Jump to content

départ en OPEX difficile


wagner

Recommended Posts

Hello,

 

Voilà le moment tant redouté est arrivé ... mon copain, militaire sur Montauban, est partie ce matin pour plusieurs mois de mission (date de retour non défini). De plus il part dans un endroit pas tranquil ce qui m'inquiète d'avantage.

Pour moi c'est le premier départ, puis lui non il est déjà partie en Afgha 6 mois et puis en guyanne 2 fois...  

La séparation est assez brutale, j'aimerais discuter avec des personnes vivant la même chose ou l'ayant vécu.

 

merci pour vos retours

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Je sais que la séparation est souvent difficile. Il faut aussi lui laisser le temps de prendre ses marque sur le théâtre, d'ordinaire en arrivant on appelle brièvement pour dire qu'on est bien arrivé que tout va bien. Puis il faut prendre les consignes pour la nouvelle mission et ensuite, il prendra contact. Il faut être patiente... bon courage. :vertsuper:

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour.

Aujourd'hui les moyens de communications existent.

Bien sûr, je ne vais pas jouer aux anciens combattants, même si nous n'avions que le papier à lettre et le timbre poste...

Il n'empêche que si internet a facilité et surtout accéléré le contact, il n'empêche comme le dit Fred que la séparation est toujours difficile.

Souvent d'ailleurs plus difficile pour celle ou celui qui reste. Celui ou celle qui est parti aura suffisamment à faire pour ne pas trop penser et cogiter.

Pour vous, vous devez continuer à vivre normalement. Sortir avec les amis, aller au cinéma, à la salle de sport, ne pas culpabiliser au prétexte qu'il ne peut pas s'autoriser tous ces loisirs.

vous ne devez pas vous inquiéter si vous n'avez pas de nouvelles. Beaucoup d'impondérables peuvent survenir qui fait qu'il n'aura pas forcément le temps ou les moyens de vous contacter et vous rassurer. Pour le coup le proverbe "pas de nouvelles, bonnes nouvelles" est à prendre au pied de la lettre.

Voila déjà quelques pistes. Nul doute que d'autres intervenants pourront vous donner d'autres tuyaux.

Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

j'ai réussi à l'avoir en ligne hier soir sur Skype ça m’a fait très plaisir de le voir, je dois m’attendre à ne plus en avoir aussi souvent que je voudrais… je lui ai expliqué que je comprendrais et qu’il ne devait pas stresser s’il ne peut pas me donner de nouvelle.

 

A ce que j'ai pu comprendre je dois attendre 2 3 semaines pour m'habituer à cette situation.

En attendant je prévois tous les weekends autres choses pour essayer d’occuper mes pensées.

 

Merci pour vos messages et votre soutien

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Super pour vous... et lui.

 

Skype est formidable pour çà. Whats'app également.

Mais pourquoi ne pas tenter aussi le bon vieux courrier. Une lettre, quand on l'a reçu, ça se glisse dans une poche, ça ne prend pas de place et surtout ça peut se relire avec plaisir à n'importe quel moment, dans n'importe quel endroit... et pas besoin de batteries rechargées pour çà.

Et puis c'est façile à écrire. Quelques lignes aujourd'hui, quelques autres lignes demain et le tour est joué.

Tentez le coup, vous verrez, c'est formidable.

Link to comment
Share on other sites

oui dès que j'ai son adresse exacte, je lui enverrai des colis et du courrier.

Mon copain est en afrique ... vous savez ce que je pourrais lui envoyer pour lui faire plaisir ?

j'ai déjà pensé à des bonbons, de l'alcool, du dentifrice, déo, des photos, lettres, ...etc j'aimerais lui envoyer quelque chose qui lui serait utile sur le terrain, mais je ne sais pas trop quoi ? il est génie parachutiste ...

Link to comment
Share on other sites

Bon, je viens d'apprendre que l'envoi d'un colis ne sers à rien car il va bouger regulièrement. En faite, il est en renfort il n'est pas prévu pour un mandat complet... quelqu'un pourrait m'expliquer ? il doit rester au minimum ou au maximum combien de temps ??

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bonjour, il est important pour lui de montrer que vous allez plutôt bien. Ce sera positif pour son moral, et là bas le moral compte beaucoup. Il a besoin de détails du quotidien que vous vivez, même si ca vous paraît futile et anodin.

Le fait de se dire que" sa base arrière" tient le coup est réconfortant. Il vit alternativement sur le terrain des périodes denses, suivies de moments de relâchements nécessaires, pendant lesquels ses pensées se rattachent à des souvenirs qui doivent êtres positifs.

Voili voilou, sinon la durée des renforts peut varier de plusieurs semaines en fonction de l'actualité sur place et des besoins du commandement. Même lui ne le saura que  seulement quelques jours avant le retour.

Pour son retour, prévoir une période possible où il vous paraîtra différent, en fonction de son vécu sur le terrain. Donc patience, mais ce sont de bon moments de vie, les départs, les retours, bref pas de routine....:lol0:

 

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...