Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je me suis récemment renseigné afin d'intégrer la réserve opérationnelle de l'Armée de Terre d'un régiment qui m'a toujours plu. Après avoir obtenu une adresse mail où envoyer un CV et une Lettre de motivation, je me suis finalement confronté à la rédaction de celle-ci. Après un premier jet, j'aimerais avoir de nouveaux avis - n'étant que peu familier avec le vocabulaire militaire et les règles de savoir vivre associées - afin de la peaufiner et d'être certain de mettre toutes les chances de mon côté pour intégrer la réserve.

Je vous remercie d'avance de l'attention que vous voudrez bien porter à cette lettre, ainsi que de vos éventuels commentaires dont je tiendrai assurément compte.

Eudxmos. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Objet : Candidature à un engagement dans la réserve opérationnelle.

 

 

 

Mon Colonel XXX,

 

Ayant récemment effectué ma Journée Défense et Citoyenneté ainsi qu’ayant participé à un salon des métiers où j’ai eu l’occasion de rencontrer et m’informer auprès de militaires actifs ainsi que de militaires réservistes, j’ai pris le temps de réfléchir à mon avenir professionnel, ainsi qu’au privilège que serait une carrière au sein de l’Armée de Terre.

 

Actuellement lycéen en terminale et âgé de 17 ans et demie, j’entame le processus d’orientation “Admission Post-Bac” et en suis à une étape importante en ce qui concerne mon avenir professionnel.

 

Ayant toujours eu la volonté d’entrer dans l’Armée de Terre, j’aimerais aujourd’hui postuler afin d’intégrer la réserve opérationnelle du Régiment XXX, et ainsi avoir l’honneur de servir ma patrie, et de me préparer à ce que peut-être la vie d’un militaire.

 

Après avoir eu l’honneur de visiter au cours de ma JDC une partie de la caserne du Régiment XXX, je me suis documenté et ai été extrêmement sensible à son histoire et aux actions qu’il réalise actuellement, c’est pourquoi je vous soumets, aujourd’hui, ma candidature afin d’intégrer la réserve opérationnelle.

 

Ma volonté et ma discipline me poussent à penser que je pourrais trouver ma place au sein du Régiment XXX, qui m’a toujours énormément attiré et où je pourrais, peut-être, évoluer, et mettre mes capacités et mon temps libre au service de l’Armée de Terre.

 

Je me tiens à votre entière disposition pour toute information complémentaire et espère avoir l’occasion de vous convaincre de ma motivation ainsi que de mon enthousiasme.

 

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Mon Colonel, l’assurance de mes sincères salutations, et vous remercie de l’attention que vous voudrez bien porter à ma demande.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

Tout d'abord je vous invite à utiliser le moteur de recherche interne du forum, en haut à droite de votre écran. En tapant "lettre de motivation" vous aurez déjà accès à de nombreux posts liés à ce thème.

 

Pour ce qui est de votre lettre, elle me semble tout à fait correcte. Il est bien entendu nécessaire d'obtenir le nom et le grade du chef de corps du régiment où vous souhaitez postuler.

il y a 59 minutes, Eudxmos a déclaré:

Actuellement lycéen en terminale et âgé de 17 ans et demie,

Correction de la faute d'orthographe. Pas de e à demi.

Il y a 1 heure , Eudxmos a déclaré:

Ayant toujours eu la volonté d’entrer dans l’Armée de Terre, j’aimerais aujourd’hui postuler afin d’intégrer la réserve opérationnelle du Régiment XXX, et ainsi avoir l’honneur de servir ma patrie, et de me préparer à ce que peut-être la vie d’un militaire.

Je ne mettrai pas "j'aimerais postuler..." En effet vous ne demandez pas l'autorisation de le faire. Je mettrai donc "je veux aujourd'hui postuler..."

Il y a 1 heure , Eudxmos a déclaré:

Après avoir eu l’honneur de visiter au cours de ma JDC une partie de la caserne du Régiment XXX, je me suis documenté et ai été extrêmement sensible à son histoire et aux actions qu’il réalise actuellement, c’est pourquoi je vous soumets, aujourd’hui, ma candidature afin d’intégrer la réserve opérationnelle.

Je termine ma phrase à "qu'il réalise actuellement". Et je redémarre une nouvelle phrase avec "C'est pourquoi..."  Juste pour respecter un temps de respiration lors de la lecture. 

Il y a 1 heure , Eudxmos a déclaré:

Je me tiens à votre entière disposition pour toute information complémentaire et espère avoir l’occasion de vous convaincre de ma motivation ainsi que de mon enthousiasme

"information complémentaire" à mettre au pluriel.

Comme vous le voyez, fort peu de choses à mon sens. Cependant, ce qui risque de vous desservir, c'est sans doute de ne pas avoir réalisé auparavant une PMD. Pensez y.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci de vos remarques, je modifie cela tout de suite. Pour ce qui est du nom et du grade, je ne savais pas si je pouvais le poster sur le forum, donc j'ai préféré l'anonymer... Le chef de corps est donc Colonel, et j'ai pu trouver son nom grâce à la page wikipédia de la réserve.

Je m'apprêtais également à aller retirer un dossier de candidature pour une PMD, mais j'ai cru comprendre qu'il valait mieux postuler pour la réserve au plus vite, car la formation se fait à Pâques... Mais en effet, il serait peut-être plus judicieux de la réaliser avant de postuler.

Je vous remercie de votre attention.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas forcément, le régiment te fera passer un FMIR ( Formation Militaire Initial de Réserve ), qui dure entre une et deux semaines.

Une PMD, te reporteras niveau temps.

Mais tu peux te renseigner, ça ne coute rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'y manquerai pas !

Merci de tous vos conseils, c'est très utile de pouvoir être conseillé par des personnes qui connaissent bien le sujet.

Bonne soirée.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures , Eudxmos a déclaré:

Pour ce qui est du nom et du grade, je ne savais pas si je pouvais le poster sur le forum, donc j'ai préféré l'anonymer...

Vous avez eu parfaitement raison. C'est comme cela qu'il fallait procéder.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je m'apprête maintenant à envoyer mon mail de candidature, cependant j'ai un doute. Je ne sais pas si je dois, dans le contenu, m'adresser à "Mon Colonel" ou à "Madame, Monsieur". Il me semblait que je devais continuer dans la prolongation de ma lettre de motivation, mais je viens de me dire qu'il ne serait pas forcément celui qui réceptionnerait le courriel... Que faire ?

Merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Soit tu as fais un courrier adressé au commandant du régiment ( colonel ) et donc tu adresse ta candidature sous la même forme.

Attention tout de même, lorsqu'on adresse un courrier au commandant de tel ou tel régiment, le courrier doit être adressé à titre informel ( au colonel commandant le régiment xxx et non au colonel Intel ).

Car si tu mets son nom, lui seul pourra ouvrir ce courrier.

Si tu n' as aucun passé militaire, tu peux adresser ton courrier ( lettre de motivation, CV... ) à Madame, Monsieur.

Dans le cas de candidature à un poste de réserve opérationnelle, je te conseillerai la première option, qui fait plus professionnel, plus militaire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de votre réponse ! Je vais opter pour la première option donc, mais si j'ai bien compris, comme je n'ai pas l'adresse du colonel lui-même, j'inscris "À l'attention du Colonel du Régiment XXX" en haut de ma lettre de motivation, mais est-ce que j'écris tout de même son nom au début, quand je dis "Mon Colonel XXX" ?

Et sur le mail, j'écris "Mon Colonel" pour qu'il ne soit pas le seul à pouvoir le lire ?

 

Je suis désolé de vous embêter avec cela, j'aimerais vraiment faire les choses bien...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux écrire :

A l' attention du colonel,

commandant le .. Régiment de ...

 

 

                                                         Mon colonel,

N' indique pas son nom.

il y a 36 minutes, Eudxmos a déclaré:

Et sur le mail, j'écris "Mon Colonel" pour qu'il ne soit pas le seul à pouvoir le lire ?

Tout à fait, car il y a peu de chance que ce soit lui qui le lise mais plutôt l' officier en charge de la réserve.

il y a 37 minutes, Eudxmos a déclaré:

"Mon Colonel XXX"

On ne dit jamais mon colonel xxxx

Soit Monsieur le colonel xxx

Soit mon colonel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'artillerie, on disait "coup parti" :goodbyee: et puis on attend....  

On croise les doigts avec vous. Tenez nous au courant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors "coup parti", et réponse reçue ! Un entretien m'a été accordé, il ne me reste qu'à prendre rendez-vous ! J'espère pouvoir les convaincre de ma motivation.

Merci de l'aide précieuse que vous m'avez accordée, je vous tiendrai au courant à la suite de l'entretien :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures , Eudxmos a déclaré:

Alors "coup parti", et réponse reçue ! Un entretien m'a été accordé, il ne me reste qu'à prendre rendez-vous ! J'espère pouvoir les convaincre de ma motivation.

Merci de l'aide précieuse que vous m'avez accordée, je vous tiendrai au courant à la suite de l'entretien :)

Une marche de franchie. Place à une préparation sérieuse pour la suivante, car un entretien ça se prépare.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures , Bouchon-Gras 49 a déclaré:

Tu a l' air motivé, je ne doute pas que tu puisse les convaincre.

Je te dis M.......

Je vais tout faire pour en tout cas !

 

Il y a 11 heures , berogeitabi a déclaré:

Une marche de franchie. Place à une préparation sérieuse pour la suivante, car un entretien ça se prépare.

Je vais tout faire pour être au point, c'est une opportunité extraordinaire, je ne peux pas la laisser passer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Similar Content

    • By Eva97440
      Bonjour à tous ! Je suis toujours dans la quête des prépas militaire pour me préparer au concours d’entrer à l'école De St Cyr Coëquidan.
      J’ai une question : est ce que c’est possible de faire une prepa militaire mais hors de la France comme par exemple au Canada, Belgique... et passer le concours d’entrée pour Saint Cyr ? 
      Merci d’avance 😙
    • By Bagheera
      Bonjour à tous,
      Je vous contacte aujourd'hui afin d'obtenir un regard critique et expérimenté sur la lettre de motivation que je souhaite adressé au 24ème RI, dans le cadre d'une candidature pour leur réserve opérationnelle. De plus, bien que n'ayant pas vu d'équivalence dans d'autres topics de la branche "Lettre de Motivation", je me demandais s'il serait également possible d'avoir un retour sur le CV qui accompagnera la lettre de motivation.
      Pour information, il m'a été demander par mail de m'adresser directement à "Mon Colonel" en lieu du traditionnel "Madame, Monsieur".
      Merci d'avance pour vos retours !
      Note : Je ferai des modifications du post en l'absence de retour, dans la mesure où je ne suis pas entièrement satisfait des formulations. Il se pourra que votre réponse soit tout juste précédée d'une modification ! Mais je prendrais quand même le soin de lire votre retour.
      Bagheera
    • By Ezeq
      Bonjour à tous, 
      j’ai été retenu à l’entretien pour être réserviste au 24eme RI, je passe ma visite médicale le lundi 6 mai et j’ai ma FMIR en juillet.
      J’avais quelques questions : 
      - le paquetage va mettre fourni après la visite médicale ou juste avant la FMIR ?
      - concernant la FMIR, le 24 RI me dit qu’il faut être très bon physiquement « il faut être très sportif », qu’est-ce qui sera demandé  ? 
      - j’ai compris que la FMIR est une formation mais est-elle évaluée ? Mise à part le tire il y a t-il d’autres épreuves « éliminatoires » ? 
      - suite à la signature de mon contrat de réservistes quelles seront les missions qui me seront confiées ? 
       
      Merci d’avance pour vos réponses  
       
    • By Seb26
      Hello à tous et toutes !
      Je viens à la recherche d'informations pour l'intégration de la réserve opérationnelle, si possible dans l'armée de terre, mais je reste ouvert
      En effet, j'ai démarré le processus d'engagement via le site https://www.reservistes.defense.gouv.fr/
      Tout s'est bien passé, 1er entretien téléphonique, dépôt du certificat médical, puis on me demande un CV et une LM. Et là, réponse du régiment que mon âge (44 ans) ne me permet pas d'intégrer la réserve opérationnelle (alors que le 1er entretien m'indiquait que tout était ok de ce côté...) !
      J'ai bien vu sur les conditions de recrutement ici : https://www.defense.gouv.fr/reserve/devenir-reserviste/les-conditions/les-conditions
      que :
      Du coup, je n'ai même pas passé l'entretien et je me retrouve au début de la procédure !
      Je viens de choisir une nouvelle unité d'affectation (le GamStat à Chabeuil) pour un poste de Combattant ProTerre, mais dans les faits, je n'ai aucune idée de quel régiment et unité choisir pour avoir une chance de voir aboutir ma demande !
      Savez-vous si :
      je peux effectivement intégrer la Réserve Opérationnelle en tant que militaire du rang ? dans le cas contraire, si je peux entamer des démarches pour intégrer la réserve en tant que sous-officier ? quel régiment et unité pourraient être les plus intéressants pour ce faire ? Merci d'avance pour vos réponses et votre aide !
      Belle soirée,
      S.
  • Sujets

  • Messages

    • Bonjour Ludo, soit le bienvenu parmi nous. Je te souhaite bonne chance pour tes projets. Au plaisir.
    • Bonjour à toutes et à tous! Je me présente, je m'appelle Ludo , j'ai 22 ans , je suis actuellement étudiant en L3 Sciences de la vie et de la Terre .  J'ai pour projet de passer le concours SOG, dès la fin de mon diplôme.  Au plaisir de discuter!
    • As durant la Grande Guerre, général est collaborateur durant la seconde, Armand PINSARD. ( Pour info :Il est ici nullement le fait de faire l’apologie d'acte de collaboration, mais le récit de la vie d'un AS de la 1er guerre, de plus je rappel que cet homme a été jugé et puni pour ces faits ) Armand Pinsard, né le 29 mai 1887 à Nercillac (Charente) et décédé le 10 mai 1953 à Ceyzériat (Ain) Né dans une famille d'agriculteurs, Armand Pinsard s'engage dans l'armée en 1906 et sert au 2e régiment de Spahis au Maroc jusqu'en 1908 où il est affecté au 1er régiment de chasseurs à cheval en France. Il se porte alors volontaire pour servir dans l'aviation militaire, et, obtenant son brevet de pilote le 15 février 1913, est l'un des rares pilotes militaires d'avant-guerre. Il sert dans l'Escadrille MS23 (en) en août 1914. Envoyé au front dès le début des hostilités, avec l'escadrille SPA 23, créée à Saint-Cyr-l'École, où il croise Roland Garros, il est fait prisonnier le 8 février 1915, après que son appareil ait effectué un atterrissage forcé derrière les lignes allemandes. Il entreprend plusieurs tentatives d'évasion ; après plusieurs échecs et une année de captivité, il réussit à s'évader en compagnie d'un camarade en creusant un tunnel sous le mur de leur prison. Après avoir rejoint les lignes alliées, il est promu lieutenant et reprend l'entraînement pour prendre en mains les nouveaux avions de chasse mis en service pendant sa captivité. Il est alors versé dans l'Escadrille N 26 où il pilote le tout premier chasseur SPAD S.VII envoyé au front, puis la N78 dont il prend le commandement, et finit la guerre à son ancienne escadrille, la SPA 23. , remportant un total de 27 victoires aériennes confirmées entre le 1er novembre 1916 et le 22 août 1918, dont 9 sur des ballons d'observation ennemis. Il a été l'un des premiers pilotes à combattre avec le SPAD S.VII, son appareil étant peint en noir. En 1916, il est décoré de la Légion d'honneur, puis est élevé au titre d'officier en 1917. Il est 8e dans la "liste des as" pour le nombre d'avions abattus confirmés. Resté dans l'armée en tant que militaire d'active, il va progressivement monter en grade et accéder à diverses postes à responsabilité dans l'aviation de chasse durant l'entre-deux-guerres. En 1929, il est impliqué dans une affaire de corruption en ayant accepté une rétribution d'une société aéronautique en échange de son appui pour une commande - l'affaire sera étouffée par le ministre de l'air Laurent-Eynac. En 1932, il crée et commande la 7e escadre de chasse, sur le terrain de Dijon. En novembre 1936, il commande la 11e Brigade de Chasse, affectée à la base aérienne 122 Chartres-Champhol. En 1940, avec le grade de général il commande le groupe de chasse 21, à Gouvieux-Chantilly.     Armand Pinsard sert toujours dans l'Armée de l'Air française pendant la Seconde Guerre mondiale en tant que commandant du Groupe de Chasse 21. Il a à sa dispostion un Morane Saulnier 406 qu'il a fait peindre en noir, marqué de la cigogne de l'ex-SPA 26, qu'il baptise "Le Pirate". Il sera blessé, au sol, le 6 juin 1940 lors du bombardement de l'aérodrome des Aigles, à Gouvieux-Chantilly (Oise), où il sera très grièvement blessé. Hospitalisé à Paris et soigné par le docteur Thierry de Martel, il évacue la capitale dans une ambulance juste avant l'arrivée des troupes allemandes. Réfugié en Zone Libre où il passe sa convalescence au Canet, il y rumine contre les causes de la défaite en écrivant une lettre au maréchal Pétain dans laquelle il plaide pour une dictature militaire implacable pour redresser le pays : "Le français ne demande qu'à être dirigé, il suffit donc de lui donner les chefs qui en sont aptes". Guéri de ses blessures, Pinsard va s'installer à Vichy et va y militer pour l'acquittement d'Emile Dewoitine, incarcéré par le régime de Vichy. Il est en fait rétribué par le gouvernement japonais qui souhaite embaucher l'industriel français. Le général Jean Bergeret fait alors expulser le général Pinsard de Vichy. Ce dernier s'installe alors à Paris au début de l'année 1942 où il va se rapprocher des cercles collaborationnistes et soutenir le gouvernement de Pierre Laval lors de réunions politiques. Au mois d'août 1943, il accepte la responsabilité d'inspecteur général des œuvres sociales de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme LVF. Il est arrêté par la police à la libération le 1er septembre 1944 et interné à la prison de Fresnes, d'où il sera jugé pour faits de collaboration et condamné le 6 novembre 1944 aux travaux forcés à perpétuité et confiscation des biens par la Cour de justice de la Seine. Il va cependant bénéficier des mesures de clémence et voir sa peine commuée en 1946 à 10 ans de prison, puis libéré en 1947 et rétabli dans ses droits à pension de général en 1948. Son fils Jacques, qu'il a fait inscrire à la Milice en 1944, est condamné à l'indignité nationale et part pour l'Argentine où il va décéder d'un accident de la route en 1947. Armand Pinsard décède le 10 mai 1953, âgé de 65 ans à Ceyzériat (Ain), lors d'un dîner d'anciens pilotes, les "Vieilles Tiges". Le corps du général Pinsard a été inhumé une première fois à Bourg-en-Bresse puis transféré ultérieurement au cimetière d'Arcachon (carré 15).   ( Source : Wikipédia   https://fr.wikipedia.org/wiki/Armand_Pinsard  )  
  • Popular Contributors

×
×
  • Create New...

Important Information