Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
berogeitabi

L'emploi de l'armée de terre sur le territoire national

Recommended Posts

Admin

Je vous propose cet article issu du blog "secretdefense" du journal l'Opinion.

L'armée de terre, pas seulement une force expéditionnaire.  

qui évoque la perspective d'utilisation de l'armée de terre. Projetable en Opex, elle l'est. C'est indéniable. Elle est aussi performante dans ce type de fonctionnement.

Mais l'est elle sur le territoire national, alors que l'ennemi n'est pas forcément visible, pas clairement identifié? L'article apporte un éclairage sur ce schéma d'utilisation des forces de l'armée de terre, sur le territoire métropolitain, dans ce qui est sans doute une des nouvelles formes de guerre aux quelles nous serons maintenant confrontés.

Quelques extraits propres à provoquer réflexions et commentaires:

"En janvier 2015, après les premiers attentats, le gouvernement jetait dans l’urgence 10 000 militaires dans les rues du pays. Un an plus tard, on ne sait toujours pas très bien quelle est la doctrine d’emploi et le rôle exact - au-delà de celui, bien pratique, de supplétifs - des soldats dans les missions de sécurité intérieure"

 "Depuis plus d’an an, le gouvernement ne parvient pas à apporter une réponse claire sur la doctrine d’emploi de l’armée de terre sur le territoire national."

" Résultat : on en reste à Sentinelle, avec des soldats formés aux guerres les plus complexes transformés en vigiles devant des ambassades ou des lieux de cultes, juifs pour une bonne part. La mission n’est guère populaire dans la troupe et elle réduit de manière trop importante le temps consacré à l’entraînement - ce qui, à moyen terme, va affaiblir les capacités militaires de la France. "

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

Vrai sujet d'actualité, ce qui n'est pas clair ce n'est pas tant la réponse apportée par la projection des forces armées sur le territoire national, mais la représentation qui est faite de ce que doit être l'engagement militaire aux travers des articles, discours, medias... L'engagement militaire ne se réduit pas à la projection des forces armées sur les territoires étrangers en conflit, ni dans cet intervalle des OPEX, à l'entrainement dans les régiments. L'engagement militaire doit  intégrer une capacité d'adaptation forte pour  assumer des  missions nouvelles liées à l'émergence de risques émergents encourus par la nation. Se priver des compétences spécifiques des militaires alors que la nation fait face à un danger intérieur permanent qui s'inscrit dans la durée, serait, à mon sens, une erreur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted

Bonjour Belle.

il y a 35 minutes, belle a déclaré:

L'engagement militaire ne se réduit pas à la projection des forces armées sur les territoires étrangers en conflit, ni dans cet intervalle des OPEX, à l'entrainement dans les régiments.

Oui c'est vrai. Mais la pratique fait qu'entre deux opex, il convient d'abord de se reconstituer, se reconditionner, physiquement et matériellement et ce d'autant plus que le rythme des Opex est plutôt soutenu. Après ce reconditionnement vient le temps de l'entrainement et de la préparation aux prochaines interventions.

Il est logique que des Opint viennent interrompre cette organisation, mais cela ne doit pas se faire au détriment des phases récupération, reconditionnement, entrainement. Or il semble que ce soit le cas.

il y a 40 minutes, belle a déclaré:

L'engagement militaire doit  intégrer une capacité d'adaptation forte pour  assumer des  missions nouvelles liées à l'émergence de risques émergents encourus par la nation.

En effet. Mais pour atteindre l'efficacité dans cette mission nouvelle, il faut que le soldat soit adhérent à cette mission. Garder un lieu sensible, telle une synagogue, une mosquée, ou une église est un travail de force de police. Là où le bât blesse, c'est que le sentiment qui en ressort est que le policier, normalement payé en heures sup et protégé éventuellement par un syndicat, à un moyen de pression sur le politique que n'aura jamais le militaire. De ce fait quand la grogne monte un peu trop chez les policiers, il est facile de faire appel aux militaires pour des missions qui ne sont pas de son ressort en premier chef. Comment dans ces conditions obtenir l'adhésion à une mission dévolue normalement à d'autres, où on a le sentiment d'être la roue de secours du politique?

L'ambiguïté réside dans le fait que ces prérogatives de maintien de l'ordre public sont des missions de police et de gendarmerie de plus en plus confiées aux militaires. 

il y a 51 minutes, belle a déclaré:

Se priver des compétences spécifiques des militaires alors que la nation fait face à un danger intérieur permanent qui s'inscrit dans la durée, serait, à mon sens, une erreur.

Il manque à mon avis un positionnement clair du ministère de l'intérieur et de celui de la Défense, quant à l'emploi des militaires.  Sincèrement quand je vois patrouiller le RICM dans les rues de ma petite ville de 60 000 habitants et dans deux villes de 20 000 habitants toutes proches, à la demande du préfet et seulement pour 3 semaines, on se demande quel est l'objectif. Le préfet veut il se faire bien voir?

Aucun site sensible = 3 semaines d'opération Sentinelle quelque peu injustifiée. J'ai même entendu plusieurs de mes collègues dirent que cela leur faisait peur quand ils croisent une patrouille, plutôt que de les rassurer. C'est un comble, même si ces commentaires n'ont pas valeur de vérité absolue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Modérateur

Je pense que le gouvernement utilise les forces armées en complément des forces de police et de gendarmerie comme force "supplétive" ou d'appoint, solution qui ne devait pas durer mais qui perdure.

J'ai vécu le cas en Nouvelle Calédonie, je crois de mémoire que l'état d'urgence en 1985 à durer quelques mois si ce n'est une année entière. Pourtant il y avait des mobiles et des Crs mais ces derniers, logés dans des hôtels et ne travaillant que 40 heures par semaine étaient en "surchauffe".

Nous les forces armées, on faisait une semaine de service (garde) au quartier et l'autre semaine à garder les points dits sensibles: aéroport, antennes RFO.

Le problème est la re-génération des forces tant pour l'entraînement avant déploiement avant Opex que pour le repos des hommes (pas ou très peu de permissions).

Les militaires sont en service 24/24 avec peu de compensation et ne se plaignent pas, il n'y a qu'à voir les conditions de logement de certaines équipes , je pense que peu de forces de l'ordre auraient accepté de telles conditions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted
il y a 46 minutes, Fred689 a déclaré:

Pourtant il y avait des mobiles et des Crs mais ces derniers, logés dans des hôtels et ne travaillant que 40 heures par semaine étaient en "surchauffe".

Logé en hôtel, veut dire aussi ménage fait par des sociétés d'entretien des locaux.

Pour le gazier militaire, logé dans le centre de loisirs désaffecté, l'entretien des locaux reste à sa charge. C'est peu de choses, mais plutôt assez symbolique d'une culture d'emploi des forces bien différentes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Modérateur

Je corrige, l'état d'urgence avec couvre-feu en NC a duré 6 mois de janvier à juin 1985.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted

Dans la lignée de la problématique de l'emploi des forces sur le territoire national, il est aussi pertinent de se poser la question de l'opinion des Français sur leur armée.

Un sondage réalisé au profit de la Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense (DICOD) nous donne ce résultat (source: adefdromil.org) 

87% des Français ont une bonne opinion des armées françaises ;

70% des Français, contre 23%, estiment qu’il faut moderniser les forces conventionnelles pour maintenir la crédibilité des armées ;

52% des Français, contre 31%, estiment que le budget actuel de la Défense ne permet pas aux armées de remplir leurs missions de défense ;

enfin, 65 % des Français s’estiment mal informés sur les questions de Défense.

L'article paru sur le site de l'Adefdromil ( http://adefdromil.org/ )  est ici:    Sondage  

Où il est intéressant de constater les chiffres de 70% estimant qu'il est nécessaire de moderniser nos forces et 52% estimant que le budget alloué aux forces armées n'est pas suffisant. Les Français seraient ils plus proches de leur armée qu'on ne le pense habituellement? En tout cas plus au fait des problématiques rencontrées?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted

Dans la continuité de ce débat, voici un article issu de  www.lopinion.fr   sur le piège que représente l'opération "Sentinelle" pour nos forces.

Ici le lien vers l'article: Sentinelle: un piège pour l'armée de terre

Ici quelques extraits propres à vous inciter à la lecture de l'article.

" Les menaces n’ont pas disparues mais l’urgence est devenue constance et la place de l’Armée n’est plus à patrouiller incongrument par six dans les lieux publics, Famas en sautoir et casque à la ceinture. "

Et oui, dès le départ il s'agit de missions de sécurité intérieure habituellement dévolues à la Police (qui n'en peut plus d'après leurs syndicats).

" nos théâtres d’engagement notamment africain exigent un haut degré de préparation individuel et la maitrise de savoir-faire collectifs compliqués "

D'où la nécessité de continuer et planifier des phases d'entraînements qui ne doivent pas être interrompues à tout bouts de champ par des opérations "sentinelle" ici ou là.

" Les chefs militaires et j’ai été de ceux-là,  ont toujours eu beaucoup de pudeur à insister sur la nécessité de garantir des phases de détente et de récupération et pourtant je sais aussi par expérience qu’elles conditionnent le bon moral d’une troupe, facteur multiplicateur d’efficacité ou à contrario élément fondateur du renoncement ou de la révolte.

Oh que oui! C'est même primordial.

" Hier, ces soldats étaient remerciés, aujourd’hui ils laissent indifférents, je crains que demain le quidam leur reproche de ne servir à rien.  "

Demandez à vos collègues civils et vous verrez que la réponse se rapproche en effet de la dernière option.

les engagements voulus par le Président de la République est aujourd’hui perçu par l’opinion publique, sous l’effet conjugué des médias et des portes paroles ministériels, comme un privilège qui place cette Armée en position d’obligé.  "

Nos politiciens sauront bien tôt ou tard signifier à l'armée qu'ils ont laché du lest au moment opportun et qu'il faut maintenant renvoyer l'ascenseur.

" aujourd’hui, la place des cadres et des soldats, aviateurs et marins de nos armées professionnelles est à l’instruction dans les cantonnements, en formation dans les écoles et centres spécialisés, à l’entrainement dans les camps de manœuvre ou à la mer, au repos pour profiter d’une aération auxquels ils ont droit ou en projection sur les exigeants théâtres d’opération mais certainement pas à arpenter dans ces conditions le bitume de nos cités. » "

+1.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

La radicalisation au sein de l'armée est un sujet inquiétant et épinaux, au-delà de la guerre dialectique et politique entre le PS et les Républicains qui peut cacher ce rapport de l'Assemblée nationale, un sujet que je connais très peu.

Une cinquantaine de cas de radicalisation dans l'armée surveillée par le ministère de la Défense

http://www.huffingtonpost.fr/2016/06/30/radicalisation-armee-francaise-ministere-de-la-defense_n_10750408.html?ncid=tweetlnkfrhpmg00000001

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Il y a 1 heure , HernanF a déclaré:

La radicalisation au sein de l'armée est un sujet inquiétant et épinaux

Oui, ne nous cachons pas les yeux, il y en a là aussi ( forcément ) !

Souvenez vous du projet d' attaque d' un sémaphore dans le sus ouest, le principal acteur était un anciens marin éjecté et radicalisé.

Il y a bien d' autres exemples mais ces cas n' ayant pas été rendu publique, il est difficile d' en parler. Je me souviens de deux fusiliers marins radicalisés, ayant eu des projets... mais stoppé avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff
Il y a 1 heure , Bouchon-Gras 49 a déclaré:

Oui, ne nous cachons pas les yeux, il y en a là aussi ( forcément ) !

Souvenez vous du projet d' attaque d' un sémaphore dans le sus ouest, le principal acteur était un anciens marin éjecté et radicalisé.

Il y a bien d' autres exemples mais ces cas n' ayant pas été rendu publique, il est difficile d' en parler. Je me souviens de deux fusiliers marins radicalisés, ayant eu des projets... mais stoppé avant.

Je ne veux pas imaginer le désastre que deux ou trois "éléments radicalisés" de Sentinelle peuvent provoquer dans un lieu public comme les alentours du Louvre, j'espère que les contrôles et le renseignement dans l'armée fonctionnent avant, et que cela ne succède jamais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Staff

L'armée à pour vocation de défendre le territoire Français. C'est son but, c'est pour cela qu'elle est formée.

L'intervention en OPEX en est l'application immédiate, protéger la France en luttant, à l'extérieur de son territoire, contre des groupe (au sens large) qui seraient nuisibles  à terme pour le territoire.

L'intervention sur le territoire même (Sentinelle) fait également partie de ses missions au même titre que les OPEX si la menace se trouve déjà en France.

 

J'ai, à partir de là, plusieurs réflexions.

La première est que la population n'est pas assez informée (c'est d'ailleurs ce qui ressort du sondage cité plus haut) des missions de l'Armée. Pour la plupart des gens elle est à l'extérieur. Dans le contexte d'attentats et d'état d'urgence elle est tout aussi, voire plus, en France.

La deuxième est que le gouvernement traîne à en finir avec l'état d'urgence ce qui maintient les forces armées sur le territoire de manière légale et théorique mais, comme le citait Bero, la nécessité de faire patrouiller les forces comme elles le font aujourd'hui n'a plus d’intérêt.

Premièrement car la situation est redevenue normale, il n'y a pas plus de menace terroriste qu'avant le 13 novembre. Les forces de police sont compétentes  pour gérer la situation et ont des consignes pour la lutte contre le terrorisme.

Ensuite, cela fatigue plus les hommes et le matériel que cela ne sert à la Nation. Les heures supplémentaires s'accumulent, les hommes s'épuisent, la matériel s'use. Quelle sera la disponibilité de ces hommes en cas d'alerte attentat ? Seront-ils aussi réactifs et engagés qu'au moment de leur mobilisation en janvier 2015 ? Le même question se pose s'il faut engager des troupes sur un conflit extérieur.

Dernièrement, la population va finir par s'adapter à cette présence, la faire entrer dans son quotidien et l'Armée va être décrédibilisée d'une part parce que l'action des hommes sur le terrain sera devenue banale, il n'y aura plus de reconnaissance et d'autre part, comme la population ne se sent plus en danger, on finira par penser que les forces armées sont inutiles.

Enfin, dernière pensée que m'inspire ces interventions, que devient un état où la présence militaire est quotidienne et banale ? Que se passera-t-il le jour où il faudra encore durcir le niveau d'urgence (vigipirate d'abord, état d'urgence ensuite, et après ?) ? Quelle dérives peut-il y avoir dans un pays où l'Armée est partout, intégrée au décor ? Faut-il lui faire confiance ? Faut-il faire confiance à ceux qui la dirige (le gouvernement) ? J'ai confiance en l'Armée actuelle de mon pays mais je m'interroge sur son futur.

 

En bref, pour moi l'intervention est judicieuse si de courte durée dans les situations les plus délicates et médiatisée afin de sensibiliser la population à TOUTES les missions de notre Armée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur 02/29/2016 at 10:55 , berogeitabi a déclaré:

87% des Français ont une bonne opinion des armées françaises ;

70% des Français, contre 23%, estiment qu’il faut moderniser les forces conventionnelles pour maintenir la crédibilité des armées ;

52% des Français, contre 31%, estiment que le budget actuel de la Défense ne permet pas aux armées de remplir leurs missions de défense ;

enfin, 65 % des Français s’estiment mal informés sur les questions de Défense.

L'article paru sur le site de l'Adefdromil ( http://adefdromil.org/ )  est ici:    Sondage 

Bonjour,

je reste sceptique concernant ces chiffres.

Sans vouloir vous offenser, la plupart des gens s'en désintéressent. En tout cas dans les milieux que je fréquente.

J'ai travaillé dans de nombreuse structures de soins.

La population âgée (>60 ans) est quasiment unanime et spontané dans son attachement aux Armées.

Concernant  le reste de la population : avant les attentats j'aurais dit que 87% ne se s'étaient pas posé la question avant le sondage.

A moins d'avoir un proche ou de la famille engagé.

Maintenant, l'armée devenant visible, parler de l'emploi des forces armées dans une conversation entre civil ne relève plus de l'excentricité.

Et même si j'ai l'impression que sentinelle rassure une frange importante de la population j'entends de plus en plus souvent douter de son utilité.

Et je crains a terme que si l'armée reste dans les rues, elle ne fasse que focaliser sur elle les ressentiments d'une partie de la population. Ou au mieux devienne banal et retourne dans l'indifférence

52% estiment le budget insuffisant, mais autant ne doivent pas savoir l'evaluer.

Et plus n'accepteront pas que l'on touche aux budgets de leurs ministères pour améliorer la situation.

Et pour beaucoup le coût et les conditions  de l'opération sont peu connu.

Le lien demande un enregistrement donc je n'ai pas vu l'échantillon concerné.

Et mon ressenti est forcément subjectif.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted
il y a 35 minutes, un smicard a déclaré:

je reste sceptique concernant ces chiffres.

Sans vouloir vous offenser, la plupart des gens s'en désintéressent. En tout cas dans les milieux que je fréquente.

Bonsoir. Soyez tranquille, ça ne m'offense pas. :Grin@2x: Le forum est un lieu de débat et débat veut dire opinion parfois opposée.

Cependant je n'ai fait que reprendre un sondage... dans lequel je ne suis pas partie prenante! Et donc nous donnant des résultats qui méritent sans doute d'être pondérés. De plus mettre les résultats de ce sondage en exergue ne signifie nullement que je partage les avis majoritaires.

La 1ère question parle de l'opinion des français vis à vis de l'armée, pas de l'intérêt qu'ils éprouvent vis à vis d'elle. Personnellement j'ai une bonne opinion de la cuisine française... mais j'avoue n'avoir absolument aucun intérêt pour celle-ci. Et même je m'en fous.  Bonne opinion et intérêt pour la chose sont à mes yeux deux éléments opposés qui ne se rejoignent pas. 

il y a 44 minutes, un smicard a déclaré:

La population âgée (>60 ans) est quasiment unanime et spontané dans son attachement aux Armées.

Je partage cet avis.

il y a 44 minutes, un smicard a déclaré:

Maintenant, l'armée devenant visible, parler de l'emploi des forces armées dans une conversation entre civil ne relève plus de l'excentricité.

+1

il y a 46 minutes, un smicard a déclaré:

Et même si j'ai l'impression que sentinelle rassure une frange importante de la population j'entends de plus en plus souvent douter de son utilité.

Une partie des militaires concernés doutent eux mêmes de son utilité, en raison de la façon dont les forces sont utilisées lorsqu'elles sont statiques plutôt qu'en patrouille. Mais c'est plus une notion d'emploi tactique des unités qui posent problème.

il y a 48 minutes, un smicard a déclaré:

52% estiment le budget insuffisant, mais autant ne doivent pas savoir l'evaluer.

On touche là aux limites des sondages dans lesquels on ne demande jamais d'argumenter une quelconque opinion. 

il y a 49 minutes, un smicard a déclaré:

Et plus n'accepteront pas que l'on touche aux budgets de leurs ministères pour améliorer la situation.

Et pour beaucoup le coût et les conditions  de l'opération sont peu connu.

Déshabiller Pierre pour habiller Paul ne plait jamais à Pierre! même si celui ci est conscient que Paul est à poil. Mais je vous rejoins là dessus.

il y a 50 minutes, un smicard a déclaré:

Le lien demande un enregistrement donc je n'ai pas vu l'échantillon concerné

Désolé, mais en effet sur le site concerné, au bout de quelques mois la lecture des articles deviennent payants et il faut s'ouvrir un compte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Le seul moyen de rendre totalement utile des opérations comme Sentinelle est de surveiller chaque habitant et d'être suspicieux tt le temps avec tt le monde et de rendre plus "laxistes" le possibilités denquête et d'arrestations, ce qui est le principe d'un régime totalitaire (vers quoi veulent nous emmener les candidats d'extrême droite...).

Je vous invite aussi à vous rendre sur le topic "Service militaire" et à suivre le débat.

En revanche berogeitabi,

Tu devrais vérifier tes sources d'informations car je te vois souvent citer des journaux réputés pour leurs opinions d'extrême droite et des articles populistes (valeurs actuelles, l'Opinion). Tu t'informes come tu veux, et tu penses ce que tu veux bien sûr :) mais n'oublie pas qu'il faut essayer d'être toujours objectif et que  daesh n'est pas le seul à vouloir manipuler les esprits et laver le cerveau des gens...

 

Voilà, encore une fois rendez vous sur le sujet Service militaire pour discuter de l'efficacité de nos troupes (merci de lire tt le debat avant de commenter)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Il y a 4 heures, Archerlite a dit :

Le seul moyen de rendre totalement utile des opérations comme Sentinelle est de surveiller chaque habitant et d'être suspicieux tt le temps avec tt le monde et de rendre plus "laxistes" le possibilités denquête et d'arrestations

Ça ne te rappelle pas le temps glorieux de l' Union Soviétique, où tout le monde ce méfiait de son voisin, son fils, sa femme...

Mais ce n' est pas, encore une fois la fonction de l' Armée ( du moins en France ).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Modérateur

Nouvelle orientation de l'AdT, l'aguerrissement du combattant, dont voici un nouveau concept étudié à l'école d'application de l'artillerie et de l'infanterie de Draguignan, le test de puissance du combattant.

On en revient aux fondamentaux avec un nouveau terme.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted
Le 30/12/2016 à 12:06, Akkianite a dit :

En revanche berogeitabi,

Tu devrais vérifier tes sources d'informations car je te vois souvent citer des journaux réputés pour leurs opinions d'extrême droite et des articles populistes (valeurs actuelles, l'Opinion). Tu t'informes come tu veux, et tu penses ce que tu veux bien sûr :) mais n'oublie pas qu'il faut essayer d'être toujours objectif et que  daesh n'est pas le seul à vouloir manipuler les esprits et laver le cerveau des gens...

Bonjour Akkianite.

Ok, cette remarque date d'il y a déjà 9 mois, mais je ne l'avais pas vu à l'époque. Alors forcément je ne peux laisser cela sans réponse, même avec du retard.

Je vous sais gré de me mettre en garde! Mais il me semble que vous ne me connaissez pas et ne connaissez donc aucune de mes sources d'information. J'ai cité des infos émanant de "valeurs actuelles" ou "l'opinion" parce que ces infos prêtaient à commentaires. J'aurai pu tout aussi bien citer une info issue de "l'huma", "Libé" ou autres.

Je respecte en cela la charte du forum: "Citer la source, ne pas faire de politique". Car en citant tel ou tel, je ne fais pas de politique, je commente seulement une info donnée. Qu'elle émane d'un organe médiatique classé à droite, à l'extrême droite, à gauche ou à l'extrême gauche ne change rien au fond de l'affaire. Elle appelle juste à commentaire. D'autant qu'aucun de ces médias n'est interdit et qu'ils ont pignon sur rue dans un pays démocratique.

Au passage il est bon de noter que si tel ou tel est classé sur un bord ou sur l'autre, la réputation qui lui est faite émane de ses opposants, opposants qui vraisemblablement se chargent avec efficacité, eux aussi, de manipuler les esprits et laver le cerveau des gens. Gens dont vous faites également partie, tout comme moi. 

"Valeurs actuelles" est donc classé à droite. Est ce mal?  Parfois à l'extrême droite, c'est vrai. Vous remarquerez cependant que conscient de la frontière ténue entre ce journal et d'autres médias, je prends bien garde dans mes sources de ne pas citer "boulevard Voltaire" par exemple. Ceci justement afin d'éviter toutes polémiques.

Quant à "l'opinion", ce journal libéral, pro business et pro européen (selon sa ligne éditoriale), me parait être assez éloigné du populisme. Et il se trouve que l'un de ces des journalistes, Mr Jean-Dominique Merchet, est l'un des mieux renseignés et des plus au fait de la chose militaire. Cela suffit à lui seul pour que ces articles soient ici cités.

Sans rancune. 

PS: le vouvoiement reste à mes yeux une forme de respect. La vieille école sans doute.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Il y a 3 heures, berogeitabi a dit :

Bonjour Akkianite.

Ok, cette remarque date d'il y a déjà 9 mois, mais je ne l'avais pas vu à l'époque. Alors forcément je ne peux laisser cela sans réponse, même avec du retard.

Je vous sais gré de me mettre en garde! Mais il me semble que vous ne me connaissez pas et ne connaissez donc aucune de mes sources d'information. J'ai cité des infos émanant de "valeurs actuelles" ou "l'opinion" parce que ces infos prêtaient à commentaires. J'aurai pu tout aussi bien citer une info issue de "l'huma", "Libé" ou autres.

Je respecte en cela la charte du forum: "Citer la source, ne pas faire de politique". Car en citant tel ou tel, je ne fais pas de politique, je commente seulement une info donnée. Qu'elle émane d'un organe médiatique classé à droite, à l'extrême droite, à gauche ou à l'extrême gauche ne change rien au fond de l'affaire. Elle appelle juste à commentaire. D'autant qu'aucun de ces médias n'est interdit et qu'ils ont pignon sur rue dans un pays démocratique.

Au passage il est bon de noter que si tel ou tel est classé sur un bord ou sur l'autre, la réputation qui lui est faite émane de ses opposants, opposants qui vraisemblablement se chargent avec efficacité, eux aussi, de manipuler les esprits et laver le cerveau des gens. Gens dont vous faites également partie, tout comme moi. 

"Valeurs actuelles" est donc classé à droite. Est ce mal?  Parfois à l'extrême droite, c'est vrai. Vous remarquerez cependant que conscient de la frontière ténue entre ce journal et d'autres médias, je prends bien garde dans mes sources de ne pas citer "boulevard Voltaire" par exemple. Ceci justement afin d'éviter toutes polémiques.

Quant à "l'opinion", ce journal libéral, pro business et pro européen (selon sa ligne éditoriale), me parait être assez éloigné du populisme. Et il se trouve que l'un de ces des journalistes, Mr Jean-Dominique Merchet, est l'un des mieux renseignés et des plus au fait de la chose militaire. Cela suffit à lui seul pour que ces articles soient ici cités.

Sans rancune. 

PS: le vouvoiement reste à mes yeux une forme de respect. La vieille école sans doute.

Désolé pour le tutoiement, erreur de ma part, surtout que, d'habitude, je vous vouvoie (il me semble (et j'espère !)). 

C'est justement parceque je ne vous connais pas, que je me suis permis. J'ai vu certaines personnes se faire des idées de "plusieurs sources différentes"... ayant toutes strictement le même point de vue sur les faits (quel qu'ils aient été)... 

Évidemment, liberté d'expression et de pensée, ils (et vous) pensent ce que vous voulez. Il est bon de commenter, mais les "extrêmes", quels qu'ils soient (droite, gauche, écolos...) sont rarement vraiment objectif, et de là, se baser dessus pour commenter/débattre est compliqué. Pour ce qui est de l'Opinion, j'avais trouvé l'article très (trop pour un journal) critiqué, et ajouté à celui de VA... 

Côté lavage de cerveau... Il faut croire qu'on ne peut plus faire autrement que d'en lire :unsure:. Il faut juste en être conscient. Voila, voilà, c'est tout, c'est déjà trop, il faut vraiment que j'apprends à fermer ma...

 

Sinon, pour l'emploi des Forces sur le Territoire National, la récente attaque à Marseille montre bien leur utilité. Qui sait combien de morts auraient pu alourdir le tableau...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin
Author of the topic Posted

Bonjour Akkianite.

J'apprécie votre réponse, empreinte de sérénité et de calme. il est toujours agréable d'échanger entre gens de bonne volonté.

Bonne continuation sur le forum. :Grin@2x:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recent Status Updates

    • Tmapc  »  berogeitabi

      Bonjour j'aimerais échanger avec vous sur les tmapc. Je recherche des infos photo etc pour un panneaux explicatif. Merci
      · 1 reply
    • Nenette

      Bonjour ,
      incorporé le 25 mai à Brest après avoir fait QMF à Lorient, je voulais savoir comment se passe la demande de stage de plongeur du bort, auprès de qui faut il faire la demande et surtout si c’était possible avec la formation FUS.
      Merci de votre réponse 
      Bonne journée 
      · 0 replies
    • Issam13  »  Heïdi

      Bonjour Heidi J'ai une question à vous poser 
      · 3 replies
    • NINO62  »  Fred689

      Bonjour
      pour revenir sur l'envoi des colis pour le Mali, auriez vous le texte à opposer au personnel de la poste qui ne sont pas au courant de cet accord avec les armées ?
      Merci de votre retour
      Bien cordialement
      · 3 replies
    • Clnbds  »  15mael

      Salut, j’ai vu que tu devais intégrer Rochefort le 30 mars, moi également c’est à priori reporté au 11 Mai (toujours dans l’attente de la convocation officiel pour être sûr) si c’est le cas pour toi aussi j’ai vu que tu avait créer un groupe whatsapp, si possible de l’intégrer histoire de discuter un peu si on rentre en même temps ça peut être sympa ! Merci bonne soirée 😊
      · 1 reply
  • Posts

    • mais je peut pas faire dans un pays ou il accepte l'opération lasik ??
    • ok merci FRED689
    • L'histoire de La villa du commandant. Vous connaissez probablement tous le lac de Lacanau. Voici l'histoire d'un monument, un bâtiment plutôt, restauré il y peu de temps et basé dans un lieu dit au bord du lac, précisément au Moutchic.  Source: mavieengazelle.fr En 1917, les américains se sont installé à Bordeaux où ils ont créé le port en eau profonde de Bassens. Ils s’implantent également à Lacanau où il y installent une base d'instruction "the Moutchic Air Station 001"  Le lieutenant (JG) Callan, premier commandement de la base du Moutchic s’installe dans la Tour des Pins. De cet événement, la villa prendra la désignation de « Villa du commandant ». Le départ définitif des américains le 10 février 1919 laisse la villa vacante.   En effet le potentiel des grands lacs de Gironde pour l'hydratation a été vite identifié. Le lac d'Hourtin Carcans (où fût basé longtemps une unité d'instruction de la Marine nationale)  est occupé dès le début du XX ème siècle par un centre de formation des escadrilles d'hydravion. En 1917, c'est le lac de Lacanau qui est retenu par l'armée américaine pour y installer un centre d'instruction, au Moutchic. « The Moutchic Naval Air Station 001 » accueille des pilotes déjà formés aux Etats-Unis à partir de juillet 1917. Le premier commandant, le lieutenant Callan prend ses fonctions le 17 juillet 1917 et s’installe dans l’ancienne villa Tour des Pins. On y assure la formation autour de différentes activités comme la navigation, la photographie aérienne, la balistique (tir, bombardement) ou l’observation. Cette dernière formation conclue le cycle de préparation des pilotes qui sont ensuite intégrés dans des escadrilles d’active. La base n’est opérationnelle que le 27 Septembre 1917 (premier vol d’hydravion). Plusieurs vols se succèderont mais les premières instructions en vol n’auront lieu qu’à partir du 24 octobre 1917. Les instructions vont progressivement se mettre en place mais il faudra attendre plusieurs mois pour que le programme soit complet (bombardement & renseignement) La base accueille près de 500 hommes sans les officiels et comprend 24 avions en opération (Avions français Tellier, Donnet-Donkaut et 11 bimoteurs Curtiss H-1). L’escadrille de l’unité côtière française fonctionnera pendant neuf mois de service actif. Ses résultats sont honorables avec 27 sous-marins repérés, 12 endommagés et 4 coulés. Les missions ont également permis de réduire à néant nombre de mines dérivantes. Le jour de l’armistice, la station du Moutchic comprenait 23 officiers permanents, 34 officiers en instruction, et 493 hommes de troupe. Il y avait 24 avions en opération, dont 11 H-1. Le reste étaient des avions Français Donnet-Donkaut et Tellier Le fonctionnement de l’unité côtière française pour une durée effective de 9 mois de service actif, a repéré 27 sous-marins, attaqué 25, endommagé 12, et probablement coulé 4. En outre les hydravions ont découvert et détruit un grand nombre de mines dérivantes. L’unité sera démobilisée en totalité le 10 Février 1919. Il reste quelques vestiges de baraquements, une stèle du souvenir et la "maison du commandant" connue et toujours nommée ainsi par les habitants du coin, maison très récemment rénovée. Place aux photos. Les cartes postales anciennes en premier et les photos d'aujourd'hui avec ce qu'il reste des baraquements, la stèle et la maison. Puis la maison après travaux et avant restauration et enfin la stèle.  
    • La vie militaire n'est pas aussi réglée que dans la vie civile, a fortiori si vous êtes tous les 2 militaires. Quid si départ en OPEX au pied levé, sur très court préavis? Pour les  permissions c'est selon le planning des activités et les besoins du régiment.
    • A mon avis, cela ne sera pas possible mais seuls la visite médicale et un médecin militaire pourront confirmer ou non mon avis.
×
×
  • Create New...