Aller au contenu
Wikys

Pourquoi les Gendarmes ne portent-ils plus leurs casquettes ???

Messages recommandés

Bonjour ou Bonsoir,

Je me posais une question : Pourquoi les Gendarmes ne mettent-ils plus de casquettes / calots ?

Cela fait déjà un petit bout de temps que j'en vois patrouiller dans les rues, sur le bord des routes, en caserne et tout ça sans couvre-chef. Aujourd'hui il y avait une grande fête dans ma ville, une trentaine de gendarmes en uniforme étaient présents afin d'assurer la sécurité mais sans chapeaux. Peut-être s'agit-il d'une question pratique ?

Avec la chasuble et sans couvre-chef... pouah, même la municipale avait meilleure allure :russian_ru:

 

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Réglementairement ils doivent portaient une coiffure comme tout militaire, la casquette ( qui a remplacé le képi en service ) n' étant pas très apprécié pour son esthétique et souvent délaissée au profit du bonnet de police ( calot ) pour ceux qui peuvent le coiffer.

Là dans le cas précis que tu nous décrit, ce serait plutôt, une " faute " mais qui je pense à tendance à se généraliser et qui n' est autre que le reflet de notre société  ( qui ne porte plus de couvre-chef ).

D' ailleurs toi même en tant que marin, tu as pu en faire la constations, j' ai connu un temps ( pas si loin, années 90 ) où il était hors de question de se déplacer dans une Base Navale ( alors appelé Arsenal ) sans bachi ou casquette et l' imprudent qui s' y essayait et se faisait contrôler par les " flics-mar " se ramasser un rapport devant la pacha. ( et je ne parle pas des mains dans les poches... )

Il est loin ce temps là, aujourd'hui, tout le monde se balade tête nu, même les fusiliers ne mettent leurs bérets qu' en service.

L' armée de terre est quand à elle restée sur ses traditions, les hommes portent le béret pour tout déplacements.

 

Je trouve ça déplorable, tout militaire et encore plus la Gendarmerie qui le plus au contact de la population, devrait avoir une tenue exemplaire.

L' uniforme est aussi l' image de l' Armée et de nos activités, pas seulement le 14 juillet mais à tout instant.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Merci de votre rapide réponse ! Je suis bien d'accord avec vous.

Ayant déjà fais ma PMM j'ai pu vite me rendre compte de l'absence de rigueur concernant l'uniforme. Les Marins ne portent presque plus les 14 uniformes réglementaires.

Ils préfèrent enfiler leur tenue "feu" beaucoup plus confortable et facile à mettre, comme ici

 Image41.jpg

Je trouve ça dommage.

A savoir que ces combinaisons coûteuses ont une fonction bien précise. Afin de préserver leur effet coupe-feux elles ne devraient pas être mises en permanence. 

Et puis d'un point de vue esthétique.. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A savoir que ces combinaisons coûteuses ont une fonction bien précise. Afin de préserver leur effet coupe-feux elles ne devraient pas être mises en permanence.

Les TPB sont normalement ( comme toutes les tenues ) mises sur ordre ( du commandement ).

A quai elles ne sont portaient " normalement " que par le personnel de service et les " securitars " qui eux portent en plus une bande fluo jaune.

Je suis plus " choqué " ( et pour rester dans le sujet initial ) par l' abandon au quotidien du port de la coiffure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut dire aussi que le mauvais exemple est souvent venu d'en haut. J'ai vu la différence entre le corps de Troupe au fond de l'Allemagne et l'Etat major parisien.

A Paris le panachage de tenue civile et militaire était monnaie courante chez les officiers d'Etat major. Une tenue militaire (ou en partie) avec par dessus un manteau civil pour ne pas avoir à se changer une fois arrivé au bureau. C'était au mieux de la fainéantise, au pire du laissez aller dans l'application du règlement. 

Comme tous ces petits renoncements à la discipline font tâche d'huile, il n'est pas étonnant aujourd'hui de voir que cela s'est répandu jusqu'au régiment, à la base ou au bâtiment. 

Il est bien loin le temps où un général en inspection dans le régiment où je servais, avait attrapé un jeune sergent par le bas de sa veste de treillis qu'il avait fait retaillée, en l'accusant de sabotage (sic). A l'époque les treillis n'étaient pas élastiqués à la taille et on n'avait vraiment pas la "gueule"  de l'emploi si on ne retaillait pas la veste... à nos frais, déjà.

Quant au bérêt, en effet, nous n'avions pas intérêt à nous balader en extérieur sans couvre chef, car sinon le bulletin de punitions tombait automatiquement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

la casquette a été abandonnée dans un souci d'esthétique, et remplacée par le calot, ou bonnet de police.

En service extérieur, il est impératif de porter celui-ci, comme dans le cas d'un contrôle routier par exemple. Dans un souci pratique, la coiffure n'est plus portée, par exemple lors de constatations d'un accident de la route.

Il en va de même dans l'exemple cité plus haut. Dans le cas d'un grand regroupement de personnes (fête, manifestation, etc...), il est plus prudent que les militaires au contact de la foule ne portent pas de coiffure; en effet, il n'est pas rare qu'un petit plaisantin essaye d'en saisir un comme trophée. Afin d'éviter le ridicule de courir après le farceur en question, il est préférable que le bonnet de police reste au fond de la poche.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×