Bienvenue sur le Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

Le président François Hollande a officialisé jeudi la constitution d'une garde nationale qui sera « bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes », a annoncé l'Élysée dans un communiqué. « En accord avec le travail parlementaire effectué par les sénateurs Gisèle Jourda et Jean-Marie Bockel et les députés Marianne Dubois et Joaquim Pueyo », les trois premiers s'étant entretenus jeudi matin à l'Élysée avec le chef de l'État, celui-ci « a décidé que la garde nationale serait bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes ».

http://www.lepoint.fr/societe/hollande-officialise-la-constitution-d-une-garde-nationale-28-07-2016-2057610_23.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Gouvernement vient de créer un site " Garde Nationale " :

http://www.gouvernement.fr/garde-nationale

Je l' ai rapidement survolé et je constate que ça incite les jeunes et les gens qui ne sont pas déjà réserviste à venir rejoindre les rang, sinon on apprend rien de plus hormis, des éventuelles primes, aide au permis de conduire et déductions pour les entreprises...

Je suis curieux de savoir si mon employeur peut bénéficier de ces déductions fiscales ( ils n' en parlent pas plus que ça... pour l' instant et je n' ai pas tout lu )

Je constate également que les réservistes déjà existant ne sont véritablement pas concernés par ce site !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mercredi 2 novembre au JT de 13h sur TF1, il était question de la Garde Nationale, à Marseille des jeunes réservistes reçoivent leurs brevets...

A revoir ou à voir : http://www.tf1.fr/tf1/jt-13h/videos/13-heures-2-novembre-2016.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le secrétaire général de la Garde nationale vient d' être nommé :

BG1.jpg

Le général de division Poncelin de Raucourt Gaëtan a été nommé secrétaire général de la garde nationale

Né le 8 février 1960 à Cholet (Maine et Loire), il a commandé la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

Il cumule le poste de secrétaire général de la garde nationale et celui de chef du commandement Terre pour le territoire national créé en juin 2016.

 

( Source : Ligne de Défense )

 

Affectations et postes tenus - Formation initiale et complémentaire

09/1997 - 08/1998  : Stagiaire de la 5ème promotion du Collège interarmées de Défense.

09/1996 - 08/1997  : Stagiaire de la 110e promotion de l’Ecole supérieure de guerre – Paris.
09/1994 - 08/1996  : Stagiaire de l’Enseignement militaire supérieur scientifique et technique – Paris.
09/1983 - 08/1984  : Stagiaire à la division d’application de l’Ecole du Génie – Angers.
09/1981 - 08/1983 :  Elève officier de la promotion « Grande armée » de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr.


Unités 


08/2012  08/2015 : Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (adjoint puis commandant de brigade).

09/2000  08/2006 
 : Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (adjoint du Bureau études générales, commandant en second puis chef de corps du 3° Groupement d’incendie).

09/1984  06/1994 : Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (chef de garde, commandant de compagnie puis officier traitant au bureau Opérations).

Administration centrale

09/1994  07/1997 : chargé d’étude au Centre de relations humaines de l’Etat-major de l’armée de Terre (CRH).

08/2006  08/2012 
 : officier traitant puis chef du bureau Organisation de l’état-major des armées (EMA).

06/2016
 : commandant Terre pour le territoire national.

Nominations et promotions


1er avril 2016 : Général de division
1er août 2012 : Général de brigade
1er juillet 2004  : Colonel
1er décembre 1999 : Lieutenant-colonel
1er décembre 1995 : Commandant
1er août 1988 : Capitaine
1er août 1984 : Lieutenant
1er août 1983  : Sous-lieutenant
 
Décorations


Médaille de la sécurité intérieure, échelon or (2015)
•    Médaille de vermeil pour acte de courage et de dévouement (2015)
•    Officier de la Légion d’honneur (2015)
•    Officier de l’Ordre national du mérite (2012)
•    Médaille d’or de la défense nationale avec étoile d’argent (2006)
•    Chevalier de la Légion d’honneur (2004)
•    Médaille d’outremer (1996)
•    Médaille commémorative Ex-Yougoslavie (1996)
•    Médaille d’argent de 2° classe pour acte de courage et de dévouement (1992)
•    Médaille d’argent de la défense nationale (1991)
•    Médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement (1989)


Diplômes


  • Brevet d’études militaires supérieures (1998)

  • DEA sociologie des organisations – IEP Paris (1995)


Divers


Marié, trois enfants (1988, 1992, 1995).

( Source : Armée de terre )
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premières mesures d' attractivités misent en œuvre :

 

Intérieur et Défense ont conjointement diffusé ce mercredi un communiqué de presse relatif aux mesures pour "entretenir l’élan des Français et leur intérêt" pour la garde nationale.

En voici le texte:
"La garde nationale compte à ce jour 65 700 volontaires, dont 6 000 sont mobilisés quotidiennement aux côtés des unités d’active des armées et des forces de sécurité intérieure. L’objectif du Gouvernement est de porter cet effort à 85 000 femmes et hommes dont plus de 9 000 seront engagés quotidiennement pour notre sécurité d’ici fin 2018.
Pour atteindre ces objectifs, le Président de la République a décidé la mise en oeuvre de mesures d’attractivité destinées à encourager l’engagement de la jeunesse dans la garde nationale, fidéliser les réservistes et inciter les employeurs à l’engagement de leurs salariés.
Le décret concernant la mise en oeuvre de trois de ces mesures est publié aujourd’hui au Journal officiel. Il instaure :
- une prime de fidélité de 250 € versée annuellement à tout réserviste renouvelant son contrat initial d’engagement pour un contrat de 3 ans minimum et effectuant au moins 37 jours d’activité de réserve par an ;
- une allocation d’études spécifique mensuelle de 100 € versée aux étudiants de moins de 25 ans qui ont signé un contrat d’engagement initial de 5 ans dans la garde nationale et qui effectuent plus de 37 jours d’activité par an dans la réserve ;
- une participation au financement du permis de conduire B à hauteur de 1 000 € versée à tout jeune de moins de 25 ans ayant effectué au moins 50 jours d’activité de réserve dans la garde nationale et étant à plus de deux ans du terme de son contrat.
L’instruction fiscale relative à la réduction d’impôt pour les entreprises facilitant l’engagement de leurs salariés dans la réserve est entrée en vigueur le 8 février 2017."

 

( Source : Ligne de Défense )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et les premiers bilans :

 

31.07.2017

Garde nationale: toujours autant de difficultés à fidéliser les réservistes

eclair001.pngL'attractivité est satisfaisante mais la fidélisation pose problème.

En matière de réserves, le constat n'est pas nouveau et les chiffres des rapports d'évaluation de la réserve militaire le démontrent:
- en 2013, 11533 nouveaux ESR ont été signés et 11599 contrats n'ont pas été reconduits;
- en 2014, 9219 nouveaux ESR ont été signé et 10695 contrats ont pris fin;
- en 2015, 10356 nouveaux ESR contre 10910 non reconduits.
Pour 2016, les chiffres ne sont pas encore disponibles.

Or l'ambition gouvernementale est de porter le nombre de volontaires à 85 000 hommes et femmes d'ici à 2018 (dont 40 000 militaires). L'objectif est ambitieux, même si l'effet post-attentats a suscité des vocations d'adhésion aux réserves.

Pour accroître l'attractivité, des mesures d'incitation ont été décidées. Un exemple: la possibilité pour les réservistes opérationnels d'accéder à certaines activités privées de sécurité comme je l'écrivais mercredi (lire ici).

Autre exemple: les textes relatifs à ces mesures d’incitation à rejoindre la Garde Nationale, prévoit notamment une prime annuelle de 250 €, une allocation d’études et une participation au permis de conduire; ils ont été publiés au journal officiel (JORF n°0063) le 15 mars dernier. 

Il est encore trop tôt pour connaître l'impact de ces mesures.

En revanche, il semble que la question de la fidélisation mériterait de nouveau une urgente attention. Pour les 5 premiers mois de 2017, quelque 3000 auraient été signés et 1500 rompus!

On attend avec impatience et surtout avec inquiétude les chiffres pour 2016 et, pourquoi pas, un point à mi-année 2017, pour voir si l'ambition d'une réserve opérationnelle à 40 000 hommes et femmes était encore réaliste.

 

( Source : Ligne de Défense )

 

L'attractivité est satisfaisante mais la fidélisation pose problème.

L' Armée cherche a attirer des jeunes mais les jeunes réservistes sont pour la plupart des étudiants, or le problème arrive lorsqu' ils rentrent dans le monde du travail, première année = pas de congé puis on passe à cinq semaines par an ( en gros les trente jours d' un ESR " normal " ), donc ils arrêtent la réserve !

 

l'effet post-attentats a suscité des vocations d'adhésion aux réserves.

Beaucoup de volontaires sont restaient en " attente ", sur le papier c' est facile, on s' inscrit en ligne, on choisi un régiment, une unité, on passe l' entretien, la visite médicale, puis on effectue la FMIR et puis c' est partie...

Mais en pratique, ça marche pas aussi bien.

Beaucoup d' inscription en ligne n' ont pas été prise en compte, les unités n' ont pas forcément les jours ( la réserve est comptabilisée en jour ) donc pas de poste, les centres médicaux des régiments sont généralement débordés et obtenir un rdv peut être long, les FMIR sont mutualisées donc le jeunes qui n' est pas disponible pour la première date doit attendre la suivante et les places sont des fois chères...

Donc beaucoup ont laissé tomber !

 

Pour accroître l'attractivité, des mesures d'incitation ont été décidées. Un exemple: la possibilité pour les réservistes opérationnels d'accéder à certaines activités privées de sécurité.

Dont voici le texte : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=2D539660EB281EFB36795D35DC225F33.tpdila16v_2?cidTexte=JORFTEXT000035250725&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000035250709

Mais finalement peu de personne sont touché par ces mesures et beaucoup de jeunes ont déjà une voie, une orientation...

 

Autre exemple: les textes relatifs à ces mesures d’incitation à rejoindre la Garde Nationale, prévoit notamment une prime annuelle de 250 €, une allocation d’études et une participation au permis de conduire; ils ont été publiés au journal officiel (JORF n°0063) le 15 mars dernier.

Voici les conditions :

UNE PARTICIPATION AU FINANCEMENT DU PERMIS DE CONDUIRE B A HAUTEUR DE 1000€

Pour tout étudiant qui a signé un premier contrat dans la Garde nationale avant l’âge de 25 ans, qui est à plus de 2 ans de la fin de son contrat, qui a effectué au moins 50 jours d’activité dans la réserve, qui n’a pas déjà été titulaire d’un permis de conduire B, qui justifie d’une inscription au permis de conduire B dans un établissement ou une association agréée et qui produit un récépissé de règlement des frais d’inscriptions.

UNE ALLOCATION D’ETUDES SPECIFIQUE DE 1200€

Versée en 12 fractions de 100€ chacune

Pour tout étudiant inscrit à une formation pédagogique dans un établissement professionnel ou supérieur, âgé de moins de 25 ans au 1er octobre de l’année d’inscription, ayant souscrit un engagement initial de 5 ans dans la Garde nationale, et s’engageant à effectuer au moins 37 jours d’activité de réserve entre la date d’ouverture du droit à l’allocation d’études spécifique et la date d’anniversaire de l’inscription pédagogique.

UNE PRIME DE FIDELITE DE 250€

Versée annuellement

Pour tout réserviste opérationnel des forces armées et formations rattachées ou volontaire dans la réserve civile de la Police nationale qui signe un premier renouvellement de contrat d’une durée minimum de 3 ans et qui effectue au moins 37 jours d’activité de réserve par année d’engagement au cours du second contrat.

Une réduction d’impôt pour les entreprises facilitant l’engagement de leur salariés dans la réserve

La mise à disposition par une entreprise de salariés réservistes pendant les heures de travail à titre gratuit au profit de la réserve opérationnelle des forces armées et des formations rattachées relevant du Ministre de la Défense ainsi que de la réserve opérationnelle de la gendarmerie nationale, œuvres d’intérêt général au regard de l’article 238 bis du CGI, constitue un don en nature ouvrant droit à réduction d’impôt égale à 60 % de son montant dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaires.
En savoir plus : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/6476-PGP.html?identifiant=BOI-BIC-RICI- 20-30-10-20-20170207

( Source : Garde Nationale )

 

Là aussi combien de personne sont concerné et combien en bénéficie ?

 

En revanche, il semble que la question de la fidélisation mériterait de nouveau une urgente attention. Pour les 5 premiers mois de 2017, quelque 3000 auraient été signés et 1500 rompus!

Ou une autre réflexion B)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Garde Nationale, c' est aussi la réserve de la Police nationale,

 

15380541_1222068481192625_4088404420894173739_n.jpg

 

 

13692516_1734348113496449_2568640580715073258_n.jpg

13934631_747709755372125_9111702287116331414_n.png

 

( Source : Garde Nationale / réserve civile )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Eudxmos
      Bonsoir à tous !
      J'ai, il y a un ou deux mois, posé sur ce forum des questions  à propos du déroulement du recrutement dans la réserve opérationnelle. Grâce à vos réponses, j'ai réussi mon entretien et ai maintenant pris rendez-vous pour ma visite médicale qui aura lieu... Demain ! Alors voilà, plus la date approche et plus je me pose de questions, et plus je me pose de questions plus je fais de recherches et moins je suis rassuré !
      J'espère donc que vous voudrez bien répondre à ces quelques questions, car mon esprit est maintenant totalement embrouillé.
      Alors voilà, tout d'abord combien de temps dure approximativement la visite ? Faut-il être à jeun ? Quelles sont les principales caractéristiques checkées lors de la visite ? J'ai lu quelque part que certaines visites étaient payantes, est-ce le cas de celle-ci ? Dois-je apporter autre chose que carte vitale, carnet de santé et carte d'identité ? Je n'ai pas de convocation, est-ce que cela posera un problème ? 
      Voilà, je pense avoir fait le tour de mes angoisses, j'espère que vous aurez le temps de me répondre, et désolé de venir aussi tard...
      Merci à tous, et bonne soirée !
      Eudxmos
       
      PS : désolé si j'ai mal placé le sujet dans le forum et si certaines questions ont déjà été posées, mais je suis vraiment à l'apothéose de mon stress et je ne sais plus quoi faire d'autre...
    • Par Pendemonium
      ça arrivera peut être un jour chez nous ?
       
       
      ça fait environ 665 000 euros pour l'histoire
       

       
      http://cimt.teleinterrives.com/nouvelle-Regional_Guerre_ultime_l_ennemi_a_ete_surprenant-9909
      Avec un peu d'espoir, la réserve en France prendra peut être un jour une place juste et utile.
    • Par Pendemonium
      Salut à tous
       
      J'ai reçu un message de prospection pour des OPEX et MCD SSA il y a 4 jours.
      Je ne mettrai pas le message en clair ici alors pour ceux qui sont intéressé, rapprochez vous de vos directions régionales.
      Il y a quasiment toutes les destination pour beaucoup de spécialités : KAIA, Liban, Tchad, RCI, Djibouti, Guyane, kosovo...
      Seuls absents: les MDR. Aucune sollicitation. RMed oblige probablement.
    • Par Pendemonium
      Bonjour à tous
       
      Pour ceux qui m'aurait suivi sur AC, j'avais des soucis pour entretenir mon BMP.
      A l'époque, l'Officier TAP ne voulant pas laisser sauter un réserviste si on ne lui présentait pas un texte l'y autorisant explicitement.
      L'off TAP ayant été muté, le nouveau est open up, j'ai mon aptitude médicale, sportive. Ne me reste plus qu'à refaire un saut de qualif pour pouvoir y retourner quand je veux (enfin quand je peux).
      Et là, j'apprends qu'il faudrait que je sois en 2ème section.
       
      Bref, je vous raconterai la suite au fur et à mesure mais vous réserviste parachutiste, comment ça se passe d'un point de vue pratique, administratif ?
       
    • Par Pendemonium

      Article du MinDef : http://www.defense.gouv.fr/reserves/breves2/journee-nationale-du-reserviste-2013
       
      Personnellement, je n'en n'ai jamais faite.
      Vous, en avez vous fait et qu'est ce que ça vous a apporté ?
      Y a t'il des organisateurs pour 2013 qui veulent faire la promotion de leur journée réserve ?