Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
Kips0

Devenir militaire : officier/sous-officier

Recommended Posts

Bonjour à tous.

 

Je veux devenir Militaire ! Une condition importante à mes yeux est de faire des études, c'est pourquoi devenir sous-officier ou officier dans un premier temps me plairai énormément ! Je compte bien évidemment me rendre au CIRFA de Grenoble pour plus ample explication mais dans un premier temps je voulais faire connaissance avec le métier et les professionnels par le biais d'internet. Je me suis déjà renseigné mais j'ai trouvé votre site je me suis dit que je pourrai avoir des conseils et des indications en venant ici. Quels formations après le bac etc...

Mes parents ne sont ni contre ni pour, ils veulent juste que ce soit un choix pensé et qui me rende heureux. Ils m'ont donc trouvé deux stages dans l'Armée de Terre à effectuer pendant les grandes vacances de l'année prochaine : avez-vous des informations sur ces stages également ?

Je me demandais aussi qu'en est-il du service militaire ? Je sais que Jacques Chirac l'a rendu non obligatoire mais aujourd'hui existe-il encore et est-ce judicieux de le faire ou plutôt les stages ?

J'ai peur des épreuves physique, avez-vous un entrainement à me conseiller ? Je sais que c'est bête à demander mais comment est la nourriture, la vie en collectivité, les permissions etc... ?? Après les études, en quoi consiste le métier : Alternance entre mission et entrainement ?

Bref, je pense que je suis surtout quelqu'un de très patriotique (tous le monde me le dit) qui aime son pays mais pas ses dirigeants et qui veux l'aider.

Merci,

bonne journée, bonne continuation et punaise merci pour ce que vous faites, personne ne vous remerciera jamais assez.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

es parents ne sont ni contre ni pour, ils veulent juste que ce soit un choix pensé et qui me rende heureux. Ils m'ont donc trouvé deux stages dans l'Armée de Terre à effectuer pendant les grandes vacances de l'année prochaine : avez-vous des informations sur ces stages également ?

Je me demandais aussi qu'en est-il du service militaire ? Je sais que Jacques Chirac l'a rendu non obligatoire mais aujourd'hui existe-il encore et est-ce judicieux de le faire ou plutôt les stages ?

J'ai peur des épreuves physique, avez-vous un entrainement à me conseiller ? Je sais que c'est bête à demander mais comment est la nourriture, la vie en collectivité, les permissions etc... ?? Après les études, en quoi consiste le métier : Alternance entre mission et entrainement ?

Bonjour.

* Les stages: Il s'agit donc de "PM" préparations militaires et sans doute de PMD, prépa militaire découverte. Comme leur nom l'indiquent, il s'agit de découvrir la vie militaire sur le terrain.

" Véritables stages d’initiation, la préparation militaire découverte (PMD) fait partie des préparations militaires d’initiation. Elle vous met en situation dans un régiment ou autre unité militaire. Vous participerez à des activités militaires et sportives telles que le parcours d’obstacles, la marche au pas ou le tir et recevrez des informations sur les parcours professionnels de l’armée de terre. Cela vous donnera un avant-goût en quelques jours de la vie de militaire sur le terrain."

* Plus de service militaire aujourd'hui. Il a été suspendu (et non supprimé). Donc on en revient au début du post sur l'utilité des PM.

* La base du sport à l'armée (comme pour tous les sports) c'est l'endurance. Donc vélo, course à pied, natation pratiqué à un rythme d'endurance ne pourront être que profitables. Pour le reste, les autres activité sportives, çà viendra assez vite, une fois incorporé. Peut être travaillez aussi les tractions et le renforcement musculaire pour passer le cap des test physiques à la sélection.

* nourriture: bonne/pas bonne, chaude/froide, à toute heure ou à pas d'heure, çà dépend des activités. Il faut donc apprendre à manger quand l'occasion se présente, et pas forcément à 6h/12h/18h...

* vie en collectivité: Se respecter les uns les autres, être solidaire face aux difficultés et surtout penser qu'on a toujours besoin du copain à un moment ou un autre, comme lui aura un jour besoin de vous. Et je rajoute, être pote avec le comptable, le cuisinier et le fourrier. :Laugh@2x:

* En quoi consiste le métier: la réponse est dans la question. Alternance entre entrainement, missions, et entretiens des matériels.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

Merci bien, c'est parfait ! Je fais du vélo de route. Je vais me mettre à la course à pied et surement faire quelques entrainements de renforcement musculaire comme tu dis. Si tout ce passe bien je passe cette PMD de l'armée de terre en juin 2016 lors de mes 17 ans. J'ai un ans pour me "préparer".

Je ne sais pas quel est votre rôle dans l'armée mais, j'ai fais un autre post ou je me pose quelques questions sur les écoles de sous-officier. C'est la direction que j'aimerais prendre et si vous avez le temps vous pourriez y jeter un coup d’œil.

Merci, Kips0.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, salut en te rendant à ton CIRFA tu peux demander à faire une préparation militaire spécialisée de 3 semaines très enrichissante et qui est un atout majeur pour ton dossier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

C.est vrai qu'après une PMD, faire une prépa spécialisée peut être interessant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

Merci de vos réponses. Oui LaThibs, je compte me rendre d'ici peu à mon CIRFA pour plus ample explications. Il me semble que ce dont tu me parle est encore autre chose qu'une PMD non ? J'aimerais faire les deux, dans un premier temps une PMD qui dure une semaine puis plus tard le stage de 3 semaines.

Exact Berogeitabi, la prépa militaire est envisageable : cela voudrai dire rentrer dans une école spécialisé comme les lycées militaire d'aix, d'autun etc ... ? Mon père voudrai que je fasse science-po puis qu'ensuite quelques année passé dans cette institution, je fasse ce que je veux avec l'armée.

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La PMS (préparation militaire spécialisée) te permet déjà à toi de te faire une plus grande idée de ce qu'est le métier et en même temps de pouvoir te rendre compte si tu peux ou non commander.

Ca dure trois semaines où tu as des cours sur l'armement, les NRBC, de l'OS, de l'ISTC, de la topographie, des transmissions, pas mal de bivouacs, du sport (PO, PN, renforcement musculaire), des situations de déplacements en trinôme et des marches.

En bref tu passes ton CATI 1, ton PSC1 et en plus de cela tu es noté, si tu suis la cadence et les ordres, tu as une bonne évaluation et c'est comme m'a dit mon recruteur un atout majeur pour ton dossier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

D'accord, je vais d'abord faire une PMD pendant les vacances scolaires dans 2-3 mois puis aux grandes vacances de l'année scolaire prochaine je ferai la PMS.
Merci pour toutes tes réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Similar Content

    • By Sgt Élias
      Bonjour à tous et à toutes !
      J'étais en train de regarder ce qui se faisait comme prospection en ce moment, quand je suis tombé sur une prospection du Centre Interarmées d'Action sur l'Environnement (CIAE). La spécialité du centre a l'air très intéressante, mais j'aurais voulu en savoir plus sans passer tout de suite par le PSO de là bas.
      Est ce que quelqu'un a servi, ou sert encore là bas et pourrait me renseigner un peu ? 😁
      Merci d'avance !
    • By Bouchon-Gras 49
      Pour débuter ce sujet,
      Maurice CHALLE général d'aviation, principal acteur du putsch d'Alger..

      Maurice Challe est un aviateur et général français, né le 5 septembre 1905 au Pontet (Vaucluse) et mort le 18 janvier 1979 à Paris (XVIe arrondissement).
      Challe rejoint, en 1923, l'École militaire de Saint-Cyr et devient sous-lieutenant en 1925. Sorti de l'école (promotion Chevalier Bayard) il entre à l’École d'Application de l'Aéronautique où il reçoit une formation de pilote. En 1932, il est promu capitaine. En 1937, il rejoint l'École supérieure de guerre aérienne et termine en juillet 1939 sa formation d'officier d'état-major.
      A la déclaration de guerre en septembre 1939 il est promu Commandant puis sert comme aviateur de l’État-major de la 8éme Armée avant d'être Chef de Section au C.Q.G. Air.
      En 1940, Challe participe aux batailles aériennes dans le Nord de la France et il est promu officier de la Légion d'honneur.
      En juillet 1940, il est détaché à la Commission d'Armistice de Wiesbaden.
      Après l'armistice de juin 1940, il prend le commandement du groupe de reconnaissance 2/14 à Avignon. Après l'invasion de la « Zone libre » en novembre 1942 et la dissolution de l'Armée d'armistice, Challe entre dans l'Organisation de résistance de l'Armée, où il intègre le S.R « Air », expérience déterminante quand on sait l'importance du renseignement dans toute guerre.
      Il constitue le réseau François-Villon.
      En mai 1944, travaillant sous le nom de code de Guy, il transmet à Londres d'importants documents secrets de l'armée de l'air allemande. Après le débarquement de Normandie et la Libération, il devient inspecteur de la 2e brigade de bombardement3.
      En 1947, Challe est muté à l'état-major général de l'armée de l'Air. En 1949, il reçoit, comme général de brigade aérienne, le commandement de l'armée de l'Air dans le protectorat marocain. En 1953, il est nommé directeur de l'École supérieure de guerre aérienne. Promu général de division aérienne, il devient le chef de l'état-major des Forces armées en 1955. Après sa nomination comme général d'armée aérienne, il devient le 1er octobre 1958 l'adjoint-air du général Raoul Salan durant la guerre d'Algérie.

      Après la mutation du général Salan, il le remplace à Alger le 12 décembre 1958. Les opérations contre le FLN suivent alors ce qu'on appelle le « plan Challe ». En avril 1960 il est rappelé en métropole et, jusqu'à sa démission volontaire (désapprouvant la politique d'autodétermination algérienne de la France) en janvier 1961, reçoit en tant que Commandant en Chef Centre-Europe (CINC CENT), le commandement des Forces alliées en Centre-Europe (AFCENT) de l'OTAN, dont le quartier général est implanté à Fontainebleau.

      Putsch des généraux
      Le 11 avril 1961, Charles de Gaulle donne une conférence de presse dans laquelle il précise que la France ne fera aucun obstacle à la politique d'autodétermination algérienne et de l'Algérie comme d'un « État souverain ». Cette conférence décide Challe, sollicité depuis des semaines par un petit groupe de colonels en opération en Algérie pour être à la tête du putsch, de rentrer dans le complot le 12 avril.
      Le 20 avril 1961, il s'embarque incognito dans un avion de transport de troupes Noratlas et rejoint l'aéroport d'Alger-Maison Blanche. Son plan d'action prévoit de rallier l'armée d'Algérie, prendre Alger puis terminer la guerre d'Algérie, renvoyer en métropole les 200 000 appelés du contingent et redéployer les 300 000 soldats de métier, enfin mettre de Gaulle au pied du mur. Il s'installe dans la villa des Tagarins, PC des commandos de l'air.

      Le 22 avril 1961, à Alger avec ses pairs André Zeller (chargé de l'intendance), Edmond Jouhaud (chargé des relations avec la population) et en liaison avec Raoul Salan, il coorganise (avec Jean-Jacques Susini) et participe au putsch des généraux.
      Au bout de quatre jours et cinq nuits, Challe se rend, le coup d'état militaire ayant échoué. Il est emprisonné à Paris à la prison de la Santé.
       
      En même temps que Zeller, il est condamné le 31 mai 1961 par un tribunal militaire à quinze ans de détention et à la perte de ses droits civiques. Après avoir été détenu à Clairvaux et Tulle, il est libéré par anticipation le 22 décembre 1966 et amnistié par de Gaulle en 1968. Il publie ses souvenirs sous le titre Notre révolte et meurt le 18 janvier 1979. Son épouse Madeleine Mollard est décédée aux Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône), le 22 août 1996.
      Le général Challe est inhumé aux côtés de son épouse au cimetière des Saintes-Maries-de-la-Mer.
       
       
      Distinctions
      Grand'croix de la légion d’honneur Croix de guerre 1939-1945 Médaille de la Résistance Croix de la valeur militaire Commandeur de la Legion of Merit (États-Unis) King's Medal for Courage in the Cause of Freedom (Royaume-Uni) Titulaire de 8 citations  
      ( Source : Wikipédia   https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Challe_(1905-1979)  )
       
    • By Eva97440
      Bonjour à tous ! Je suis toujours dans la quête des prépas militaire pour me préparer au concours d’entrer à l'école De St Cyr Coëquidan.
      J’ai une question : est ce que c’est possible de faire une prepa militaire mais hors de la France comme par exemple au Canada, Belgique... et passer le concours d’entrée pour Saint Cyr ? 
      Merci d’avance 😙
    • By Seb26
      Hello à tous et toutes !
      Je viens à la recherche d'informations pour l'intégration de la réserve opérationnelle, si possible dans l'armée de terre, mais je reste ouvert
      En effet, j'ai démarré le processus d'engagement via le site https://www.reservistes.defense.gouv.fr/
      Tout s'est bien passé, 1er entretien téléphonique, dépôt du certificat médical, puis on me demande un CV et une LM. Et là, réponse du régiment que mon âge (44 ans) ne me permet pas d'intégrer la réserve opérationnelle (alors que le 1er entretien m'indiquait que tout était ok de ce côté...) !
      J'ai bien vu sur les conditions de recrutement ici : https://www.defense.gouv.fr/reserve/devenir-reserviste/les-conditions/les-conditions
      que :
      Du coup, je n'ai même pas passé l'entretien et je me retrouve au début de la procédure !
      Je viens de choisir une nouvelle unité d'affectation (le GamStat à Chabeuil) pour un poste de Combattant ProTerre, mais dans les faits, je n'ai aucune idée de quel régiment et unité choisir pour avoir une chance de voir aboutir ma demande !
      Savez-vous si :
      je peux effectivement intégrer la Réserve Opérationnelle en tant que militaire du rang ? dans le cas contraire, si je peux entamer des démarches pour intégrer la réserve en tant que sous-officier ? quel régiment et unité pourraient être les plus intéressants pour ce faire ? Merci d'avance pour vos réponses et votre aide !
      Belle soirée,
      S.
  • Recent Status Updates

    • Dyverside  »  Bouchon-Gras 49

      Bonsoir !
       
      J'ai eu vent d'une possibilité de faire un stage d'une semaine dans l'armée ( Sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=GaG0nagMqP8 ). J'aimerai savoir si cela est toujours d'actualité; Personnellement, je suis au lycée, en seconde.
       
      Cordialement, dyverside
      · 0 replies
    • Val@  »  Bouchon-Gras 49

      Bonjour 
      je me permets de vous écrire car je suis complet perdu. J’ai rencontré un Legionnaire via le biai d’un site de rencontre, il sait passer beaucoup de choses depuis et j’ai des questions !!! Nous nous sommes jamais vu et il me demande des choses 
      il m’a dit des choses qui me semble tellement impossible pour moi civile.
       Je vous demande de l’aide afin de comprendre et savoir si cela est possible au sein de la LE 
      Merci de votre compréhension et de vos conseils 
      val@
      · 0 replies
    • Fayet  »  bobdu18

      Bonjour,
      Je suis gendarme avec plus de 17 ans de service et moins de 25 ans. Je souhaiterais savoir les conditions de rémunération dans le cadre d'un détachement selon l'article L4138-8 du code de la défense catégorie B en préfecture. Il me semble que c'est la préfecture qui rémunère le militaire détaché. Par contre si il y a une différence entre le salaire net du militaire et celui de l'emploi en préfecture, le temps du détachement, a-t-on droit à une indemnité pour compenser cette différence? Je vois que tu es dans ce cas là? c'est pour cela que je m'adresse à toi. ...
      Merci par avance.
      Cdt
      · 0 replies
    • Heïdi

      Bon Anniversaire Noémie  !
      · 0 replies
    • Piedmousse  »  Lnthr-19

      Bonjour je ne sais pas comment répondre directement à ton message concernant le délai d'attente d'incorporation mais le premier maitre de mon cirfa (Amiens) m'a dit que c'est la session février 2020 qui accueille les candidats pour marpo et moi j'ai passé mes tests le 15 octobre (pour marpo justement et je n'ai toujours pas eu de réponses mais il me semble qu'il faut attendre environ 1mois et demie voir plus... (Peut être le double) donc... Il faut être patient 
      · 15 replies
  • Posts

    • Bonsoir. Lors d'un entretien de recrutement dans le civil, si vous postulez à plusieurs entreprises en même temps, ce qui est normal et courant, et que votre préférence va plutôt vers X, allez vous le dire à Y ? Non , je ne pense pas, afin de préserver toutes vos chances chez Y au cas où X vous oppose un refus. Même éléments à mes yeux entre GAV et Police.  Maintenant c'est à vous de voir.
    • Bonsoir à tous ! Après avoir reçu une réponse positive de la part du CIRFA concernant ma candidature SITEL, il mon également fait part de mon "auto-inscription" au BM Admissio. Excellente nouvelle me dirait-vous, cependant je doit passer deux jours de test afin de savoir si je suis apte à suivre le BM directement après la FI de Maistrance. Avez-vous des informations sur ce BM ? Je sais qu'il concerne le cyber, mais rien de plus. Que faudrait-il révisé afin d'être paré ? Merci à vous et bonne soirée !
    • Slt à tous, je veux devenir GAV APJA Ce sera ma première expérience dans la sécurité, le côté militaire me permettra de sortir de ma zone de confort, d'être plus autonome. J'ai également envie de faire partie d'une équipe, qu'il y ait une cohésion. Je suis très motivé, surtout qu'il y a une affectation en particulier qui me plait c'est la gendarmerie départementale, je pourrais faire beaucoup de proximité avec la population, faire de la prévention et si cela est nécessaire de la répression. Effectuer des contrôles routiers, etc.. Je connais quelques affectations: la brigade mobile, l'unité nautique, le PSIG, la Brigade des transports aériens, la direction générale de l'armement, mais une seule me plait: la gendarmerie départementale La défense des institutions de la République, la protection de la population et le maintien du lien entre la population et les forces de l'ordre est ce qui m'attire en gendarmerie. Le seul soucis c'est qu'en fait je veux devenir fonctionnaire de police, et je souhaite y faire carrière de Gardien de la paix à Officier de police. Je suis très motivé, je peux argumenter mon choix, mes motivations pour devenir GAV APJA, mais le soucis c'est que je ne sais pas comment annoncer au référent-recruteur que je souhaite faire carrière au sein de la Police Nationale. Si je suis honnête avec lui et que je lui dis que je veux faire carrière en police nationale, je crains que cela ait des impacts et que mon dossier ne soit pas validé. Ou dois-je lui dire ce qu'il souhaite entendre =: devenir SOG? Qu'en pensez-vous? Je me prépare à monentretien de GAV APJA, quelles sont les questions qui reviennent le plus? Quelle est la durée del'entretien? Dites moi tout ce que vous savez à propos de cet entretien.
    • Bonsoir je commence cette aventure en passant mon entretien de motivation demain ...je voudrais vous poser des questions vous qui avez de l avance sur mon parcours...merci
    • c'est infernal,il faut etre toujours derriere les gens niveau administratif c'est d'une tristesse,merci a vous.
×
×
  • Create New...