Jump to content

Médaille des blessés


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

Article trouvé sur Ligne de Défense :

Blessés de guerre: l'armée de terre précise l'attribution et le port de l'insigne

blessés.jpg

Dans un post du 14 avril 2013, j'avais abordé la question de l'insigne des blessés de guerre. Le bulletin officiel des armées du 4 juin a diffusé une "INSTRUCTION PROVISOIRE N° 1403/DEF/EMAT/CAB/ADM/REC relative à l'attribution de l’insigne des blessés de guerre au personnel de l'armée de terre. Du 14 avril 2015".

Cette instruction précise que:
- "L'insigne des blessés de guerre témoigne la reconnaissance et le soutien de la nation aux militaires blessés. Il est attribué aux militaires atteints d'une blessure de guerre constatée par le service de santé des armées et homologuée par le ministre de la défense.",
- "L'insigne des blessés de guerre est constitué d'un module bronze doré, de 30 mm constitué d'une étoile à cinq branches en émail rouge vif entourée d'une couronne mi-feuilles de chêne, mi-feuilles de laurier et d'un ruban de 50 mm de long et 35 mm de large, composé de la façon suivante : un liseré blanc de 1 mm suivi d'une bande bleue de 5 mm, raie blanche de 1 mm, bande bleue de 4 mm, raie blanche de 1 mm, raie jaune de 3 mm, raie blanche de 1 mm de part et d'autre d'une bande centrale rouge sang de 3 mm. Chaque blessure supplémentaire est matérialisée par une étoile émaillée rouge vif sur le ruban de l'insigne. La barrette de l'insigne des blessés de guerre est un rectangle du ruban décrit ci-dessus d'une longueur égale à la largeur du ruban et de 10 mm de hauteur. Les blessures sont matérialisées sur la barrette par autant d'étoiles que celle-ci peut en contenir."

Certains dirons : qu' il y a t' il de nouveau !

Eh bien, l' insigne des blessés a été crée en 1916, il consistait à épingler une étoile rouge ( sang ) sur la médaille commémorative d' un conflit ( commémorative : 14/18, 39/45, Indochine, Afrique du Nord... ), pour ceux qui n' avait pas ( eu ou pas encore eu ) la médaille commémorative du conflit où ils avaient été blessés, peuvent portaient la dixmude ( ruban ou barrette ) sur laquelle est épinglé l' étoile.

557effed874db_m._blesss.thumb.jpg.8771d9

La médaille d' ordonnance n' était pas officielle, eh bien cette fois elle l' est, la Grande Chancellerie de la Légion d' Honneur vient de la reconnaitre.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Il en existe une semblable pour les blessés civil de guerre, l' étoile étant blanche.

url.thumb.jpg.96bb5c67ef09b4f136e89b9ea7

Cette médaille fait très.... comment dire.... pays du pacte de Varsovie! 

​Ayant été crée en 1916, elle devance la prise du pouvoir des soviétiques ( révolution de 1917 ).

Il existe divers versions :

url.thumb.jpg.ea874cc136acebacf56fe5644ablesmeds2.thumb.jpg.025d2f0509e96c593fe7

L' étoile, je ne sais pas pourquoi mais rouge comme le sang donné à son pays.

Elle a été crée durant le premier conflit mondial, il est à noter qu' à cette époque les blessures été déjà signalées sur l' uniforme par un chevron ( par blessure ) sur le haut de la manche droite ( à ne pas confondre avec les chevron de la manche gauche qui signale le temps de présence au front ).

url.thumb.gif.4051bd4377c977a3d08e33032b

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • Administrateur

L' insigne des blessés, devient ( depuis le décret de 2016 ) officiellement une médaille officielle.

index.jpg

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2016/8/17/2016-1130/jo/texte

images.jpg

Il précise qu'ont "droit au port de la médaille des blessés de guerre : 1° Les militaires atteints d'une blessure de guerre, physique ou psychique, constatée par le service de santé des armées et homologuée par le ministre de la défense ; 2° Les prisonniers de guerre blessés physiquement ou psychiquement au cours de leur détention"; il stipule aussi que "les déportés et internés résistants ainsi que les autres titulaires actuels de cet insigne ont droit au port de la médaille des blessés de guerre".

Et sur la médaille elle-même:
"La médaille des blessés de guerre est constituée d'un module bronze doré, de 30 mm, constitué d'une étoile à 5 branches en émail rouge vif entourée d'une couronne mi-feuilles de chêne, mi-feuilles de laurier, attaché par un ruban de 50 mm de long et 35 mm de large composé de la façon suivante : un liseré blanc de 1 mm suivi d'une bande bleue de 5 mm, raie blanche de 1 mm, bande bleue de 4 mm, raie blanche de 1 mm, raie jaune de 3 mm, raie blanche de 1 mm de part et d'autre d'une bande centrale rouge sang de 3 mm. Chaque blessure supplémentaire est matérialisée par une étoile émaillée rouge vif sur le ruban de la médaille. II. - La barrette de la médaille des blessés de guerre est un rectangle du ruban décrit ci-dessus d'une longueur égale à la largeur du ruban et de 10 mm de hauteur. Les blessures sont matérialisées sur la barrette par autant d'étoiles que celle-ci peut en contenir".

( Source : Ligne de Défense )

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
il y a une heure, berogeitabi a dit :

Sais tu dans quel ordre cette médaille va se placer sur les barettes de décorations?

 

Effectivement, bonne question.

Voici la seul indication que j' ai pu trouver : https://www.bo.sga.defense.gouv.fr/boreale_internet/popup.php?app_mode=2&txt_id=203039&format=html&

" En l’absence d’ordre de préséance, l’insigne des blessés de guerre est porté après les médailles commémoratives françaises. "

Je pense ( bien sur je n' engage que moi ) que l' insigne ( la barrette ou dixmude ) ce portant déjà officiellement depuis sa création durant la grande guerre, sont rang ne sera pas changé suite à la modification de son apparence ( médaille pendante ou d' ordonnance maintenant officielle ).

443248Sanstitre1.jpg

Voici l' exemple parfaitement illustré, la médaille des blessés se trouvant juste après la médaille commémorative française mais avant les décorations OTAN, ONU (  étrangères )

12239910.jpg

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • Administrateur
Le 04/11/2017 à 17:40, berogeitabi a dit :

Sais tu dans quel ordre cette médaille va se placer sur les barettes de décorations?

 

Pour répondre à ta question, voici du nouveau :

01.03.2019

La médaille des blessés de guerre arrive en 9e position dans l'ordre protocolaire

medaille-commemorative-blesses.jpgLa médaille des blessés de guerre refait parler d'elle. 

Selon un décret n° 2019-124 du 22 février 2019 déterminant le rang protocolaire de la médaille des blessés de guerre, "le rang de la médaille des blessés de guerre est fixé immédiatement après celui de la médaille de la gendarmerie nationale". 

Derrière la médaille de la gendarmerie? C'est-à-dire en 9e position, devant la médaille de la Résistance et les Palmes académiques.

Mes excellents confrère de L'Essor ont même précisé le nouvel ordre protocolaire: 
"d'abord vient la Légion d’honneur,
puis suivent :Ordre de la Libération , Médaille militaire, Ordre national du Mérite, Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme, Croix de guerre (1939-1945, T.O.E.), Croix de la valeur militaire, Médaille de la gendarmerie nationale, Médaille des blessés de guerre, Médaille de la Résistance française, Ordre des Palmes académiques, Ordre du Mérite agricole, Ordre du Mérite maritime, Ordre des Arts et lettres , Médaille des évadés, Croix du combattant volontaire (1939-1945, de la Résistance, Indochine, Corée, A.F.N., OPEX) , Médaille de l’aéronautique, Croix du combattant, Médaille de la reconnaissance française , Médaille d’outre mer (ex. Médaille coloniale), Médaille de la défense nationale, Médaille des services militaires volontaires, médailles d’honneur ressortissant aux différents départements ministériels, Médaille d’Afrique du Nord et Médaille de la reconnaissance de la nation, médailles commémoratives diverses et assimilées".

Cette médaille  est destinée aux militaires victimes d'une blessure de guerre, aux prisonniers de guerre blessés au cours de leur détention, aux titulaires de l'insigne des blessés de guerre.

 

( Source : Ligne de Défense )

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Bonjour,

Je lis avec beaucoup d' attention vos textes concernant la reconnaissance  de l' Etat portée à ces héros, nos militaires qui ont tout donné  pour leur pays, allant même jusqu'au sacrifice de leur corps.  Je suis ancien militaire de la Marine Nationale et j'ai été obligé de quitter l'institution ayant perdu mes aptitudes en raison d' accidents en service. Aujourd'hui, je me retrouve handicapé moteur en fauteuil roulant.

 Depuis quelque temps, je me suis lancé dans le dur combat de la reconnaissance d'une injustice qui touche certains militaires . Il s'agit de l'injustice de la reconnaissance des blessures en service. Au début , je me croyais seul, mais en fait je me suis vite aperçu qu' en fait nous étions très nombreux dans ma situation.

On parle beaucoup de nos blessés en OPEX, et je tiens a préciser que j'ai le plus grand respect pour ces derniers. Mais qui pense  aux militaires qui, suite à un ou des accidents en service, se retrouvent handicapés et blessés dans leurs chairs. Combien, dans les trois armes, ont été victimes de blessures plus ou moins graves? A présent, ils se battent pour survivre, pour se faire soigner et eux passent très loin derrière au niveau de la reconnaissance de leur pays. Eux, malgré qu'ils soient anciens Combattants,  ne sont pas reconnus comme des héros. Eux, ont presque honte de dire qu'ils ont été blessés dans l' Armée et même en certains endroits, ils préfèrent taire leur lieu d' accident. En auraient ils honte?  Et pourquoi? Leur sang n'a-t-il pas la même couleur? Leurs douleurs et souffrances ne sont elles pas les mêmes? Leurs vies d' handicapés ne sont elles pas aussi difficiles? 

Par deux fois, j'ai adressé des courriers à madame la Secrétaire d' Etat aux Anciens Combattants,et à chaque fois, il n'y a même pas eu une réponse. Pourquoi est-il si difficile de reconnaître que ces blessés  puissent avoir droit à être invité à des défilés, à être porteur d'une distinction ( il n'est pas si difficile de créer des médailles quand on voit comment elles sont distribuées...), bref, à être simplement reconnu comme faisant parti des "Blessés des Armées"??? 

Ce serait si beau si nous n' étions pas laissé pour compte, si l' Armée ne nous oubliait pas. 

Aussi , au nom de  tous ceux qui sont dans ma situation, je continuerai ma démarche afin  on puisse nous entendre. Et qui sait, peut être qu'un jour l' Armée se rappellera quand dans sa belle image d'une famille unie,  elle oublie certains de ses enfants qui seuls dans leurs coins, souffrent en silence.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Votre démarche et projet me touche énormément, il est effectivement très difficile d'obtenir une reconnaissance ( décoration ) pour les gens " ordinaire ", quand on voit la difficulté à faire obtenir la Légion d'honneur a des anciens ayant fait la guerre en 39-45, j'ai eu le cas d'un ancien marin qui ayant participé au débarquement d'Italie avait reçu un éclats d’obus dans le genou ( autant dire que le genou avait été pulvérisé ), donc bien une blessure de guerre et reconnu comme telle. Eh bien ça n'intéressait personne, j'ai affronté des murs.

Il y a 10 heures, Pierrot64 a dit :

On parle beaucoup de nos blessés en OPEX, et je tiens a préciser que j'ai le plus grand respect pour ces derniers. Mais qui pense  aux militaires qui, suite à un ou des accidents en service, se retrouvent handicapés et blessés dans leurs chairs. Combien, dans les trois armes, ont été victimes de blessures plus ou moins graves? A présent, ils se battent pour survivre, pour se faire soigner et eux passent très loin derrière au niveau de la reconnaissance de leur pays. Eux, malgré qu'ils soient anciens Combattants,  ne sont pas reconnus comme des héros. Eux, ont presque honte de dire qu'ils ont été blessés dans l' Armée et même en certains endroits, ils préfèrent taire leur lieu d' accident. En auraient ils honte?  Et pourquoi? Leur sang n'a-t-il pas la même couleur? Leurs douleurs et souffrances ne sont elles pas les mêmes? Leurs vies d' handicapés ne sont elles pas aussi difficiles? 

Il est vrai que on les oublient vite.

Il faut aussi distinguer différentes sortes de blessures :

- la blessure de guerre ( balle, éclats, blaste...) reconnue et certifié par un médecin militaire.

- la blessure de guerre mais autre que qu'une balle, éclats... ) suite aux choques, type blessure d'accident.

- la blessure psychologique physique ou non.

- la blessure en service.

 

Si pour la première, la médaille des blessés militaire est attribué ( après commission ) pour les autres, ce n'est pas toujours aussi évident et cela est bien dommage.

 

Vous qui êtes un ancien marin, peut être avez vous le souvenir du " naufrage " de la Fidèle à Cherbourg.

Naufrage est un mot qui ne correspond pas exactement puisque cette gabare de la DP était utilisée dans des missions de pétardage de grenades anti-sous-marine OTAN, de provenance espagnol, dont la caractéristique est que l'on ne peut séparer le percuteur de la charge, donc la seul solution est de la pétarder.

La mission était "simple " la Fidèle faisait des "ronds " au dessus d'une fosse au large de Cherbourg et des pyrotechniciens dégoupillaient puis ils balançaient les grenades à l'eau qui pètent à une certaine profondeur.

Après une première expédition et un passage au bassin, qui révéla quelques fissures aux niveau de soudure, il fut décidé par le commandement de procéder à plusieurs journée de pétardage ( moi qui n'étais pas affecté dessus j'étais volontaire pour le renforcement de l'équipage comme plusieurs de mes camarades ). Pour accélérer le mouvement il fut installé sur la plage arrière des rampes ( dégoupillé puis balancé dans la rampe avec un certain rendement ) afin d'éliminé le gros stock.

Puis lors d'une sortie, par un temps magnifique où je n'y étais pas ( je faisais la sortie de l'Audacieuse, lorsque l'on a largué en urgence, même pas sortie du port, la Fidèle venait de lancer un message de détresse...

Le bilan fut, deux morts et cinq disparus et de nombreux blessés, la cause exacte...ceux qui étaient sur le pont, en premier ligne ne sont plus là pour expliquer. L’enquête supposa qu'une grenade péta sur le pont, faisant exploser les caisses de grenades en attente, la Fidèle coula en quelques minutes.

Le commandant qui était un OMS déjà titulaire de la médaille militaire, reçu la Légion d'honneur, traumatisé il quitta le service sans même revenir. Deux camarades, un SM électricien bloqué à la machine et qui ne savait pas nager ainsi qu'un SM manœuvrier blessé aux oreilles et sur le coté du visage reçurent la médaille militaire. Un PM mécanicien et un autres SM manœuvrier reçurent la médaille de la défense nationale échelon bronze.

Les décorations tombèrent de Paris les jours suivant, j'étais de service et c'est moi qui ai réceptionné les messages.

Il y a 11 heures, Pierrot64 a dit :

Par deux fois, j'ai adressé des courriers à madame la Secrétaire d' Etat aux Anciens Combattants,et à chaque fois, il n'y a même pas eu une réponse. Pourquoi est-il si difficile de reconnaître que ces blessés  puissent avoir droit à être invité à des défilés, à être porteur d'une distinction ( il n'est pas si difficile de créer des médailles quand on voit comment elles sont distribuées...), bref, à être simplement reconnu comme faisant parti des "Blessés des Armées"??? 

Je pense qu'il ne faut pas baissé les bras !

Vous faites vos démarches à quel titre et sous quelle éventuelle association ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour monsieur. Je vous remercie de l’intérêt que vous avez porté à mon texte qui dénonce cette injustice. Celle ci est une atteinte qui n'arrange en rien le moral des blessés comme moi. Ces derniers se sentent abandonnés. 

Pour ma démarche je suis tout seul. Je suis juste supporté par mon association de Vétérans : "Vétérans OPEX". mais il s'agit simplement d'un soutien moral. Par contre, si vous souhaitiez m' accompagner dans cette démarche, je serai heureux d' avoir une aide importante. 

En vous remerciant par avance.

Très bonne journée et par la même je me permets de vous adresser Mes Meilleurs Voeux

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 6 heures, GUIRAUD P a dit :

je me permets de vous adresser Mes Meilleurs Voeux

Bonjour, tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Il y a 6 heures, GUIRAUD P a dit :

si vous souhaitiez m' accompagner dans cette démarche, je serai heureux d' avoir une aide importante. 

Je doute que je sois la personne qui puisse vous aider autrement que par des conseils, je n'ai pas de poids au niveaux des ministères pour influencer quelconque dossier.

Par-contre je connais une " petite " association qui ce bat pour la défense et la reconnaissance des gens ayant servit leur drapeau, son Président est formidable et a entamer à plusieurs reprises des démarches de reconnaissance auprès des ministères, desquels il est reconnu.

Je ne suis pas en train de faire du " démarchage " mais vous pouvez toujours consulter son site et éventuellement le contacter pour lui expliquer votre projet :

https://societe-desvolontair.forumgratuit.org/

Quand à moi je reste à votre disposition dans tous les cas, pour d'éventuelles informations ou conseils sur les différentes types de décorations et récompenses.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Du coup si vous avez l’occasion de visionner le film Z de Costa Gavras (1969) je ne peux que vous inviter à le regarder. D’autant qu’il s’agit en filigrane d’une critique de la dictature des militaires en Grece. 

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, L'Indonésie 7e client export du Rafale. source.. http://www.paxaquitania.fr/2022/09/lindonesie-devient-officiellement-le.html

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Lu dans un livre sur les saboteurs de 39-45 cette phrase .... Hiver 1938 Hitler avait lancé son Plan Z annonçant le développement à court terme de la puissance maritime allemande. Décidément les dictateurs aiment beaucoup la lettre Z !  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    C'est exactement ce que m'a dit le vice amiral d'escadre (2s) Shèrer (spécialiste des uniformes de la Marine) lorsque j'ai abordé le sujet avec lui.

    Fred689

    Posted

    Moi aussi je ne suis pas franchement pour cette 4ème "sardine", à l'époque on avait déjà le brevet métallique du BMP2. Ça me rappelle la mise en place de la TDF qui devait simplifier la tâche des maître-tailleurs et alléger les finances surtout du Commissariat, La TDF est maintenant devenue un "sapin de Noël" avec des patchs de partout,, avant seul l'insigne de grande unité était galonné maintenant il y a entre autres : Légion Etrangère, SMA, que sais-je encore.
×
×
  • Create New...