Jump to content

Information OSC dans le renseignement


maelperso

Recommended Posts

Bonjour tout le monde,

Je suis intéressé par certains postes que propose l'armée de terre. Le domaine qui m'intéresse est le domaine du renseignement, que ce soit le renseignement d'origine humain ou le renseignement d'origine électromagnétique.

Ce que m'intéresse en premier lieu dans ces postes est l'aspect terrain. C'est en parti pour cela que je compte quitter mon poste dans le civil...

Je suis donc à la recherche d'informations dans ce domaine:

- En ce qui concerne le renseignement d'origine électromagnétique, j'ai vu qu'il y avait plusieurs spécialités, ILBS ou DASEM. D'après ce que j'ai pu comprendre, la spécialité ILBS serait plus axé sur le terrain (notamment avec le renseignement au contact dans le 54ème régiment des transmissions par exemple). Mais somme-nous réellement sur le terrain et régulièrement projeté en OPEX ?

- Sinon, j'ai vu aussi qu'il y avait des BRB (Batterie de Renseignement de Brigade) dans certains régiments d'artillerie. Est-ce que les postes dans ces BRB se rapprochent des postes dans les régiments spécialisés dans le renseignement (2ème régiment hussard pour le renseignement d'origine humain et 54ème régiment de transmission pour le renseignement d'origine électromagnétique par exemple). Ce n'est évident de se faire une idée du métier lorsqu'on n'est pas engagé.

Merci d'avance pour votre aide et vos retours d'expériences :)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • Moderator

Bonjour,

pour te répondre :

ILBS => MILITAIRE DU RANG  (70%) sont des intercepteurs localisation brouillage système, en gros le coeur de métier. C'est l'opérateur de guerre électronique.

DASEM => (uniquement sous-officier) Détection et analyse des signaux électromagnétique : en gros se sont des spécialiste dans l'analyse des ondes.

Le 54 est l'unique régiment d'appuie électronique de contact, 4 compagnies se relève en permanence sur tous les théâtre d'opération extérieur.

pour être franc : OSC dans un régiment comme le 54 c'est être chef de section, donc pas de technique (ou juste l'essentiel lors des différents stage) mais beaucoup de relationnel, gestion RH, réunion. En Opex le lieutenant est pas là pour partir au contact, son boulot et de coordonnés les opérations et organiser les missions. Il en fait de temps en temps mais c'est pas son coeur de métier.

un Officier n'est pas un technicien, il n'est pas spécialiste, il est là pour commander des hommes, gérer leur vie, leur travaille et leur évolution au sein de l'institution.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
il y a 1 minute, origine a déclaré:

un Officier n'est pas un technicien, il n'est pas spécialiste, il est là pour commander des hommes, gérer leur vie, leur travaille et leur évolution au sein de l'institution.

Oui c'est une information d'importance à prendre en compte.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...


  • Posts

    Floflochocho

    Posted

    Bonjour,  Je suis actuellement actif au seins de la marine nationale et en parallèle j'ai le projet de m'engager en tant que Pompier volontaire dans le civile.  Puis je demander à me dégager du temps ?  Par exemple 1 jours par semaine quand je suis à quai ? Sans que sois décompter de mes jours de perme ? Faire passer ça sous une formation.    Me

    Vagabond

    Posted

    Merci pour ta réponse, est ce qu il faudra participer a toutes les séances des PMM? Faudra t il refaire la semaine à Brest? Encore merci

    Fred689

    Posted

    En clair on te demande d'être acteur pour les futurs candidats, Tu vas aider les instructeurs au bon déroulement des séances.

    Vagabond

    Posted

    Bonjour,   Suite à ma PMM de 2021/2022, mon instructeur nous a proposé d’être " assistant pmm" mais je n'ai pas très bien compris en quoi cela consistait. Quelqu'un pourrait m’éclairer sur cette fonction? Merci pour votre réponse?

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, C'est plus une histoire de feeling, suivant dans quelle armée tu pense que tu te sentiras le mieux, la distance et la disponibilité est aussi point important.   Une grande majorité des réservistes de l'armée de terre intègrent la compagnie de combat (de réserve) du régiment. C'est aussi un peu ce qui se passe dans l'armée de l'air et la marine, bien sur il y a des réservistes employés dans des postes de soutien telle que chauffeurs de poids lourds ou de bus (faut il avoir les permis), cuisinier (en étant du métier)... il faut être clair, nul n'est pris pour être détecteur radar (sauf ancien d'active ayant quitté depuis peu) ou alors il faut posséder des compétences particulières et recherchées. Les fmir ne sont pas des stages commando, il y a de tous niveaux dans les réservistes et l'armée cherche juste des gens en bon état physique, des gens qui s'entretiennent.
×
×
  • Create New...