Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour,

il y a 25 minutes, Janmary a dit :

titre totalement impropre

Son véritable nom est "Service National Universel".

il y a 25 minutes, Janmary a dit :

Ce "service militaire " se fera t'il toute l'année (avec les problèmes de scolarité ou de travail ou de stage divers ou en saison juillet - aout ?) avec volontariat sur l'appel ou appel par voie publique ? Etc.Etc.

Un article récent (3-4 jours) disait que le temps serait d'un mois avec possibilité de prolonger si l'appelé est volontaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a 29 minutes, Archerlite a dit :

Son véritable nom est "Service National Universel".

Oui, mais il nous a été vendu comme un rétablissement du service militaire...

il y a 30 minutes, Archerlite a dit :

Un article récent (3-4 jours) disait que le temps serait d'un mois avec possibilité de prolonger si l'appelé est volontaire.

J'ai lu aussi que le service ne serait obligatoire que quelques années, puis accessible sur la base du volontariat (pour les participants, pas les "animateurs").

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas trop étonné, pas grand chose à voir avec le bon vieux service national ou encore service militaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Archerlite a dit :

Un article récent (3-4 jours) disait que le temps serait d'un mois avec possibilité de prolonger si l'appelé est volontaire.

A l'age de 15 ans, je ne vois pas l’intérêt réel !

Il y a des formations professionnelles (15/16ans jusqu'à 18/19 ans) qui sont en stage deux mois durant les grades vacances et en cours le reste de l'année.

Comment les jeunes "appelés" pourront-il faire leur temps sans déroger à leurs cours ? Tel était la question que je posais. D'autres vont en stage linguistique à l'étranger, etc.etc.

C'est (comme la SNCF récemment qui n'est pas une reforme structurelle en soit) une question mal posée et qui va mal s'engager tout comme les déclarations d’impôts par internet alors que 40% de la population ne possède pas d'ordinateurs.

Les militaires enragent car demandant une enveloppe de 3 milliards pour les équipements nécessaires à la poursuite des OPEX (les montants financiers des OPEX ont été intégrés au budget de l'armée !).!

Tout cela sent l'amateurisme basé sur la communication à tout vent (qui est l'essence de la formation de "Science Po" et de "l'ENA)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour être franc je suis déçu de la tournure de la chose, un mois c'st peu et puis vont ils le faire en une fois ou fractionné, est ce un module annuel ou étalé sur l'année par tranche d'âge ???

Ça reste flou.

Quand aux travaux d'intérêts généraux je suis plus que dubitatif. 

Des jeunes sur les plages à ramasser les détritus, cela impose des structures, des encadrants... soit des gens payés à ce rôle ( et ça coûtera cher ) soit une tâche de plus pour les employés communaux  ( eh oui ces fonctionnaires tant décriés, qui devront faire gardes chiaume en plus de leurs tâches quotidiennes et bien sûr sans aucune valorisation )

Janmary tu aborde le sujet des stages.

Tous les ans je vois des jeunes venir en stage dans nos services, ils ont beaucoup de difficultés à trouver ces fameux stages qui leurs sont obligatoires.  Ils viennent là par obligation, la plus part ne sont pas intéressé. 

De même il faut être bien conscient qu'aujourd'hui un jeune mineur ne peut travailler, même pour ramasser des oignons, des melons... trop de contraintes administratives, ça ne passe pas avec l'ursaf, donc les patrons ne prennent pas de jeunes même à dix sept ans, il faut qu'ls soient majeurs.

On vie dans un drôle de monde où l'on chasse les féneant où l'o veut " remettre la France au travail " et en parallèle on empêche ceux qui le souhaite de travailler.

Et pour terminer je vois mal le rôle de nos Armées dans ce service universel. 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, on aurait pu rendre le scoutisme obligatoire ( quoique ça aurait certainement fait pensé à certains mouvements de même type obligatoire dans un autre pays, à une autre époque, sans aucune arrière pensé malsaine. ) le résultat serait là.

D’ailleurs je suis étonné que l'on ne fasse pas appel à ces gens, qui ont l’expérience de la cohabitation et du brassage...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par Bouchon-Gras 49
      En France le Président de la République est le chef des Armées.
      Il est intéressant de se pencher sur le passé militaires de nos Président.
       
      Charles de Gaulle:

      militaire de carrière, Saint-Cyrien , général de brigade
      Georges Pompidou:  

      service national comme officier de réserve à Clermont-Ferrand,  mobilisé en 1940, au 141e régiment d’infanterie alpine selon Wikipédia. Parlant allemand, il est nommé officier de renseignement dans son régiment qui opère en Allemagne, en Alsace, en Bretagne, et enfin lors des combats de la Somme. Il est décoré de la Croix de guerre en même temps que son régiment à cette occasion.
      Alain Poher, ( président deux fois par intérim):
      Officier de réserve d’artillerie,  a participé à la deuxième guerre mondiale. Chef d’un réseau dans la résistance, il a été décoré de la croix de guerre 39/45 et de la médaille de la résistance.
      Valéry Giscard d’Estaing

      Engagé à 19 ans  dans la 1re armée française, sous les ordres du général de Lattre de Tassigny . Le 13 avril 1945, il est élevé au grade de brigadier et obtient cette citation à l’ordre de l’Armée quelques jours plus tard :
      Après huit mois de campagne et 28 jours au combat, il est décoré de la croix de guerre 1939-1945, et défile devant le général de Gaulle le 14 juillet 1945.
      François Mitterrand

      Service militaire en 1937 dans l’infanterie coloniale au 23e régiment d’infanterie coloniale.
      En septembre 1939, lors de l’engagement de la France dans la Seconde Guerre mondiale, il est envoyé sur la ligne Maginot avec le grade de sergent-chef, à proximité de Montmédy au 23e régiment d’infanterie coloniale .
      Il a été ensuite résistant sous le pseudonyme de Morland.
      Jacques Chirac

      Service national comme officier de réserve dans la cavalerie. Selon Wikipédia, on  lui refuse cependant le grade d’officier (il est affecté tout d’abord comme soldat de deuxième classe dans un régiment en Bretagne) en raison de son passé communisant et il faut l’intervention des relations de la famille Chodron de Courcel (le général Kœnig) pour l’obtenir. Il en sort donc finalement comme sous-lieutenant de cavalerie.
      En tant qu’élève de l’ENA, il aurait pu éviter de faire la guerre d’Algérie (pendant 18 mois), mais il s’est porté volontaire et il est affecté, à partir du 1er avril 1956, au 11e puis 6e régiment de chasseurs d’Afrique, en poste à Souk-el-Arba dans le département de Tlemcen.
      Blessé au visage,  promu lieutenant , il a été obtenu la croix de la valeur militaire. Il a ensuite poursuivi sa carrière dans la réserve jusqu’au grade de colonel.
      Nicolas Sarkozy

      Service militaire en 1978, à la base aérienne 117 de Balard à Paris Paris dans le 15e arrondissement de Paris, où il appartient au Groupe rapide d’intervention, une unité chargée des tâches de propreté.
      François Hollande 

      En 1976, selon Wikipédia il est réformé du service militaire à cause de sa myopie lors de ses «trois jours » au fort de Vincennes, mais, par « devoir », obtient l’annulation de cette décision. Lors de ses classes en tant qu’élève officier de réserve à Coëtquidan, en janvier 1977, puis il rejoint l’École d’application du génie (EAG) à Angers, avant d’être affecté au 71e régiment du Génie, à Oissel.
      François Hollande finit son service en 1978 avec le grade de lieutenant de réserve.
       
       

      Le 8 ème président de la 5 ème République est le premier chef des armées à n’avoir aucune expérience militaire.
      En effet, Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977, était théoriquement soumis au service national qui a été suspendu pour les jeunes Français nés à partir de 1979.

      Mais, a confié l’un de ses conseillers militaires à l’association des journalistes de la défense, le jeune Macron, sursitaire, n’a pas été appelé comme de nombreux concitoyens de sa classe d’âge.
      A notre connaissance, il n’a pas effectué de préparation militaire non plus.
       
      ( Source : par Didier Chalumeau  )
    • Par Pendemonium
      Salut

      J'ai un ami qui m'a demandé s'il y avait une lettre type pour demander ses états de services.
      Il a effectué un VSL dans les années 80, il est partie en OPEX et chemin faisant, il découvre qu'il peut demander la carte du combattant (aucune démarche faite à l'ONAC à l'époque) et souhaiterait renouer avec la RO.

      N'ayant pas de réponses, je me retourne vers vous pour vos conseils sur une lettre type.

      Merci à vous
    • Par Pendemonium
      Ségloène en parlait, des réservistes ont repris l'idée. En bénéfice: le lien armée nation est travaillé et une campagne de recrutement ciblée :

      Source : http://www.leparisie...012-1974293.php

      C'est pas leur boulot mais comme d'hab, les militaires remplissent la mission assignée.
      Chapeau :respect:
×