Aller au contenu
HernanF

Géopolitique du Moyen-Orient: les nouveaux axes de conflit

Messages recommandés

Passionnant l'émission et débat sur la "Cinq" de "C dans l'Air" consacré a la réunion de Singapour, hier, mardi 12 juin 2018  !

> La dénucléarisation serait celle de la Corée entière en fait, donc possibilité de départ des américains de la Corée du Sud (discourt du Président  Trump après la réunion). Réaction immédiate du Chef d’État-major de l'Armée Américaine opposé à cette décision.

> Aucun engagement de quelques natures que ce soit. Des vœux (pieux) préparés avant la réunion (ce qui est normal) mais rien de rien en matière décisionnel (les buts et décisions, calendriers, nombres d'engins en cause, etc.) comme les accords USA - URSS sur le désarmement par exemple. Il faudra de 15 à 25 ans pour dénucléariser la ou les Corées d’après les spécialistes américains.

> Réunion très bien préparé au niveau des Nord-Coréens (puisque c'est la troisième fois qu'ils débattent sur ce sujet, la dernière fois avec le Président Clinton qui s'était rendu dans la capitale Nord-Coréenne).

> Le Président Trump s'est comporté comme un amateur d’après les spécialistes.Il ne s'est pas entouré d'imminents spécialistes que les USA ont pourtant (par exemple). Il à refusé d'étudier le dossier au préalable, etc.

> Le japon qui dépend uniquement des USA pour sa défense (avec une Constitution qui lui interdit de posséder une armée, seulement une force d'auto-défense) est vert de peur.

> C'est la Chine - à priori - qui sort gagnante - par le fait de la fin des manœuvres USA-Corée du Sud et évacuation éventuelle de la Corée du Sud par les forces américaines. C'est le but de la Chine que de se retrouver avec une non-présence des USA dans la région.

> Quoi qu'il en soit, les deux Présidents se parlent ce qui positif.

Vive la bombe atomique !

Le Président de la plus grande puissance du monde vient s'entretenir avec un pays pas plus peuplé que la Roumanie avec une économie égale à celle de la Papouasie, alors que la Libye, l'Irak (et bientôt l'Iran peut-être) qui ont voulus se doter de cette panoplie, ce sont fait laminer  par les armes ! (Citation lors de l'émission).

En fait, la Corée du Nord vise l'économie de son pays dans ces futurs accords et les surprises seront monnaie courante avec des personnages habitués à des fourberies permanentes et ce depuis longtemps.15 à 25 années ! Voila qui donne du temps au temps !

Janmary

 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Janmary de ce CR plus qu'interessant.

Je pense en effet que les poignées de main viriles de Trump ne font pas une politique cohérente et n'impressionnent pas grand monde.Et surtout pas la Corée du Nord qui n'est pas devenue douce comme un agneau d'un seul coup.

Il faudra encore longtemps se méfier des fourberies de Kim. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par lafsupport
      Très intéressant et inattendu


    • Par Pendemonium
      La déstabilisation (accrue) du moyen orient aura au moins l'avantage de redonner le sourire aux industriels de l'armement :
       
       
      Fort à parier que c'est pas finit !!
    • Par Pendemonium
      le 9 aout :

      Article et 2 vidéos : http://www.maritima.info/actualites/societe/istres/3263/l-aide-medicale-aux-refugies-syriens-s-est-envolee-d-istres-ce-matin.html
    • Par Pendemonium
      Pushing the limits !





      L'article ici: lemonde.fr

      Après tout, les terroristes ont leur camps d'entrainement jihadiste non ?
    • Par Pendemonium
      Salut

      Je fais pas un résumé sur la série IRAN qui tente de tenir tête aux occidentaux sur son programme nucléaire: la saga se poursuit!


      Source et article : http://www.lemonde.f...l#xtor=RSS-3208

      L'Iran se trouvant dans un bras de fer avec Israel qui souhaite frapper préventivement, les USA qui tentent de les retenir, l'Europe, qui ne souhaite déjà pas s'impliquer en Syrie militairement, encourage les solutions diplomatiques envers l'IRAN tel l'embargo


      Nul doute que les prix des carburants vont encore grimper, que la rue occidentale va encore gronder contre la vie chère, l'économie s'en ressentir. Israel risque de faire cavalier seul au risque de perturber l'équilibre régional déjà instable, les USA entament les éléctions présidentielles ce qui peut entraîner une certaine inertie par les lobbying...
      Et pendant ce temps, l'IRAN reste plutôt tranquillement dans son coin soufflant le chaud et le froid.

      Comment va se terminer ce bras de fer ?
×