Aller au contenu
TNT97400

Maître-chien

Messages recommandés

Bonjour, bonsoir, 

j'aimerais plus tard me lancer dans une carrière de gendarmerie et plus précisément par la suite en tant que maître-chien. J'ai fais quelques recherches concernant aux études à faire mais je mélange maître-chien de la gendarmerie (ce qui m'intéresse) avec le maître-chien de sécurité et autres qui sont un peu différent il me semble. J'aurais donc quelques questions à vous poser si possible. 

Pour commencer, sur certains articles j'ai pu lire qu'il faut être sous-officier pour ensuite passer des sélections dans la gendarmerie départementale. Ensuite, il faut passer des épreuves physiques. Si tous ceci est réussis, on intègre le Centre National d’Instruction Cynophile de la Gendarmerie (CNICG) et à partir de là 3 mois de formation. 

Cela me paraissait clair avant de tomber sur un autre article parlant de diverses formation avec bac +2 ect..., du coup je me demande quel est réellement le chemin à suivre ? 

Ma deuxième question est : Lors de cette formation, il faut posséder son propre chien (habituellement de type Berger Allemand, Malinois), ou un chien est affecté à cet apprenti maître-chien et il le garde ensuite durant sa carrière ?

Lorsque le chien dois prendre sa retraite, le maître-chien peu le garder ou doit-il le remettre au près d'une famille d'accueil ou autre ? Si il le garde, peut-il avoir un second chien pour continuer sa spécialisation de maître-chien ? 

A la retraite du M-C, si son chien est encore apte au "travail", le m-c le prend avec lui à sa retraite ou le chien est remis à un autre maître-chien ? (Je penses qu'il le prend avec lui puisque le chien est fidèle à son maître, il est donc difficile de travailler avec un nouveau, mais je voudrais être sûr avec vos réponses).

Voilà un peu toutes mes questions, peut-être d'autres suivrons. 

Je vous remercie d'avance pour vos réponses apporter ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble qu'il y a déjà un post sur les MC mais une chose est sûre, il faut d'abord être gendarme puis MC dans la Gendarmerie.

Pour le reste  concernant le chien, je laisse la place aux initiés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, j'ai pu lire quelques sujets mais cela concerne surtout l'armée de l'air et j'étais pas sûr que ce soit la même chose dans la gendarmerie. Au moins maintenant je sais qu'il faut commencer par être gendarme, qui plus ai sous officier. Ensuite candidature, testes et tout ce qu'il en suit, puis formation si réussis !

Maintenant comme tu as dis, plus que les questions sur le chien en lui même qui me tiennent très à coeur. On va comme tu l'a dis attendre des personnes qui s'y connaissent un peu plus ^^. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as, je pense, une bonne partie des réponses sur ###. si des spécialistes ici souhaite quand même répondre, ça fera toujours des précisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne connais pas en Gendarmerie mais pour la Marine ( ayant côtoyé les cynos en CIFUSIL )

Ma deuxième question est : Lors de cette formation, il faut posséder son propre chien (habituellement de type Berger Allemand, Malinois), ou un chien est affecté à cet apprenti maître-chien et il le garde ensuite durant sa carrière ?

les chiens sont fournis par le corps d' armée, formé par un maitre chien ( qui peut en avoir plusieurs ) qui restent avec " son " ou " ses " chiens jusqu' à la période de retraite du chien.

Lorsque le chien dois prendre sa retraite, le maître-chien peu le garder ou doit-il le remettre au près d'une famille d'accueil ou autre ? Si il le garde, peut-il avoir un second chien pour continuer sa spécialisation de maître-chien ? 

A la retraite du chien, son maitre peut, si il le désire le conservé à titre privé ( si il est sociable ) ou une autre personne, j' ai même vu une réserviste repartir avec un chien et cela c' est très bien passé pour les deux. A l' inverse j' ai vu des chiens associables qui devenus presque fou s' attaquaient à leurs maitres et vu le grand risque  étaient euthanasiés.

Si le maitre chien change d' affectation " son " ou " ses " chiens le suivent.

A la retraite du chien, le cyno à un nouveau chien ( car la carrière du chien est plus courte que celle du maitre ).

A la retraite du M-C, si son chien est encore apte au "travail", le m-c le prend avec lui à sa retraite ou le chien est remis à un autre maître-chien ? (Je penses qu'il le prend avec lui puisque le chien est fidèle à son maître, il est donc difficile de travailler avec un nouveau, mais je voudrais être sûr avec vos réponses).

Si le cyno peut avoir plusieurs chiens, le chien lui ne peut avoir qu' un seul maitre.

 

Voila si ça peut être utile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, bon nombre d'éléments de réponse ont été apportés, je vais seulement compléter un peu.

Le maître de chien est généralement prédisposé à une spécialité particulière en fonction de son unité d'affectation. Par exemple, les chiens de détection d'explosifs sont affectés en gendarmerie des transports aériens (protection des aéroports civils), les chiens d'avalanche sont tous affectés en PGHM (secours en montagne).

Il existe des spécialités très particulières qu'on ne trouve que dans quelques unités en France, comme la détection de restes humains, d'accélérateurs d'incendie, ou la recherche de personnes à l'aide de Saint-Hubert. Ces chiens ont un odorat très développé et peuvent suivre des pistes datant de plusieurs jours.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article parut dans le Courrier de l' Ouest ( septembre 2015 )

5607b8d89ce3e_numrisation0001.thumb.jpg.

Falco, un chien dressé à flairer la drogue et les billets de banque, souhaitons lui une belle et bien mérité retraite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Donc pour te répondre clairement et simplement :

- Pour être Maître-Chien de Gendarmerie il faut d'abord devenir sous-officier obligatoirement puis, une fois en unité, se porter volontaire aux appels d'offres qui sont régulièrement lancés par GRAMAT, le centre de formation cynophile de la Gendarmerie. Ensuite il faut prier pour être sélectionné sachant qu'il y a, tu t'en doute, très peu de places pour beaucoup de candidats. Ceci dit, il n'y a aucune condition de diplôme ou de formation préalable. 

- C'est la Gendarmerie, qui dispose de ses propres chiens, qui fournie l'animal au futur maître. 

- Le Gendarme peux garder son chien s'il le souhaite quand celui-ci est réformé, et un chien ne travail jamais avec deux Gendarmes différents. C'est un binôme indissociable. 

J’espère avoir été aussi  clair que possible.

:)

Sur 18/8/2015 20:57:09 , TNT97400 a déclaré:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×