Jump to content

Information OSC dans le renseignement


maelperso

Recommended Posts

Bonjour tout le monde,

Je suis intéressé par certains postes que propose l'armée de terre. Le domaine qui m'intéresse est le domaine du renseignement, que ce soit le renseignement d'origine humain ou le renseignement d'origine électromagnétique.

Ce que m'intéresse en premier lieu dans ces postes est l'aspect terrain. C'est en parti pour cela que je compte quitter mon poste dans le civil...

Je suis donc à la recherche d'informations dans ce domaine:

- En ce qui concerne le renseignement d'origine électromagnétique, j'ai vu qu'il y avait plusieurs spécialités, ILBS ou DASEM. D'après ce que j'ai pu comprendre, la spécialité ILBS serait plus axé sur le terrain (notamment avec le renseignement au contact dans le 54ème régiment des transmissions par exemple). Mais somme-nous réellement sur le terrain et régulièrement projeté en OPEX ?

- Sinon, j'ai vu aussi qu'il y avait des BRB (Batterie de Renseignement de Brigade) dans certains régiments d'artillerie. Est-ce que les postes dans ces BRB se rapprochent des postes dans les régiments spécialisés dans le renseignement (2ème régiment hussard pour le renseignement d'origine humain et 54ème régiment de transmission pour le renseignement d'origine électromagnétique par exemple). Ce n'est évident de se faire une idée du métier lorsqu'on n'est pas engagé.

Merci d'avance pour votre aide et vos retours d'expériences :)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • Moderator

Bonjour,

pour te répondre :

ILBS => MILITAIRE DU RANG  (70%) sont des intercepteurs localisation brouillage système, en gros le coeur de métier. C'est l'opérateur de guerre électronique.

DASEM => (uniquement sous-officier) Détection et analyse des signaux électromagnétique : en gros se sont des spécialiste dans l'analyse des ondes.

Le 54 est l'unique régiment d'appuie électronique de contact, 4 compagnies se relève en permanence sur tous les théâtre d'opération extérieur.

pour être franc : OSC dans un régiment comme le 54 c'est être chef de section, donc pas de technique (ou juste l'essentiel lors des différents stage) mais beaucoup de relationnel, gestion RH, réunion. En Opex le lieutenant est pas là pour partir au contact, son boulot et de coordonnés les opérations et organiser les missions. Il en fait de temps en temps mais c'est pas son coeur de métier.

un Officier n'est pas un technicien, il n'est pas spécialiste, il est là pour commander des hommes, gérer leur vie, leur travaille et leur évolution au sein de l'institution.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
il y a 1 minute, origine a déclaré:

un Officier n'est pas un technicien, il n'est pas spécialiste, il est là pour commander des hommes, gérer leur vie, leur travaille et leur évolution au sein de l'institution.

Oui c'est une information d'importance à prendre en compte.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...


  • Posts

    Benitovv

    Posted

    Bonjour à tous j’ai était marin en 2007 mais voilà j’ai perdu ma plaque identité oval j’aimerai savoir si quelqu’un serait où il serai possible d’en retrouver une et le dire à quoi correspond le matricule svp 

    Bregat

    Posted

    Que d'infos, merci beaucoup. Ça ne va pas être simple pour mettre un nom sur ce soldat. Si j'ai bien compris (j'espère ) à cette époque ils devaient faire 7 ans de service actif après tirage au sort ?

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    Fred689

    Posted

    Je vois que tu as su ouvrir un post dans la bonne rubrique sans pour autant t'être PRESENTE! Merci de satisfaire à cette demande.

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.
×
×
  • Create New...