Jump to content
Bouchon-Gras 49

Fusiliers marins et commandos marine

Recommended Posts

La Marine dispose pour protéger l' intégrité de ses infrastructures ( Bases ; navales, d' Aéronautique navale ), aéronefs, personnels ... de marins de spécialité ;

Fusilier marin, ces hommes sont regroupés soit en ;

- Groupements de Fusiliers Marins ( GFM ) et Groupement d' Intervention Régionaux ( GIR ), basés à Cherbourg, Brest et Toulon.

- Compagnies de Fusiliers Marins ( CIFUSIL ), basés à Hyères, Brame ( France Sud ), Rosnay, Saint Assice, Lann-Bihoué, l' Ile Longue, Landivisiau.

Ces marins effectuent par rotations des périodes en Outre Mer.

La Marine dispose aussi de Six Commandos ;

- Jaubert, commando d' assaut, composé de 82 hommes, dominant ; assaut mer - extraction.

- Trepel , commando d' assaut, 82 hommes, dominante ; assaut mer - extraction.

- De Penfentenyo, commando de reconnaissance, composé de 103 hommes, dominante reconnaissance de sites, renseignement à fin d' action.

- De Montfort, commando d' appuis spéciaux, composé de 82 hommes, dominante ; appuis spéciaux, neutralisation à distance.

- Kieffer, commando d' appuis, de renseignement, cynotechnique de combat, guerre électronique ...

- Hubert, commando d' action sous marine ( nageur de combat ), composé de 90 hommes.

Ces commandos ( sauf Hubert ) sont basés à Lorient, maison mère des fusiliers, où ce trouve l' école de spécialité ( ECOFUS ).

Exception Hubert est basé à Saint Mandrier.

( Source Marine Nationale )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques infos sur le dernier STAC :

samedi 2 décembre 2017

19 badges commandos de plus

 
La force maritime des fusiliers marins et commandos marine a tenu hier sa cérémonie de tradition
pour la sortie du stage commando (STAC) : 19 nouveaux bérets verts ont été attribués.
16 d'entre eux sont issus du cursus fusilier, un est infirmier, et les deux derniers sont des plongeurs-démineurs.
Les candidats étaient une centaine au départ du STAC, ce qui en fait le stage le plus sélectif des unités de forces spéciales (une réputation donc pas usurpée). Les brevetés vont désormais poursuivre leur maturation dans les Commandos lorientais.
Le même jour, l'école des fusiliers marins a aussi terminé son stage d'opérateur de premier secours au combat (OPSC), brevetant une dizaine d'hommes, dont, pour la première fois, deux plongeurs-sauveteurs de l'escadron d'hélicoptères 1/67 Pyrénées de Cazaux.
Comme signalé hier sur mon twitter, un documentaire sera prochainement consacré au STAC par Memento Prod, le même qui avait déjà, il y a une dizaine d'années, popularisé Marius (1). La version du STAC 2017 sera par contre plus centrée sur les stagiaires, certains d'entre eux ont pu être filmés avant leur intégration. Les derniers rushs du documentaire, qui doit être diffusé sur C8 en janvier, ont été tournés le 6 juin dernier, lors de la cérémonie de tradition du STAC du premier semestre.
Une autre émission doit aussi être consacrée aux Lorientais : Insiders, la collection animée par le comédien-cascadeur Alain Figlarz. L'épisode consacré aux commandos marine sera, comme les précédents, diffusé sur Planète.

Mes infops et photos sur le twitter @defense137.

(1) son histoire, chez Nimrod, reste un des rares best-sellers en matière de biopic militaire. Marius étant sans conteste responsable de l'engagement de toute une génération de fusiliers marins et commandos marine.
 
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...

Important Information