Jump to content

Régiment de Renseignement.


*DR£WS*™

Recommended Posts

Bonjour,

Est-il possible de me renseigner sur les régiments du Renseignements existant svp?

D'autre part, peut on par exemple rejoindre un régiment d'infanterie, et ensuite se réorienter sur du Renseignement?

merci d'avance pour vos réponses

[DR£WS]™

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas que le 13ème RDP, il y a aussi le 1er RPIMa qui lui aussi fait partie du COS donc forces spéciales mais pas évident d y entrer... :vertsiffle:

Il y a aussi la brigade de renseignement composé de:

2éme régiment de Hussard (2éme RH)

44éme et 56éme regiment de transmissions

61éme régiment d'artillerie

28éme groupe géographique.

Bref plus d'infos ici:

http://www.defense.gouv.fr/terre/presentation/organisation-des-forces/brigades/brigade-de-renseignement

Bonne chance :vertrire:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Il y a les régiments qui composent la brigade de renseignement:

Le 2e régiment de hussards ( renseignement d'origine humain )

Le 44e régiment de transmission ( guerre électronique - rens' électromagnétique )

Le 54e régiment de transmission ( guerre electronique - rens' electromagnétique )

Le 61e régiment d'artillerie ( les drones )

Le 28e Groupement géographique

Le Groupement de recueil de l'information (mais qui a été intégré au 2e RH il me semble.

Il y a également le 13e RDP ( renseignement d'origine humain ). Plus ou moins le même travail que le 2°RH à quelques différences. Le 13 travail au niveau stratégique pour le COS alors que le 2 à un niveau plus "conventionnel" (si je puis dire) via les patrouilles de recherches profondes.

Il y a également beaucoup d'autres régiments de l'ABC qui ont leurs escadron d'eclairage et d'investigation. Mais là comme son nom l'indique c'est plus de la reconnaissance.

Ensuite pour ta seconde question ( en tant qu'EVAT j'imagine ?! ), tu t'engages au niveau du régiment que tu choisis donc le changement tu pourras le faire mais bien plus tard via des mutations par exemple ou via Saint Maix' (me semble que tu peux changer de spé ). Encore que le plus simple serait de t'orienter directement vers un régiment de renseignement.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il existe aussi plusieurs Batterie de Renseignement Brigade dans les régiments d'Artillerie, les régiments de renseignement ne propose que très peu de place.

Dans mon cas, j'avais demandé le 2RH ça se faisait exclusivement par entretien, sachant que pendant ma PMD, un membre du GRI qui nous encadrait nous à dit que le 2RH etc recrutait beaucoup de personnel ayant fait du renseignement avant.

Link to comment
Share on other sites

exclusivement par entretien ?! Et bien il semble que cela a changé depuis mon passage labas... Visiblement aussi pour cette histoire qu'il recrute des personnels déjà issu du rens'

Exact j'avais oublié ces unités au sein des régiments d'artilleries. On peux également ajouté les URH (le nom a changé depuis mais je ne rappel plus) des chasseurs alpins.

Et dans un autre domaine il y a aussi le CPIS, CPES, CPEOM. Ces unités travaillent au profit de la DGSE donc là on entre dans une autre histoire...

Enfin dans ton cas DREWS si tu es attiré par le renseignement il faut te dirigé vers la BR et/ou le 13.

Link to comment
Share on other sites

Le 1er RPIMA n'est pas un régiment de renseignement, merci de ne pas confondre FS et renseignement même si les deux travaillent de paire....

Le 1er n'est pas un régiment de renseignmement mais il a la particularité d'effectué son renseignement et reconnaissance en vue d'une action spéciale... Ce qui peut plaire aux personnes (comme moi par exemple) qui aiment "l'action" et le renseignement. Apres évidement le renseignement ne doit pas être aussi poussé qu'au 13ème car c'est sa spécialité...Mais même si le 1er n'est pas un régiment de renseignement à proprement parler il a le mérite d'être cité...enfin je pense. :vertrire:

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 2 weeks later...

Je te conseillerais plutot un régiment parachutiste... Enfin à confirmer par d'autres qui s'y connaitront mieux que moi sur le sujet mais ça me parait logique, la formation que tu auras sera plus axée pour ensuite intégrer le 13. Ca ou un régiment d'infanterie ou encore un régiment de renseignement non para (vu que c'est l'aptitude para qui pose temporairement problème dans ton cas si je me souviens bien).

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Pour intégrer le 13e RDP pas besoin d'être TAP il suffit de réussir les tests, le brevet sera passé durant la filière au 13. Pour travailler dans le renseignement j'irai plus en Cavalerie qui est l'arme de la recherche du renseignement en profondeur (13e RDP, 2e RH pour ne citer qu'eux) depuis toujours. En infanterie il n'y a que les SRR, et GCP ou SAED qui font du travail de renseignement à fin d'action.

La cavalerie légère est plus tournée vers le renseignement que le lourde (4eRD) Tente vers le 2RH, les passerelles (en matière de formation) sont plus nombreuses que du 35e RI vers le 13e RDP.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 7 years later...
  • Membre réputé

Bonjour,

Je remonte le sujet histoire d'avoir une idée sur les différents régiments " renseignements " voir d'actualiser le post avec ou non des unités toujours d'actualités !

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    cmoimumu

    Posted

    Bonjour   Je ne sais pas si j ai choisi le bon onglet mais voici mon souci Je suis sous officier depuis 2 ans J'ai intégré un PSPG en milieu d année 2022 Ma compagne (pacs) travaille à + de 4h de mon lieu de travail et ça devient compliqué de gérer les allers retours - son poste sera trés difficilement trouvable autour de mon affectation Je vais démarrer le DA (normalement) Mon souci  : comment faire pour me faire muter  là où elle travaille - quelles sont les solutions? je sais qu il y a des places dans un PSIG pas trop loin - soit stopper le DA mais fait être certain d'avoir le rapprochement familiale ? - soit le continuer mais ne pas être bloquer  suite à l'obtention de celui ci - soit ?????   Aidez moi SVP Merci  

    Fred689

    Posted

    Comme tu dis, la patience est une vertu. Donc patience. Bien souvent, ce sont eux-aussi des réservistes donc à mi-temps.

    FramboiseFrançaise

    Posted

    Bonjour et mes respects ! J ai commencé les démarches pour entrer dans la RO1 et intégrer le 35ème RI. J aimerais egalement passer la FMIR en fevrier. J ai posé mon certificat medical du medecin traitant et j attends l appel de l officier de réserve. Le délai est de normalement 10 jours pour le contact de l officier de réserve. J en arrive à 15. Je pense que la patience est la meilleure des solutions mais je n ai rien. Aucun renseignement ni aucune date. J ai ecrit un mail a mon officier de reserve mais aucune reponse. Y en a t il d autres qui sont dans le meme cas ? En vous remerciant de la lecture de ce post et en vous souhaitant un bon we

    Àngi

    Posted

    Bonjour  !! je voudrais obtenir des avis par apport à la situation de mon copain  il s’est présenté en 2020 à la légion étranger il a resté à paris 3 jours et après il est parti à Aubagne , après une semaine il était pas très sûr de sa décision et il a décidé de partir voluntariamente ( il a pas signé le contrat ) . maintenante il est très décidé à partir pour s’engage totalement dans la légion étranger , la question est : il est encore possible de se réintégrer ?  si la réponse est oui , comment il peut le faire ?    je vous remercie beaucoup pour votre réponses ☺️

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nouvelles menaces et renseignement militaire : à quoi vont servir les 400 milliards d'euros débloqués pour la défense ? Par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage François-Xavier Ménage, Eric Josset Publié le 22 janvier 2023 à 12h09 https://www.tf1info.fr/politique/video-nouvelles-menaces-et-renseignement-militaire-a-quoi-vont-servir-les-400-milliards-d-euros-debloques-pour-la-defense-caesar-guerre-en-ukraine-2245725.html?fbclid=IwAR3SZ1ORd8m17pDJVQ4h1iId2_u6t0cZh0LcRakONgHBCh4w9qNpgjQkaJ8   Le président de la République a décidé d'augmenter de 30% le budget de la Défense. Une somme inédite depuis le général de Gaulle. Près de 413 milliards d'euros vont être investis d'ici 2030 pour transformer nos armées et s'adapter aux nouvelles menaces.   Les armées françaises bénéficieront d'un budget de 400 milliards d'euros sur la période 2024-2030, dans le cadre de la future loi de programmation militaire (LPM), soit un tiers de plus que l'enveloppe de la précédente LPM, a annoncé vendredi 20 janvier le président Emmanuel Macron. Une somme jamais vue depuis le général de Gaulle qui doit permettre de faire face aux dangers "considérables" auxquels doit faire face l'Hexagone.  Cette loi poursuivra l'effort financier en matière de défense après une LPM 2019-2025 de 295 milliards d'euros, qui avait mis fin à des années de coupes budgétaires dans les armées. Elle est très attendue, alors que la guerre en Ukraine a mis en lumière des faiblesses dans le dispositif militaire français. L'enjeu des drones Car aujourd'hui, le nombre d'armes est trop réduit dans le pays. Les stocks de munitions ont chuté en raison notamment des transferts vers l'Ukraine et le coût de l'énergie impose de faire des choix dans l'équipement. L'objectif est par exemple de ramener le délai de production d’un canon Caesar, tel que ceux fournis à l'armée ukrainienne, de 24 à 12 mois et celui des obus qu'il tire de 9 à 3 mois. L'accent sera également mis sur le développement des drones, hautement stratégiques aujourd'hui, avec des "drones qui seront capables de faire la guerre électronique, brouiller les radars, les systèmes de défense ennemis, mais aussi des drones capables de leurrer les systèmes de défense en simulant la forme d'un avion de chasse pour que l'ennemi ait l'impression d'être confronté à une flotte beaucoup plus impressionnante", explique Bruno Fichefeux, directeur du programme SCAF-Airbus dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Leur déploiement pourrait intervenir d'ici 2040.  Autres investissements : dans les blindés, la généralisation des avions de combat Rafale, mais aussi pour un nouveau porte-avions et une dissuasion nucléaire renforcée. Par ailleurs, le budget alloué au renseignement militaire doit augmenter de près de 60% sur la période 2024-2030, le budget de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) étant notamment doublés dans l'objectif d'"avoir une guerre d'avance", selon Emmanuel Macron.
×
×
  • Create New...