Jump to content

Choix compliqués


HED95

Recommended Posts

Bonjour/Bonsoir,

 

Voilà je viens sur ce site pour avoir quelques renseignements. Je suis étudiant avec un Bac +1 en science politique mais le monde universitaire m'ennuie (trop théorique) et à 20 j'ai une envie de découvrir le monde, de bouger de voyager, quoi de mieux que l'armée ? J'ai toujours eu cette idée dans la tête mais aujourd'hui je décide de sauter le pas. Mais seulement voilà j'ai le cul entre deux chaises et je n'arrive pas à prendre ma décision. Dois je m'engager en tant qu'EVAT ou dois je faire l'ENSOA (dans l’éventualité où tout se passe comme je veux), tout en sachant que je rêve depuis petit d'intégrer un régiment parachutiste, plus précisément le 8éme ou le 3éme RPIMA et je sais que si je fais l'école des sous off j'ai très peu de chance de me retrouver dans ces régiments. Que me conseilleriez vous ? De privilégier mon éventuelle futur carrière ou d'écouter mon cœur ? Je ne recherche que de simples avis qui pourraient m'éclairer, qui me permettrons de prendre ma décision final.

Merci de votre aide !

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour.

Puisque votre niveau scolaire le permet, il faut aller vers l'ENSOA indéniablement. Pourquoi rester parmi les Militaires du rang quand on a la possibilité d'être sous-officier?

Le MDR exécute, parfois sans qu'on lui donne d'explications. le sous/off participe aux réunions cadres de sa compagnie, est intéressé à la vie de la compagnie et même s'il est parfois (début de carrière) lui aussi exécutant, il a toujours plus d'info que le soldat de base sur le pourquoi des missions. Je trouve important d'avoir la connaissance d'éléments qui conditionnent la vie de la compagnie, et ne pas se contenter d'exécuter sans se poser de questions.

Il y a 9 heures , HED95 a déclaré:

je rêve depuis petit d'intégrer un régiment parachutiste, plus précisément le 8éme ou le 3éme RPIMA et je sais que si je fais l'école des sous off j'ai très peu de chance de me retrouver dans ces régiments.

Oui il y a ce risque puisque le classement au sortir de l'ENSOA et l'amphi qui suit, conditionne ce choix. Maintenant, l'armée ce n'est pas que les paras. Bien des postes sont aussi très exaltants et très intéressants.  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Choix cornélien entre EVAT avec plus de probabilité d'intégrer au sein du 3 ou 8 mais en étant MDR ou le choix sous-officier avec 2 étapes cruciales, le choix de l'arme des TDM donc très bon classement puis le choix du/des régiments.

Mais comme dit Béro, il n'y a pas que les paras.

 

Link to comment
Share on other sites

Oui je suis d'accord avec ce raisonnement, c'est certain qu'être sous officier doit être plus prenant que MDR, mais je me raccroche à l'idée que malgré tout même si je rentre MDR j'ai une perspective d'évolution (enfin c'est ce que me dis l'armée). Je me trompe ?

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

En tant qu'Evat au bout de 2 à 4 ans, si tu passes tes examens et que tu es bien noté, tu devrais être caporal voire caporal-chef.

Ensuite il faut que tu montres des aptitudes à être sous-officier, cela dépend de tes chefs qui vont te proposer la voie semi-direct, donc Ensoa de St Maixent.

Oui il y a une possibilité d'évolution.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Du coup si vous avez l’occasion de visionner le film Z de Costa Gavras (1969) je ne peux que vous inviter à le regarder. D’autant qu’il s’agit en filigrane d’une critique de la dictature des militaires en Grece. 

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, L'Indonésie 7e client export du Rafale. source.. http://www.paxaquitania.fr/2022/09/lindonesie-devient-officiellement-le.html

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Lu dans un livre sur les saboteurs de 39-45 cette phrase .... Hiver 1938 Hitler avait lancé son Plan Z annonçant le développement à court terme de la puissance maritime allemande. Décidément les dictateurs aiment beaucoup la lettre Z !  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    C'est exactement ce que m'a dit le vice amiral d'escadre (2s) Shèrer (spécialiste des uniformes de la Marine) lorsque j'ai abordé le sujet avec lui.

    Fred689

    Posted

    Moi aussi je ne suis pas franchement pour cette 4ème "sardine", à l'époque on avait déjà le brevet métallique du BMP2. Ça me rappelle la mise en place de la TDF qui devait simplifier la tâche des maître-tailleurs et alléger les finances surtout du Commissariat, La TDF est maintenant devenue un "sapin de Noël" avec des patchs de partout,, avant seul l'insigne de grande unité était galonné maintenant il y a entre autres : Légion Etrangère, SMA, que sais-je encore.
×
×
  • Create New...