jeune " ami qui après avoir fait de la réserve dans l' équipe où je suis affecté, que l' on avait aidé en lui faisant découvrir un maximum de choses ( en peu de temps ) c' était engager ( dans la Marine ) en passant par maistrance, arrivé en école de spécialité ( marin pompier de la flotte ) il c' est retrouvé avec une bande d' idiot qui comme c' est le cas avec votre fils " s' amuser " à décourager leurs camarades sous prétexte que il y aurait plus de places et de chance pour eux.

C' est stupide et faux, un certain nombre de jeunes sont recruté, ce n' est pas pour en virer la moitié et même si une certaine partie du groupe partait, ça ne donnerait pas une meilleur place à ceux qui reste.

Si c' est jeunes ont cette mentalité, c' est qu' ils ne sont pas sur d' eux, voir ils sont mauvais et croient se rattraper en entrainant les autres dans la mauvaise direction.

Durant les classes, les jeunes sont observé, noté... et c' est ce classement qui permet de choisir son affectation dans la liste proposée.

Le jeune marin dont je parle a résisté, c' est battu, il est sorti major de sa promo et a choisi le BPC Dixmude, sur lequel il est resté trois ans puis il est maintenant aux Antilles...

Il y a 2 heures , Numerobix a déclaré:

Il a besoin de votre soutient.

Surtout soyez là, c' est dur pour lui mais ce n' est qu' un passage, il ne doit surtout pas baisser les bras.

Il doit bien avoir des camarades comme lui avec qui il pourrait se serrer les coudes, faire face...

Il y a 3 heures , Murièle a déclaré:

Il est vraiment déçu de cet état d'esprit, il pensait trouver autre chose...

Il trouvera ce qu' il cherche en affectation, où les gens sont là pour bosser et non ce concurrencer.

Il y a 3 heures , Murièle a déclaré:

Il ne dort pas assez, ne mange pas assez

L' hêtre humain n' a pas besoin de tant de sommeil que ça et en même temps les instructeurs ont besoin de tester leurs limites. Ces jeunes serons certainement amener à vivre des périodes tendues où il ne pourrons pas forcement faire de bonnes nuits. Quand aux repas un militaire en opération ne mange pas au restaurant tout les jours, comme vous vous en doutez certainement.

Ça peut lui paraitre difficile mais il surmontera ces épreuves.

Restez forte pour lui, car si il sent votre doute... il risque de lâcher prise.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je rajouterai que, pour avoir encadrer des classes, voir partir la moitié de l'effectif avant la fin est un échec. 

 

Certes, l'encadrement pousse a leur limite les jeunes engagés, parce qu'il le faut, le métier qui suit n'est pas un enfilage de perle, mais le but n'est pas de faire partir tous le monde. 

L'encadrement a même tendance à punir les comportements individualiste qui vise a faire partir les autres, si toute fois cela perdure pendant les classes, je maintiens que ce n'est pas du tout l'optique une fois en unité. 

Encore une fois, soutenez le, dites lui de s'accrocher. Je ne sais pas s'il est possible d'arrêter la formation puis la reprendre 6 ou 12 mois plus tard, mais comme on le dit souvent " on sait ce qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on gagne". 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour , j'ai fais les premiers jours de classes  (Marine)  sur la dernière formation avant de devoir repartir et c'est vrai que j'ai retrouvé cette ambiance de "compétition" et individualiste, avec un peu de déception parce que je m'attendais a avoir un bel esprit de groupe, mais par exemple on peut pas aller pisser sans refermer son caisson a clé avant...    (Pour anecdote, le premier soir j'en suis même venu à me demander si j'étais à ma place).
Je repars pour la prochaine Formation en Novembre plus motivé que jamais et  sais à quoi m'attendre maintenant !  Dans tous les cas montrez lui qu'il a fait le bon choix, une simple phrase d'un proche peut re-motiver une personne à bloc croyez moi. Comme le disent Numerobix et Bouchon-Gras il ne faut rien lâcher car ce n'est qu'un court passage vers de futurs beau moments EN GROUPE. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il faut se dire qu'au début des classes, les gens viennent de tout horizon, avec leur habitude et mentalité de civil. 

 

Les classes servent aussi à apporter la mentalité militaire a l'ensemble du groupe, les individualités s'estompent avec le temps. Dites lui de persévérer, encore une fois, vous êtes son meilleur soutient. 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum, je ne sait donc pas si je pose ma question au bonne endroit. J'aurai besoin d'informations sur "les classes".

Vu que nous passons la majorité de la formation bloquée sur base. Je me demande quel est le rythme d'une journée a l'EFSOAA,

réveil à quel heure,fin de journée à quel heure, a t'on des temps de repos dans la journée ou dans la semaine,que peut on faire et ne pas faire comme sport a l'EFSOAA

 

Merci

Link to comment
Share on other sites

On 05/12/2016 at 2:09 PM, Kim said:

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum, je ne sait donc pas si je pose ma question au bonne endroit. J'aurai besoin d'informations sur "les classes".

Vu que nous passons la majorité de la formation bloquée sur base. Je me demande quel est le rythme d'une journée a l'EFSOAA,

réveil à quel heure,fin de journée à quel heure, a t'on des temps de repos dans la journée ou dans la semaine,que peut on faire et ne pas faire comme sport a l'EFSOAA

 

Merci

Bonjour, 

Alors pour répondre à ta question, une journée type à l'école de Rochefort se déroule de cette manière : 

- Rassemblement pour le mess entre 5h50 et 6h30 environ. Donc réveil un peu avant le temps de se lever, raser, préparer etc..

- Ensuite la montée des couleurs à 7h45, donc rassemblement à 7h40. 

- Debut des cours à 8h. 

- Repas du midi qui peut varier entre 11h30 et 13h selon l'emploi du temps. 

- Fin des cours à 17h pour la descente des couleurs. Ensuite soit tu peux aller en chambre soit tu as cours d'anglais. 

- Rassemblement pour le mess entre 18h et 19h il me semble. 

- Après le repas, tu peux aller en chambre por dormir, réviser, faire un peut ce que tu veux. 

- Appel du soir qui débute à 21h30 jusqu'à 22h15. Donc au pied du lit en attendant les sergents de semaines et/ou le sous officier de permanence. 

Voila jespere avoir répondu à ta question, Si tu en as d'autres n'hésite pas ! 

Link to comment
Share on other sites

Le 06/12/2016 à 20:23, ZacAir a dit :

Bonjour, 

Alors pour répondre à ta question, une journée type à l'école de Rochefort se déroule de cette manière : 

- Rassemblement pour le mess entre 5h50 et 6h30 environ. Donc réveil un peu avant le temps de se lever, raser, préparer etc..

- Ensuite la montée des couleurs à 7h45, donc rassemblement à 7h40. 

- Debut des cours à 8h. 

- Repas du midi qui peut varier entre 11h30 et 13h selon l'emploi du temps. 

- Fin des cours à 17h pour la descente des couleurs. Ensuite soit tu peux aller en chambre soit tu as cours d'anglais. 

- Rassemblement pour le mess entre 18h et 19h il me semble. 

- Après le repas, tu peux aller en chambre por dormir, réviser, faire un peut ce que tu veux. 

- Appel du soir qui débute à 21h30 jusqu'à 22h15. Donc au pied du lit en attendant les sergents de semaines et/ou le sous officier de permanence. 

Voila jespere avoir répondu à ta question, Si tu en as d'autres n'hésite pas ! 

Merci pour ta réponse très détaillé, que signifie le mess (entre 18h et 19h) ?

Pendant les temps libre que peut on faire et ne pas faire ? (sport, piscine, telephoné a nos familles ?...)

 

Merci

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Fred689 a dit :

le mess est le centre de restauration réservé aux cadres officiers et sous-officiers. Je pense que c'est plus un self qu"un vrai mess.

Ah d'accord, Merci

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Bonjour je suis maman …mon fils s’est engagé dans la Marine le 9octobre il est parti …tout comme votre fils dès que je l’avais au téléphone je savais qu’il y avait des choses qui n’allaient pas . Aucune cohésion, bagarre entre eux , critiques, mange des qu’il pouvait,étant très sportif il a tout donné jusqu’à se faire une blessure aux genoux qui depuis 1  mois l’ont laissé avec sa douleur atroce ne pouvant plus posé sa jambe , il ne voulait rien dire pour continuer au maximum de ses limites, il a eu un d’abord un arrêt de 5 jours qui n’a servi à rien puisqu’ont lui faisait quand même faire cross et sprint , à ce jour le médecin  militaire lui a refait un arrêt de 15 jours mais mon fils ne veux pas faire phénix c’est à dire tout recommencer…il est rentré en permission samedi matin à prévenu son instructeur qu’il revenait pas la semaine pour pouvoir faire ses examens, scanner, radio ….ect… faut qu’on sache ce qu’il a , que ça ne lui pourrisse pas la vie plus tard les blessures quand ils sont jeunes prises à temps peuvent guérir , en vieillissant c’est fini….maintenant je sais pas à quel sauce il va être mangé dès qu’il va retourner en caserne ..mais en tout cas faut vraiment avoir un moral d’acier , mais moi étant mère mon fils je ne le laisserai pas avec ces douleurs à son genoux tant pis . Avec ce qu’il en dure la bas surtout lui ça aussi quand il m’explique je ne comprends pas pourquoi ils sont toujours sur lui alors qu’il obéit aux directives, réussie les étapes sportives et évaluation…mais je cherches même plus a comprendre et lui non plus juste je lui dit te tenir le coup …..

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour.

Message pour Kenji.

 Après votre premier post, il vous a été demandé de respecter la charte et de passer par l’étape de présentation. Pour l’instant, ce n’est pas le cas.

 Je verrouille donc également ce post. 

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.


  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...