Jump to content

Le commandant est une femme.


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

Je trouve intéressant de vous présenter le portrait du Capitaine de frégate Claire Pothier, qui est la première femme à commander une frégate de la Marine Nationale.

CY3DTQSWAAEaNao.thumb.jpg.72fe2f63b26b20

 

Extrait Article Presse / JDD / 8 novembre 2008

Une femme qui prend le commandement d'un bâtiment de combat !

C’est presque une petite révolution pour la Marine Nationale puisque seulement deux bâtiments sont actuellement commandés par une femme. Dont le capitaine de Corvette Claire Pothier, 31 ans, à la tête de l’aviso « Commandant l’Herminier ». « Quand je me suis engagée, je ne m’imaginais pas lutter contre le terrorisme, les narcotrafiquants, les trafiquants d’armes ». Depuis les attentats du 11 septembre aux USA, la Marine Nationale participe dans le cadre de l’action de l’état en mer joue la police de la mer, contrôle les bâtiments suspectés d’embarquer des armes ou des clandestins. « Bref, mon job est d’assurer la protection rapprochée des Côtes françaises en collaboration avec la police, les douanes, les affaires maritimes.

Un métier passionnant ». Pourtant, rien ne prédestinait cette native de Clermont-Ferrand à s’enrôler à 19 ans dans la Marine, après des études à l’Ecole Polytechnique. Sauf une attirance inexpliquée pour l’uniforme. Et peut être un caractère de garçon manqué. « Détrompez-vous, Polytechnique n’est plus un vivier de recrutement pour l’Armée, les étudiants préférant s’orienter vers des métiers plus rémunérateurs ou les grands corps de l’Etat ». Pourquoi la Marine ? « Pour le goût du voyage ! Bouger, voyager, découvrir les horizons lointains de l’Océan Indien, de la Méditerranée et des mers de l’Europe du Nord » C’est presque une vision désuète de carte postale qui l’a séduite.

A 27 ans, Claire est le numéro 6 de la frégate anti sous-marine « Le Primauguet ». Elle occupe un poste de chef de service avec quarante marins sous ses ordres. « En tant que femme, je n’avais aucune difficulté particulière à commander ces jeunes hommes, qui ont toujours connu la mixité, notamment à l’école » assure t-elle. Puis, elle suit un parcours classique d’officier sur les navires les plus prestigieux : Jeanne d’Arc, porte hélicoptères, La Motte Picquet, basé dans le port de Toulon, le plus grand port européen. « Parce qu’on ne devient pas marin par hasard ! »

Et récemment, le capitaine de corvette Claire Pothier, a été nommée nouveau pacha de l’aviso. « Seule maître à bord après Dieu ! » ajoute t-elle dans un éclat de rire.

 

Ce sujet me touche particulièrement, car j' ai eu le plaisir de servir ( en tant que réserviste ) sous son commandement à bord de l' aviso Commandant l' Herminier.

pothier_claire_96-photo_mini.jpg?itok=z3

Claire POTHIER

capitaine de corvette, commandant l'aviso "L'Herminier

Extrait d' un article du Télégramme :

Le commandant est la seule femme à bord 15 décembre 2007 « Je vis aujourd'hui une étape classique et très attendue dans mon parcours... « Je vis aujourd'hui une étape classique et très attendue dans mon parcours d'officier. Être la seule femme à bord ? Pas de problème ». Les avisos comptent parmi les unités les mieux armées et les plus polyvalentes de la marine. Rares navires à ne pas être structurellement « féminisés », ils n'accueillent que très rarement des femmes officiers. À bord du Commandant-l'Herminier, c'est une femme de 30 ans qui a pris les commandes, hier. Un bateau de 80 m et 90 hommes sous sa responsabilité. Claire Pothier est la seule femme de l'aviso Commandant-L'Herminier. Mais ce n'est pas ce genre de détail qui déstabilisera la polytechnicienne (promotion 1996), recrutée sur titre par la Marine. Elle rejoint aussitôt l'École navale et vit sa première campagne autour du monde, courant 1999-2000, à bord de la Jeanne-d'Arc. De l'Auvergne à Brest en passant par Tahiti Sa véritable découverte de la mer remonte quelques années en arrière, lorsque cette Auvergnate, née à Clermont-Ferrand, effectue son service militaire en 1996-1997, en tant que chef de quart sur la frégate Tourville. Des voyages et du dépaysement, la Marine va continuer à lui en fournir, avec un poste, de deux années, sur le patrouilleur La Railleuse, à Tahiti, où elle occupe les responsabilités d'officier en troisième puis en second. Retour sur une frégate (Le Primauguet), de 2004 à 2007, pour de passionnantes missions tournées vers la coopération militaire internationale. Le capitaine de corvette (quatre galons), qui vit là son premier commandement, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, même si, un jour ou l'autre, il faudra réussir à mener le deuxième grand projet de sa vie.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/ar/viewarticle1024.php?aaaammjj=20071215&article=20071215-2163849&type=ar
 
Le 15 janvier 2016 le Capitaine de frégate Claire Pothier prend le commandement de la frégate Guépratte :
 
offici13612.jpg.edefe6809dc1d53d38082160
( source : Var Matin janvier 2016 )
 
pothier_2016.jpg.b6154c6c66efe5ebb031bea
 
Souhaitons lui un bon commandement, " bons vents, bonne mer commandant " !
 
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.

    Bakoua

    Posted

    Merci Bouchon Gras, ça signifie quoi un jour "sans service" ?

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Tout dépends de ton emploi... Tu peux effectivement faire du service ou garde ou avoir des activités de journée, c'est très vague. Une année de réserve pour qu'elle compte pour l'avancement, c'est trente jours (avec ou sans service, avec ou sans récup).

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Merci pour ce partage Tactac.
×
×
  • Create New...