Jump to content

Portraits de gendarmes réservistes


Recommended Posts

  • Administrateur

Je vous propose quelques portraits de citoyens, réservistes dans la Gendarmerie Nationale :

Au service des autres et de la République, qui sont les réservistes ?

Publié le

PAR MATHILDE COUSIN

Ce sont des hommes de l’ombre, qui jouent un rôle essentiel dans la protection des citoyens. Les réservistes de l’armée et de la gendarmerie sont en première ligne suite aux attentats. Le président François Hollande propose d’augmenter leur nombre et de les transformer en garde nationale.

« Faire partie de la réserve, c’est porter les valeurs de la République », explique fièrement Jean-Christophe, réserviste dans la gendarmerie. Depuis près de douze ans, ce directeur général des services dans une mairie  dans le civil effectue de nombreuses missions au sein de ce corps : réinsertion des gendarmes en fin de carrière, contrôles routiers, transferts de prisonniers, encadrement du concours de gendarmerie… « On va renforcer les gendarmes sur le terrain », résume-t-il.

Jean-Christophe est un homme de l’ombre, qui donne de son temps pour ses concitoyens. Sur ses jours de repos, il endosse l’uniforme bleu. Pour le grand public, impossible de faire la différence entre un réserviste et un « gendarme d’active », c’est-à-dire un gendarme ayant passé les concours de ce corps de l’État. Les deux ont le même uniforme et portent une arme. « On reçoit une formation tir tous les ans », souligne le Nordiste. Chaque réserviste passe aussi des tests psychologiques.

 

Rendre service

Être réserviste, c’est aussi effectuer des missions de nuit. « J’ai effectué le contrôle des véhicules à la sortie des discothèques », confie Patrice (1), un enseignant dans le Pas-de-Calais et réserviste dans la gendarmerie. Mais qu’est-ce qui motive ce jeune père de famille à s’engager sur son temps libre ? « On le fait parce qu’on veut rendre service aux autres. Et, au sein de la réserve, on a un esprit de camaraderie qui est exceptionnel. » Patrice garde aussi un très bon souvenir de son service militaire. Il n’a pas de motivation financière : en tant que sous-officier et père de famille, il gagne 60 euros pour une journée d’intervention. Et la journée peut durer… « On sait quand on part, on ne sait jamais quand on va rentrer. »

Il vaut mieux que l’entourage soit prêt à accepter cet engagement : Jean-Christophe Diéval et Patrice témoignent d’employeurs compréhensifs. Quant aux conjointes et aux enfants, ils vivent avec.

Tous deux ont suivi les déclarations de François Hollande devant le Congrès, lundi 16 : « Je souhaite que l’on tire mieux parti des possibilités des réserves de défense, encore insuffisamment exploitées dans notre pays, alors que nous avons justement ce gisement, a déclaré le président de la République. Les réservistes (…) constituent les éléments qui peuvent demain former une garde nationale encadrée et disponible. »

« La garde nationale, c’est déjà ce que l’on fait, réagit Patrice. On est déjà sur un territoire, sur de la vigilance et de la citoyenneté. Après, plus on est, mieux ce sera. » Jean-Christophe Diéval souligne, lui, que « des volontaires, il y en a. Mais la question, c’est que, si on fait appel à plus de réservistes, il y aura des coûts. »

 

1. Il ne souhaite pas divulguer son identité complète.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...
  • Administrateur

Parue dans la Dépêche :

L'impact des réservistes

Au bord des routes, dans les brigades, ce sont des renforts appréciés. Ils font même partie de la famille de la gendarmerie. Les 140 réservistes du groupement sont choyés : «c'est une priorité pour moi, indique le colonel Daniel. nous les sollicitions régulièrement et nous les formons. C'est une vraie force de frappe sur le terrain». Hier, Stéphanie, juriste de 28 ans dans le civil, a mis la tenue : «Mon père était gendarme et c'était naturel pour moi. Je suis réserviste depuis sept ans. C'est une belle façon de rendre service aux autres». Thierry travaille dans le secteur aéronautique, à Toulouse. Il est adjudant et réserviste depuis 2000 : «ça me fait sortir du quotidien. on fait de tout, on est là pour aider les gendarmes d'active. On essaie de se montrer disponible».

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Benitovv

    Posted

    Bonjour à tous j’ai était marin en 2007 mais voilà j’ai perdu ma plaque identité oval j’aimerai savoir si quelqu’un serait où il serai possible d’en retrouver une et le dire à quoi correspond le matricule svp 

    Bregat

    Posted

    Que d'infos, merci beaucoup. Ça ne va pas être simple pour mettre un nom sur ce soldat. Si j'ai bien compris (j'espère ) à cette époque ils devaient faire 7 ans de service actif après tirage au sort ?

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    Fred689

    Posted

    Je vois que tu as su ouvrir un post dans la bonne rubrique sans pour autant t'être PRESENTE! Merci de satisfaire à cette demande.

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.
×
×
  • Create New...