Jump to content
Sign in to follow this  
HernanF

La Libye, le nouveau théâtre de la lutte contre le djihadisme

Recommended Posts

Le jour après les exécutions par un groupe adhérent à Daech en Libye, l'Égypte bombarde des positions djihadistes près de la frontière entre les deux pays, Le Pape François donne ses condoléances à la communauté copte de l'Égypte.

 

 

Le pape François a exprimé lundi sa "profonde tristesse" après l'assassinat de 21 chrétiens égyptiens en Libye, décapités par des jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) "pour le seul fait d'être chrétiens".
A l'issue d'un discours dans la matinée à l'occasion de la visite de John Chalmers, haut responsable de l'Eglise d'Ecosse, le souverain pontife argentin a ajouté quelques mots en espagnol pour rendre hommage aux victimes.
"Ils ont été assassinés pour le seul fait d'être chrétiens. Le sang de nos frères chrétiens est un témoignage de foi, et peu importe qu'ils soient catholiques, orthodoxes, luthériens, coptes: ça n'intéresse pas leurs persécuteurs, qui voient seulement qu'ils sont chrétiens, parce que leur sang est le même". "Allons de l'avant dans l'oecuménisme, qui est témoigné dans l'oecuménisme du sang. Les martyrs appartiennent à tous les chrétiens", a exhorté le pape, qui évoque régulièrement les nombreux chrétiens, quelle que soit leur obédience, persécutés à travers le monde.
Plus tard dans la journée, le pape a téléphoné au patriarche des coptes orthodoxes d'Egypte, Tawadros II, pour lui faire part de sa solidarité à la suite "du meurtre barbare de chrétiens coptes par des islamistes".
Dimanche, la branche libyenne de l'EI a diffusé une vidéo montrant 21 hommes portant des combinaisons orange -- comme les otages assassinés récemment en Syrie ou en Irak -- alignés sur une plage les mains dans le dos avant d'être décapités.
 
SaEE9XC.jpg
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'Égypte accélère la militarisation des régions, en appuyant les policiers des provinces.
Ce lundi a commencé le déploiement des forces armées égyptiennes dans tous les gouvernements régionaux pour assurer des bâtiments publics et des autoroutes.
Le déploiement est une décision prise pour le Conseil de la Défense dimanche pour appuyer aux forces policières du pays.
La décision arrive peu d'heures après que l'Égypte lançait des attaques aériennes contre Daech en Libye.
 
5qzYIfu.jpg?1
 
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On retiendra cependant que les choses bougent quand les Etats se sentent directement concernés.

Sinon, c'est un peu le jeu du "Ca ne me concerne pas, ce ne sont pas mes ressortissants"

En effet, que constate t'on? Que le Japon (effort financier de la lutte contre Daesh doublé), la Jordanie (multiplication des frappes aériennes) l'Egypte (frappes aériennes et militarisation accentuée) prennent une part encore plus importante dans la lutte, parce qu'ils ont été la cible des fous de Dieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet Berogeitabi ! En effet !

Nous pourrions nous croire dans un début de 3° guerre mondiale.

Le Moyen-Orient et l'Afrique occidentale et équatoriale à feu !

 

En laissant du temps aux réponses aux exactions de DAESH, ces derniers ont multipliés les horreurs avec pour corolaire, et je vous cite =

 

" En effet, que constate t'on? Que le Japon (effort financier de la lutte contre Daesh doublé), la Jordanie (multiplication des frappes aériennes) l'Égypte (frappes aériennes et militarisation accentuée) prennent une part encore plus importante dans la lutte, parce qu'ils ont été la cible des fous de Dieu.

 

C'est sensiblement la même chose avec Bako Haram qui se met à dos l'Union Africaine, le Niger, La Mauritanie, etc.

 

Sur le plan tactique, un seul regret ! La non utilisation des tueurs de blindés et autres véhicules de ravitaillements par les Thunderbolt II Américain et le napalm à profusion.

 

Les Thunderbolts II étant retirés du service pour cause de fin de danger avec la Fédération Russe et des économie à réaliser comme il y a quelques années le retrait pour les mêmes raisons des Grumman "Intruder"  de l'aéronavale à très long rayon d'action avec une capacité "tout temps" qui firent de cet appareil le cheval de bataille au Vietnam et lors de la première guerre d'Irak pour ses capacités de transport (soute à bombes) et électronique (vision du terrain avec RADAR, Infra-rouge, etc.) et de contre mesure électronique (détections RADAR et de missiles avec tirs d'anti- missiles contre les type SAM Soviétique entre autres).

 

Les tirs de précision, c'est bien, nous n'allons faire la fine bouche, mais cela reste onéreux pour le contribuable. Nous pouvons être admiratif pour les vols de bombardiers B-52 avec 37 tonnes de bombes par appareil larguées sur zone (il existe deux types de lancer, de précision comme Gaillaume Tell ou sur zone comme le guerriers de Sparte avec leurs lances) qui ont anéantis des divisions Nord-vietnamiennes entières ainsi que les célèbres souterrains de Cu-Chi, prés de Saïgon,  creusés jusqu'à 60 mètres de profondeurs !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup de travail pour le Conseil de sécurité de l'ONU le mercredi 18 février. La France reéditera-t-elle Harmattan II ? Kadhafi n'est pas déjà, et ceux qui sont en Libye sont pires...

 

 

L’Egypte demande une intervention internationale en Libye

 

L’Egypte se trouve en première ligne de la communauté internationale pour demander aux Nations unies de mandater une intervention internationale en Libye. Au lendemain d'un raid de l’aviation égyptienne contre des positions du groupe Etat islamique, Abdel Fattah al-Sissi, maréchal à la retraite et président de l'Egypte - le pays arabe le plus peuplé et le plus puissant militairement - entend se poser en rempart contre le terrorisme.

 

http://www.rfi.fr/afrique/20150217-egypte-demande-une-intervention-internationale-libye/?aef_campaign_date=2015-02-17&aef_campaign_ref=partage_aef&dlvrit=1448817&ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_linkname=editorial&ns_mchannel=social&ns_source=twitter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous ne pouvons que soutenir cette demande !

 

Franchement, nous aurions dû de ne pas  mettre un tel souk en Libye avec notre intervention qui fut un succès militaire mais une catastrophe politique et humaine avec des ramifications jusqu'à l'Afrique.

 

Pour reprendre une formulation célèbre, "l'homme blanc ferait mieux de rester dans son pays" (propos tenus lors des demandes d'indépendance des pays Africains).

 

Tous les pays désormais sont partis prenante dans ce conflit des djihadistes et de DAESH.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Conseil de sécurité de l'ONU n'appuie pas encore une opération militaire en Libye, pas non plus de lever l'embargo sur les armes.

Pendant ce temps l'Égypte et le Qatar plongent de nouveau dans une bagarre par l'appui aux organisations islamistes.

 

 

Les raids égyptiens en Libye ont ravivé les tensions entre l'Egypte et le Qatar, à l'heure où Le Caire peine à mobiliser la communauté internationale à l'ONU contre la montée en puissance du groupe Etat islamique (EI) sur le territoire libyen.
Le Qatar est l'un des pays ayant émis des réserves à la réaction martiale de l'Egypte à la décapitation de 21 chrétiens par l'EI. Après avoir bombardé mardi des positions jihadistes en Libye, son président Abdel Fattah al-Sissi avait appelé à une intervention militaire dans ce pays par une coalition internationale.
Le Qatar a critiqué mercredi le fait que Le Caire n'ait pas consulté les autres pays de la Ligue arabe "avant toute action militaire unilatérale contre un autre Etat membre" de l'organisation panarabe.
Le délégué égyptien à la Ligue a répliqué en accusant le Qatar de soutenir le terrorisme.
Pour protester contre ces déclarations, Doha a rappelé jeudi son ambassadeur au Caire.
 
Plusieurs membres du Conseil, dont la Russie, sont réticents à lever l'embargo imposé depuis 2011 à la Libye, évoquant le risque de voir des armes tomber entre de mauvaises mains.
Les grands pays occidentaux, dont les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, ont nettement affirmé leur préférence pour une "solution politique du conflit".
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ HermanF

Le Conseil de sécurité de l'ONU n'appuie pas encore une opération militaire en Libye, pas non plus de lever l'embargo sur les armes.

 

Voir le sujet =

 

Ou des explications ont été donnés ce soir dans l'émission "C dans l'Air" sur la 5° chaine de télévision.

 

> Il n'y aura vraisemblablement pas d'intervention militaire en Libye.

 

> L'embargo sur les armes ne sera pas vraisemblablement levé.

 

Les solutions politiques - à défaut de solutions militaire inapplicable au vue des problèmes actuels sur le terrain - sont les seules possibles !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Bonjour,

 

J'ai regardé moi aussi l'émission "C dans l'air" et il en ressort qu'il n'y a pas Une solution militaire ou Une solution politico-diplomatique dans cette région mais tout un "panel" de solutions à appliquer au cas par cas en fonction des interlocuteurs car la Lybie n'est en fait qu'un regroupement de tribus qui ont parfois des interêts totalement divergents.

Le fait que Barkhane ait repoussé vers le nord de la Lybie les djihadistes démontre qu'ils ne sont pas invincibles et qu'ils craignent la force et le feu.Les différentes menaces proférées par les djihadistes et l'endroit choisit pour le faire montrent qu'eux aussi ne sont pas si sereins face à la coalition.Aussi faudrait-il pouvoir "enfoncer le clou"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Tunisie et l'Egypte qui encadrent la partie côtière de la Libye sont passés à la phase N°2 de l'après "printemps arabes", c'est a dire qu'ils ont inversé les détournements de révolutions à leurs profits par les organisations Islamistes.

 

Au centre, la Libye se retrouve en situation de déversoir des fauteurs de troubles indésirables dans les états frontaliers.

 

Au Sud, avec Barkhane, la France "fait le Job" et réduit progressivement, sur les territoires qu'elle assiste, les infiltrations indésirées.

 

Plus le rôle de la France se précise plus les infiltrations contourneront son contrôle par la zone désertique de l'Algérie. L'Algérie sait que son intérêt est de réagir.

 

Dans l'Idéal, il faudrait que les va et vient indésirés soient réduits a ne fonctionner que dans le sens extérieur de la Libye vers l'intérieur du déversoir.

 

Ce pourrait être une définition de la phase "politique".

 

Pour la ou les phases suivantes, nous apercevons des impatiences de la part de l'Egypte et de l'Italie qui se manifestent.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Bonjour,

Une résolution de l'ONU pour soutenir la lutte contre Daesh en Libye

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi une résolution pour soutenir la lutte contre les djihadistes en Lybie exprimant «la profonde inquiétude du Conseil» face à la présence croissante dans le pays de combattants de Daesh à et d'autres groupes qui lui ont prêté allégeance ainsi que d'Al-Qaïda.

Cette résolution ne s'accompagne pas d'une levée de l'embargo sur les armes que demandait le gouvernement libyen. Ce dernier, soutenu par l'Egypte, souhaite acheter beaucoup plus d'équipements militaires pour renforcer son armée et faire face à des groupes extrémistes comme Daesh qui se sont implantés en Libye.

Ce refus de certains membres du Conseil est motivé par la crainte que les armes livrées ne tombent entre de mauvaises mains ou n'alimentent le trafic d'armes dont la Libye est le pivot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Une résolution de l'ONU pour soutenir la lutte contre Daesh en Libye

 

 

Sur quel mode d'action va s'appuyer "la résolution de l'ONU".

 

Sera-t-elle une aide à la Tunisie, l'Algérie, le Niger, le Tchad, le Soudan et l'Egypte pour restreindre la porosité des frontières ?

 

- Pour la Tunisie, on peut supposer que la motivation pour maitriser sa frontière est en voie de se renforcer.

 

- Pour l'Algérie, je n'en sais rien. Quel est l'état et l'unité de sa "force politique" pour déterminer un axe d'action clair et s'y tenir ?

 

- Pour le Niger, il est assisté de la force Barkhane avec la base de Madama pour le contrôle de sa frontière avec la Libye.

 

- Pour le Tchad, on peut craindre que son attention soit un peu dispersé par ses nombreuses interventions "contre-jihadistes".

Là encore, les antennes et les yeux de Barkhane peuvent, dans la mesure des moyens disponibles, contribuer au colmatage.

 

- Pour le Soudan dont la Libye est au Nord-Ouest, cette partie frontalière est le Nord du Darfour, il semble que cette zone accueille un axe

de passage entre l'Erythrée et la Libye notamment pour les réfugiés à destination de l'Europe. Donc un couloir de transit d'armes en provenance

de la Mer Rouge est tout a fait probable.

 

- Pour l'Egypte, la volonté du pouvoir actuel d'en découdre avec les "frères musulmans" est établie, mais le pourcentage de "frères musulmans" en Egypte

reste encore suffisamment important pour supposer un contrôle partiel du gouvernement sur les mouvements inter-frontaliers.

 

 

Que ce soit sous l'emblème Daesh, Al Quaida (qui sont concurrents) ou autres que se réclament les "islamistes", il n'en reste pas moins qu'ils sont face aux réalités

économiques, et que dans les zones qu'ils contrôlent, il faut se nourrir, se soigner et disposer de la logistique correspondante.

Quand les infrastructures logistiques que sont les aéroports et les ports sont neutralisés, il ne restent que les voies terrestres, et ces voies vers l'Est, le Sud et l'Ouest ne

rejoignent que des zones désertiques entre elles.

 

La Libye ne dispose pas des fleuves Euphrate et Tigre qui alimentent les zones détenues par Al Nostra et Daesh en Syrie et en Irak.

 

Au mieux, les Islamistes en Libye sont en train de se parquer en "réserve d'Indiens".

 

Nous verrons bien comment le feuilleton évolue.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tandis que l'ONU cherche, sans chance, une solution pour la situation chaotique qui souffre la Libye, le Premier ministre échappe à un nouvel attentat.

 

Abdallah al-Theni, Premier ministre du gouvernement officiel libyen, a échappé mardi soir à une tentative d'assassinat dans l'est du pays.

Le Premier ministre libyen Abdallah al-Theni a échappé mardi soir à une tentative d'assassinat à Tobrouk, la capitale provisoire du gouvernement officiel libyen, dans l'est du pays. Des inconnus ont tiré sur son véhicule, blessant l'un de ses gardes, a indiqué le porte-parole du gouvernement.
«Des hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture du Premier ministre au moment où il quittait un endroit où se tenait une séance du Parlement», a déclaré Hatem el-Ouraybi. Le Premier ministre reconnu par la communauté internationale «est sorti indemne mais un de ses gardes du corps a été blessé dans la fusillade», a-t-il ajouté, disant: «C'était une tentative d'assassinat». Les auteurs de la fusillade, qui peuvent être rebelles ou jihadistes, n'ont pas été identifiés...

http://analisis-global.blogspot.com.ar/2015/05/mientras-la-onu-busca-una-solucion-para.html?spref=tw

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'armée américaine a mené une frappe dans la nuit de samedi à dimanche contre une cible terroriste liée à Al-Qaïda en Libye, a annoncé dimanche le Pentagone. Selon le gouvernement libyen, cette frappe aérienne visait le chef djihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Il aurait été tué dans l'opération.

http://www.rfi.fr/contenu/ticker/libye-armee-americaine-mene-une-frappe-contre-une-cible-terroriste-liee-al-qaida/

Semble que des chasseurs américains en Libye font un cadeau à la France  :super:

 

fJkUFfg.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mokhtar_Belmokhtar

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit pas dans la direction correcte mais il y a trop de problèmes à résoudre dans le chemin. De toute façon la menace de Daesh persiste.

 

L'ONU et l'UE ont salué la signature de l'accord "de paix" en Libye malgré l'absence du gouvernement de Tripoli, l'une des deux parties rivales. Le chemin vers la réconciliation s'annonce encore long et difficile dans ce pays en proie au chaos.

http://www.france24.com/fr/20150712-onu-ue-saluent-premier-pas-vers-paix-libye-tripoli-tobrouk-maroc-skhirat-fajr-libya-parlement-gouvernement?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter&dlvrit=66054

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après une nouvelle attaque terroriste, cette fois contre des militaires en Algérie, toute la région semble hors control.  Tant l'Égypte comme le Maroc devront s'efforcer pour que Daesh n'augmente pas sa présence dans la région. Et la Libye doit disposer d'un gouvernement d'unité qu'il dirige à ses forces armées.

http://www.itele.fr/monde/video/algerie-attaque-terroriste-contre-des-militaires-dans-le-sud-ouest-dalger-131677

Plus loin un mouvement de pinces sur la Libye des FREMM marocaines et égyptiennes peut-être ? :Gasp@2x:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus loin un mouvement de pinces sur la Libye des FREMM marocaines et égyptiennes peut-être ? :Gasp@2x:

La Méditerranée Orientale est au Nord de la Libye, à l'Est l'Egypte, au Sud-Est le Soudan, au Sud le Tchad et le Niger, à l'Ouest l'Algérie et la Tunisie.

Un petit rappel : en 2011 les "printemps Arabes" ont été contenus dans l'espace Méditerranée Orientale. La limite entre la Méditerranée Orientale et Occidentale est le Détroit de Sicile qui est un "goulot" entre la Sicile et la Tunisie. ( En a-partée, il est utile de préciser que la Grèce est au centre de la Méditerranée Orientale).

Quand l'élan "printemps Arabes" a atteint l'Algérie, le mouvement a été très énergiquement contré avec la bénédiction (et le soutien ?) de l'Europe... l'Algérie est riveraine de la Méditerranée Occidentale et donc "en miroir" de l'Espagne, de la France et de l'Italie : là, il est hors de question de "laisser faire".

Quand la Dynamique "printemps Arabes" a renforcé l'élan "révolutionnaire" en Syrie, c'est la Fédération de Russie qui a réagit car elle considère (considérait ?) que la Syrie est une partie de son "Bouclier Sud" constitué de l'Iran, l'Irak et la Syrie.

Issu de l'élan "printemps Arabes" le président Egyptien Morsi a été destitué dans la semaine qui a suivi sa décision de rétablir les relations diplomatiques entre l'Egypte et l'Iran.

Le mouvement "Etat Islamique" est apparu dans la semaine qui a suivi l'invasion de la Crimée par "Moscou".

Il n'y a pas d'événement spontané isolé, c'est un mouvement d'ensemble soigneusement orchestré dans un affrontement par "plaques géographiques" dans lesquelles se conjuguent les zones d'influence avec les zones chargées en ressources énergétiques et en matières premières.

Le Pape François a très bien résumé la situation : " Nous sommes dans une guerre mondiale par morceaux."

Dans cet ensemble, l'appellation "Daesh" perd du terrain sur l'emblème "Etat Islamique" et il est de plus en plus évident que la "communication générale" tend a nous convaincre que "l'Etat Islamique" s'auto-finance et fonctionne de plus en plus comme un état. Dans le même temps, l'Etat Islamique tend vers un monopole de la revendication des attentats. Téhéran se fait siphonner ses initiatives dans le Sinaï et la Bande de Gazza et Al Quaïda est au mieux relégué en sous-traitant.

J'en conclue que l'emblème "Etat Islamique" est appelé a durer pour maintenir son rôle de barrage contre la pénétration Est-Ouest du régime Iranien et servir d'autres desseins dans les guerres Indirectes "par plaques".

La Libye semble momentanément vouée au rôle de "réserve" de "djihadistes" avec une forme de déstabilisation programmée par effet domino de l'Algérie et accessoirement la dégradation économique du Domino Tunisien par des attentats ciblés.

Les prix du pétrole et du Gaz au niveau bas entraine l'Algérie a consommer rapidement ses réserves financières. Le moins que l'on puisse dire est que l'Algérie est dans une situation politique floue qui est interprété comme une situation de faiblesse, ce qui ne fait qu'encourager les attentats.

L'Algérie devra décider dans quelle "plaque géographique" elle se situe.

Pour "HernanF" : une attaque simultanée de l'Egypte et du Maroc contre l'EI en Libye n'est pas à l'ordre du jour...bien au contraire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus loin un mouvement de pinces sur la Libye des FREMM marocaines et égyptiennes peut-être ? :Gasp@2x:

 

Pour "HernanF" : une attaque simultanée de l'Egypte et du Maroc contre l'EI en Libye n'est pas à l'ordre du jour...bien au contraire.

Bonjour capmat, la référence que j'ai faite est seulement une blague, pour signaler le fait dont Maroc et l'Égypte ont acheté des FREMM françaises. L'échec de l'opération Harmattan dans des termes politiques, pas militaires, oblige à repenser une nouvelle stratégie. Ce sont les forces armées régionales celles qui doivent faire l'effort pour éliminer ces groupes, pour couper le trafic d'armement, pour assurer ses frontières, pour coopérer entre ceux-ci. L'Europe et les États-Unis doivent jouer le rôle d'assistance en matière des informations, d'appui logistique, de "mentoring" de ses armées, ce serait une grande erreur, tant ici comme en la Syrie ou à l'Irak participer sur le terrain, Selon ces groupes, comme Daesh/EI et ses filières régionales, les occidentaux nous sommes les "croisés", nous sommes comme l'essence pour éteindre des flammes d'un conflit confessionnel sans limites.

Il faut éviter un nouveau "califat" de Daesh ou EI dans ce côté du monde, et le Maroc, l'Algérie et l'Égypte ont la plus grande responsabilité.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus loin un mouvement de pinces sur la Libye des FREMM marocaines et égyptiennes peut-être ? :Gasp@2x:

 

Pour "HernanF" : une attaque simultanée de l'Egypte et du Maroc contre l'EI en Libye n'est pas à l'ordre du jour...bien au contraire.

Bonjour capmat, la référence que j'ai faite est seulement une blague, pour signaler le fait dont Maroc et l'Égypte ont acheté des FREMM françaises. L'échec de l'opération Harmattan dans des termes politiques, pas militaires, oblige à repenser une nouvelle stratégie. Ce sont les forces armées régionales celles qui doivent faire l'effort pour éliminer ces groupes, pour couper le trafic d'armement, pour assurer ses frontières, pour coopérer entre ceux-ci. L'Europe et les États-Unis doivent jouer le rôle d'assistance en matière des informations, d'appui logistique, de "mentoring" de ses armées, ce serait une grande erreur, tant ici comme en la Syrie ou à l'Irak participer sur le terrain, Selon ces groupes, comme Daesh/EI et ses filières régionales, les occidentaux nous sommes les "croisés", nous sommes comme l'essence pour éteindre des flammes d'un conflit confessionnel sans limites.

Il faut éviter un nouveau "califat" de Daesh ou EI dans ce côté du monde, et le Maroc, l'Algérie et l'Égypte ont la plus grande responsabilité.

 

Bonjour HernanF, tout d'abord je suis impressionné par vos progrès dans la langue française, j'en déduis que vous avez une grande capacité de travail et que vous êtes très persévérant.

En ce qui concerne l'opération Harmattan je ne pense pas qu'on puisse la qualifier d'échec politique car il faudrait au préalable connaitre la dimension des enjeux et surtout le poids des "joueurs".

Le contexte Libyen du début 2011 a entrainé une mise en pression sur le Colonel Kadhafi qui a saturé les offres d'emplois de mercenaires en Afrique. Cela a permis une partition du Soudan dans le

calme. Cette partition était programmée pour le 15 Juillet 2011 et Tripoli est "tombé" dans la deuxième quinzaine du mois d'Aout. Mission accomplie. Bien entendu, les enjeux en arrière

plan sont nombreux et en cours de développement, nous pourrions les résumer en nécessité de faire passer l'Afrique dans le vingt et unième siècle : vaste programme !

 

Je me souviens des échanges sur les sites géopolitiques d'il y a deux ans ou le sujet en vogue était une probable attaque préventive des Israéliens contre les installations de développement de

l'arme nucléaire en Iran.

Vous allez peut être penser que j'exagère mais je pense que cette attaque préventive a eu lieu. Bien sûr, pas sous la forme prévue et pas directement par les Israéliens.

L'Etat Islamique s'en est chargé en coupant toutes les possibilités d'actions des Iraniens à l'Ouest de leur territoire. L'Iran a tenté de réagir par le Sud au Yemen mais cela n'a

aboutit qu'a la destruction du Yemen au bénéfice de personne.

Bien sûr, la communication par les attentats, les massacres, les égorgements, les brulés vif, les batailles de position contre les Kurdes, les autres religions, ect...ect... ont entrainé

un brouillard masquant la réalité des enjeux : c'est le lot effrayant des "guerres indirectes".

Enfin, l'Iran a signé l'accord sur la mise en sommeil du développement de son arme nucléaire contre la suppression de l'embargo sur ses échanges commerciaux. La mise en oeuvre des

termes de l'accord sera progressive. Les stratégies de mise hors jeux de l'Etat Islamique attendront.........

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 En ce qui concerne l'opération Harmattan je ne pense pas qu'on puisse la qualifier d'échec politique car il faudrait au préalable connaitre la dimension des enjeux et surtout le poids des "joueurs".

Le contexte Libyen du début 2011 a entrainé une mise en pression sur le Colonel Kadhafi qui a saturé les offres d'emplois de mercenaires en Afrique. 

nous pourrions les résumer en nécessité de faire passer l'Afrique dans le vingt et unième siècle : vaste programme !

 

Je me souviens des échanges sur les sites géopolitiques d'il y a deux ans ou le sujet en vogue était une probable attaque préventive des Israéliens contre les installations de développement de l'arme nucléaire en Iran.

Vous allez peut être penser que j'exagère mais je pense que cette attaque préventive a eu lieu. Bien sûr, pas sous la forme prévue et pas directement par les Israéliens.

 

 

Pas d'accord sur la situation libyenne, Kadhafi avait consenti à converser avec les occidentaux et on pouvait chercher des solutions avec lui à médian terme, aujourd'hui il est impossible de trouver un interlocuteur qui a pouvoir en Libye. Une scène similaire est la Syrie de Bachar al-Assad. Tant Saddam Hussein comme Kadhafi ou Bachar al-Assad sont dans le podium actuel des personnages sinistres pour notre conception, mais lamentablement les éliminer il fait sortir à la lumière des êtres infiniment pires. ·

À l'égard de l'Iran, je ne crois pas que tu exagères, les attaques préventives ne sont pas déjà faites uniquement par des avions F-16 en lançant des bombes sur les réacteurs d'Osirak à l'Irak comme dans le passé, une bonne attaque informatique (Stutnex, Duqu) fait beaucoup plus de dommage, et dans cela les Israéliens se sont transformés en experts.

Absolument d'accord sur la nécessité de faire passer l'Afrique dans le vingt et unième siècle

PS. Merci capmat pour mentionner mon progrès dans la langue de mon grand-père  :super:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 En ce qui concerne l'opération Harmattan je ne pense pas qu'on puisse la qualifier d'échec politique car il faudrait au préalable connaitre la dimension des enjeux et surtout le poids des "joueurs".

Le contexte Libyen du début 2011 a entrainé une mise en pression sur le Colonel Kadhafi qui a saturé les offres d'emplois de mercenaires en Afrique. 

nous pourrions les résumer en nécessité de faire passer l'Afrique dans le vingt et unième siècle : vaste programme !

 

Je me souviens des échanges sur les sites géopolitiques d'il y a deux ans ou le sujet en vogue était une probable attaque préventive des Israéliens contre les installations de développement de l'arme nucléaire en Iran.

Vous allez peut être penser que j'exagère mais je pense que cette attaque préventive a eu lieu. Bien sûr, pas sous la forme prévue et pas directement par les Israéliens.

 

 

Pas d'accord sur la situation libyenne, Kadhafi avait consenti à converser avec les occidentaux et on pouvait chercher des solutions avec lui à médian terme, aujourd'hui il est impossible de trouver un interlocuteur qui a pouvoir en Libye. Une scène similaire est la Syrie de Bachar al-Assad. Tant Saddam Hussein comme Kadhafi ou Bachar al-Assad sont dans le podium actuel des personnages sinistres pour notre conception, mais lamentablement les éliminer il fait sortir à la lumière des êtres infiniment pires. ·

 

Je lis et j'entends souvent qu'il était imprudent de "toucher" aux dictateurs pour la raison que les situations qui leur succèdent sont pires que les situations précédentes. 

Les hommes ne sont pas éternels et dans ce monde qui évolue très vite les dictateurs sont perçus comme des ralentisseurs de l'évolution générale. Fatalement, ils finissent par être

emportés par le phénomène de courant global.

Il demeure une exception notoire en la personne de Kim-jong-un. Je suppose que le dossier "Corée du Nord" est figé par le triangle qu'il forme dans l'histoire avec "Taiwan" et le "Tibet".

Dès que l'on "touche" a un de ces trois dossiers, on réveille les deux autres. A ce jour personne n'ose ouvrir les portes de cette cage aux dragons.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouf ! la difficile décision de lever l'embargo d'armes qui pèse sur la Libye.
Le gouvernement reconnu pour la communauté internationale aime une Harmattan II pour attaquer Daesh 

 

La Libye appelle à lever l’embargo sur les armes pour contrer l’EI

Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale demande une levée de l’embargo sur les armes imposé à son armée et veut des frappes aériennes internationales pour lutter contre les jihadistes de l’Etat islamique (EI) qui menacent de constituer une «base arrière» en Libye, a déclaré à l’AFP son ministre des Affaires étrangères Mohamed Dayri, en marge d’une visite à Paris...

http://www.liberation.fr/monde/2015/08/25/la-libye-appelle-a-lever-l-embargo-sur-les-armes-pour-contrer-l-ei_1369338

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que vous êtes beaucoup plus à l'aise dans la pratique du Français Hernan !

Belle argumentation et débat auquel je ne peux pas  apporté beaucoup de contributions.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Bouchon-Gras 49
      L' Espagne à son tour vient d' être touché par un attentat de " style islamiste " :
       
      publié le 17/08/2017 à 17:25mis à jour le 17/08/2017 à 20:04 Scène de terreur à Barcelone. Une fourgonnette blanche a percuté la foule sur l'avenue emblématique du centre de la ville catalane, La Rambla, dans l'après-midi de jeudi 17 août. Au moins une personne est décédée dans l'attaque et 32 personnes ont été blessées, selon un bilan provisoire. Dix victimes sont dans un état grave. Il s'agit d'une "attaque terroriste", selon les autorités.

      D'après plusieurs témoins cités par La Vanguardia, le conducteur a percuté "une douzaine de personnes" en faisant des zigzags sur la zone piétonne de l'artère. Elle aurait fauché les victimes sur environ 550 mètres. Au moins deux suspects sont recherchés. Ils auraient pris la fuite à pied, après avoir abandonné leur véhicule. L'un d'eux, armé, s'est retranché dans un bar turc adjacent, la Luna de Istanbul.
      L'incident a provoqué un mouvement de panique. D'importants moyens de police et de secours sont déployés sur les lieux. Les commerces à proximité sont désormais fermés, avec des passants et clients qui y ont trouvé refuge. Des stations de métro ont été fermées. La Rambla constitue l'un des lieux les plus touristiques de Barcelone.
      ( Source : RTL )
       
      http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/08/17/espagne-une-fourgonnette-percute-la-foule-a-barcelone_5173457_3214.html
       
      Nous sommes de tout cœur avec nos amis Espagnols et nous les soutenons dans cette épreuve qui touche tour à tour, tous les pays d' Europe.
    • By HernanF
      La chute des fiefs de Daech en Syrie et à l'Irak et sa débandade aura inévitablement des répercussions particulièrement sur l'Europe et l'Afrique. Aujourd'hui, après un an des attentats terroristes de Bruxelles, une attaque se produit en plein coeur de Londres, même si les autorités britanniques ne puissent pas encore confirmer que c'était un acte terroriste réalisé par Daech. Dans le cas de la France, à l'intérieur elle devra renforcer et/ou adapter l'opération Sentinelle et la cybersécurité; à l'extérieur (OPEX) devra ajuster les portées de l'opération Barkhane et le biais des opérations sur la Libye.
      L'attaque d'aujourd'hui à Londres semble réalisée par un "loup solitaire"

      Un policier a été poignardé et un assaillant présumé touché par balles par la police mercredi en début d'après-midi devant le parlement de Westminster à Londres où le quartier a été bouclé. Une voiture a renversé plusieurs personnes sur le pont de Westminster. Le véhicule s'est ensuite encastré dans les grilles d'enceinte. Cinq personnes sont mortes, dont l'agent de police, et au moins quarante autres sont blessées, dont des élèves français du collège-lycée Saint-Joseph de Concarneau.
      Le point a 19h
      Vers 15h40 (heure française), une voiture a traversé le pont de Westminster, renversant plusieurs personnes. Le véhicule a été finir sa course dans les grilles du Parlement.
      Un assaillant a poignardé un policier avant d'être touché par balles. Il a été annoncé mort par la police à 19h. Il n'y aurait a priori qu'une seule personne impliquée dans l'attaque, mais Scotland Yard reste prudent.
      La police évoque la piste terroriste.
      http://analisis-global.blogspot.com.ar/2017/03/al-cumplirse-un-ano-de-los-atentados.html
       
    • By HernanF
      La guerre contre l'extrémisme radical dans l'Internet

       
      Selon Manuel Valls "Nous allons mettre en place un bataillon de community manager pour s'opposer aux jihadistes"
×
×
  • Create New...

Important Information