Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour,

il y a 25 minutes, Janmary a dit :

titre totalement impropre

Son véritable nom est "Service National Universel".

il y a 25 minutes, Janmary a dit :

Ce "service militaire " se fera t'il toute l'année (avec les problèmes de scolarité ou de travail ou de stage divers ou en saison juillet - aout ?) avec volontariat sur l'appel ou appel par voie publique ? Etc.Etc.

Un article récent (3-4 jours) disait que le temps serait d'un mois avec possibilité de prolonger si l'appelé est volontaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a 29 minutes, Archerlite a dit :

Son véritable nom est "Service National Universel".

Oui, mais il nous a été vendu comme un rétablissement du service militaire...

il y a 30 minutes, Archerlite a dit :

Un article récent (3-4 jours) disait que le temps serait d'un mois avec possibilité de prolonger si l'appelé est volontaire.

J'ai lu aussi que le service ne serait obligatoire que quelques années, puis accessible sur la base du volontariat (pour les participants, pas les "animateurs").

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas trop étonné, pas grand chose à voir avec le bon vieux service national ou encore service militaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Archerlite a dit :

Un article récent (3-4 jours) disait que le temps serait d'un mois avec possibilité de prolonger si l'appelé est volontaire.

A l'age de 15 ans, je ne vois pas l’intérêt réel !

Il y a des formations professionnelles (15/16ans jusqu'à 18/19 ans) qui sont en stage deux mois durant les grades vacances et en cours le reste de l'année.

Comment les jeunes "appelés" pourront-il faire leur temps sans déroger à leurs cours ? Tel était la question que je posais. D'autres vont en stage linguistique à l'étranger, etc.etc.

C'est (comme la SNCF récemment qui n'est pas une reforme structurelle en soit) une question mal posée et qui va mal s'engager tout comme les déclarations d’impôts par internet alors que 40% de la population ne possède pas d'ordinateurs.

Les militaires enragent car demandant une enveloppe de 3 milliards pour les équipements nécessaires à la poursuite des OPEX (les montants financiers des OPEX ont été intégrés au budget de l'armée !).!

Tout cela sent l'amateurisme basé sur la communication à tout vent (qui est l'essence de la formation de "Science Po" et de "l'ENA)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour être franc je suis déçu de la tournure de la chose, un mois c'st peu et puis vont ils le faire en une fois ou fractionné, est ce un module annuel ou étalé sur l'année par tranche d'âge ???

Ça reste flou.

Quand aux travaux d'intérêts généraux je suis plus que dubitatif. 

Des jeunes sur les plages à ramasser les détritus, cela impose des structures, des encadrants... soit des gens payés à ce rôle ( et ça coûtera cher ) soit une tâche de plus pour les employés communaux  ( eh oui ces fonctionnaires tant décriés, qui devront faire gardes chiaume en plus de leurs tâches quotidiennes et bien sûr sans aucune valorisation )

Janmary tu aborde le sujet des stages.

Tous les ans je vois des jeunes venir en stage dans nos services, ils ont beaucoup de difficultés à trouver ces fameux stages qui leurs sont obligatoires.  Ils viennent là par obligation, la plus part ne sont pas intéressé. 

De même il faut être bien conscient qu'aujourd'hui un jeune mineur ne peut travailler, même pour ramasser des oignons, des melons... trop de contraintes administratives, ça ne passe pas avec l'ursaf, donc les patrons ne prennent pas de jeunes même à dix sept ans, il faut qu'ls soient majeurs.

On vie dans un drôle de monde où l'on chasse les féneant où l'o veut " remettre la France au travail " et en parallèle on empêche ceux qui le souhaite de travailler.

Et pour terminer je vois mal le rôle de nos Armées dans ce service universel. 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, on aurait pu rendre le scoutisme obligatoire ( quoique ça aurait certainement fait pensé à certains mouvements de même type obligatoire dans un autre pays, à une autre époque, sans aucune arrière pensé malsaine. ) le résultat serait là.

D’ailleurs je suis étonné que l'on ne fasse pas appel à ces gens, qui ont l’expérience de la cohabitation et du brassage...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai participé au sujet mais j'avoue ne pas avoir trop envie de tout relire (sig). Je me suis porté volontaire pour participer, en tant que lycéen, a une concertation a propos du Service National Universel ayant lieu dans la préfecture de mon département. Voilà pourquoi je voudrais vous demander a tous si vous pouviez me donner des arguments, que vous partagez ou que vous avez entendu, afin (peut-être) de les relayer. Pour l'instant j'ai retenu

- le coût

- les infrastructures

- le personnel

auxquels j'ajoute :

-la poursuite d'études / le supérieur

-le logement

-l'orientation 

Merci beaucoup, dans l'intérêt de tous (et surtout de nous:oinch:).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Le coût, c'est toujours cher, voir trop cher mais là pérennité de notre civilisation, de notre pays, de notre République par l'éducation de nos valeurs à nos jeunes n'a pas de prix sinon nous allons à notre perte.

- l'infrastructure, l'armée a vendue sont patrimoine et restructuré celle qu'elle a conservé.  Donc où va ce passer ce programme. 

- les instructeurs, militaires d'active, de réserve, anciens militaires affiliés à des associations patriotique, des civiles, des enseignants... ???

- Obligatoires pour tous, quelque soit le cursus... ???

- le déroulé et le programme exacte de ce projet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Archerlite a dit :

- le coût

On mesure le coût acceptable en regard des résultats attendus. Et quels sont ces résultats attendus? A titre perso je ne crois pas que le jeu en vaut la chandelle, car je ne crois pas que quelques semaines/mois puissent changer fondamentalement la pensée ou la manière de vivre de quelqu'un. La personne est déjà formatée par son univers familial, scolaire, son cercle de copains depuis X années et je ne pense vraiment pas qu'un court SNU puisse changer la donne.

Il y a 14 heures, Archerlite a dit :

- les infrastructures

Reste t'il des quartiers (casernes) non vendus ou la destination n'a pas été modifié? Je sèche et ne voit pas où cela peut se faire. Les Epide ont déjà et depuis de longues années pris leurs marques dans ces structures vides.

Il y a 14 heures, Archerlite a dit :

- le personnel

Mon côté "intégriste" de la chose militaire me fait persister sur le fait qu'il ne s'agit pas des missions et du rôle dévolu aux armées. Qui dit service national universel ne doit pas oublier l'universalité du thème et donc l'universalité des personnels, afin que cela ne soit pas qualifié de "nouveau service militaire".

Il y a 14 heures, Archerlite a dit :

la poursuite d'études / le supérieur

Je pense que le choix des dates de SNU restera à la discrétion (dans la mesure des possibilités) aux intéressés eux mêmes.

Il y a 14 heures, Archerlite a dit :

le logement

Idem infrastructures.

Il y a 14 heures, Archerlite a dit :

l'orientation 

Pourquoi ne pas imaginer un conseiller emploi issu de Pôle Emploi ou Mission Locale et/ou un conseiller d'orientation issu des CIO (ou de leurs remplaçants car les CIO ont disparu mais je ne connais pas les structures qui les remplacent) en charge d'intervenir en collectifs et de recevoir les gens en entretien individuels pour faciliter ou initier des processus d'orientation ou de réorientation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Alors compte rendu très rapide de la concertation d'aujourd'hui sur le SNU.

En présence de

-M. Le Général Daniel Ménaouine, en charge du SNU 

puis, pour des questions publiques

-M. le Premier Ministre Édouard Philippe ;

-Mme Brune Poirson, Secrétaire d'état a la transition écologique ;

-Mme Geneviève Darieussecq, Secrétaire d'Etat aux Armées.

 

Le SNU se décompose en deux phases de 15 jours chacune

-Phase 1 en hébergement collectif, contenu a définir.

-Phase 2 en associations partenaires, hébergement chez soi, avec un projet personnel a réaliser en groupes (associations au choix mais c'est obscur).

Nous avons proposé des activités pour la première phase du SNU que je détaillerai demain.

De plus, et je m'en excuse si c'était une mauvaise idée, j'ai pris l'initiative de donner l'adresse de ce forum au Général Ménaouine afin qu'il puisse voir et peut être répondre plus en détails aux questions présentes dans ce sujet. Il m'a dit qu'il passerait voir, je ne sais pas s'il le fera, mais bon...

  • Thanks 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a 49 minutes, Archerlite a dit :

En présence de

-M. Le Général Daniel Ménaouine, en charge du SNU 

puis, pour des questions publiques

-M. le Premier Ministre Édouard Philippe ;

-Mme Brune Poirson, Secrétaire d'état a la transition écologique ;

-Mme Geneviève Darieussecq, Secrétaire d'Etat aux Armées.

Je suis impressionné...

il y a 50 minutes, Archerlite a dit :

De plus, et je m'en excuse si c'était une mauvaise idée, j'ai pris l'initiative de donner l'adresse de ce forum au Général Ménaouine afin qu'il puisse voir et peut être répondre plus en détails aux questions présentes dans ce sujet. Il m'a dit qu'il passerait voir, je ne sais pas s'il le fera, mais bon...

Je ne crois pas que ça puisse causer du tort à quelqu'un de lui avoir soufflé l'adresse du forum. Seulement, je pense que pour un général de brigade, les discussions d'illustres inconnus sur un sujet suivi de près par le gouvernement et - j'imagine - une pléïade de conseillers, risquent de le laisser indifférent... Mais bon, après tout, ils ont bien organisé la réunion à laquelle tu t'es rendu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Archerlite a dit :

j'ai pris l'initiative de donner l'adresse de ce forum au Général Ménaouine afin qu'il puisse voir et peut être répondre plus en détails aux questions présentes dans ce sujet. Il m'a dit qu'il passerait voir, je ne sais pas s'il le fera, mais bon...

Pourquoi pas, le forum est ouvert à tous et à la discutions.

Hors ce sujet reste flou, donc si le général ( ou un de ses intermédiaires ) veut le développer, nous sommes effectivement " d’illustres inconnus " mais nous sommes les mailles du filet et en région certains ont des responsabilités...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 04/09/2018 à 20:15, Archerlite a dit :

le coût

- les infrastructures

- le personnel

auxquels j'ajoute :

-la poursuite d'études / le supérieur

-le logement

-l'orientation  

Il faut revenir aux fondamentaux qui sont de réunir des jeunes gens de 15 à 18 ans pour leurs inculquer un esprit civique et un brassage de populations. A ce titre, ce n'est pas un  Service Militaire Universel. Un service National Universel ? Avec quel buts pratique au final ?

1° - Ce n'est pas à cet âge que l'on peut revenir et modifier le comportement de jeunes gens. Tous les enseignants et psychologues vous diront que tour se joue avant l'âge de cinq ans. Donc intérêt de l’école maternelle et de l'école  primaire.

2° - Cette "activité" est donc hors sujet à ce niveau  et part d'un mauvais calcul dès le départ. Je trouve que Bouchon-Gras est dans le vrai - et je souscris a son raisonnement - que le scoutisme pendant une phase de temps obligatoire serait plus heureux quand aux résultats.

Le coût = Alors que le budget dérape une nouvelle fois avec une CSG (Contribution Sociale Généralisée)  imputée aux retraités et une désindexation vis à vis du coût de la vie,   et des imputations multiples de budgets sur des ministères importants, comment oser espérer avoir un budget pour ce Service National Universel  dans l'état actuel ?  C'est des plus utopique. Toutes les réformes en cours se font sur la base des amputations de budgets.Et l'on revient vers les déficits publics non contenus avec la barre des 3% et la dette publique qui vient de dépasser les 100 pour cents du PIB ou Produit Intérieur Brut). Je pense que l'argent publique destiné à ce système serait mieux utilisé (si cela devait se réaliser) pour l'armée dont le matériel devient critique pour nos forces engagées dans les OPEX !

Infrastructures, logements, personnels, orientation  = Les casernements sont en vente pour des opérations immobilières pour la majorité d'entre elles. Elles auraient dû être conservées à mon avis pour y loger étudiants, filles seules avec enfants à charges, exclus sociaux d'habitations, sans revenus, etc. Il y avait tout - cuisines, logements, salles de cours, etc. pour  Cela aurait utile pour le social et aurait permis aux associations de travailler efficacement au niveau de l'assistance de ces personnes.

Quand au personnels, il suffit de constater que le nombre d'éducateurs dans les quartiers diminuent, d'une part, et d'autre part, que lors de la réforme scolaire sur les activités "sportives" et autres,ce sont les Mairies qui ont dû faire face pour trouver et former le personnel compatible avec les réglementations en vigueurs. Échec partiel. Nombre d'encadrants n'ont pas les compétences réglementaires voulues par la formation et le diplôme ! 

Quand aux orienteurs en nombre insuffisants, il semble difficile de fournir ce service de façon raisonnablement efficace à toutes et à tous dans ces conditions.

Quand à la poursuite d'étude et l'enseignement supérieur, je ne vois en quoi le Service National universel pourrait conseiller et orienter convenablement les jeunes filles et jeunes gens vers ce niveau d'enseignement. Je sais qu'un Président précédent voulait orienter tous les élevés vers le Master (bac + 5). On est en République et liberté et donc pouvoir tout dire y compris des absurdités. C'est le rôle de l’Éducation National, des parents avec les jeunes gens concernés.

 

Pour conclure, je suis en relation avec un ex-gendarme (qui fut chargé de la sécurité avec travail sur des adolescents) qui vient de créer son entreprise (remise au travail de jeunes en difficultés scolaire ou ayant quitté le milieu scolaire) à Tours (nous sommes au conseil syndical de notre résidence) et qui a été sollicité par la Préfecture de Tours pour la prise en charge de jeunes et éventuellement dans le cadre du  Service National Universel à venir.

Pas triste, mais pas triste du tout. Prochain post à venir ! Voici en de façon générale, ce que je pense des questions posées  de l'ami Archerlite.

Janmary

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En deux mots, il semblerait que l’État est en difficulté sur un problème, il repasse le "bébé avec l'eau du bain" à autrui. Comme il l'a fait avec les activités péri-scolaires qui aurait dû être a la charge de l’Éducation Nationale mais  qui fut pris en charge par les Municipalités....sans fond supplémentaires.

L’État à donc évoqué l'appui des municipalités (malgré la suppression de budgets tel la taxe d'habitation, etc.) pour le Service National Universel ! Pourquoi pas ? Les salles de sports, les locaux des Mairies, les rares éducateurs de disponibles, etc. seraient mis à disposition. Que cela entrave un dysfonctionnement des activités en cours, c'est le souci desdites municipalités !

Mon gendarme, son entreprise homologuée et son activité ont reçus des jeunes gens en vue de réinsertion avec une sollicitation induite en vue du Service National Universel .  Avec pour ordre de la Préfecture de faire ceci, de faire cela et d'assumer des nuitées de ces jeunes gens.

A quoi, notre homme à répondu qu'il n'avait pas la possibilité d'assumer une occupation jour et nuit des jeunots. Réponse = Débrouillez-vous !

Sur ces entrefaites, disparition de son véhicule utilitaire ! Recherche : Plainte ! Trois jours plus tard, véhicule retrouvé avec le jeune et élégant bipède emprunteur (âgé de 15 ans, sans permis de conduire bien sur) qui avait été voir sa petite copine à Paris ! Sans commentaire !

Nous sommes bien chez les Gaulois avec le système D en guise de plan d'actions concertés, de plan quinquennaux (plans d'actions sur 5 ans aujourd'hui oubliés), de mouvements de mentons, de verbiage à tord et à travers, etc. Ou sont nos grands-parents avec les créations méthodiques et planifiées des chemins de fer, de l’électricité à l'échelon National, de la création d'une belle Marine avant le second conflit mondial, d'une ligne de fortification (Maginot), du charbon-acier (Communauté Européenne), du CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique avec les essais atomique du Sahara, la bombe, les centrales nucléaires, des réseaux numériques (Transpac, transmic, MIC,  RITA pour les militaires et utilisé par l'OTAN ou point que nous avons assistés et commercialisé ces premières technologies aux USA ), etc.

Aujourd'hui, nous ne savons plus construire des cuves nucléaire sans fissures, des hélices de notre porte-avions (commandé en définitive aux USA). Je m'éloigne du sujet ! Mais vraiment ? Définir un projet, c'est définir son coté technique et son coté financier. C'est également bien présenter ledit projet et non s’accommoder d'un flou même artistique.

Ce sont mes opinions après une carrière professionnelle bien remplie en France et à l'Internationale, de membres et de gestions de nombres d'associations, de nombreuses formations (électronique, énergie atomique, numérique (programmeur),  de chantiers d'essais nucléaires (Pacifique), etc. Je pense que ce projet de Service National Universel n'est pas viable en l'état.

Janmary

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Janmary a dit :

Définir un projet, c'est définir son coté technique et son coté financier. C'est également bien présenter ledit projet et non s’accommoder d'un flou même artistique.

Ce sont mes opinions après une carrière professionnelle bien remplie en France et à l'Internationale, de membres et de gestions de nombres d'associations, de nombreuses formations (électronique, énergie atomique, numérique (programmeur),  de chantiers d'essais nucléaires (Pacifique), etc. Je pense que ce projet de Service National Universel n'est pas viable en l'état.

Pour compléter les dires de Janmary, je rajouterai que ce projet de service national universel est sorti de la bouche de notre Président sans aucune explication derrière, un peu comme un écrivain qui vendrait un roman en annonçant le titre mais sans rien avoir d'autre.

Ici le titre est sorti mais sans aucune ligne derrière.

Petit à petit, avec le temps on nous annonce que ce fameux nouveau service nationale ne durera que peu de temps ( pour quelle efficacité ? ), les jeunes seront logés mais on ne sait pas où ( Armée ; il n'y a plus de locaux, l'éducation nationale ; les internats fonctionnent sauf congés scolaires. ) Pour faire quoi, on ne sait pas vraiment...

Il aurait été bon de réfléchir à ce projet avant de l'annoncer !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste pour préciser quant à l’orientation, je rajoute en tant qu’ancien conseiller en insertion professionnelle (orientation, projet professionnel, formation, recherche d’emploi et.... travail de socialisation!) nous considerions qu’il nous fallait au moins un an de vie professionnelle avant de se sentir un peu à l’aise dans ce metier, tellement il est divers et varié.

c’est dire qu’il ne faut pas confier cette orientation à des gens formés à la va vite! 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le 13/09/2018 à 19:46, Cne Caesar a dit :

Je suis impressionné...

Alors imagine moi ! J'ai eu l'imprudence de dire a un ami de la classe "Attention, derrière toi le CPE est arrivé". Rapide coup d'œil autour de nous :mobile::kepiblanc:puis... fou rire mémorable ! J'avoue que c'était assez impressionnant, surtout le cortège absolument fou de sécurité qui les accompagnaient. «Allez, on va faire une pause, le temps de procéder au déminage, tout le monde dehors !»... Fouilles répétées, etc. Et puis les regards du Général et (après) le face a face avec les Ministres...:multi:

Le 13/09/2018 à 20:17, Bouchon-Gras 49 a dit :

Hors ce sujet reste flou, donc si le général ( ou un de ses intermédiaires ) veut le développer, nous sommes effectivement " d’illustres inconnus " mais nous sommes les mailles du filet et en région certains ont des responsabilités...

A vrai dire, je ne souhaite pas que les propos qu'ont pu tenir certains candidats sur ce forum puisse leur être reproché plus tard, ni que ceux dit par d'anciens militaires ou certains toujours d'active soient pénalisants. Porter ce site a l'attention de l'Etat Major m'avait l'air "risqué" mais bon, ils l'ont dit ils assument. 

Le 14/09/2018 à 12:22, Janmary a dit :

Ce n'est pas à cet âge que l'on peut revenir et modifier le comportement de jeunes gens. Tous les enseignants et psychologues vous diront que tour se joue avant l'âge de cinq ans. Donc intérêt de l’école maternelle et de l'école  primaire.

Le service national n'a pas pour but principal de changer les gens. Il a pour ambition de donner aux jeunes une occasion de s'engager pour une cause qui leur tient à cœur (2eme partie) et de réaliser un projet. Il veut, non pas engager des gens, mais montrer aux jeunes les possibilités qui existent pour s'engager. 

Le 14/09/2018 à 12:22, Janmary a dit :

Infrastructures, logements, personnels, orientation  = Les casernements sont en vente pour des opérations immobilières pour la majorité d'entre elles. Elles auraient dû être conservées à mon avis pour y loger étudiants, filles seules avec enfants à charges, exclus sociaux d'habitations, sans revenus, etc. Il y avait tout - cuisines, logements, salles de cours, etc. pour  Cela aurait utile pour le social et aurait permis aux associations de travailler efficacement au niveau de l'assistance de ces personnes.

Pour ce qui est de l'hébergement logements collectifs civils (centre d'hébergement sportifs, comme les CREPS par exemple), infrastructures construites sur demande puis (en dernier recours apparemment) internats scolaires. C'est la réponse directe du Général Ménaouine.

Pour les personnels, il est possible que l'on fasse appel a des personnels d'associations différentes, ce qui serait la contrepartie pour la deuxième partie du SNU, dans laquelle les jeunes sont en association pour les aider dans un projet collectif. Ainsi, un senseï en arts martiaux viendrait pour le self-défense, un avocat pour la formation juridique, etc. 

Il y a 4 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Ici le titre est sorti mais sans aucune ligne derrière

On nous a promis que 80% du résultat seraient le fruit de concertations comme la nôtre. Ça fait beaucoup. Et ça permet de gagner du temps.

Il y a 3 heures, berogeitabi a dit :

Juste pour préciser quant à l’orientation, je rajoute en tant qu’ancien conseiller en insertion professionnelle (orientation, projet professionnel, formation, recherche d’emploi et.... travail de socialisation!) nous considerions qu’il nous fallait au moins un an de vie professionnelle avant de se sentir un peu à l’aise dans ce metier, tellement il est divers et varié.

D'où la deuxième phase de 3 mois permettant d'appréhender un peu mieux un domaine qui nous intéresse. Même si c'est toujours peu (et tout le monde était d'accord pour dire ça), l'espoir est d'orienter un peu plus a chaque fois, de préciser les buts de chacun afin, non pas d'imposer l'engagement, mais que la personne le découvre par elle-même.

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Pour compléter les dires de Janmary, je rajouterai que ce projet de service national universel est sorti de la bouche de notre Président sans aucune explication derrière, un peu comme un écrivain qui vendrait un roman en annonçant le titre mais sans rien avoir d'autre.

C'est le probleme d'aujourd'hui = Tout est pratiquement improvisé ! Le ¨Président parle et c'est parole d’Évangile ! Contrairement - et je renvoie à la III° République pourtant bien décriée - dont les Parlementaires avaient votés des Lois cadres (exposés dans mon mail précédent, el SNCF, EDF, ligne Maginot, etc.)  avec des gens particulièrement compétents pour les mettre en œuvre avec un suivi parlementaire.

C'est toute la différence entre un régime Présidentiel ou le Président décide de tout avec des parlementaires dit "Godillots" d'exécutions et un régime parlementaire comme les pays Européens dont on voit les différences en toutes choses !. La IV° République tant décrié avec son régime parlementaire, à vu naitre le CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique), les essais nucléaires du Sahara, la reconstruction d’après guerre, etc.etc.

 

Il y a 17 heures, Archerlite a dit :

Le service national n'a pas pour but principal de changer les gens. Il a pour ambition de donner aux jeunes une occasion de s'engager pour une cause qui leur tient à cœur (2eme partie) et de réaliser un projet. Il veut, non pas engager des gens, mais montrer aux jeunes les possibilités qui existent pour s'engager. 

Ce ne sont pas les objectifs définis du Président lors de sa campagne électoral. Il s'agissait d'un brassage de jeunes gens de toutes origines et de développer le sens des responsabilités citoyennes avec un vernis militaire pour faire bon poids !  Tel que l'affaire se présente, c'est un grand "plof" qui s'annonce !  Mélanger - sans une réelle autorité d’encadrants (comme le service militaire d'antan ou d'aujourd'hui dans les pays qui le pratique encore) - des jeunes de banlieues et des jeunes adolescents encore dans le cadre familial est une plaisanterie qui tournera mal (vols de portable; contacts avec les drogués ou se livrant au trafic, etc.etc).!

Pendant ce temps, le Chef d’État-major des Armées donne cette citation après son audition devant la Commission de la défense de l'Assemblée Nationale =

" A l'issue de la période de programmation militaire qui s'ouvre, notre armée ne sera plus éreintée, sous équipée, sous dotée et sous entrainée comme aujourd'hui, mais elle restera une armée des dividendes de la Paix, une armée de temps de Paix".

A lire entre les lignes. On ne vexe personne - en particulier le Chef - mais avec des améliorations des Armées, on restera bien sage par la suite car les budgets des OPEX....

Janmary

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a 7 minutes, Janmary a dit :

Ce ne sont pas les objectifs définis du Président lors de sa campagne électoral. Il s'agissait d'un brassage de jeunes gens de toutes origines et de développer le sens des responsabilités citoyennes avec un vernis militaire pour faire bon poids !  

Le vernis militaire ne semble pas "oublié" mais du moins atténué. Le brassage social est effectivement le but du logement collectif. Le sens des responsabilités devrait venir avec les enseignements proposés lors des deux premières semaines (en tout cas, ce que nous avons proposé devrait y participer). 

il y a 10 minutes, Janmary a dit :

vols de portable; contacts avec les drogués ou se livrant au trafic, etc.etc).!

Et inversement ! Ces jeunes là verront autre chose, d'autres gens, rentreront en contact avec d'autres milieux, qui peuvent/pourraient les aider.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Archerlite a dit :

Et inversement ! Ces jeunes là verront autre chose, d'autres gens, rentreront en contact avec d'autres milieux, qui peuvent/pourraient les aider.

Je suis bien d'accord, le seul soucis c'est que ces gens là, il faut les couper de leurs entourage quotidien, des qu'ils y remettent les pieds, c'est reparti. ( je l'ai vécu, PMM de Richoufftz ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Archerlite a dit :

Et inversement ! Ces jeunes là verront autre chose, d'autres gens, rentreront en contact avec d'autres milieux, qui peuvent/pourraient les aider.

 

Je ne le crois pas une minute si j'en juge le quartier de Joué-lès-Tours ou j'habite ( et les Ulis dans l'Essonne ou j'ai habité) avec le soucis de sécurité qui y sont afférents ! La Police n'arrive pas à gérer du fait que ces jeunes, livrés a eux même, avec l'approbation de leurs parents qui plus est, par le fait d'être qu'ils sont mineurs !

Même un "Chouf" (un guetteur dans un quartier se livrant aux activités de la drogue) à un revenu supérieur à un cadre actif , fait vivre sa famille et je ne pense pas du tout qu'ils iront faire leurs  temps de Service National Universel pour la plupart !!

Alors, les mélanger avec des jeunots bien propre et bien polis, c'est tout le contraire qui arrivera ! L'expérience antérieure dans tous les pays est là pour en témoigner. Que croire quand ces jeunes seront ensemble si ce n'est que les trafiquants de drogue trouveront de nouveaux débouchés avec ces jeunes gens bien innocents par rapport à eux même !

Avez vous remarquer que le peu d’Éducateurs des banlieues  restant des années précédentes  qui s'expriment sont affolés par cette proposition de Service National Universel et des conséquences implicites qui vont en découler ! ? 

La mise en commun, pour vivre en commun, d'une telle masse de mineur(e)s aussi disparates et justifiables des sévérités de la Loi pour une parti d'entre eux,  auront des conséquences graves alors que  Police et Maires n'ont pas barre sur ces jeunes par l'Autorité qui leurs sont pourtant concédés de par la Loi !

Les vols et les larcins seront la règle avec l'appui des grands ainés des banlieues si nécessaire ! . Je pense - comme certains éducateurs - que les incivilités et le vol et racket seront étendus au lieu d'être contenus. Nous sommes loin des propositions récentes d'un homme politique sur les propositions concernant les banlieues !

Du pas pensé ! Du verbiage ! Des rodomontades ! Je suis le Chef, certes  ! Mais ln l'état, je pense que c'est du grand n'importe quoi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou en sommes nous sur le SNU ? Un petit point à ce jour.

Source "Les Echos"

https://www.lesechos.fr/politique-societe/dossiers/0301628259022/0301628259022-service-national-universel-ce-que-veut-faire-macron-2172980.php

1° - Le SNU est inscrit dans la Constitution.

2° - Les Echos

Un dossier hautement sensible. A l'origine, le candidat Macron avait promis en mars 2017 de rétablir un « service militaire universel » obligatoire et d'un mois. Finalement le SNU, pour service national universel, comportera une partie obligatoire d'un mois, vers 16 ans, et une partie facultative qui s'adressera aux jeunes qui souhaitent s'engager dans la culture, la défense, l'environnement, l'aide aux personnes ou le tutorat. Une...

Note = Cette partie facultative est un éventuel problème du fait qu'il faudrait le certificat d'avoir effectué ce SNU pour accéder à diverses fonctions mentionnées dans les textes (Orientation vers l'Armée, culture, etc.).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par Bouchon-Gras 49
      En France le Président de la République est le chef des Armées.
      Il est intéressant de se pencher sur le passé militaires de nos Président.
       
      Charles de Gaulle:

      militaire de carrière, Saint-Cyrien , général de brigade
      Georges Pompidou:  

      service national comme officier de réserve à Clermont-Ferrand,  mobilisé en 1940, au 141e régiment d’infanterie alpine selon Wikipédia. Parlant allemand, il est nommé officier de renseignement dans son régiment qui opère en Allemagne, en Alsace, en Bretagne, et enfin lors des combats de la Somme. Il est décoré de la Croix de guerre en même temps que son régiment à cette occasion.
      Alain Poher, ( président deux fois par intérim):
      Officier de réserve d’artillerie,  a participé à la deuxième guerre mondiale. Chef d’un réseau dans la résistance, il a été décoré de la croix de guerre 39/45 et de la médaille de la résistance.
      Valéry Giscard d’Estaing

      Engagé à 19 ans  dans la 1re armée française, sous les ordres du général de Lattre de Tassigny . Le 13 avril 1945, il est élevé au grade de brigadier et obtient cette citation à l’ordre de l’Armée quelques jours plus tard :
      Après huit mois de campagne et 28 jours au combat, il est décoré de la croix de guerre 1939-1945, et défile devant le général de Gaulle le 14 juillet 1945.
      François Mitterrand

      Service militaire en 1937 dans l’infanterie coloniale au 23e régiment d’infanterie coloniale.
      En septembre 1939, lors de l’engagement de la France dans la Seconde Guerre mondiale, il est envoyé sur la ligne Maginot avec le grade de sergent-chef, à proximité de Montmédy au 23e régiment d’infanterie coloniale .
      Il a été ensuite résistant sous le pseudonyme de Morland.
      Jacques Chirac

      Service national comme officier de réserve dans la cavalerie. Selon Wikipédia, on  lui refuse cependant le grade d’officier (il est affecté tout d’abord comme soldat de deuxième classe dans un régiment en Bretagne) en raison de son passé communisant et il faut l’intervention des relations de la famille Chodron de Courcel (le général Kœnig) pour l’obtenir. Il en sort donc finalement comme sous-lieutenant de cavalerie.
      En tant qu’élève de l’ENA, il aurait pu éviter de faire la guerre d’Algérie (pendant 18 mois), mais il s’est porté volontaire et il est affecté, à partir du 1er avril 1956, au 11e puis 6e régiment de chasseurs d’Afrique, en poste à Souk-el-Arba dans le département de Tlemcen.
      Blessé au visage,  promu lieutenant , il a été obtenu la croix de la valeur militaire. Il a ensuite poursuivi sa carrière dans la réserve jusqu’au grade de colonel.
      Nicolas Sarkozy

      Service militaire en 1978, à la base aérienne 117 de Balard à Paris Paris dans le 15e arrondissement de Paris, où il appartient au Groupe rapide d’intervention, une unité chargée des tâches de propreté.
      François Hollande 

      En 1976, selon Wikipédia il est réformé du service militaire à cause de sa myopie lors de ses «trois jours » au fort de Vincennes, mais, par « devoir », obtient l’annulation de cette décision. Lors de ses classes en tant qu’élève officier de réserve à Coëtquidan, en janvier 1977, puis il rejoint l’École d’application du génie (EAG) à Angers, avant d’être affecté au 71e régiment du Génie, à Oissel.
      François Hollande finit son service en 1978 avec le grade de lieutenant de réserve.
       
       

      Le 8 ème président de la 5 ème République est le premier chef des armées à n’avoir aucune expérience militaire.
      En effet, Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977, était théoriquement soumis au service national qui a été suspendu pour les jeunes Français nés à partir de 1979.

      Mais, a confié l’un de ses conseillers militaires à l’association des journalistes de la défense, le jeune Macron, sursitaire, n’a pas été appelé comme de nombreux concitoyens de sa classe d’âge.
      A notre connaissance, il n’a pas effectué de préparation militaire non plus.
       
      ( Source : par Didier Chalumeau  )
    • Par Pendemonium
      Salut

      J'ai un ami qui m'a demandé s'il y avait une lettre type pour demander ses états de services.
      Il a effectué un VSL dans les années 80, il est partie en OPEX et chemin faisant, il découvre qu'il peut demander la carte du combattant (aucune démarche faite à l'ONAC à l'époque) et souhaiterait renouer avec la RO.

      N'ayant pas de réponses, je me retourne vers vous pour vos conseils sur une lettre type.

      Merci à vous
    • Par Pendemonium
      Ségloène en parlait, des réservistes ont repris l'idée. En bénéfice: le lien armée nation est travaillé et une campagne de recrutement ciblée :

      Source : http://www.leparisie...012-1974293.php

      C'est pas leur boulot mais comme d'hab, les militaires remplissent la mission assignée.
      Chapeau :respect:
×